Close

Etre parents aux Philippines

Bonjour à toutes et à tous,

Lors d'une expatriation en famille, on se concentre souvent sur les enfants, leur adaptation. Qu'en est-il des parents ?

Comment vivez-vous votre rôle de parent aux Philippines ? Est-ce que l'expatriation a changé votre façon de voir la parentalité ?

Arrivez-vous à garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ? Comment ?

Existe-t-il des associations ou des groupes (virtuels ou non) pour entrer en contact et échanger avec d'autres parents ?

Quels sont vos conseils pour faire découvrir la culture locale à vos enfants tout en leur transmettant celle de votre pays d'origine ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

Etant père d'un enfant dont la mère est filipina et qui a toujours vécu aux Philippines, je ne pourrai répondre que partiellement à la question...
Tout dépend du type d'éducation que l'on veut donner à son enfant, de l'endroit ou 'on vit et du modèle social que l'on véhicule, en tant que parent.
Pour ma part, je dirais qu'il est beaucoup plus facile d'élever des enfants aux Philippines qu'en France et en Occident en général.

Aux Philippines, les enfants sont nombreux, ils sont partout, occupent tout l'espace et sont intégrés à tous les aspects de la vie sociale adulte, sans avoir de statut particulier. Ils sont aimés beaucoup plus et mieux qu'en Europe: les parents les responsabilisent trés tôt et comme le système social les assiste peu (pas de ramassage scolaire, pas de cantines, pas d'aides sociales...) ils sont débrouillards et autonomes trés tôt.

Les Philippins sont trés tolérants et bienveillants avec les enfants et on peut débarquer avec une famille nombreuse dans un hôtel ou un restau sans faire tache comme en France. Il est aussi facile aux Philippines de trouver des "nanay" adorables pour s'occuper d'eux...
Par ailleurs, la société est beaucoup moins névrosée et paranoiaque par rapport aux enfants qui sont de ce fait moins surprotégés qu'en Europe. Du coup, même chez les plus pauvres, les enfants ont toujours l'air heureux, espiègles et rieurs; le contraste est saisissant avec les enfants européens, peu nombreux et déjà adultes avant l'age.

Cela dit, les Philippines présentent aussi quelques écueils dont on se passerait: les philippins sont trés racistes (déja entre eux: cathos vs muslims, peaux claires vs peaux foncées des negritos, haine du peuple Bajao, méfiance des riches envers les pauvres etc...) et il n'est pas facile pour un enfant métis, blanc ou noir d'être accepté par les autres enfants...J'ai personnellement été traumatisé quand mon fils avait 6 ans, de savoir que ses "class mates" lui crachaient dessus en le traitant d'alien...Alors que sa seule différence physique avec les autres est d'être trés blanc et d'avoir les cheveux plus clairs...Pour le reste, ses traits sont 100% locaux et je suis sur qu'en France on le traiterait de Chinetoc!
La différence de culture est parfois aussi problématique en matière d'éducation, avec des tabous, des médications, des croyances et autres principes appliqués par les philippins qui nous paraissent ridicules et d'un autre age et qu'il faut supporter...

Alors bien sur, on peut mettre, si on en a les moyens, ses enfants dans des écoles privées, les surprotéger, leur faire porter des masques sur le visage comme le font certains bourgeois philippins; mais pour ma part, rien ne vaut l'école de la vraie vie, celle qui foisonne dans les rues, dans les villages et non pas la vie triste de ceux qui ont opté pour des Camella residences sécurisées et écoles privées...C'est ça qui forme un garçon, ou une fille, à sa vie d'adulte dans un monde sans pitié.

Bonjour,
Je viens de lire ton message et suis d'accord avec toi.
Ma copine est enceinte et je pense que nos enfants feront leurs études aux philippines, je compte rester et m'installer las bas.

J'apprecie tout particulièrement la question, je suis en espérant trouver des avis de mamans :-)

Nouvelle discussion