assurance auto pour séjour + de 6 mois ?

Bonjour à tous !
Après de longs mois d'attente, nous partons enfin dans 3 semaines pour la Crète, pour au moins un an.  Et si tout va bien, pour de bon, puisque nous sommes tombés amoureux de ce pays.... Si nous avions anticipé beaucoup de choses, nous avons complètement raté l'assurance de la voiture... Nous faisons  le trajet en voiture (+ remorque, avec chien !) pour faire un mini déménagement, et nous réalisons que l'assurance du véhicule ne peut excéder 6 mois - vu qu 'on part pour au moins un an, ça nous pose évidemment un problème ! Comme nous conservons notre logement en France, nous n'avions pas anticipé ce problème d'un séjour supérieur à 6 mois...  Chers amis expatriés, comment gérez vous ce problème ? Un retour avec la voiture à la vente en France au bout de 6 mois et l'achat d'une voiture grecque ?  D'autres suggestions ? Merci à tous pour vos conseils   Ευχαριστώ πολύ

Bonjour,

Effectivement le retour et la vente de la voiture après 6 mois est la seule solution.

Ceci dit beaucoup de gens ont une voiture avec plaques françaises sur place depuis des années sans avoir eu le moindre problème. Ils ne disent pas à leur assurance qu'ils sont à l'étranger et c'est tout. Mais cela peut être très embêtant en cas d'accident grave. C'est un risque que certains prennent. A vous de voir.
Si vous êtes fidèles à votre assurance depuis des années, peut-être que vous pouvez leur poser la question et qu'ils accepteront de continuer à vous assurer même si vous êtes en Grèce.

Merci beaucoup Elenitsa. Effectivement pas question de prendre le risque d'avoir un pépin et que l'assurance ne marche pas, on sait jamais ! Nous allons donc tenter une négociation avec notre assurance. Qui ne tente rien...

Bonjour,
Vous pouvez aussi prendre une assurance en Grèce en faisant immatriculer votre voiture en Grèce

Bonjour,

C'est une solution mais l'immatriculation coute très cher (dans les 1500/2000 euros). A ce prix là autant vendre la voiture  en France et en racheter une directement en Grèce avec des plaques grecques.

Bonjour,
Voilà un cite qui vous explique la taxe pour l'immatriculation en Grèce:
https://www.gocar.gr/useful/tips/2601,E … y_apo.html

Et là un site pour calculer ce que vous allez payer par rapport à votre voiture:
http://carsburg.com/index.php/el/faq-fr … tin-ellada

C'est pas si chère que ça, maintenant tout dépend de votre voiture, moi je regrette de ne pas avoir fait ça! et de plus vous n’aurez jamais une bonne occasion a 2000€.
C'est a vous de voir ce qui est le plus rentable.

Merci pour ces infos Bricoeye ! On avais entendu dire que l'immatriculation était même encore beaucoup plus chère que ça, du coup on l'avait carrément éliminé. Notre voiture est encore costaud, et mériterait cet investissement si ça doit être autour des 2000 €. On va regarder de prés sur les liens que vous nous avez transmis. Merci encore !

Bonjour,
J'avais lancer une conversation la dessus il y a un an à peu prés, et on m'avait dit aussi que ça coûter très chère, et nous aussi l'avions carrément éliminé, mais c'est pas tout a fait le cas.
Le mieux pour vous, comme vous avez 6 mois pour vous mettre en règle, une fois arrivé en Grèce, allez voir le  ΔΟΥ proche de chez vous, et demandez leur combien ça vous coûterait, les Grecs sont super sympas, et vous renseigneront bien.

Merci pour toutes ces infos Bricoeye ! On a réussi à négocier 1 an  avec notre assurance et on aura le temps d'envisager l'avenir et de voir sur place ce qu'on fera de la voiture ensuite. On suivra vos conseils, et on fera évaluer le coût l'immatriculation. La voiture a plus de 10 ans mais modèle costaud et en super état, on aimerait la conserver...

Pour ma part habitant en Grèce 8 mois/an j'ai vu avec mon assurance (MACIF) qu'il n'y avait aucun problème . Je précise que c'est pour les A/R France /Grèce et occasionnellement sur place ......car sur place j'ai une voiture Grecque assurée en Grèce .

Conduire en Crète, c'est compliqué et dangereux. Inattention, irrespect des règles -y compris de celles du plus élémentaire bon sens: se parquer en triple voire quadruple file- absence quasi complète de contrôles de police, alcoolisation, état pitoyable de beaucoup de véhicules (amusez vous à observer les pneus...), délabrement du parc automobile, etc.
C'est la Grèce et il faut la prendre telle qu'elle est avec ses vertus et ses travers, mais le fait est là!
Se placer en dehors de la loi est TRES RISQUE, très sanctionné et très coûteux en cas de problème (et l'on croit toujours que les problèmes sont pour les autres). Conducteur prudent, j'ai déjà eu 2 accidents en 6 mois. Le dernier mettait en cause un chauffard ivre, mais le policier qui le connaissait d'ailleurs, n'a pas jugé utile de contrôler une alcoolémie pourtant évidente, de prendre des photos, de lui demander son permis de conduire (qui lui avait été retiré suite au décès d'un ouvrier albanais quelque mois plus tôt, mais que vaut la vie d'un albanais!!!).
Parier sur la couverture du véhicule français par l'assurance française est risqué. Les assurances n'étant nullement des organismes philanthropiques, ni complètement stupides demandent la preuve de l'entrée sur le territoire et si cela excède 6 mois, mauvais temps!!!
"L'hellénisation" d'un véhicule français est un véritable parcours du combattant administratif et s'avère onéreux.
L'achat d'un véhicule et son assurance (INTERAMERICAN pour ma part) sur place sont plus raisonnables, mais il est recommandé de s'adresser à un vendeur professionnel sérieux, concessionnaire de surcroît. Je connais 2 crétois dont la voiture a rendue l'âme sur le chemin du retour de l'achat.
Donc PRUDENCE, PRUDENCE, PRUDENCE
Bonne chance et à votre disposition.

A savoir également, et ce constat me rend bien triste, c'est qu'en cas d'accident avec un ressortissant grec, dans les zones rurales ou excentrées (c'est peut-être différent dans les grandes agglomérations), un étranger sera presque toujours considéré comme responsable.
La structure socio-culturelle de la "Grèce profonde", les amitiés, les liens sociaux et familiaux, l'esprit de clan, le chauvinisme, les solidarités, les représentations mentales des étrangers (surtout après la crise) jouent trop souvent en défaveur des étrangers.

Nouvelle discussion