Conduire en Angleterre - ne faites pas comme nous !

Bonjour à tous !

A tous ceux qui pensent que conduire en Angleterre, c'est seulement conduire de l'autre coté de la chaussée, je dis "attention". Dès notre arrivée en Angleterre il y a un an, je remarque que non seulement, il faut s'adapter à conduire du "mauvais coté", mais il faut aussi faire attention à la gestion simultanée boite de vitesse / clignotants / phares de la main gauche qui s'avère plus difficile que prévu.

On met aussi un peu de temps à s'adapter au fait qu'on ne sait jamais si la voiture qu'on a devant nous est stationnée ou en train de slalomer entre les voitures stationnées pour avancer... Je me suis déjà retrouvée à attendre derrière une voiture stationnée qu'elle reprenne son chemin (j'aurais pu attendre longtemps). A l'inverse, je me suis déjà vue doubler une voiture qui attendait simplement son tour avant de pouvoir reprendre son slalom pour avancer parmi les voitures stationnées... Et puis, vu que les voitures ont le droit de stationner dans le sens inverse du trafic, cela peut être perturbant également.

Attention aussi aux départs des stops & des feux. Les anglais - malgré tout le flegme britannique qui leur est reconnu - sont très speed au volant et quittent le feu comme des torpilles.

Par contre, sur l'autoroute, ils se calment et roulent globalement moins vite que les français.

Et puis surtout : attention Messieurs les motards. Ici, les motards roulent comme des voitures. Pas plus vite sur l'autoroute et surtout, pas plus vite dans les bouchons. Si vous êtes motard ici, il ne faut surtout pas penser à "remonter les files" sur l'autoroute sinon c'est la chaise electrique qui vous attend. Pour témoignage, mon mari, qui est passé cette semaine au "Magistrates Court" pour "dangerous driving". Et par suite d'évènements malchanceux, il se retrouve maintenant à devoir comparaitre au "Crown Court", l'endroit où l'on juge les grands criminels (homicides, crime organisé, etc...) en septembre prochain. Il est sous liberté non conditionnelle, il attend de savoir s'il va faire de la prison, des travaux d'interet general ou "simplement" une amende monumentale.

Pour information, il n'a jamais été verbalisé, a tous ses points, et surtout : pas une seule infraction en 12 mois en Angleterre (malgré plus de 40 000km ici) ni avant en France d'ailleurs... Simplement, il a été au mauvais endroit, au mauvais moment. Sur l'autoroute, des policiers en civil ont jugé dangereux le fait qu'il ait doublé, à moto, entre deux files, sous la pluie (alors que les rapports météo indiquent un millimetre de pluie ce jour la, autant dire zéro). Nous ne comprenons pas. Nous pensons être victime d'une série d'erreurs ou de malveillance, de racisme ?

Nous allons devoir prendre un prêt pour payer les frais d'avocat et l'amende "monumentale" qui nous attend car nous pensons que le "legal aid" ici ne pourra pas couvrir tous nos frais. Bref, ce petit témoignage pour éviter à d'autres automobilistes français ou motards français tous ces énormes désagréments qui nous bouffent le moral et la santé depuis des semaines et encore pour 3 longs mois.

Vos conseils avisés sont les bienvenus !

Bonjour et bienvenue sur le forum alinedemarlow!

Merci pour ce post qui aidera surement les futurs automobilistes en Angleterre.

Cordialement
Armand

Comment prouver que mon mari n'a pas conduit dangereusement (trop vite, trop près des voitures, sous la pluie) un jour de novembre dernier ? C'est très subjectif. Les policiers n'ont aucune preuve, mais nous non plus. C'est notre parole contre la leur. Pour essayer de faire pencher la balance en sa faveur, j'essaye de rassembler des documents.

J'ai :
- obtenu un rapport météo précis du jour de l'infraction
- demandé un relevé de ses points de permis
- demandé une copie de son casier judiciaire
- demandé un examen médical (alcool, drogue, médicaments...)
- demandé à témoigner pour dire que c'est un bon conducteur
- appelé Maitre De Caumont en France pour avoir son avis
- demandé un interprète pour le jour du jugement au tribunal pénal
- pris une copie du carnet d'entretien car le compteur était bloqué en km/h au lieu de miles/hr

Que faire de plus ?

Il parait que le contrat d'assurance de la moto ne prévoit pas de conseil juridique. Si vous étiez à notre place, vous feriez appel à un avocat français et à l'aide juridictionnelle ou à un avocat anglais et au legal aid ?

Nouvelle discussion