Comment louer ou acheter un terrain en Éthiopie ?

Bonjour,

Il y a quelques années, en Éthiopie, il était possible de louer "un hectare de terre" pour "moins d'un euro par an".

Source

http://www.rfi.fr/contenu/20100409-terr … ines-louer

Selon l'article ci-dessous, qui a été écrit le 1 avril 2016, l'Éthiopie a suspendu la location de ses terres.

http://www.commodafrica.com/01-04-2016- … ses-terres

Est-ce que cet article est un poisson d'avril ?

Est-ce que l'Éthiopie a cessé de suspendre la location de ses terres ?

Un(e) étrangèr(e) peut-il acheter un terrain cultivable et constructible en Éthiopie pour créer une ferme ?

Merci.

Cordialement

Corine

Bonjour Corine

Suite aux soulèvements des paysans éthiopiens  fin 2016 à propos de leur terre et le changement de gouvernement en avril 2018 , beaucoup de choses ont changé dans ce pays .
En tout cas la propriété privée n'existe pas donc vous ne pouvez pas acheter de terrain.
Pour la location , vous avez un minimum d'investissement obligatoire et des autorisations gouvernementales à obtenir.
Bien que la communauté française est assez réduite ici , nous avons une ambassade très active  et un conseiller économique qui pourra mieux vous répondre que moi-même.
Cordialement.
Xavier

Merci Xavier.

En Asie, un étranger ne peut pas acheter un terrain constructible ou / et cultivable.

Dans un nombre croissant de pays ( l'Ethiopie, la République de Géorgie,... ) les étrangers n'ont plus le droit d'acheter un terrain constructible ou / et cultivable parce que des étrangers ont acheté beaucoup de terrains gigantesques pour faire de l'agriculture intensive ou pour les revendre en faisant une plus-value énorme.

Donc, dans ces pays, les lois sont passées d'un extrême ( les étrangers peuvent acheter ce qu'ils veulent, où ils veulent, sans condition ) à l'autre : les étrangers n'ont plus le droit d'acheter de la terre.

Les perdants ce sont les étrangers qui voulaient acheter un petit terrain pour créer une petite ferme respectueuse de l'environnement : biologique.

En Ethiopie, en Géorgie ( par exemple à Khino ), il existe des villages vides. Donc de petites fermes situées dans ces villages et appartenant à des étrangers ne dérangerait personne et dynamiserait l'économie locale.

Ces nouvelles lois posent un autre problème :

- Les Ethiopiens, les Géorgiens, les Laotiens, les Thaïlandais, les Cambodgiens, les Philippins, les Chinois,... ont le droit d'acheter un terrain constructible ou / et cultivable en Europe ou en Amérique du Nord ou en Amérique Centrale ou en Amérique du Sud.

- Le principe fondamental de la diplomatie est la réciprocité.

https://www.georgianjournal.ge/business … eases.html

Nouvelle discussion