Actualisé il y a 9 ans

Bonjour à tous, expatriés d'Expat-Blog



L'expatrié d'un moment préférera être locataire, l'expatrié dans un projet de vie se posera rapidement la question d'investir ou non dans son chez soi.

Si certes de nombreux pays offrent le choix et des prix bien moindres qu'en Occident trés souvent, la différence de prix attrative ne doit pas rendre aveugle pour autant. Le Maroc en développement depuis plus de 10 ans a vu pousser de nombreux logements notamment en visant la population étrangère et notamment les gens qui envisageaient de se poser définitivement ou une trés grande partie de l'année. Le Maroc est devenu la résidence secondaire de beaucoup mais désormais elle devient la maison de retraite de nombreux Européens ou Français majoritairement.

Investir des sommes importantes nécessite avant tout une approche indispensable, le prix de l'attraction proposé par les promoteurs ravissent les amateurs au regard du prix du m² en europe ou à Paris mais est-on pour autant dans une réalité des choses ?

Le secteur immobilier au Maroc surtout depuis la crise de fin 2008, est entrée dans un contexte particulier et surtout révélateur, qui demande réflexion avant de signer tout engagement. Beaucoup de coup de foudre font faire des bétises qui se regrettent trés rapidement quelques semaines plus tard, quand le temps de la comparaison plus sage arrive, en retard.

Payer sur plan un appartement pour dans un an ou bien plus, si pas de problème, ce qui est rare dans un pays ou le rendez-vousà l'heure fait sourire, à 18000/20000/25000 dhs le m² (1620/1800/2250 euros) dans des programmes qui ne respectent pas en plus la qualité ni les normes ou du simple mur de parpaing se vend sous la référence de "Standing", sans savoir si la livraison sera assurée comme ces dernières années, ou des promoteurs Espagnols ont abandonnés leurs projets devant la crise, ou de nombreux autres projets ont été abandonnés depuis, laissant un goût amére à de nombreux retraités qui ont laissé leurs économies d'une vie, parfois pour rien au bout.....ces perdant sont rares à exprimer cela sur divers blog ou forum, nous le comprenons.

Le secteur de la construction du Maroc est entre les mains de promoteurs, certes qui s'occupent en principe de tout pour vous, mais "le service est facturé plus cher que le bien construit". Le domaine de l'immobilier au maroc depuis dix ans est le domaine le plus spéculatif, traditionnellement le foncier et la brique sont des valeurs culturelles, pour ne pas dire le coffre fort des familles.

L'expatrié a été ainsi vu depuis des années comme le "pigeon" qui aurait perdu tous ses repères en se frottant un peu plus au sud de la méditérranée. Le grain moins cher l'est encore trop...

La crise permet de faire reprendre conscience à beaucoup d'européens. Si les prix ne semblent pas toujours baisser sur les plaquettes des propositions que l'on trouve dans les salons de l'immobilier en Europe ou en France, le stock étant à liquider, et a distance le markèting cache mieux la réalité du terrain, la bulle de l'immobilier au Maroc est bien localisée désormais, les analystes attendent tout comme les acheteurs qui n'arrivent plus en masse.

Ceci ne veut pas dire que le Maroc ne soit plus l'endroit ou investir, au contraire. Mais investir dans la réalité des prix et dans la qualité attendue par des européens, cela existe et sera de plus en plus proposé aux investisseurs étrangers. Mais par qui ?

Des constructeurs Français sont présents au Maroc et peuvent répondre aux demandes des particuliers.

Entre construire sur plan chez des promoteurs à 20.000 dh le m² et plus et sans qualité, constatable à l'oeil nu sans être un expert, ou payer "moins" de 5000 dh le m² (450 euros) la qualité bien visible et en sécurité que le bien sera livré....

Le temps de la comparaison ou de la recherche devient plus qu'un investissement rentable.

Ou sont ces constructeurs ? Il en existe quelques-uns, prenez donc le temps de surfer sur Internet avant d'effectuer vos recherches sur le terrain, ou si besoin de conseil, d'autres expatriés comme moi peuvent vous indiquer la voie.

Je reste à votre lecture si besoin.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.