Découvrir Bali
shutterstock.com
Actualisé la semaine dernière

Si vous prévoyez de vous expatrier à Bali, voici des informations essentielles pour une arrivée et une installation réussie dans votre nouvel environnement : premiers achats, logement, climat, coût de la vie, transport, universités, logement, etc.

A l'arrivée à Bali

À votre arrivée, Ngurah Rai, l’aéroport international de Bali, vous donnera un aperçu de ce qui vous attend sur l’île Dieux : un pays peuplé, chaud, mais accueillant et souriant. Quoi qu’il en soit, vous serez à l’aise dans votre nouvel environnement après quelques ajustements grâce à nos conseils et informations pratiques.

Avec environ 5 millions de touristes visitant Bali chaque année, la circulation routière peut se révéler chaotique avec un nombre incalculable de voitures, de vélos et d'autobus sur la route en tout temps. S’ajoutent à cela des cérémonies qui nécessitent la fermeture de la route, provoquant un effet domino dans les autres parties de l’île.

Au fil du temps, l’habitude s’installera et vous apprendrez à utiliser efficacement les modes de transport à Bali, tels que le taxi, nombreux et facilement accessibles dans la rue ou à travers des applications telles que Gojek ou Grab, ou encore la location de vélo.

Les bruits environnants, la chaleur et un festival de couleurs vous accueilleront dès l’aéroport, car, en effet, la culture balinaise est riche et vibrante. Faites un premier plongeon à travers les sculptures exotiques à admirer à chaque coin des bâtiments, les couleurs vibrantes des canang (offrandes de fleurs) qui décorent la route.

Le climat à Bali

Concernant le climat, il fait toujours beau à Bali, île tropicale qui porte bien son nom, avec une température moyenne annuelle de 31°C. La saison des pluies va de janvier à avril et d'octobre à novembre, avec taux d'humidité élevé et des averses, généralement durant l'après-midi, brèves.

La vie quotidienne à Bali

En tant que destination touristique, Bali possède tous les atouts nécessaires pour répondre aux besoins des étrangers, y compris en matière de logement et pour tous les budgets. En attendant de trouver un pied à terre, tournez-vous vers un guesthouse ou en hôtel. Côté budget, comptez jusqu'à 9 USD dans une auberge et jusqu’à 100 USD dans un hôtel plus chic.

Pour communiquer par téléphone et internet, il suffit d’acheter une carte SIM à l’aéroport ou alors dans l’une des nombreuses supérettes (Indomaret, Alfa Mart, Minimart et Circle K) disséminées sur l’île. D’ailleurs, ces petites épiceries sont courantes et restent ouvertes jusqu’à 22 heures, voire 24/7 ! Vous y trouverez une gamme plutôt complète de produits allant des produits de base aux accessoires de nettoyage en passant par les fournitures et ferez sans doute connaissance avec vos voisins de quartier. Certains marchés plus importants, comme Pepito, proposent également des produits frais, notamment des œufs, des légumes et des fruits, de la viande, mais également des cartes de recharge téléphonique, des bornes de paiement de factures, etc. Pour tout acheter en un seul voyage, rendez-vous dans un grand supermarché tels que Grand Lucky, Carrefour ou Hypermart, qui proposent des produits locaux et importés.

L'eau du robinet à Bali n'est pas potable à tel point que dans certaines régions, l’eau potable est un luxe. La plupart des ménages achètent de l'eau potable en gallons pour leur utilisation quotidienne. Quant à la cuisson, elle se fait au gaz vendu en bonbonne.

La vitesse de connexion à internet constitue également un autre défi de la vie à Bali. La plupart des villas, des hébergements et des cafés offrent désormais la connexion Wi-Fi, mais la vitesse reste encore très lente comparée à celle d'autres pays asiatiques, comme la Thaïlande, la Malaisie et Singapour. Si votre travail nécessite une connexion à internet stable et rapide, vous pouvez joindre un espace de coworking, qui vous offrira un espace fiable et confortable. Les espaces tels que Dojo Bali, ceux de Canggu, Hub Bali à Legian ou Jimbaran Hub à Jimbaran proposent des abonnements flexibles avec des formules à la journée, hebdomadaires ou mensuelles.

L'électricité et l'approvisionnement en eau sont souvent interrompus sans préavis. Pour cette raison, de nombreuses maisons sont équipées de leurs propres réservoirs d’eau.

Le cout de la vie à Bali

Concernant le coût de la vie, il est faux de croire que Bali est bon marché ! Néanmoins, il est possible defaire des économies en mangeant dans de petits restaurants (warung) et en dormant dans un kos (dortoir). Si vous souhaitez toutefois vivre à l’Occidental, le coût dépendra de la région, toutefois, celles qui comptent une grande population d’expatriés seront plus chères. En attendant, pour un logement simple d’une chambre comptez 490 USD par mois, contre 1 500 USD par mois, hors charges et frais d'entretien pour une villa avec piscine. Qui plus est, dans un tel cas, le loyer se paie à l’année, au moment de l’entrée dans le logement !

Du côté de l’alimentation, un repas complet à Canggu revient entre 10 et 15 dollars par repas. Pour une soirée dans des clubs de plage haut de gamme comme Potato Head ou Omnia, il vous en coûtera entre 150 et 200 USD.

Le mieux, si vous n’avez pas envie de vivre au-dessus de vos moyens, comptez sur les marchés de nuit (lien hypertexte vers l'article Gastronomie à Bali), qui sont non seulement un spectacle culturel à part entière, mais qui offrent des dîners avec un bon rapport qualité-prix. C’est également un endroit idéal pour goûter une variété de plats locaux tout en plongeant dans la vie à Bali telle qu’elle est en réalité !

 Liens utiles :

Expat.com – Forum Bali

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.