Vivre au Gabon sans maîtriser la langue

Bonjour à toutes et à tous,

Une expatriation est une aventure, d'autant plus si l'on ne maîtrise pas la langue de son pays d'accueil. Nous vous proposons ainsi d'échanger des conseils pour vous aider à surmonter la barrière de la langue au Gabon.

Est-il possible de vivre au Gabon sans maîtriser la langue locale ?

Peut-on se sentir intégré sans parler la langue ?

Quelles sont vos astuces pour réussir à se faire comprendre au quotidien ? Quelles sont les réactions les plus courantes de vos interlocuteurs ?

Quelles sont les phrases et expressions utiles à connaître ?

Merci de partager vos anecdotes lors de votre expérience au Gabon avant de maîtriser la langue,

Priscilla

Sujet sans interet si pn parle francais

Merci...

Alors là, vous vous fourvoyez complètement!
Sans doute s'agit-il d'une maladresse involontaire de votre part, suite à une diffusion tous azimuts de cette demande, d’Oulan-Bator à Ushaïa en passant par Zanzibar...
En effet, il est tout simplement indécent d'imaginer que nos amis gabonais ne s'exprimeraient pas en français.
Si l'époque coloniale, tant décriée de nos jours au vu de certaines dérives, a eu un effet positif sur le continent africain en particulier, c'est pour le moins au travers de la francophonie qu'elle a instaurée.
Sachez de surcroît que la maîtrise de la langue de Molière est bien plus effective au Gabon que dans biens des recoins de l'hexagone où l'on s'exprime par onomatopées et autres borborygmes de rappeurs, assortis de signaux de reconnaissance tenant du langage des sourds-muets.
Pour répondre à votre question, vous l'aurez compris, la cohabitation linguistique ne nous pose aucun problème.
Concernant les langues vernaculaires, libre à tout un chacun de s'attacher à leur découverte et leur éventuelle étude.
Pour ma part, j'ai plaisir à entendre mes amis échanger de temps à autre dans leur langue originelle, selon la région, sans avoir à aller plus loin que "Mbolo"!
J-Boaz

Nouvelle discussion