le coin des conseillers et deputé des français d' Allemagne

http://url.snd60.ch/visu-A40FD211-33CD- … 72016.html                                                                                                                  http://martine-schoeppner.eu/infolettre … er-n3.html

MR thomas grenot http://yh0w.r.ah.d.sendibm4.com/bgozts188zf.html   jean  luc  ;)

je remet en marche cette discution  .
pour nos retraités a lire https://www.ufe.org/actualites/mauvaise … -residents .jean  luc  ;)

de notre député Frédérique Petit  https://mailchi.mp/99fe191fad28/frdric- … ormation-2

https://cinquanteplusun.com//email/fred … ion-3-3707 .

https://cinquanteplusun.com//email/fred … ion-3-3707

si vous souhaiter inervenir sur cetaine information ,faite le .  jean  luc  ;)

LE MOT DU DEPUTE- Des citoyens français interdits de vote en Allemagne

Monsieur Frédéric Petit, Député des Français établis à l’étranger (Allemagne, Europe centrale, Balkans) déplore le fait que de trop nombreux citoyens français résidents en Allemagne n’aient pas pu exercer leur droit de vote à l’occasion des élections européennes 2019.

Cette situation est inadmissible compte-tenu du fait que Monsieur Frédéric Petit avait alerté bien en amont la Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire du Ministère des Affaires Etrangères de ce risque.

A Munich notamment, plus de dix pourcent des inscrits sur les listes électorales ont été considérés comme votant sur les listes allemandes sans en avoir été informés au préalable. Les personnes dans ce cas, qui se sont déplacées dans le bureau de vote français, se sont vu refuser le droit de vote pour les listes françaises.

Paradoxalement, ces mêmes citoyens français avaient reçu à leur domicile la documentation électorale française la semaine précédent le vote aux élections européennes.

Cela est d’autant plus injuste, qu’ailleurs en Europe, en particulier à Bratislava en Slovaquie, les citoyens français dans ce cas ont pu voter eux normalement.

Alors que la participation citoyenne est au coeur des débats et est plus cruciale que jamais, ce déni de démocratie est absolument inacceptable.  https://lepetitjournal.com/heidelberg-m … ment-20941

jean luc ;)

Pour les Francais de l'Etranger, le taux d'imposition est de 20% sur les revenus inférieurs à 27 519€. Pour les revenus supérieurs à cette somme c'est le taux de 30% qui est appliqué sur la fraction de revenus supérieure à 27 519€. Cette règle entre en vigueur à compter de l 'impo-sition des revenus de 2018.

Un corrrectif peut être fait si le contribuable demande l'application du taux moyen de l'impôt résultant de l'application du barème de l'impôt progressif à l'ensemble de ses revenus mondiaux. ( à inscrire dans la cas 8TM de la déclaration) si ce taux est inférieur au taux minimum de 20 ou 30%. Ce taux moyen ne s'appliquera qu'aux seuls revenus de source francaise
Martine Schoeppner | 10 février 2019 à 12 h 49 min | URL : https://wp.me/s6lg3l-impots

jean luc 1 :D

Assurance Auto
par Martine Schoeppner
Des systèmes d'assurance très différents entre la France et l'Allemagne En France, le système de « bonus-malus » encadré par la loi attribue un coefficient de base égal à 1 au conducteur débutant, soit 100% du taux de cotisation. Ce coefficient est diminué chaque année écoulée sans sinistre responsable, ou majoré dans le cas contraire. En Allemagne, les modalités sont très différentes : en général sont utilisées non pas des coefficients, mais des catégories (Schadenfreiheitsklasse) et on distingue l'assurance responsabilité civile obligatoire de l'assurance « tous risques » dans deux tableaux d'évolution du « bonus-malus » distincts. En plus de la barrière de la langue, le nouvel assureur allemand doit donc interpréter votre coefficient français.
Pas de relevé d'informations standard en Europe En France, l'ancien assureur doit délivrer à l'assuré un relevé d'informations comportant a minima certaines indications, dont notamment le nombre, la nature et la date des sinistres survenus au cours des 5 dernières années avec la part de responsabilité retenue de l'assuré. En Allemagne, les informations de l'assuré sont transmises directement par voie électronique à la demande du nouvel assureur et il n'existe pas de modèle type de relevé d'informations, ni de mentions obligatoires. Les processus de changement d'assureur sont donc très différents d’un pays à l’autre et nécessitent souvent des explications aussi bien aux assurés qu’aux assureurs.
Des fiches explicatives pour faciliter le transfert d'assurance Ayant identifié la difficulté des transferts d'assurance automobile d’un pays à l’autre, la Fédération Française de l'Assurance et le Centre Européen de la Consommation (CEC) ont décidé de travailler main dans la main et publient une fiche explicative en français, en allemand et en anglais sur le système de « bonus-malus » français. Cette fiche vous informe et aide votre nouvel assureur en Allemagne à interpréter et « reconstruire » votre bonus dans sa propre grille tarifaire. Si vous effectuez le chemin inverse - de l’Allemagne vers la France - et que vous souhaitez faire reconnaître votre bonus allemand auprès de votre nouvel assureur français, le CEC publie également une fiche en français et en allemand pour faciliter vos démarches administratives transfrontalières.

une fiche explicative en français, en allemand et en anglais sur le système de
« bonus-malus » français. Cette fiche vous informe et aide votre
nouvel assureur en Allemagne à interpréter et « reconstruire » votre bonus
dans sa propre grille tarifaire.
Martine Schoeppner | 30 mai 2019 à 13 h 01 min | Catégories : vehicule, vie quotidienne | URL : https://wp.me/p6lg3l-xT   jean luc ;)

Nouvelle discussion