Les Invalides Suisse au Portugal = Discrimination clairement avéré

Bonjour à toutes et à tous.

Tout d'abord, je tiens à dire, j'adore et admire le Portugal et ses citoyens Portugais..que ceci soit très bien claire.

j'espère avec mon remarque le Portugal et Portugais ne se sente pas blésé, mais au contraire il faut corriger et rectifier des erreure qui salisent l'image même du Portugal, car une administration aussi Burro stupide ne mérite aucun mérite a felicité, mais cette administration Portugais lui même salisent la belle image du Portugal et les peuples Portugais admirables que j'aime malgré tout.

voilà, il y a une Administration à comparer à une veritable Bourrique, car c'est le mot...! Il est en Europe, il signe beaucoup des convention et des traitées internationales donc la valeurs tiens au dessus des lois interne du Portugal et qui de principe oblige le Portugal ADAPTER SA LEGISLATION ET DES LOIS INTERNE en Adequation avec des convention et des accordes et traité signé.....!
sauf que, le portugal, il est dans euphorie Etre en Europe, mais sans savoir qu'il a aussi des obligation mettre en place, donc respecter ce dont il signe...!

L'administration Portugais est d'une telle arogance ou bien stupide, idiot impbecil, il pense que toutes décision Mondiale, Etatique pays divers soit Portugais ou soit approuvé par le Portugal.... Une absurdité qui dépasse tout logique ( le passé colonialisme Portugais du siècle est toujours présent, qui pense que le monde est son colonie comme Bresil, Cape verte, Macao, Angola et j'en passe) donc dans le passé, qu'il oublie il est en Europe et personne ne la priée de rentrer, il a signé des convention et traitées et des accords internations et ne sais même pas comment les appliquer ou le respecter...

Il pense que tout acte et démarches faite ou sera faite soit Portugais ou par aprobation Portugal, donc le Portugal le Centre du Monde et le Monde est soututelle Portugal incappable lui même prendre sa Décision, donc le monde à Besoin l'accord du Portugal a savoir si un Etat souveraine peut est apte à prandre une décision souveraine ou pas.... non donc tout doit êtrre portugais ou Portugal, le centre nevralgique du monde.... Décidement il y a une administration qui ne voit que son image , mais dans une miroir qui est en face de lui même....

donc je viens au sujet bref,

Les Invalides / Handicapés qui n'ont pas l'age de la Retraite, öviter le Portugal au prix et en peril vous griller avec l'administration de votre pays d'origine, car le Portugal ne  RECONNAIT AUCUN DECISION D'INVALIDTé DE AUCUN PAYS, DONC VOUS RISQUER VOUS VOIR ENTRE LE MARTEAU ET ENCLUME ET VOUS TROUVER DANS UNE IMPASSE ABSURDES, dans votre pays vous serai une Invalide Reconnu et au Portugal vous serai une personne Non -Invalide donc le santa Fatima sera de benediction, car un Invalide sur simple fait de voyager au Portugal sera guerie.....!miracle peut être a annoncé au vatican pour faire une Bendiction pelerine de effectieur une Voyage au Portugal pour les Invalides...

Alors le statut RNH il est double tranchant, cetre pour un Rentier / Pensionista Viellesse certe tout est Ok sans conséquence, mais pour un Rentier / Pensionista  Invalidité d'un autre pays est un Véritable punition et punitive, car le système non seulement ne reconnait pas, mais il est incappable dans son registre de reste NEUTRE SANS COMMENTAIRE,  mais il vous totifiera dans votrre NIF registre Fiscale comme  SEM DEFICIANCIA, parce que votre attestation ou décision de vontre rente / pension n'est pas reconnu par le Portugal.... bizare, c'est comme-ci le Portugal décidait a savoir quelle perssonne et qui pourrais être un Bénéficiare ou ayant droit pour un Rent / Pension Invalidité d'un autr pays...donc ici le droit décisionelle souverenté des Pays divers piètiéné, les Invalides / Handicapé sont discriminé de manière aussi brutal que absurde dans l'indifferance totale....
donc jinvite toutes les personnes Invalide consulté la Convention Internation Ratifié par le Portugal donc  le contenue est plus que Interssente :

lire attentivement le contenue Article par Article pour se rendre compte :

Texte original Convention relative aux droits des personnes handicapées
Conclue à New York le 13 décembre 2006
Les Etats Parties à la présente Convention,

a) rappelant les principes proclamés dans la Charte des Nations Unies2 selon lesquels la reconnaissance de la dignité et de la valeur inhérentes à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde; b) reconnaissant que les Nations Unies, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et dans les Pactes internationaux relatifs aux droits de l’homme, ont proclamé et sont convenues que chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés qui y sont énoncés, sans distinction aucune; c) réaffirmant le caractère universel, indivisible, interdépendant et indissociable de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales et la nécessité d’en garantir la pleine jouissance aux personnes handicapées sans discrimination; d) rappelant le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels3, le Pacte international relatif aux droits civils et politiques4, la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale5, la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes6, la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants7, la Convention relative aux droits de l’enfant8 et la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille; e) reconnaissant que la notion de handicap évolue et que le handicap résulte de l’interaction entre des personnes présentant des incapacités et les barrières comportementales et environnementales qui font obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres;
RO 2014 1119; FF 2013 601 1  RO 2014 1117 2 RS 0.120 3 RS 0.103.1 4 RS 0.103.2 5 RS 0.104 6 RS 0.108 7 RS 0.105 8 RS 0.107
0.109 
Droits de l’homme et libertés fondamentales
2
0.109
f) reconnaissant l’importance des principes et lignes directrices contenus dans le Programme d’action mondial concernant les personnes handicapées et dans les Règles pour l’égalisation des chances des handicapés et leur influence sur la promotion, l’élaboration et l’évaluation aux niveaux national, régional et international des politiques, plans, programmes et mesures visant la poursuite de l’égalisation des chances des personnes handicapées; g) soulignant qu’il importe d’intégrer la condition des personnes handicapées dans les stratégies pertinentes de développement durable; h) reconnaissant également que toute discrimination fondée sur le handicap est une négation de la dignité et de la valeur inhérentes à la personne humaine; i) reconnaissant en outre la diversité des personnes handicapées; j) reconnaissant la nécessité de promouvoir et protéger les droits de l’homme de toutes les personnes handicapées, y compris de celles qui nécessitent un accompagnement plus poussé; k) préoccupés par le fait qu’en dépit de ces divers instruments et engagements, les personnes handicapées continuent d’être confrontées à des obstacles à leur participation à la société en tant que membres égaux de celle-ci et de faire l’objet de violations des droits de l’homme dans toutes les parties du monde; l) reconnaissant l’importance de la coopération internationale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes handicapées dans tous les pays, en particulier dans les pays en développement; m) appréciant les utiles contributions actuelles et potentielles des personnes handicapées au bien-être général et à la diversité de leurs communautés et sachant que la promotion de la pleine jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales par ces personnes ainsi que celle de leur pleine participation renforceront leur sentiment d’appartenance et feront notablement progresser le développement humain, social et économique de leurs sociétés et l’élimination de la pauvreté; n) reconnaissant l’importance pour les personnes handicapées de leur autonomie et de leur indépendance individuelles, y compris la liberté de faire leurs propres choix, o) estimant que les personnes handicapées devraient avoir la possibilité de participer activement aux processus de prise de décisions concernant les politiques et programmes, en particulier ceux qui les concernent directement; p) préoccupés par les difficultés que rencontrent les personnes handicapées, qui sont exposées à des formes multiples ou aggravées de discrimination fondées sur la race, la couleur, le sexe, la langue, la religion, l’opinion politique ou toute autre opinion, l’origine nationale, ethnique, autochtone ou sociale, la fortune, la naissance, l’âge ou toute autre situation; 
Droits des personnes handicapées. Conv.
3
0.109
q) reconnaissant que les femmes et les filles handicapées courent souvent, dans leur famille comme à l’extérieur, des risques plus élevés de violence, d’atteinte à l’intégrité physique, d’abus, de délaissement ou de défaut de soins, de maltraitance ou d’exploitation; r) reconnaissant que les enfants handicapés doivent jouir pleinement de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales, sur la base de l’égalité avec les autres enfants, et rappelant les obligations qu’ont contractées à cette fin les Etats Parties à la Convention relative aux droits de l’enfant; s) soulignant la nécessité d’intégrer le principe de l’égalité des sexes dans tous les efforts visant à promouvoir la pleine jouissance des droits de l’homme et des libertés fondamentales par les personnes handicapées; t) insistant sur le fait que la majorité des personnes handicapées vivent dans la pauvreté et reconnaissant à cet égard qu’il importe au plus haut point de s’attaquer aux effets pernicieux de la pauvreté sur les personnes handicapées; u) conscients qu’une protection véritable des personnes handicapées suppose des conditions de paix et de sécurité fondées sur une pleine adhésion aux buts et principes de la Charte des Nations Unies et sur le respect des instruments des droits de l’homme applicables, en particulier en cas de conflit armé ou d’occupation étrangère; v) reconnaissant qu’il importe que les personnes handicapées aient pleinement accès aux équipements physiques, sociaux, économiques et culturels, à la santé et à l’éducation ainsi qu’à l’information et à la communication pour jouir pleinement de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales; w) conscients que l’individu, étant donné ses obligations envers les autres individus et la société à laquelle il appartient, est tenu de faire son possible pour promouvoir et respecter les droits reconnus dans la Charte internationale des droits de l’homme, x) convaincus que la famille est l’élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l’Etat et que les personnes handicapées et les membres de leur famille devraient recevoir la protection et l’aide nécessaires pour que les familles puissent contribuer à la pleine et égale jouissance de leurs droits par les personnes handicapées; y) convaincus qu’une convention internationale globale et intégrée pour la promotion et la protection des droits et de la dignité des personnes handicapées contribuera de façon significative à remédier au profond désavantage social que connaissent les personnes handicapées et qu’elle favorisera leur participation, sur la base de l’égalité des chances, à tous les domaines de la vie civile, politique, économique, sociale et culturelle, dans les pays développés comme dans les pays en développement, sont convenus de ce qui suit:
Droits de l’homme et libertés fondamentales
4
0.109
Art. 1 Objet La présente Convention a pour objet de promouvoir, protéger et assurer la pleine et égale jouissance de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales par les personnes handicapées et de promouvoir le respect de leur dignité intrinsèque. Par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres.
Art. 2 Définitions Aux fins de la présente Convention: on entend par «communication», entre autres, les langues, l’affichage de texte, le braille, la communication tactile, les gros caractères, les supports multimédias accessibles ainsi que les modes, moyens et formes de communication améliorée et alternative à base de supports écrits, supports audio, langue simplifiée et lecteur humain, y compris les technologies de l’information et de la communication accessibles; on entend par «langue», entre autres, les langues parlées et les langues des signes et autres formes de langue non parlée; on entend par «discrimination fondée sur le handicap» toute distinction, exclusion ou restriction fondée sur le handicap qui a pour objet ou pour effet de compromettre ou réduire à néant la reconnaissance, la jouissance ou l’exercice, sur la base de l’égalité avec les autres, de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales dans les domaines politique, économique, social, culturel, civil ou autres. La discrimination fondée sur le handicap comprend toutes les formes de discrimination, y compris le refus d’aménagement raisonnable; on entend par «aménagement raisonnable» les modifications et ajustements nécessaires et appropriés n’imposant pas de charge disproportionnée ou indue apportés, en fonction des besoins dans une situation donnée, pour assurer aux personnes handicapées la jouissance ou l’exercice, sur la base de l’égalité avec les autres, de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales; on entend par «conception universelle» la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation ni conception spéciale. La «conception universelle» n’exclut pas les appareils et accessoires fonctionnels pour des catégories particulières de personnes handicapées là où ils sont nécessaires.
Art. 3 Principes généraux Les principes de la présente Convention sont: a) le respect de la dignité intrinsèque, de l’autonomie individuelle, y compris la liberté de faire ses propres choix, et de l’indépendance des personnes; b) la non-discrimination;
Droits des personnes handicapées. Conv.
5
0.109
c) la participation et l’intégration pleines et effectives à la société; d) le respect de la différence et l’acceptation des personnes handicapées comme faisant partie de la diversité humaine et de l’humanité; e) l’égalité des chances; f) l’accessibilité; g) l’égalité entre les hommes et les femmes; h) le respect du développement des capacités de l’enfant handicapé et le respect du droit des enfants handicapés à préserver leur identité.
Art. 4 Obligations générales 1.  Les Etats Parties s’engagent à garantir et à promouvoir le plein exercice de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales de toutes les personnes handicapées sans discrimination d’aucune sorte fondée sur le handicap. A cette fin, ils s’engagent à: a) adopter toutes mesures appropriées d’ordre législatif, administratif ou autre pour mettre en oeuvre les droits reconnus dans la présente Convention; b) prendre toutes mesures appropriées, y compris des mesures législatives, pour modifier, abroger ou abolir les lois, règlements, coutumes et pratiques qui sont source de discrimination envers les personnes handicapées; c) prendre en compte la protection et la promotion des droits de l’homme des personnes handicapées dans toutes les politiques et dans tous les programmes; d) s’abstenir de tout acte et de toute pratique incompatible avec la présente Convention et veiller à ce que les pouvoirs publics et les institutions agissent conformément à la présente Convention;


..................
.................................
...............................voir la suite directement, car la liste est très longue...................


la ligne directirice est celui de NON _ DISCRIMINATION des handicapes Invalides.....et Obligation des Etat signataire mettre en conformité leurs loi Interne.....! celle s'adresse pour des personnes Invalide Handicapé qui vont s'intaller au Portugal dans le soit disant le programme RNH et se voir dans certaine mesure confronter leurs Rente / Pension de leurs Etat d'origine même enrer en Peril....!


Art. 3 Principes généraux Les principes de la présente Convention sont:
a) le respect de la dignité intrinsèque, de l’autonomie individuelle, y compris la liberté de faire ses propres choix, et de l’indépendance des personnes;
b) la non-discrimination;

( donc la Discrimination est avéré qnad il y a un non Reconnaissance ou mise en péril le droit d'un Invalide handicapé )

Art. 2

,....
On entend par «discrimination fondée sur le handicap» toute distinction, exclusion ou restriction fondée sur le handicap qui a pour objet ou pour effet de compromettre ou réduire à néant la reconnaissance, la jouissance ou l’exercice, sur la base de l’égalité avec les autres, de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales dans les domaines politique, économique, social, culturel, civil ou autres. La discrimination fondée sur le handicap comprend toutes les formes de discrimination

( ce qu'on peut y lire clairement dite :  ON ENTENDS PAR ( DISCRIMINATION FONDEE SUR LE HANDICAP ,  TOUTE  DISCRIMINATION,  EXCLUSION  OU RESTRICTION FONDEE SUR LE HANDICAP  QUI A POUR  OBJET OU  POUR EFFET   DE   COMPROMETTRE  ou  REDUIRE  EN NEANT  LA  RECONNAISSANCANCE,  LA JUISSANCE OU L'EXERCICES..............!!¨¨¨¨............!!!!
 
cette clause devrait bien faire reflechir certaine Politique Portugais alors on signe des convention et on refuse de l'appliquer.... donc un refus claire affirmé du Portugal, car selon ses Fisc, la décision d'un Invalide handicapé etranger n'a plus aucun valeur, clairement mets en évidence  LA NON RECONNAISSANCE ET MISE EN NEANT L'INVALIDE / HANDICAPéES...

oui mon message s'adresse aux Handicapées / Invalides qui nous sommes et avons un grande difficulté faire comprendre a ces IDIOT Administration revoir et laisser tomber leurs imbecilité et respecter leurs engagement....
oui oui...

voir cette autre article qui dis :

Art 4.

Art. 4. Obligations générales

1.  Les Etats Parties s’engagent à garantir et à promouvoir le plein exercice de tous les droits de l’homme et de toutes les libertés fondamentales de toutes les personnes handicapées sans discrimination d’aucune sorte fondée sur le handicap. A cette fin, ils s’engagent à:

a) adopter toutes mesures appropriées d’ordre législatif, administratif ou autre pour mettre en oeuvre les droits reconnus dans la présente Convention;

b) prendre toutes mesures appropriées, y compris des mesures législatives, pour modifier, abroger ou abolir les lois, règlements, coutumes et pratiques qui sont source de discrimination envers les personnes handicapées;

c) prendre en compte la protection et la promotion des droits de l’homme des personnes handicapées dans toutes les politiques et dans tous les programmes;

d) s’abstenir de tout acte et de toute pratique incompatible avec la présente Convention et veiller à ce que les pouvoirs publics et les institutions agissent conformément à la présente Convention; e) prendre toutes mesures appropriées pour éliminer la discrimination fondée sur le handicap pratiquée par toute personne, organisation ou entreprise privée;


___________-_________---__________________
ALORS QUE DIRE,  PEUT-IL ÊTRE PLUS CLAIRE QUE CE QUI EST ECRITE, JE CITE POUR RECRIRE,

LES ETATS PARTIES S'ENGAGENT A GARANTIR  ET A PROMOUVOIR LE PLEINE EXERCICE DE TOUT LES DROITS DE L'HOMME ET DE TOUTES LES LIBERTES FONDAMENTALES DE TOUTES LES PERSONNES HANDICAPEES  SANS  DISCRIMINATION D'AUCUNE SORTE FONDES SUR LE HANDICAP, A CETTE FIN, IL S'ENGAGE A :
a ---)    ADOPTER TOUTES LES MESURES APPROPRIEES, D'ORDRER  LEGISLATIF,  ADMINISTRATIF ou  AUTRE  POUR METTRE EN OEUVRE LES DROITS RECONNUS DANS LA PRESENTE CONVENTION...

( est-ce qu'il est claire pour les administrateur et administration Portugais, foudra -il traduir en Portugais....)

b--) PRENDRE TOUTES MESURES APPROPRIEES, Y COMPRIS LEGISLATIVES,  POUR  MODIFIER ,  ABROGER  ou  ABOLIR  LES  LOIS,  LES  REGLEMENTS, COUTUMES ET  PRATIQUES  QUI  SONT   SOURCE  DE  DISCRIMINATION  ENVERS LES  PERSONNES  HANDICAPES.


( est-ce qu'il est encore claire pour l'Etat Portugais ou Portugal ou ses superlatifs fonctionnaire a quoi ils se sont engagé en ratifiant cette convention ou pas..... Alors tristement il continuant nous dire à nous les handicapées  que la  DECISION DE VOTRE HANDICAPE N'EST PAS PORTUGAIS OU PARTUGAL ALORS ON REFUSE VOUS CONSIDERER UN INVALIDE / HANDICAPE.....!  quoi dire, je ne veut pas ou pas pouvoir expliquer autrement.....!


c---) prendre en compte la protection et la promotion des droits de l’homme des personnes handicapées dans toutes les politiques et dans tous les programmes;


d--)   S'ABSTENIR   DE  TOUT ACTE ET DE TOUTE PRETIQUE  INCOMPATIBLE AVEC  LA PRESENTE  CONVENTION ET VEILLER A  CE  QUE  LES  POUVOIRS  PUBLICS  ET LES INCSTITUTIONS  AGISENT  CONFORMEMENT  A LA PRESENTE   CONVENTION


( est-ce cette chapitre aussi claire ou est assez explicative pour le Portugal que son administration devrais comporter comme responsable et pas comme un idiot qui refuse encore vous dire eeeeeee votrre Decision Invalide n'est pas Portugais portugal.......!

e--)   PRENDRE TOUTES MESURES APPROPPRIEES  POUR  ELIMINER LA  DISCRIMINATION  FONDEEW SUR LE HANDICAP  PRATIQUEE PAR TOUT PERSONNES, ORGANISATION OU ENTREPRISE PRIVEE...


( je ne sais pas quoi dire encore, est-ce qu'il est encore claire pour l'administration Portugais Portugal ou Financas que lui même persecute discrimine marginalise et refuse reconnaitre personne Invalide Handicapes, cette paratique discriminations quand l'Etat Portugais le pratiques sur les Invalides Handicapes en Refusant en rendant NEANT le droit de l'Invalide handicapée , si ce n'est pas une discrimination est la violation du presante Conventions, alors de quoi il s'agit......? un cadeau ou benediction que le dieu grand a laisse pour l'Etat Portugais agir ansi sur les plus vulnérables....!

cette convention s'adresse a nous toutes tous les Invalide Handicapées qui sommes discriminées au Portugal par l'Rat Portugais, car nos Drotis est non Seulement pas reconnus, nous niees et nos droit est rendue en  NEANT COMME INDIQUES DANS CETTE CONVENTIONS.....  Alors le droit de RNH  très joile le faire, quand un Invalide handicapé dans le registre Fiscale apparait étant : Comme  SEM DEFICIANECIA..... est plus que chocante, absurde, irrealiste, alors quand un Invalide / Handicapé est un Rentier / Pensionista, quelqu'un peut-il poser la question a ces administrateur, a ces inteligent imbecil, alors comment peut Pensioniosta / Rentier Invalide et en même temps ^^etrre SEM DEFICIANCIA...)) logique de l'Etat Portugais devrais faire reflechire plus d'un handicapée,,,,,Invalides....

Maintenant a vous je m'adresse Mesdames , Monsieurs..

je viens d0avoir mon RNH dasn ce cadre absurde, et j'ai demander l'Annulation, or maintenant je me bat pour annuler le RNH car la aussi il n'y a personne pour recevoir vos demandes..... donc on refuse même traiter votre demande de Partir du Portugal........

Alors par intermédiaire des Internaute que vous êtes, les médias que vous etes, interroger cette administration sur ses pratiques absurdes discriminatoir envers les Invalide handicapé et le ladit convention que le POrtugal que signifie pour le Portugal.....?


merci de votre attention....

bien cordialement a vous... et toutes mes respectes aux peuples Portugais, le Portugal, ce beau pays que j'adore toujours...que j'aime malgré tout...

Piouhh c'est long à lire  :(

Ça  me rappelle la taxe pour immatriculer sa voiture au Portugal, libre circulation des biens et des personnes ki disaient ,sur le papier .
Mais quand les interets supérieurs sont en jeu on se fait tout petit ou on se fait broyer .
Mais cette situation est notée et je suis sûr que ceux d'entre nous qui en auront l'occasion ,en parleront au politicien du moment .

C’est surement très interessant mais je n’ai pas eu le courage de lire jusqu’au bout......
Dommage
DR

Bonjour,

merci de petite message....

C'est une triste réalité de ce super beau Pays, son Administration absurdes, il signe tant des traitées, conventions des Accordes etc etc et tristement dire, il faut poser la question  au Gouvernement Portugais, si au moins il sait ce qu'il a signer ou pas.....! pour nous les Invalides / Handicapées les absurdité est de telle que c'est triste, alors si une personne ne parle pas le Portugais il est claire je pese il ne se rende même pas Compte ce que le Finanças avec le Numeros de NIF le lui notifient comme = SEM DEFICIENCIA , donc Sans déficiencia pour une personnes à 100 % Invalide Handicapé rentier de plussieurs années, alors comment expliquer à ces Idiot, comment Un Invalide Rentier 100 % peut être une rentier Invalide, et soit SEM DEFICIENCIA....! Alors, voilà que   TOUTES LES INVALIDES / HANDICAPES Etrangers qui ne sont ni Portugais et ni leurs droit soit de près ou loin lien avec le Portugal sont ainsi discriminé, violenté dans une triste indifférence, car vous n'avez même pas une interlocuteur pour les mettrre devant leurs respobsabilité lorqu'on leurs tends la Convention de New-York sur les droits Statut Juridiques des Invalide / Handicapées..... alors là il n'y a personne et personnes ni donner suite à votre demende et ni recevoir votre demande.....!.....

SVP Transmettez et divulguer aux maximum au grand nombres Invalide / Handicapées à qui il puisse être accessible cette information et le ladit Convention sur les Handicapées  que le Portugal estime être en droit discriminer et violenter les Invalides / Handicapées par le non Respecte de de Statut Juridique...passer le messages svp, car les Invaldies / Handicapées sommes exposer à une IDIOTie absurdité administratif Portugal, décidement il  APPOSE SA SIGNATURE SUR TOUTES LES CONVENTION ET TRAITé INTERNATIONALE et ouble les appliquer , ni chaud ni froid.... Puis il fait appelle trodus le soit disant RNH qui est aussi pour les Rentier Invalides alors qu'il oublie simplement Reconnaitre le Statut Juridiques des Invalide que le traité Convention International considere = est une Discrimination et violation de droit des Invalide Handicapé la Non-Reconnaissance ou voir rendre en NEANT le statut Juridique.....! voilà, une Administration Portugais absurde qui dis encore, eeeehhhh la décision n'est pas Portugais.....! alors comment peut-on expliquer qu'il est claire une décision d'Invalidé d'un Pays etranger qu'il soit Etranger....! le Portugal n'est as dans l'ère de Colonialisme et le monde n'est pas sous son tutelle....alors comment expliquer a ces Administrateur Finanças respecter la convention dont Votre Pays et Gouvernement est Signataire......!

merci de votre attentions chaleureux, j'aime le Peple Portugais et le Pays, mais une Administration absurdes pleine des anneries qui salisent l'image de ce beau Pays...

cordialement.

Bonjour SRG11,

Nous sommes bien attristés par votre situation et on espère vivement qu'elle trouve une solution satisfaisante pour vous.
Au delà de ce problème, il serait bien que vous relisiez votre message avant de le poster pour essayer, dans la mesure du possible, d'en corriger d'abord l'orthographe et ensuite le sens de certaines phrases pour une lecture plus facile et compréhensible pour les lecteurs, nous vous en remercions d'avance. :thanks:

Boa tarde.

:cheers:

Nouvelle discussion