Travailler à Cape Town
shutterstock.com
Actualisé il y a 5 mois

Vous avez décidé de travailler au Cap? Voici quelques conseils pour y parvenir.

Sans vouloir vous deÌcourager, nous vous conseillons vivement - avant d'entreprendre toute deÌmarche - de prendre le temps de lire notre article sur « le marcheÌ du travail aÌ€ Cape Town ».

Le preÌambule est assez violent, mais avant de tout plaquer pour venir travailler au Cap, vous devez impeÌrativement prendre en compte la reÌaliteÌ eÌconomique actuelle du pays : si celui-ci a longtemps donneÌ l'image d'un eldorado, les choses ont beaucoup changeÌ ces dernieÌ€res anneÌes et les statistiques les plus reÌcentes ne sont pas des plus reÌjouissantes : inflation aÌ€ 5%, croissance en recul (-3,5% preÌvus sur le dernier quart 2019), rand (devise locale) en chute libre, choÌmage qui deÌpasse les 28% de la population en aÌge de travailler...

A cela s'ajoute les politiques protectionnistes de l'emploi et la politique d'immigration qui a clairement pris un virage treÌ€s serreÌ sur les visas des EuropeÌens depuis 2018. Sans oublier la fiscaliteÌ sud africaine ainsi que les conditions contractuelles peu avantageuses (3 semaines ou 15 jours ouvreÌs de congeÌs payeÌs, pas de seÌcuriteÌ sociale ni d'assurance retraite pour la treÌ€s grande majoriteÌ des compagnies, etc.), rajoutant au challenge global de l'aventure professionnelle au Cap !

Si malgreÌ cela, vous deÌcidez de tenter votre chance sans contrat d'embauche preÌalable, voici quelques informations, conseils et deÌmarches que nous vous recommandons :

Il est essentiel de comprendre que tout deÌpendra de votre visa.

Or transformer un visa temporaire ou un visa ne permettant pas d'exercer d'activiteÌ reÌmuneÌreÌe en veÌritable visa de travail, est une proceÌdure longue et fastidueuse. La treÌ€s grande majoriteÌ du temps, les entreprises sont reÌticentes aÌ€ vous y aider et preÌfeÌ€rent de loin faire appel aÌ€ des personnes ayant deÌjaÌ€ ou n'ayant pas besoin de visa... Le serpent qui se mord la queue ! Armez-vous de patience, de courage et d'opiniaÌtreteÌ car vous en aurez besoin.

De meÌme, il est eÌvident qu'aÌ€ moins de postuler sur des emplois treÌ€s speÌcifiques, la maitrise de l'anglais est un preÌrequis absolu. Si ce n'eÌtait pas le cas, il est donc impeÌratif de commencer par prendre des cours intensifs !

En tant que francophone, devenez ensuite membre des groupes Facebook des Français au Cap. Vous pourrez y poster des annonces, demander conseil et commencer aÌ€ travailler votre reÌseau. A ce sujet nous vous recommandons la lecture de nos deux articles sur le deÌveloppement de votre cercle personnel et reÌseau professionnel.

Contactez aussi rapidement le French Desk de MAZARS , veÌritable outil d'inteÌgration professionnel pour les francophones du Cap, et qui pourra vous assister en termes leÌgaux, de recrutement et de creÌation d'entreprise, mais aussi vous orienter vers les bons prestataires concernant toutes les questions de visas.

La French Tech et le Cap40 proposent reÌgulieÌ€rement des confeÌrences et tables rondes treÌ€s utiles lorsque vous eÌtes en phase de creÌation d'entreprise ou aÌ€ la recherche d'un emploi. Ils pourront eÌgalement vous assister dans vos recherches.

Pour votre recherche d'emploi à proprement parler, naturellement les sites internationaux comme Monster, Job.com et CareerBuilder par exemple pourront vous permettre d'approfondir votre recherche. Evidemment, l'application Linkedin est un must, comme partout dans le monde.

Il existe aussi de nombreux sites sud africains ou avec extensions sud africaines à consulter : Careers24, CareerJunction, Indeed, Jobcrawler, Jobmail, Bizcommunity, Thejobsportal, Zasimplyhired, Jobvine...

Voici également deux sites de recrutement « French friendly » au Cap : Polyglot Group et ADEPT Recruitment

En fin d'eÌtudes ou recherche VIE, pensez aÌ€ contacter Internafrika, un service de placement de stagiaires : les Français ont plutoÌt bonne reÌputation.

Enfin, il est eÌvidemment possible de monter votre propre entreprise. Les deÌmarches leÌgales sont d'une faciliteÌ deÌconcertante en Afrique du Sud. En revanche, il faudra adapter votre visa aÌ€ ce statut, accepter d'investir dans le pays et d'employer des locaux. Tout cela demande du temps et de la perseÌveÌrance : il est treÌ€s fortement recommandeÌ d'avoir bien reÌfleÌchi aÌ€ votre projet avant de venir vous installer.

Liens utiles :

Français du Cap
Jeunes Français du Cap
Expatica
Careers24
Career junction
Indeed

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.