Visas professionnels pour la Chine

formulaire demande de visa
Shutterstock.com
Actualisé 2023-02-08 18:51

Il n'a jamais été très facile d'obtenir un visa professionnel pour la Chine, en particulier un visa de travail. La pandémie de COVID-19 n'a fait que durcir la réglementation relative à la demande d'un permis de travail en Chine même si les restrictions relatives à la politique zéro Covid ont été levées début janvier 2023. Voici ce qu'il faut savoir.

Important :

Pour l'heure, si vous souhaitez voyager en Chine, vous devez :

  • Obtenir un visa d'entrée ou détenir un permis de séjour en cours de validité ;
  • Prendre un vol direct, sans escale dans un autre pays ;
  • À l'arrivée, présenter un code QR de déclaration de santé électronique, un certificat de vaccination et des tests d'anticorps. 

À noter que les conditions d'entrée en Chine évoluant constamment, il est important de connaître les dernières informations sur les règles d'entrée. Renseignez-vous auprès de l'ambassade ou du consulat de Chine de votre pays.

Quels sont les types de visas professionnels pour la Chine ?

En tant que premier fabricant et exportateur mondial, la Chine offre une multitude d'opportunités professionnelles aux expatriés, qui peuvent ainsi travailler dans une entreprise ou créer leur propre entreprise. 

Que vous ayez choisi de vous installer en Chine pour travailler ou faire des affaires, vous aurez besoin du visa professionnel adéquat. Il est à sélectionner en fonction de l'objet de votre visite ou de votre séjour, parmi les différents types de visas professionnels chinois.

La durée de séjour d'un visa d'affaires est généralement limitée à 30 ou 60 jours et peut être délivrée pour une ou plusieurs entrées.

Deux types de visa professionnel pour la Chine

Le visa d'affaires (visa M) : un visa d'affaires destiné aux visites et aux consultations pour ceux qui font des affaires avec des entreprises chinoises. Il est délivré aux personnes qui se rendent en Chine pour participer à des activités commerciales et d'échange. Cela inclut la participation à des foires et expositions commerciales, la rencontre avec des clients et des fournisseurs, la signature de contrats, la négociation d'activités commerciales, etc. 

Et les visas de travail (visa Z) : accordés aux étrangers ayant l'intention de travailler en Chine. Pour l'obtenir, il faut présenter une offre d'emploi et son obtention est la seule façon de travailler et de recevoir légalement un salaire en Chine. Nous y reviendrons plus en détail ci-dessous.

Documents à présenter pour demander un visa professionnel pour la Chine :

  • Un passeport valide pour au moins six mois et comportant au moins deux pages vierges ;
  • Deux photos sur fond bleu de 4,5 cm x 3,5 cm ;
  • Une lettre d'invitation émanant soit d'une foire commerciale à laquelle vous participerez (comme la Foire de Canton), soit d'une entreprise chinoise enregistrée ;
  • Une copie de la licence d'exploitation de l'entreprise chinoise (dans le cas où vous recevez une invitation d'une entreprise chinoise) ;
  • des informations sur votre entreprise, notamment son nom et ses coordonnées (votre carte de visite fera l'affaire).

Bon à savoir :

Vous pouvez demander un visa d'affaires pour la Chine auprès de l'ambassade ou du consulat de votre pays ou alors en passant par l'intermédiaire d'une agence de voyage. Dans ce cas, elle s'occupera probablement de votre invitation.

Le visa d'affaires est principalement destiné à l'exercice d'une activité commerciale en Chine et ne donne pas le droit de chercher un emploi dans le pays. Si vous envisagez de travailler en Chine, vous devrez demander un visa de travail.

Le visa d'affaires à Hong Kong

Notez que vous pouvez également demander un visa d'affaires à Hong Kong. Les critères suivants s'appliquent également :

  • Vous devez avoir déjà dans votre passeport au moins deux visas chinois délivrés en dehors de la Chine ;
  • Au moins un des visas précédemment délivrés doit l'avoir été dans votre pays d'origine.

Visa de travail (visa Z) en Chine

Comme mentionné plus haut, seul le visa Z permet aux étrangers de travailler légalement en Chine. Il est couramment proposé aux expatriés de travailler en Chine à temps partiel ou même à temps plein sans les documents requis. Or, le travail illégal en Chine entraîne de graves conséquences : lourdes amendes, expulsion, interdiction de territoire.

Avant de demander un visa de travail en Chine, vous devez recevoir l'offre d'emploi valide de la part d'un employeur autorisé à parrainer les étrangers pour leur demande de visa. Il devra par ailleurs remplir plusieurs conditions pour parrainer votre visa de travail. C'est pourquoi il est essentiel de vérifier que l'entreprise qui souhaite vous embaucher peut remplir ces conditions et vous fournir un permis de travail.

La demande d'un visa Z se déroule en trois étapes :

  • Obtenir un permis de travail ;
  • Recevoir une lettre de PU a ;
  • Demander le visa lui-même.

Les conditions d'éligibilité pour un visa Z

Un demandeur de visa de travail doit :

  • Avoir entre 18 et 55 ans ;
  • Être diplômé d'une licence ;
  • Être titulaire d'un certificat TEFL et avoir 100 à 120 heures d'expérience dans l'enseignement (si vous postulez en tant qu'enseignant).

Notez que pour certains postes, il peut y avoir d'autres conditions d'admissibilité dans certains secteurs d'activité.

Notez également que les visas de travail en Chine sont classés en trois catégories :

  • Classe A (talents de haut niveau)
  • Classe B (personnel professionnel)
  • Et la catégorie C (travailleurs non techniques et travailleurs de service engagés pour des projets saisonniers/temporaires).

Les conditions d'admissibilité peuvent varier en fonction de la catégorie de visa de travail demandé.

Comme mentionné ci-dessus, le processus de demande d'un visa de travail en Chine se fait en plusieurs étapes. Voici une liste non exhaustive des documents dont vous pourrez avoir besoin tout au long de ce processus :

  • Formulaire de demande de visa Z dûment rempli ;
  • Un passeport valide pour au moins six mois et comportant au moins trois pages vierges ;
  • Copies de certaines ou de toutes les pages de votre passeport ;
  • Une copie de votre diplôme de licence, de votre diplôme TEFL (si vous postulez pour un emploi d'enseignant) et la preuve de vos autres qualifications pertinentes. 
  • 10 photos d'identité prises conformément aux exigences actuelles en matière de photos pour les visas ;
  • Qualifications, authentifiées et notariées ;
  • Lettre d'invitation à travailler de votre nouvel employeur ;
  • Preuve d'un casier judiciaire vierge ;
  • Tout document supplémentaire qui pourrait être demandé dans votre cas.

Tous ces documents doivent être traduits en chinois et authentifiés.

Une fois encore, la liste exacte des documents à présenter varie en fonction de chaque situation. L'obtention de certains de ces documents peut prendre un certain temps, alors demandez la liste complète des documents à fournir auprès de votre employeur ainsi que de l'ambassade ou du consulat chinois.

La procédure de demande de visa de travail en Chine

Vous devez impérativement obtenir une offre d'emploi avant d'entamer la demande de visa de travail. En effet, il est essentiel de disposer d'un contrat de travail valide pour demander un visa de travail en Chine.

De nombreuses ressources existent pour vous aider à rechercher un emploi en Chine, depuis les plateformes en ligne aux agences de recrutement professionnelles. Pour en savoir plus, consultez nos articles sur le travail à Beijing, Shanghai, Guangzhou, Shenzhen, Chongqing, Suzhou, Tianjin, Jinan et Xiamen.

Une fois que vous aurez obtenu un contrat de travail, vous devrez demander à votre employeur de vous envoyer une invitation officielle (avis de permis de travail) à venir travailler pour lui. Vous aurez besoin des documents suivants :

  • Une copie du passeport ;
  • Une copie des qualifications pertinentes ;
  • Deux photos d'identité ;
  • Un certificat de vérification des antécédents criminels.

Ensuite, vous devrez peut-être obtenir une lettre PU, qui consiste en une invitation délivrée par le bureau des affaires étrangères de Chine. Cette lettre confirme que votre demande de permis de travail a été officiellement approuvée.

Dans certains cas, la lettre PU n'est pas nécessaire.

La lettre PU a été supprimée de la procédure de demande de visa de travail il y a quelques années, puis réintroduite pendant la pandémie. Toutefois, l'exigence de cette lettre a été supprimée récemment pour certains types de visa et certaines nationalités. Ainsi, depuis le 15 juin 2022, la procédure de demande de visa a été simplifiée pour les pays suivants : États-Unis, Autriche, Croatie, République tchèque, France, Allemagne, Hong Kong, Inde, Indonésie et Corée du Sud.

Les exigences en la matière changent fréquemment : vérifiez auprès de l'ambassade ou du consulat chinois de votre pays si vous avez besoin d'une lettre PU pour demander un visa de travail.

Si vous devez demander une lettre PU, cette démarche incombe à votre employeur. Vous devrez seulement fournir votre avis de permis de travail à votre employeur, qu'il utilisera pour demander la lettre PU.

L'obtention d'une lettre PU peut s'avérer délicate et allonger considérablement la durée de votre procédure de demande. En effet, les entreprises chinoises doivent demander un permis pour embaucher des ressortissants étrangers et toutes ne sont pas éligibles.

Bon à savoir :

Certaines entreprises espèrent une levée de l'exigence de la lettre PU, aussi, elles continuent à publier leurs offres d'emploi pour recruter certains profils spécifiques.

Si vous êtes actuellement titulaire d'un permis de travail valide en Chine, vous n'aurez pas besoin d'une lettre PU. Confirmez auprès de l'entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler sa capacité à vous fournir une lettre PU.

Une fois que vous aurez reçu votre lettre PU, vous devrez prendre rendez-vous à l'ambassade ou au consulat de Chine le plus proche pour demander votre visa de travail. 

Voici les étapes à suivre :

  • Préparer votre formulaire de demande de visa en ligne ;
  • Prendre rendez-vous dans l'ambassade ou le consulat de Chine de votre pays.

Notez que l'obtention d'un rendez-vous pour une demande de visa de travail peut prendre jusqu'à un mois.

À la réception de votre visa de travail, vérifiez la qualité des informations qui s'y trouvent pour remonter rapidement toute éventuelle erreur : nom mal orthographié, mauvais type de visa, etc. Il est donc essentiel que vous vérifiiez votre nom, le type de visa, la date d'entrée, la durée du séjour, etc.

S'installer en Chine avec un visa de travail

Une fois que vous avez reçu votre visa de travail, vous pouvez commencer à planifier votre voyage en Chine. Une fois sur place, vous devrez régler quelques détails.

Avant la pandémie, après leur arrivée en Chine, les étrangers disposaient de 30 jours pour obtenir un permis de séjour sur la base de leur visa Z. Désormais, vous disposez de 60 à 180 jours pour obtenir un permis de séjour. Actuellement, vous disposez de 60 à 180 jours pour demander un permis de séjour : appuyez vous sur la validité de votre visa pour connaître le nombre de jours dont vous disposez.

Important :

Le visa Z permet de se rendre en Chine et d'y séjourner, mais uniquement pour une durée limitée. Il est essentiel d'entamer la procédure de demande de permis de séjour dès l'arrivée en Chine pour être sûr de remplir votre demande à temps.

Le visa de travail est le seul moyen de travailler légalement en Chine. Toutefois, si vous souhaitez simplement voyager dans le pays, vous avez d'autres possibilités de visa.

Liens utiles :

Centre de demande de visa pour la Chine

Le Conseil d'État de la République populaire de Chine

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.