Permis Vacances Travail en Corée du Sud

Coree du Sud
Shutterstock.com
Actualisé 2022-10-26 14:42

Si vous souhaitez aller en Corée du Sud pour découvrir le pays tout en travaillant, le programme Vacances-travail (aussi connu comme le « Working Holiday Program- WHP » en anglais) permet d'y séjourner jusqu'à 1 ou 2 ans (selon les pays). Les titulaires de visa auront la possibilité de travailler dans une entreprise locale, d'effectuer un stage et même d'étudier pendant la durée de leur séjour.

La Corée du Sud attire de plus en plus de volontaires pour le PVT ces dernières années. Eh oui, il y a de nombreuses raisons de visiter le pays natal de BTS, le mythique groupe de pop coréenne (ou K Pop) : la Corée du Sud a une cuisine riche et délicieuse (pensez Kimchi, barbecue coréen, Bibimbap, Bulgogi, entre autres !), des palais magnifiques à visiter, une nature surprenante, une architecture incroyablement moderne, des plages époustouflantes ainsi que des cafés uniques ! Les amateurs de la mode seront également enchantés puisque la Corée du Sud est le nouveau précurseur en cette matière.

Quelles sont les conditions pour participer au PVT en Corée du Sud ?

La demande de visa vacances-travail se fait à l'ambassade ou au consulat de Corée du Sud de votre pays d'origine. Les conditions suivantes s'appliquent :

1. Votre nationalité

Seuls les détenteurs de passeport des 21 pays suivants sont éligibles au PVT : l'Australie, l'Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Canada, la France, le Danemark, Hong Kong, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Portugal, les Pays-Bas, la Suède, Taïwan, le Royaume-Uni, la Hongrie, les États-Unis d'Amérique, Israël, le Chili et l'Irlande. Veuillez également noter que le quota de candidats varie d'un pays à l'autre.

Bon à savoir :

Il ne faut pas confondre le PVT avec le programme IYE (International Youth Exchange).

2. Votre âge

Le visa vacances-travail est normalement accordé aux personnes âgées de 18 à 30 ans. es personnes âgées de 30 ans sont autorisées à entrer en Corée du Sud jusqu'à la veille de leur 31e anniversaire.

Mais une bonne nouvelle a été annoncée le 15 mars 2022 ! Afin de ne pas les pénaliser (à cause des fermetures de frontières dues à la crise de coronavirus), tous les candidats français ayant manqué leur chance d'aller en PVT en Corée du Sud pourront se rattraper puisque l'âge maximum d'admissibilité est passé à 32 ans.

Cet accord est valable jusqu'en mars 2024 !

3. Passeport

Comme pour tout autre pays ayant signé un accord de PVT, une des conditions les plus importantes est que vous devez être en possession d'un passeport valide ; celui-ci devra être valide pour une période de 12 mois au minimum après l'obtention du visa.

Veuillez noter que si vous venez de la Belgique ou du Canada, votre passeport devra être valide pour plus d'un an – 15 mois et 13 mois respectivement.

Autre condition importante : votre passeport, quelle que soit votre nationalité, doit comporter au moins deux pages vierges afin que les autorités coréennes puissent y apposer le visa et les tampons à votre entrée et votre sortie du pays.

4. Assurance maladie

Il est fortement recommandé de souscrire une assurance maladie avant le départ. Tout peut arriver à n'importe quel moment et vous ne voudrez pas vous retrouver avec une grosse facture

Votre police d'assurance devra couvrir les maladies, les possibles hospitalisations et rapatriements pendant la durée complète de votre séjour en Corée du Sud. Vous devrez fournir une attestation de votre compagnie d'assurance lors de votre application pour le PVT. Quand vous ferez la souscription à votre assurance, indiquez la date de votre départ pour la Corée du Sud comme date de prise d'effet.

Bon à savoir :

Il est recommandé d'avoir un contact précis dans la compagnie d'assurance au cas où vous ayez besoin d'entrer en communication avec quelqu'un au sujet de votre assurance pendant votre séjour.

5. Avoir des économies / un budget minimum

Lors de votre demande de visa auprès de l'ambassade de Corée du Sud, votre dossier devra comprendre une preuve de fonds. En effet, vous devrez démontrer au gouvernement Coréen que vous êtes capable de subvenir à vos besoins lors du début de votre séjour dans ce pays.

Un minimum de 2 500 euros est requis – ajoutez-y également le prix d'un billet d'avion retour vers votre pays (ou pourquoi pas dans le pays de votre prochain PVT !).

Bon à savoir :

Alors que les Belges et les Français peuvent seulement présenter un billet en aller simple (ainsi qu'un justificatif officiel des fonds se trouvant sur leur compte en banque qui démontre qu'ils pourront faire l'achat d'un billet d'avion au moment de quitter la Corée), les Canadiens devront quant à eux montrer un billet d'avion aller-retour.

6. La première participation

Il est important de savoir qu'on ne peut bénéficier du programme vacances travail qu'une seule fois. Si vous avez déjà été en PVT en Corée du Sud, vous ne pourrez donc pas y retourner sous ce visa une deuxième fois.

Par contre, vous n'aurez aucun problème et on ne vous refusera pas lors de vos procédures de demande si vous avez déjà été en PVT dans d'autres pays.

7. Décrocher une place

Comme pour tout autre PVT, il est important de savoir que chaque pays n'a qu'un nombre limité de places chaque année. Mais ne vous inquiétez surtout pas parce qu'en général, le nombre de places est suffisant pour le quota de participants.

Par an, 2 000 places sont disponibles pour les participants de France, 200 places sont attribuées aux demandeurs de Belgique et 4 000 places sont proposées pour les Canadiens – et jusqu'à présent, le quota a toujours été suffisant pour les trois pays. Normalement les participants qui ont reçu leur permis pourront se rendre en Corée du Sud dans les semaines qui suivent son obtention, il n'y a pas beaucoup d'attente au niveau des demandes pour le PVT dans ce pays.

Bon à savoir :

Les titulaires du PVT ne sont pas autorisés à emmener les personnes à charge pendant leur séjour en Corée du Sud. Si vous désirez voyager en Corée du Sud à plusieurs, vos accompagnants devront faire une demande séparée et remplir les conditions mentionnées ci-dessus.

8. Durée de validité après obtention du visa

Après avoir reçu votre permis, vous n'aurez qu'un mois pour vous rendre en Corée du Sud. Nous vous conseillons donc de bien vous préparer avant de déposer votre demande de PVT !

Bon à savoir :

Une fois le visa accordé, le bénéficiaire a le droit de vivre et de travailler en Corée du Sud pendant 12 mois maximum. Il est également autorisé à quitter le pays et à revenir autant de fois qu'il le souhaite pendant son séjour, sans avoir à demander de permis de travail supplémentaire. De plus, il n'y a aucune restriction quant au type d'emplois qu'il est possible d'exercer en Corée du Sud.

Quelles sont les procédures pour obtenir le visa vacances travail en Corée du Sud ?

Pour postuler au PVT en Corée du Sud, le demandeur doit présenter :

  • Son passeport, qui doit être valide au moment de la demande et tout au long du séjour,
  • Une preuve de moyens de subsistance durant le séjour, ainsi que toute preuve de fonds suffisants, de l'ordre de 2 500 euros ou approximativement 3 393 185.98 wons sud-coréens,
  • Une photo de format passeport,
  • Le billet d'avion aller-retour,
  • Un certificat médical de bonne santé,
  • Un casier judiciaire vierge,
  • Une lettre de motivation indiquant pourquoi le demandeur souhaite visiter la Corée du Sud,
  • Un certificat de scolarité ou ses diplômes

Le demandeur doit apporter son dossier de demande de visa en personne ou l'envoyer par courrier à l'ambassade ou au consulat de Corée du Sud de pays de résidence. Certaines nationalités sont soumises à des frais de dossier, tandis que d'autres en sont exemptées.

La préparation pour votre départ en PVT en Corée du Sud

Le coût de la vie en Corée du Sud

Avant de vous rendre dans un pays, il est essentiel que vous vous renseigniez sur le coût de la vie afin que vous puissiez vous faire une idée du budget qu'il vous faudra pour y vivre. Le tableau suivant vous donnera une idée du coût de la vie en Corée du Sud - (source Numbeo ; au mois de juin 2022) :

 

Devise : euros

Loyer

 

Appartement avec 1 chambre (en centre-ville)

462,84

Appartement avec 1 chambre (en dehors du centre-ville)

317,34

Appartement avec 3 chambres (en centre-ville)

1 093,99

Appartement avec 3 chambres (en dehors du centre-ville)

748,89

Charges

 

Eau, électricité, clim, chauffage, ordures pour un appart. de 85m²

132,19

Internet (60 Mbps ou plus, ADSL/câble, données illimitées)

19,97

Transport

 

1 billet (aller simple) en transport local

0,96

Le passe mensuel pour le transport local

40,46

Courses

 

Riz (1 kg)

3,38

Lait (1 L)

1,89

12 œufs (normaux)

2,76

Pain (500 g)

2,32

Poulet (1 kg)

8,45

Viande rouge (1 kg)

29,41

Oranges (1 kg)

4,95

Bananes (1 kg)

3,20

Pommes (1 kg)

5,88

Pommes de terre (1 kg)

3,28

Oignons ( 1 kg)

2,41

Eau (1.5 L)

0,98

Vin (bouteille en milieu de gamme)

11,77

Bière Locale (0.5 L)

1,91

Bière importée (0.33 L)

2,32

Cigarettes (paquet de 20)

3,31

Loisirs

 

Cinéma – 1 place

8,83

Club de sport – coût mensuel pour 1 personne

44,55

 

Avoir une notion de Coréen

Partir en Corée du Sud implique bien évidemment l'apprentissage de la langue de cette nation ! Bien que certains coréens parlent un peu d'anglais, vous aurez beaucoup de mal à communiquer et à vous intégrer si vous ne faites pas l'effort d'apprendre le coréen.

Voici donc quelques conseils utiles pour apprendre le coréen :

  • Apprenez le Hangeul (l'alphabet coréen) – en commençant l'apprentissage d'une langue étrangère, vous vous devez de maîtriser parfaitement l'alphabet. Ce sera un excellent point de départ sur la voie de l'acquisition de la langue. En fait, l'alphabet coréen n'est pas aussi compliqué qu'il n'y paraît à première vue par rapport aux autres langues asiatiques.
  • Construisez votre vocabulaire – apprenez des mots de tous les jours et des phrases qui pourraient vous servir dans le bus, au supermarché, etc.
  • Prenez un professeur de coréen – plusieurs plateformes d'apprentissage proposent d'apprendre une langue avec l'aide d'un professionnel. Vous avancerez beaucoup plus vite avec le soutien d'une personne qui parle la langue couramment.
  • Téléchargez une appli pour apprendre – Rosetta Stone, Duolingo, entre autres… Vous n'aurez aucun mal à trouver l'appli qui vous aidera à avancer.
  • Immergez-vous dans la culture - Faites-vous des amis qui parlent le coréen, écoutez de la Kpop et regardez des Kdramas ! Aucun doute que vous en apprendrez pas mal…

Logement en Corée du Sud

Trouver un logement avant d'atterrir en Corée du Sud sera certainement moins stressant que d'arriver sur place et de devoir chercher un endroit où vous reposer en toute sécurité…

Les applications comme Dabang (다방) et Jikbang (직방) vous aideront à visualiser les chambres et leurs prix dans des quartiers spécifiques sans les visiter. En revanche, ces applis ne vous permettent pas de louer une chambre directement. Elles vous donneront les coordonnées de l'agent immobilier chargé de la louer. L'utilisation de ces applications vous permet d'avoir une idée plus précise de l'appartement qui vous intéresse avant de démarrer les procédures de location.

D'autres plateformes telles que Craiglist et Airbnb sont aussi recommandées pour votre recherche de logement en Corée du Sud. Pour ceux qui veulent économiser, une multitude d'auberges de jeunesse sont disponibles dans toute la Corée du Sud.

Modes de transport en Corée du Sud

Vous demandez-vous comment vous vous déplacerez quand vous serez en Corée du Sud ? Pas de panique ! La Corée du Sud est l'un des pays les plus développés et les plus modernes en termes de transports en commun. Dans les grandes villes, la meilleure option pour se déplacer est le métro. Celui de Séoul, par exemple, est l'un des systèmes les plus performants au monde - extrêmement moderne et avec des informations en anglais partout. Le bus et les ferries sont aussi beaucoup utilisés.

De plus, grâce à Google Maps, vous ne risquez certainement pas de vous perdre en chemin !

Trouver un emploi en Corée du Sud

La recherche en ligne est votre meilleure amie – consultez les plateformes telles que PeoplenJob (considérée comme le meilleur moteur de recherche d'emplois en Corée du Sud pour les étrangers), Seoul Professionals (un site web convenable avec des offres d'emploi pour différents niveaux d'expérience), ou encore Craiglist (vous y trouverez principalement des postes pour enseigner l'anglais et les possibilités de travail à temps partiel).

À votre arrivée en Corée du Sud

Enregistrement auprès de l'Office de l'immigration en Corée du Sud

Dans les trois mois qui suivent son arrivée en Corée du Sud, le bénéficiaire du visa Vacances-travail doit s'inscrire auprès de l'Office de l'immigration afin de recevoir son « Alien card », la carte de résident étranger. Tout changement d'adresse doit être communiqué aux autorités responsables dans les 14 jours.

Important :

Dans le cadre du programme Vacances-travail en Corée du Sud, il est impossible de changer le statut du visa ou de prolonger son séjour.

Lien utile :

Ministère des Affaires étrangères de Corée du Sud

 
 
 
 
 
Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.