Moyens de transport au Mexique

bus au Mexique
Shutterstock.com
Actualisé le 03 juillet, 2022

L'un des meilleurs aspects de la vie d'expatrié au Mexique est de pouvoir voyager à travers le pays. Le Mexique peut sembler petit sur une carte, mais le pays est vaste avec de nombreux endroits à visiter et énormément de choses à faire. L'on a souvent tendance à sous-estimer la taille du Mexique, mais il est possible de parcourir le pays de diverses façons grâce aux compagnies aériennes, aux bus et taxis, ainsi qu'en voiture. Selon le temps dont vous disposez et les endroits que vous souhaitez visiter, un type de transport peut être mieux adapté qu'un autre.

Se déplacer au Mexique en avion

Il semble que presque toutes les villes du Mexique possèdent leur propre aéroport. En effet, le pays abrite une cinquantaine d'aéroports qui assurent des vols régionaux et internationaux. Mexico et Cancun sont les points d'entrée les plus populaires pour les vols internationaux, mais les aéroports de Monterrey, Guadalajara et San Jose del Cabo en reçoivent également beaucoup.

De plus, plusieurs compagnies aériennes mexicaines proposent des vols domestiques et internationaux à des tarifs abordables, notamment Aeromexico, Interjet et Volaris. Elles offrent souvent des remises intéressantes à certaines périodes de l'année, particulièrement lors de la saison basse. Il est donc possible de planifier vos vacances et réserver vos billets en avance. Pour bénéficier de ces remises et ainsi faire des économies sur vos billets d'avion, gardez un œil sur leurs sites Web. Généralement, vous ne trouverez pas ce type d'offres sur les sites Web de voyage tels que expedia.com.

Cela signifie que vous devez rechercher des billets d'avion abordable avant de vous engager dans un long trajet. Bien souvent, les vols sont moins chers et plus rapides.

Important :

Au Mexique, vous devez payer une redevance pour utiliser l'aéroport (TUA). À savoir que ce taux est revu à la hausse chaque année. La TUA pour les vols domestiques passera prochainement de 24,50 $US à 26,02 $US, soit une hausse de 1,52 $US. Pour les vols internationaux, il passera de 46,52 $US à 49,41 $US, soit une hausse de 2,89 $US.

Bon à savoir :

Mexico possède depuis peu un nouvel aéroport international. L'aéroport Felipe Angeles International (AIFA), est opérationnel depuis le 21 mars. Celui-ci a été construit en moins de trois ans contre vents et marées et devrait fluidifier le trafic aérien de la capitale.

Se déplacer en bus

Le bus est le mode de transport le plus courant au Mexique. Chaque ville et village mexicain a au moins une gare de bus, et certains en ont plusieurs. Mexico, par exemple, abrite quatre gares principales, chacun disposant de lignes de bus spécifiques vers différentes parties du pays.

En effet, plusieurs compagnies de bus assurent les trajets vers les différentes régions. Visiter une gare routière en personne est la méthode la plus simple et efficace pour vous faire une idée des différents opérateurs et des tarifs pratiqués. En règle générale, il est possible d'acheter des billets immédiatement avant votre voyage, mais vous pouvez aussi le faire directement sur leurs sites Web (voir la section « Liens utiles » à la fin de cet article).

Les bus au départ de la gare routière sont généralement de première ou deuxième classe. La distinction ne se trouve pas seulement au niveau des prix. Les bus de première classe possèdent généralement des sièges qui s'inclinent loin vers l'arrière et offrent beaucoup d'espace pour les jambes. Même s'ils ne sont pas aussi confortables, les bus de deuxième classe sont généralement très agréables et propres. Les deux options sont climatisées et disposent de téléviseurs intégrés qui diffusent des films et des émissions télévisées.

Outre ceux de la gare routière centrale, plusieurs régions du Mexique disposent de compagnies de bus de « troisième classe » en partance des plus petites gares. Ceux-ci sont généralement moins chers que les bus en partance des principales gares routières. Ces bus sont parfois assez vieux et moins confortables. Pourtant, ils sont tout aussi fiables que n'importe quel autre type de bus.

Les bus locaux et colectivos

Les bus locaux opèrent dans les grandes et les petites villes du Mexique ainsi que dans les régions périphériques. Ils sont souvent bruyants, rapides et pas chers. Les bus locaux affichent souvent les villes qu'ils traversent sur la fenêtre pour vous aider à mieux choisir votre destination. En outre, vous pouvez simplement demander la destination au chauffeur. Sur les itinéraires les plus fréquentés, vous verrez peut-être des arrêts de bus et des abribus, mais la plupart du temps, vous pourrez vous tenir debout n'importe où sur le chemin et faire signe à l'autobus de s'arrêter.

Les « colectivos », souvent appelés vans, sont des véhicules de tourisme qui fonctionnent de la même façon que les bus locaux. Les destinations sont affichées sur le pare-brise, comme c'est le cas des bus locaux. Les colectivos sont particulièrement présents dans le sud du pays, en particulier dans des lieux touristiques célèbres comme Oaxaca, Chiapas et la péninsule du Yucatan.

Taxi

Dans la plupart des régions du Mexique, les taxis n'ont pas de compteurs. Dites au chauffeur où vous souhaitez vous rendre avant d'entrer et il vous indiquera le tarif. Si vous ne parlez pas espagnol, remettez-lui une feuille de papier avec votre destination écrite dessus et un crayon pour qu'il puisse prendre des notes.

Dans plusieurs endroits du Mexique, il est déconseillé de prendre un taxi dans la rue. Si vous faites un court séjour dans le pays, la meilleure option est de vous renseigner auprès de la réception de votre hôtel afin que celle-ci puisse appeler un taxi. Sinon, vous pouvez aussi rechercher le numéro de téléphone d'une compagnie de taxi et en contactez un vous-même. La plupart des grandes villes proposent également des services comme Uber ou Beat qui sont des options plus sûres et fiables, non seulement pour votre sécurité personnelle mais aussi parce que les prix sont fixés à l'avance. Vous n'aurez donc pas à marchander à la fin du trajet.

Par exemple, lorsque vous arrivez à un aéroport, au lieu de prendre un taxi à l'extérieur, rendez-vous dans l'une des cabines de taxi de l'aéroport ou appelez un Uber. Si vous devez héler un taxi dans la rue, assurez-vous qu'il soit en bon état et qu'il n'ait pas de vitres teintées. Assurez-vous d'identifier un document plastifié avec la photo, le nom et d'autres informations relatives au conducteur sur la fenêtre. Pour être encore plus prudent, essayez de prendre une photo de cette pièce d'identité et envoyez-la immédiatement à quelqu'un que vous connaissez en vous assurant que le conducteur vous voit faire cela. Il s'agit d'une mesure de sécurité recommandée par les étrangers qui sont sur place ou qui ont vécu au Mexique.

Certains taxis sont des taxis « colectivo », où la destination est marquée sur le pare-brise, comme c'est le cas des bus « colectivos » et des bus locaux. Comme ils sont généralement bondés, vous pouvez facilement distinguer s'il s'agit d'un taxi collectif ou pas. D'autre part, même s'ils sont beaucoup moins chers que les taxis réguliers, n'oubliez pas de prendre les mêmes mesures de précautions. À Oaxaca, par exemple, il suffit de se rendre au stand de taxis avant de quitter l'aéroport. Dites à la personne présente votre destination et elle vous indiquera dans quelle zone elle se trouve et vous enverra un taxi.

Se déplacer en métro

Mexico dispose d'un système de métro complet qui relie pratiquement toute la ville. Le métro est généralement une meilleure alternative au bus pour se déplacer, compte tenu du trafic considérable à Mexico, particulièrement aux heures de pointe. Les billets coûtent cinq pesos, mais vous pouvez aussi acheter une carte rechargeable au prix de 15 $. C'est une bonne idée d'acheter plusieurs billets à la fois, ou de recharger votre carte pour ne pas avoir à faire la queue dans une gare encombrée aux heures de pointe.

De plus, certaines parties de la ville, comme l'avenue Insurgentes, sont desservies par Metrobus ou Trolebus, dont les tarifs vont de 6 à 5 pesos par trajet. Monterrey et Guadalajara disposent de réseaux de métro léger qui desservent également la ville et ses environs. Hormis ceux mentionnés, le Mexique ne possède pas d'un réseau ferroviaire couvrant le reste du pays pour des trajets quotidiens. Il existe toutefois des trains touristiques, à savoir, le train Chepe qui traverse l'énorme Canyon de Cuivre dans le nord du Mexique, le Tequila Express et le Jose Cuervo Express en partance de Guadalajara aux distilleries qui se situent près de la ville de Tequila.

Pouvez-vous conduire au Mexique ?

Au Mexique, les voitures sont le mode de transport le plus adapté qui vous évitera de dépendre des horaires des autres. Si vous possédez un permis de conduire valide, vous pouvez louer une voiture. Dans la plupart des cas, il vous faudra également une carte de crédit. Néanmoins, il est recommandé de souscrire une assurance mexicaine avant de prendre le volant. Cette assurance est disponible au comptoir de l'agence de location de voiture. Pour ceux qui souhaitent se rendre au Mexique en voiture depuis les États-Unis, une assurance et un permis d'importation temporaire sont également requis. Ce permis coûte 29,50 USD hors taxes et peut être obtenu aux postes frontières ou en ligne.

Location de voiture au Mexique

Si vous préférez voyager en voiture avec la plus grande flexibilité, la location d'une voiture au Mexique sera l'option idéale. Il y a des avantages évidents à louer une voiture, par exemple, vous pouvez vous arrêter où et quand vous le souhaitez et modifier votre itinéraire en fonction de votre humeur et de vos besoins. L'un des inconvénients, cependant, est les risques que vous prenez lorsque vous décidez de conduire seul. Un accident de voiture n'est jamais amusant, et encore moins dans un pays étranger. Et cela peut arriver à n'importe qui et à n'importe quel moment, que ce soit de votre faute ou non. De plus, les coûts peuvent être assez conséquents, et c'est pour cela qu'au Mexique, il est impératif de souscrire une assurance, que l'on le veuille ou pas. Quant au prix du carburant, c'est une tout autre histoire. Quoi qu'il en soit, que vous choisissiez une compagnie de location de voitures locale ou internationale, gardez en tête que d'autres frais peuvent s'ajouter au coût initial.

Liens utiles :

Compagnies aériennes

Aeromexico

Interjet

Volaris

VivaAerobus

Compagnies de bus

ADO

Caminante

Estrella Blanca

Estrella de Oro

ETN

Flecha Roja

Omnibus de Mexico

Primera Plus

Location de voiture

Avis

Hertz

Sixt

Mex Rent a Car

Autres moyens de transport

Mexico City subway map

El Chepe Copper Canyon train

Tequila Express

Jose Cuervo Express

Temporary vehicle importation permit

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.