La conduite au Gabon

Bonjour à tous,

Que pensez-vous de la conduite au Gabon ? Quelles sont les principales différences avec votre pays d’origine ?

Respect du code de la route, politesse et courtoisie au volant, excès de vitesse… quelles sont les tendances principales qui caractérisent la façon de conduire au Gabon ?

Parlez-nous des difficultés ou dangers sur la route : heures de pointe, état des routes, accidents… Quels sont vos conseils pour s’adapter à la conduite au Gabon ?

Merci d’avance pour votre participation,

Maximilien

On pourrait mettre comme titre : "La conduite au Gabon, ou se déplacer dans un cercueil à 4 roues"

J'ai conduit pour la première fois au Gabon l'année dernière en 2014, et franchement je n’étais pas rassuré sur les premiers jours.
Pour faire simple, il n y a pas de code de la route. Le sport national au Gabon est le klaxon, ca n'arrete pas, on comprend rapidement pourquoi : pour prévenir les autres véhicules que l on passe (c'est au final la seule règle de sécurité, un bien pour un mal)

A lbv, a certain feu vert on doit s'arrêter et quand on s'arrete a feu rouge on se fait klaxonner
si a ca on ajoute les nids de poules sur les routes de la capital ou les "policiers" que j'appellerai "autorité" qui ne sont pas la pour faire respecter le code de la route, mais empocher un gros billet

cas typique :
je me fais arreter pour soi disant un clignotant que j'avais pas
20 000 fca pour le clignotant oublié
+ 20 000 fca car j'ai un permis français et non gabonais (bon pas de commentaire)
+ 20 000 fca car je n'avais pas d'extincteur dans la voiture
+ 10 000 fca car les papiers de location du véhicule n'était pas en règle

70 000 fca ca doit donner 100 €
et la l'autorité me demande mon permis, car elle va le garder et me le rendre au commissariat quand j'aurai payé cette amende
Au final j'ai rien payé, il ne faut pas se laisser faire

Après je ne sais pas si les Gabonais peuvent rouler en France avec leur permis. Beaucoup de Gabonais font un créneau en marche avant pour se garer, et au bon de 4 minutes de maneuvres ils ne sont toujours pas bien garés :), c est drole a voir

Bon, sinon c'est moins drole, sur le journal local, tous les jours il y a des accidents mortels, quand on quitte la capitale,
et bien on a toujours peur, les gabonais peuvent doubler dans un virage sans visibilité, heureusement qu il n y a moins de voitures qu'en France
pour aller a Oyem, il y a énormément de nids de poules, quand il pleut le bitume semble etre trop fin et des trous énormes se forment et ne sont pas comblé, donc la route devient encore plus dangereuse

Après avoir passé un mois à conduire, on a plus peur, on prend le pli, on roule comme eux :
      klaxonner c 'est mon conseil.

Conduire au Gabon ( à Libreville) c'est plutôt tranquille , comparé à d'autres ville africaines.

Les automobilistes sont courtois, ils n'hésitent pas à te laisser le passage quand bien même tu n'as pas la priorité. Les principaux reproches sont fait aux taximans...

S'agissant du code , quelques panneaux signalétiques mais vraiments quelques...mais personne n'y prête attention. La vitesse n'est aucunement reapectée mais quand même dans la conduite même, les automob respectent le code surtout au niveau des priorités.


Il y'a depuis peu des grands panneaux indiquant les grandes directions de la ville....pour ceux qui sont de passage. Et avec les périph , il est très facile de ne pas se perdre si on connait pas le ville, déjà elle est très petite...

Le créneaux n'est pas respecté par la plupart des automobilistes qui viennent par derrière , mais du fait de la conduite de beaucoup de gabonais en France, y'en a qui respectent quand même la distance pour te laisser faire ton créneau.

Les feux sont respectés...

Des nids de poules fréquents...mais rien de généralisé.

Les bouchons , on les rencontres que aux heures de pointe , surtout surtout en ville. Mais avec les périph et la connaissance de quelques raccourcis, ça le fait largement.

Pour le Mr en haut , en France on peut conduire avec un permis gabonais si on um titre de séjour "étudiant" ou avec un visa court séjour.

Et bien, c est vraiment pas mon ressenti Patrick...
Je ne suis pas ici pour dénigrer ton beau pays que j'adore (tu peux voir mes anciens messages)

mais il faut rester objectif et dire la vérité et je ne suis vraiment d'accord avec tes propos
c'est vraiment l'anarchie de conduire au Gabon.

Notre différence de point de vu est que vous avez toujours connu ce genre de conduite et que moi je suis habitué au belle bitumé (avec le pétrole du Gabon) et sans nid de poules.

et pour le permis gabonais c'était juste de l'humour. J'ai des amis qui roulent avec.
Mais pour info, il me semble qu'il nest valable d'un an  la date d'entrée du visa, vous pouvez le convertir en permis francais si vous rester plus longtemps. (a confirmer mais généralement ils ne restent qu"un mois pour les vacs)

Donc pour nous départager on attend d'autres remarques sur la conduite au Gabon

La conduite au Gabon?

Je pense que le mot "Conduite" devrait être remplacé par "Pilotage". en effet, on ne conduit pas au Gabon, on tente tout juste de sauver sa peau dans un trafic dense, où personne ne respecte un minimum de code de la route.
Les limitations de vitesse sont inconnues, le mot prudence ne correspond à aucun dictionnaire à l'esprit des usagers de la route et surtout la courtoisie, si chère aux européens, n'existe pas au Gabon.
Parmi les solutions possibles pour réduire les risques liés à un usage incontrôlé de la route, il serait temps que la maréchaussée puisse réellement verbaliser les contrevenants, au lieu d'effectuer des contrôles intempestifs sans aucun intérêt, si ce n'est que collecter de quoi boire une bière ou deux le soir. Un réel examen du permis, en majorité "acheté" par les futurs conducteurs, mettant en avant les bonnes pratiques, permettrait aussi de réduire considérablement les accidents et également les embouteillages.

Bonjour à tous
Je n'ai pas l'habitude de répondre à se genre de débat toutefois il y a vraiment à dire .

Un seul chiffre je conduis depuis 40 ans  :France 2 accidents matériels Cameroun 7 ans : 1 accident cote d'ivoire 2 ans : 0 accidents  Gabon : 7 ans 12 accrochages dont 2 avec la police  cela ma couté environ au total carrossier : 3 500 000 f rembourser par l'assurance  voila le constat je ne veux blaiser personne mais la conduite est une catastrophe et je rejoins  Cynan sur ce points ,je ne vais pas parler du droit car effectivement dans tout le continent Africain et non pas qu'au GABON  les mange 2000 f à 10 000 f sont présent mais le problème est la conduite des taxis et les chauffeurs ne sont pas tous gabonais et la je rejoins patric .
Et surtout ne sortons pas de Libreville car la !!!! catastrophe ,je tiens toutefois à signaler que port gentil est très calme par apport à Libreville .
Bonne journée à vous

Patric
Juste une précision pout toi en Europe seul les permis internationaux sont acceptés et malheureusement le permis gabonais ne l'ai pas .
Je suis français et j'ai malheureusement égarer mon permis français et quand j'ai voulu conduire en France avec mon permis vert gabonais  la police qui ma arrêter sur un contrôle ma simplement demandé de laisser le véhicule heureusement que j'étais avec une personne qui elle possédait le permis français
Donc impossible de conduire avec un permis gabonais .

Certes le permis gabonais n'est pas valable en France, heureusement.
Toutefois, je parlais du permis AU GABON... Car on parle bien, sur ce forum, de la conduite au Gabon et non en France.
Ainsi, quand on circule au Gabon après plusieurs années de conduite en Europe, on se demande juste si les usagers de de Libreville ONT un permis. Si je ne m'abuse, posséder un permis, c'est aussi reconnaitre qu'il y a d'autres usagers de la chaussée et surtout adopter un code qui va permettre à tout un chacun de circuler librement et en toute sécurité.
J'ai passé 3 ans au Cameroun et fort de reconnaître qu'il existe une grande différence entre les 2 pays, au Cameroun, le parc automobile est très vétuste, il est impossible de circuler à plus de 30 K/H en pleine ville. Au Gabon, les voitures sont en meilleur état, on y trouve pléiade de "Fangios" sur la route et aussi, chaque jour, de nombreux accidents souvent mortels.

christian 92 :

Patric
Juste une précision pout toi en Europe seul les permis internationaux sont acceptés et malheureusement le permis gabonais ne l'ai pas .
Je suis français et j'ai malheureusement égarer mon permis français et quand j'ai voulu conduire en France avec mon permis vert gabonais  la police qui ma arrêter sur un contrôle ma simplement demandé de laisser le véhicule heureusement que j'étais avec une personne qui elle possédait le permis français
Donc impossible de conduire avec un permis gabonais .

Bonsoir Christian, alors je pense que t'as pas toute les infos concernant le permis gabonais en France. De principe il fait effectivement un permis international, mais on peut conduire avec le permis gabonais avec le statut étudiant sur la carte de séjour ( chose que j'ai précisée) , et encore plus vrai car j'ai conduit de cette manière en France durant 5 ans ! Et des amis encore étudiants continuent de conduire avec leur permis gabonais.
Autre cas: Avec un visa touristique ( court séjour) , on peut aussi conduire avec son permis gabonais.
Et enfin comme l'a dit Cynans, pour un gabonais qui s'installe durablement en France, il a un an pour conduire avec son permis gabonais, ensuite il doit le changer.

Pour ce qui t'est arrivé , je pense que ça t'est arrivé car tu es français. Et donc si tu résides en France tu aurais dû avoir un permis français ou international( si tu as ton permis à l'étranger). C'est pas le cas d'un gabonais qui y va pour ses études ou en vacances !

Pour le permis de conduire, cynan meiriadog, ça dépends de ton visa. En visa touristique ton permis étranger est valide ! Il ne l'est pas seulement si tu est en carte de séjour. Ou bien ?

Je pense que le plus simple est de trouver un texte officiel sur la conduite avec un permis gabonais en france

http://www.consulat-france.ga/4-service … cj_C5Nb-00

bonne lecture

C'est vrai qu'il faut être vigilent, mais bon, comparer à Marrakech, Naples ou Le Caire, c'est vraiment tranquille;)
Il faut surtout être en règle avec ses papiers, contrôle technique, extincteur, boite à pharmacie.

Bonjour,
Je voudrais répondre à Celinebal.
Marrakech, Naples ou le Caire sont de très grandes villes, en outre on y conduit avec prudence, comparé à ces grandes villes, Libreville est un gros village.
Libreville est une ville ou on conduit de manière anarchique, je ne pense pas que la prudence suffise à se sentir en sécurité. Un européen, fraîchement débarqué au Gabon, devra réapprendre les codes et les réflexes appris avec peine lors de sa longue expérience en Europe, il s'imposera un code de mauvaise conduite : sortir d'un stationnement en refusant la priorité, doubler à droite un camion qui circule sur la voie de gauche de la chaussée à 4 voies, refus systématique de la priorité, excès de vitesse et surtout pollution sonore stressante provoquée par l'usage systématique des avertisseurs, véritable fléau au Gabon.
En ce qui concerne le droit des usagers de la route, dans tout pays, conduire un véhicule impose d'être en règle, toutefois, je n'ai jamais vu, à Libreville, un automobiliste se faire arrêter pour avoir commis une véritable infraction. Je donne bien raison à Christian, Il existe une hiérarchie des conducteurs contrôlés au Gabon : Tout d'abord les taxis clandestins, les taxis officiels, les transporteurs routiers et les pickups, viennent ensuite les voitures particulières conduites par des européens et des femmes. Si le "pot" n'est pas rempli, alors les "autorités" s'attaquent aux autres usagers (Les officiels et fonctionnaires ne sont jamais inquiétés).
je connais très peu de policiers au Gabon qui maîtrises le code le route, comment pourraient-ils constater de vraies infractions? Dans le cas de contrôles routiers (Fait le plus souvent sans ordre de mission, donc illégaux), aucun document n'est vraiment lu, il suffit que la personne contrôlée glisse 1000 ou 1500 F CFA dans son dossier pour qu'on le laisse partir. Sans ce "droit de passage", l'agent va chercher un prétexte pour tenter d'extorquer quelques billets. J'ai connu des cas de contrôles inopinés dans d'autres pays africains, mais cette pratique devient de plus en plus sanctionnée par les gouvernements (Cette pratique a été interdite par le président Paul Biya au Cameroun en 2012). Pour info: La boite à pharmacie n'est plus obligatoire dans un véhicule depuis quelques années.

Patric, je ne sais pas où vous avez constaté de la courtoisie et de la tranquillité sur la chaussée, on ne doit pas conduire sur les mêmes routes ou aux mêmes heures de la journée. Je passe près de 3 heures au volant chaque jour, depuis 3 ans et je n'en ai pas fait l'expérience. Cela viendrait-il du fait que je circule rarement le dimanche qui semble le jour idéal pour se déplacer au Gabon? Sachez aussi que le parc automobile à Libreville excède largement la capacité routière actuellement en place, cela a pour conséquence un engorgement chaque jour de 7h30 à 20h00 avec toutes les conséquences connues telles qu'embouteillages et accidents le plus souvent dramatiques.

Il me semble que le tableau est un peu trop noir... Et je suis entièrement d'accord avec ceinebal : c'est clairement moins sportif qu'au Maroc par exemple. Les règles de base restent effectivement à peu près respectées et on ne court pas tant de risque que cela, à condition de ne pas rouler à des vitesses folles bien sûr...
Quant à la police, je trouve que les choses s'améliorent...
A mon avis la plupart des accidents mortels ont lieu la nuit pour deux raisons ;les gens roulent plus vite (moins de monde) et surtout, l'alcool...
Le reste du temps, ça va quand même, oh !

Nouvelle discussion