Reconnaissance divorce en Thailande

Bonjour,
Mon amie va divorcer de son mari en France par consentement mutuel, elle peut le faire soit devant un notaire avec des avocats (procédure très rapide) soit devant un juge au tribunal.
La procédure devant un notaire est'elle reconnue en Thailande ?
ou faut'il obligatoirement passer devant un juge

merci de vos réponses

Bonjour et toutes mes félicitations à votre amie !
Par contre, j'opterais pour le divorce au tribunal devant un juge, votre amie étant mariée depuis 2010, alors une semaine ou un mois de plus d'attente, je ne vois pas le problème.
Après, il restera plus qu'à faire la traduction du jugement français en thaïlandais, mais pourquoi, hein ?! pour se remarier ou pour faire venir son "enfants" de 22 ans en France...
Bonne continuation et recherches !

Par notaire ou tribunal en final vous obtiendrez un document officiel français statuant du divorce. Donc aucune méthode est meilleure que l'autre.

Bien faire attention que dans le texte du document il soit précisé que le divorce mentionné est NON SUSCEPTIBLE D'APPEL définitivement.

Ensuite trado en thaï par traducteur certifié  (pour la liste voir consulat/ambassade de Thaïlande à Paris)

Quelques coups de tampons de l'ambassade à Paris pour valider la trado et l'authenticité de la décision du divorce.

Et ensuite en Thaïlande prendre son mal en patience en attendant que l'état civil thaï sache quoi faire.

Cela étant dit, l'inverse est aussi un calvaire. Faire valider en France un divorce prononcé à l'étranger d'un mariage effectué à l'étranger et transcrit par le Consulat de France ça prend 6 mois si sans incidents de procédure.

Nouvelle discussion