Close

revenir ici avec d'autres projets, plus adaptés...

Bonjour à toutes et à tous,

après plusieurs séjours allant de 15 jours à 6 mois en République Dominicaine, après avoir rencontré plusieurs personnes, après avoir visiter plusieurs régions, après avoir étudier plusieurs projets d'investissements, j'en suis venu à cette conclusion :

Je vais venir et louer un appartement, sans charge, sans impôt, profiter de la vie sans les soucis rencontrés ici en France.

Mon message à ceux qui veulent s'expatrier ici est simple ; Si vous voulez investir dans un bien immobilier ou une affaire vous aurez beaucoup plus de souci qu'en France pour un même projet !

Si vous avez une retraite convenable ou des fonds confortables, alors venez profitez de la vie de farniente, de bonne ambiance, de paysages variés et encore naturels....de fruits et légumes ayant le goût de fruits et légumes, de la gentillesse et des sourires de la population...

Maintenant si vous venez ici et montrez des signes extérieurs de richesse, vous serez emmerdés. Fondez vous dans la masse, faites votre vie discrètement...Pour vivre heureux vivons cachés.

Toutes les destinations ont leurs avantages et leurs inconvénients, la seule question à vous poser,
Suis je plus heureux en France ou en République dominicaine ?

Juste mon analyse et mon état d'esprit !

Bonne continuation à toutes et tous

Ronan

Salut Ronan Tu abandonne le poker en RD ?
A bientôt nous revoir a BC

question de législation et de corruption !  Pour le poker  ;)

Ronan22 :

Je vais venir et louer un appartement, sans charge, sans impôt, profiter de la vie sans les soucis rencontrés ici en France.

Mon message à ceux qui veulent s'expatrier ici est simple ; Si vous voulez investir dans un bien immobilier ou une affaire vous aurez beaucoup plus de souci qu'en France pour un même projet !

Ronan c'est tout à votre honneur d'avoir pris le temps d’observer avant de vous lancer mais vous ne dites pas grande chose en quoi il y a plus de soucis. Je ne vois rien d'instructif dans ce fil de discussion sans développer un peu plus vos expériences.

Quand vous dites "louer" (le terme français est ambiguë): vous voulez dire "mettre en location" ou louer en tant que locataire?

bonsoir
en reponse a Ronan
en France pendant 19 ans j'ai eu une entreprise artisanale allant de 9 a 6 salaries
mais journées étaient interminables ;au bureau le matin a 5 h30 puis sur les chantiers toute la journée puis le soir les rv clients et de nouveau bureau
et le tout 6 jours sur 7 pour en moyenne 70 heures 
au bilan 45 % D'IMPOSITION sur le bénéfice auquel ont avait déjà déduit 22 % de charges patronale sur les salaries et 17 % du bénéfice pour le RSI
c'est vrai que tout ça fait bien des soucis !!!!
ici en rep dom j'ai monté une société en bâtiment .je travail régulièrement pour environ 55 heures 'semaine mais a cote quasi pas de papiers d’impôts ou autre RSi
DONC FRANCHEMENT JE NE VOIS PAS POURQUOI J'AURAI PLUS DE SOUCIS QU'EN FRANCE.
Certe certaine activités sont plus compliquées que d'autre
exemple les doux rêveurs qui pensent que restaurateurs ou loueur de quad ou encore agent immobilier rapporte gros et rapidement font vite avoir des soucis
mais des activités comme boulangerie laverie entretien piscine ou encore  d'autre chose n'ont pas l'air de gonfler leurs propriétaires
maintenant si la cagnotte française permet de vivre au soleil sans rien faire pourquoi pas même si certains se rendent compte au bout d'un certain temps que de ne rien faire de ses journée peut vite devenir ennuyeux!

une regle d or en rep dom, ne parler pas d argent a qui que se soit !

vivre simplement et dans la rue, sans signe exterieur de richesses....

CQFD....rien à rajouter  :top:

Chacun fait comme il veut et prend les risques qu' il veut ou sait comment les éviter ou pas .
Moi , j'ai achete une villa , je suis chez moi , sans souci et en cas de revente les propositions ne manquent déja pas  …
Ronan : "nul n'est prophète dans son pays" 
En France 45+22+17 = 84% reste 16% pour payer tout ce qui reste encore à payer ...
Et puis bien sur il vous restera encore les yeux pour pleurer .
Si encore les gens pouvaient etre d'accord avec la facon dont sont dépensés les 84% , mais non , ce n' est pas le cas .
Chacun a droit à la vérité :
Comment voulez vous que les très nombreux courageux et indispensables francais travailleurs indépendants qui ont cotisé eux mémes et travaillé pdt 41 ans pour 500€ de retraite /mois , acceptent sans broncher que l'on donne 1100€ de retraite à quelqu'un qui arrive à 65 ans en France pour la première fois ?
L'injustice , il n'y a rien de pire pour alimenter les rancoeurs …
C'est sur , j'en conviens , que quand on a été fonctionnaire ou employé du public ou du privé , on n'a jamais eu à se poser la question .
Merci pour eux

bonjour Powerkite, le débat est loin d'être dans la polémique ou dans la jalousie de telle ou telle situation public/privé/retraite, etc..

J'ai bien précisé dans mon message que ce que j'exprimais était juste mon état d'esprit et mon choix personnel eu égard à de nombreux témoignages et de nombreuses expériences.

Vous avez raison, nul n'est prophète en son pays, ni ailleurs...

J'aime la République Dominicaine mais je suis bien conscient des dangers et des côtés sombres de ce pays, comme je le dis également "toutes les destinations ont leurs avantages et leurs inconvénients". Maintenant je constate qu'il y a eu plus d'échecs que de réussites dans les tentatives d'entreprenariat. Beaucoup ont essayé un peu à l'aveuglette avec un manque certain de professionnalisme, d'autres ont réussit. Maintenant mon cas particulier n'est pas une généralité. Je voulais juste donner des nouvelles suite aux projets que j'avais exposés ici sur ce Forum.

Bonne chance à toutes et tous qui avez choisis cette destination comme expatriation, chacun y trouvera son compte ou pas...

Au plaisir de vous rencontrer

Ronan

Bonjour Ronan,
au lieu d'écrire des généralités et un état de déception personnelle, pour quoi ne pas parler de vos expériences, ce qui à votre avis peut conduire à l'échec etc?
On tire toujours des enseignements que vous pouvez partager ici et qui pourraient intéresser les lecteurs du forum.

bonjour Eri76, où voyez vous une déception personnelle ? C'est juste une remise en cause de mes projets après avoir vécu ici durant plusieurs séjours.

Vous dire quoi de plus de ce qui est déjà débattu régulièrement sur ce forum. Je ne ferais que répéter les éternels avertissements.

Encore une fois, et j'insiste, je ne parle que de mon état d'esprit qui dit juste : j'aime la république dominicaine, je vais y venir pour couler une retraite paisible et non pas risquer un achat ou un investissement tel que je l'avais projeté avant de connaître un peu mieux ce pays !

C'est tout simple !

Oui , Ronan , tout à fait d'accord cela va de soit , vos expériences ont bcp de valeurs , surtout qu 'elles sont fondées dans le temps et rééditées , perso , je ne me risquerais pas à faire plus que le peu que j'ai fait là bas .
Les situations public privé retraite de France ne dérivent pas dans la jalousie , loin de là .
Tout le monde sait qu ' il faut du public et du privé . mais simplement dans la justice et le respect de chacun .
Oui , il faut aider des personnes , mais il faut le faire dans le respect des situations de francais qui ne sont pas reluisantes .
c'est justement ce qui est enrichissant la diversité des avis …

Bonjour à tous.
Ce que dit Ronan est intéressant. Il fait part d'un cheminement de réflexion dans son projet d'expatriation. Il a passé du temps en France, puis en République Dominicaine, pour explorer la faisabilité d'un projet X ou Y.
Il parle avec Domenicoscordo de poker, je sais qu'au départ il avait un projet de remise en forme, ou bien dans le domaine alimentaire, si je me rappelle bien. Il est venu, il a vu, et il a choisi : Ne rien faire ou plutôt profiter de la vie.
Au moins en voilà un qui ne sera pas déçu par des rêves inaccessibles. Ce que l'on constate très ( trop ) souvent avec des gens qui viennent faire des crêpes sur nos plages, en pensant que les dominicains n'attendaient que çà !!!!
Bravo Ronan pour ta réflexion. Dans ton cas, cela s'avère négatif ; cela ne veut pas dire que pour d'autres ce ne sera pas positif. Tout cela est tellement personnel.
Cordialement

Merci Pierre, au plaisir de te revoir avec ta charmante femme

Powerkite :

En France 45+22+17 = 84% reste 16% pour payer tout ce qui reste encore à payer ...
Et puis bien sur il vous restera encore les yeux pour pleurer .

C'est votre prof de math qui doit pleurer s'il est encore vivant, on additionne pas les poucentages. Il reste 35,6% ce qui n'est pas beaucoup non plus.
Cela dit, si on regarde les périodes "fastes" du XXème siècle, ça correspond à périodes de fortes impositions surtout pour les plus riches.

http://bazas.parti-socialiste.fr/files/taux-marginal-superieur-irpp.png

Bonjour Phil ,
Sauf erreur , dans un ratio dont le total est 100% , les poucentages peuvent s 'additionner .
sauf si c' est un bon gateau , ca se soustrait tres vite …

J'ai 100€, on enlève 45%, il me reste 55€.
On m'enlève par la suite 22% ou 12,1€, il me reste 55-12,1= 42,9.
De ces 42,9€ on m'enlève 17% ou 7,3€, il me reste 42,9-7,3= 35,6€ qui représente 35,6% de 100€.
Le plus rapide c'est (1-0,45)*(1-0,22)*(1-0,17)= 0,356 ou 35,6%.
Dans le langage courant on rajoute des taxes mais mathématiquement c'est une multiplication.

Autre piège, 45%*22%*17% ou 0,45*0,22*0,17= 0,01683 ou 1,7%

Oui , pardon , exact !
mais 35 % , c' est tres peu car il y a encore d ' autres charges a enlever !
quelqu un vient d annoncer que la France est championne d' Europe pour l' impot sur le revenu ...
Les prochaines elections francaises 2017 vont sortir des annales , ca promet d' etre passionnant !
Ou bien ca va changer radicalement ou bien de plus en plus de francais vont monter en Republique dominicaine ou ailleurs !

Je crois que les expats ne se rendent pas compte du matraquage fiscal en France.

Le fisc c'est comme la température mesurée et la température ressentie ..le fameux Humidex.

Sur le salaire brut en France on t'enlève environ 25% de charges sociales (20% plus mutuelle obligatoire etc ect...).
Sur ces 25% on retient une assiette imposable IR de 75%+10% de CRDS non déductible-10% de frais forfataire =75%.  Selon mes calculs, une fois l'IR payé, cela me ferait un salaire net de 64% environ. C'est à dire que l’impôt réel vs Salaire brut est d'environ 36% ! C'est à dire que je commence à travailler pour moi et payer mes factures au mois e Mai.

Ce n'est pas fini puisqu'en heureux propriétaire, je paye un somme grasse comme taxe d'habitation et Taxe foncière.

Le système français est surtout fait pour des familles car la qualité des services publics reçus vs. niveau d'imposition est plutôt juste.

Pour des cadres célibataires qui gagnent bien leur vie, nous sommes les vaches à lait en France.

Liliane Bettencourt comme célibataire ne paie que 6% d'impôts. Eric, tu te débrouilles mal, ..... moi aussi, tu n'est pas le seul.
Déjà plus de CSG et CRDS à payer à l'étranger c'est déjà ça.

Si tout en haut on paie pas grand chose amène deux choses.
L'argent est stocké ou sert pour spéculer donc fait moins tourner l'économie réelle ce qui emmène dans le mur comme on peut voir sur le graphique plus haut.
L'économie réelle au ralenti c'est moins d'entrées d'argent donc on fait payer les classes moyennes. (nous)
Dans les conditions actuelles pour éviter des tracas d'impôts il y a deux solutions:
Etre milliardaire ou être pauvre.

@ Powerkite.
Il y a eu des changements, comme on peut voir sur le graphique plus haut c'est après des épisodes assez douloureux style guerre ou crise grave, le changement c'est pas trop des élections.
Un bus s'il a un moteur asthmatique, changer de chauffeur ne change pas grand chose. Le fait que pour être chauffeur il faut l'aide des personnes qui rendent le moteur asthmatique n'arrange pas les choses.

Tout cela n'est que du blabla de ma part, Ronan dès le début avait très bien résumé, si on est heureux quelque part, les impôts sont secondaires.

Effectivement Ronan22 a raison, le débat ici est loin de la polémique privé/public - employé/patron ... Mais puisqu'on en parle, j'ai tout testé le salariat privé, public et le patronat .... Je dirais qu'en France les mieux lotis sont ceux qui ne font rien ... et qui du coup sont très bien sur notre très cher territoire.
Ma mère a travaillé dans l'éducation nationale comme agent d'entretien toute sa vie ... A remuer seule des dortoirs entiers( lits et matelas), à nettoyer la merde écrasée aux doigts après les murs des chiottes, à faire corvée de patates pour le plus grand lycée du département dès 6h du matin .... elle part avec une grande retraite de 800.00€ par mois et un dos et des articulations foutus... Alors pas de leçon sur le fait que les employés ne savent pas ce que c'est que de travailler pour rien !!!
La France pourri ceux qui bossent ... TOUS ceux qui bossent.
Sommes-nous fous ou courageux de vouloir la quitter ? Faisons-nous le bon choix ?
Pour ma part je dirais qu'il faut être courageux et un peu fou .... Qu'on est en droit de vouloir une vie meilleure mais qu'il faut préparer son expat, Ne pas oublier que le retraité vient avec sa retraite, que l'actif ne cotisera plus à la caisse de retraite normale ni à celle de maladie et s'il veut continuer pour pouvoir percevoir sa retraite et s'assurer niveau maladie il lui en coutera environ 400-500€/mois pour l'un et 200 pour l'autre. Ca aussi c'est à prendre en compte pour ceux qui leur reste encore une bonne quinzaine d'années à faire : auront-ils de quoi se la faire sous les tropiques ? 15 ans en moins, ça fait quand même 60 trimestres en moins de cotisés ... ça va pas faire lourd quand ça va tomber (si ça tombe !) à l'âge légal.
Et je crois qu'il y en a pas mal (parmi les actifs) qui s'en sortent pas trop mal avec une activité qui leur permet de bien vivre mais ont-ils de quoi mettre de côté pour quand ils auront l'âge de se reposer ?
Où sont-ils arrivés avec déjà une rentrée régulière de France (loyers par exemple) ? C'est vraiment, je pense, ce que les candidats à l'expat ont besoin de savoir. Après créer sa boite, c'est affaire de volonté, de persévérance et de professionnalisme.
On dit qu'il ne faut pas parler d'argent en RD mais ce sont surtout les français qui ont un rapport particulier avec l'argent ...cacher suscite bien plus de jalousie que de dire la vérité ....

bonjour à tous ,

pour rester dans l'idée de cette discussion je vous conseille dans expat mag l'interview d'Adrien  "La génération Y qui redéfinit le concept de l'expatriation" ...rien que ça!

Il nous explique que les jeunes ont maintenant plus d'un tour dans leur sac ( de voyage) pour travailler (un peu) en France ou ailleurs,profiter (beaucoup) de la plage en Thailande, Floride etc..

Finis la démarche ringarde de papy qui préparait soigneusement son expat, venait voir avant etc
non !  maintenant c'est "veni,vidi,vici" ( c'est pourtant encore plus vieux que papy non?)
puis on passe à une autre destination...

c'est beau la jeunesse!!

Très bien votre article,avec tous ceux qui ont travaillé, pendant quarante trois ans,pour maintenant financer les assistés.Pas  belle la vie! Et pendant ce temps,les politiques et les patrons se goïnffent,loin de la réalité. Mais bientôt,une génération va bénéficier de la retraite,sans avoir travaillé.Qui va payer?
Celui qui aura eu la chance,et le courage de travailler.
Revenons au sujet:en ce qui me concerne,après déduction de mes impôts,il me reste 1600 euros pour pour vivre ici,soit quatre vingt mille pesos,pour payer ma location d'appartement,me nourrir et aider quand je peux,car le problème ici,nous sommes blancs donc nous sommes riches.Pas de différence entre le français moyen et le riche.
J'ai honte de savoir que votre mère est partie en retraite avec 800 euros,et que des gens n'ayant jamais travaillé,avec tous les avantages à côté,ont certainement plus qu'elle.Je viens de savoir ce matin,que le budget de 10 milliards d'aide aux patrons est parti en fumée,concernant l'embauche.Mais je vous rassure les impôts ne vont plus augmentés,mais les taxes,bonjour les nouvelles taxes à venir!!!

bonne chance.

Oui , les jeunes sont plus malins , pour voyager , travailler et vivre cools , tous les saisonniers qui font " la saison" , que ce soit d'été ou d'hiver , ou les intermittents du spectacle : ils travaillent 6 mois / an , puis touchent 6 mois de chomage et partent 6 mois en Repdom , en Asie ou ailleurs pendant les 6 mois chomés , avec le pouvoir d'achat plus élevé de ces pays , ils se la coule douce pendant 6 mois …
Ils sont assurés d'avoir au moins autant de retraite que quelqu'un qui aura travaillé comme un c.. pendant 45 ans …
Elle est pas belle la vie ?

Quand vous dites "les jeunes", moi je dis quelques jeunes, car ceux dont vous parlez ne peuvet pas faire carrière ou avoir seulement un bon job. Personnellement, aucun de mes enfants ni leurs amis ne raisonnent comme cela. Sauf prendre une année pendant ou à la fin de leurs études, et encore. mon fils ainé est parti un an à singapour, mais pour travailler au milieu de ses études, pas pour se la couler douce, même s'il a bien profité.

Powerkite :

Ils sont assurés d'avoir au moins autant de retraite que quelqu'un qui aura travaillé comme un c.. pendant 45 ans …

Pas tout à fait, à cause de la différence entre trimestres cotisés et trimestres assimilés! Tout au plus il pourront prétendre au taux plein au bout du même nombre de trimestres (soit cotisés uniquement pour les "cons" soit cotisés + assimilés pour les autres). Mais le revenu  auquel s'appliquera ce taux sera différent (trimestres assimilés pas pris en compte) .

Pour pouvoir bénéficier d'une retraite complète à taux plein, il faut avoir validé un certain nombre de trimestres : c'est la durée d'assurance requise, qui s'élève à 160 à 172 trimestres suivant votre année de naissance.

Pour obtenir le nombre total de trimestres validés, on additionne deux types de trimestres :
Les trimestres cotisés, qui correspondent à des trimestres au cours desquels des cotisations retraites ont été effectivement prélevées sur le revenu et versées aux caisses de retraite ;

Les trimestres « assimilés », qui correspondent à des trimestres attribués gratuitement dans certaines circonstances : chômage, maternité/paternité, maladie, service militaire…

En clair, trimestres validés = trimestres cotisés + trimestres assimilés.


Mais je suis loin de maîtriser tous les éléments à prendre en compte pour le calcul d'une retraite...

Bonjour Powerkite.
Effectivement, il vaut mieux éviter les amalgames et les généralités, chacun d'entre nous étant des êtres absolument uniques.
De plus tout cela est bien loin du sujet de base.
Les voyages forment la jeunesse dit on. J'ai reçu ici à Bavaro des jeunes gens, en quette de quelque chose. Cette recherche était pour l'un l'amour, pour l'autre le travail, pour un autre la découverte et le voyage.
Lorsque Ronan est apparu sur le forum, il avait un projet. Il est venu, a rencontré certains d'entre nous, a traversé le pays de long en large, a fait en fait ce que nous recommandons à longueur de messages, est reparti, a mûri son projet, est revenu avec d'autres projet, pour finalement se dire que la vie vaut la peine d'être vécue.... pour en profiter.
Un autre que lui aura peut être une autre approche, c'est la raison pour laquelle je dis que chacun est différent, et qu'il serait sage d'éviter les généralités.
Le fils d'Alaindéco est parti à Singapour, le mien en République Dominicaine, d'autres hésiteront à franchir les frontières et c'est tant mieux. Chacun fait comme il lui plait.
C'est vrai que nos conseils de prudence s'adressent à tout le monde. Mais cette jeunesse, qu'a t'elle à perdre à s'expatrier, au contraire de leurs aînés ? Une année de perdue peut être, mais combien de positivité dans cette démarche.
Cordialement

Si j'ai bien compris votre explication qui parait contradictoire , les trimestres "assimilés " (y compris les trimestres chomés ) , s'ajoutent aux trimestres travaillés …
(excusez moi , mais au début vous dites qu' ils sont pas assimilés et aprés le contraire ?)

Les trimestres assimilés comptent pour calculer le taux de la retraite. Pour avoir le montant de la retraite, ce taux sera appliqué à un revenu qui lui ne prend pas en compte les trimestres assimilés. Seuls les trimestres cotisés rentrent dans les revenus.

Ci- dessous un lien qui donne plus d'info:
Chômage et retraite

Robinson972 :

Les trimestres assimilés comptent pour calculer le taux de la retraite. Pour avoir le montant de la retraite, ce taux sera appliqué à un revenu qui lui ne prend pas en compte les trimestres assimilés. Seuls les trimestres cotisés rentrent dans les revenus.

Là, c'est moi qui mérite un "pas tout à fait"!
J'aurais du dire :
Les trimestres assimilés comptent pour calculer le taux de la retraite. Pour avoir le montant de la retraite, ce taux sera appliqué à un revenu qui lui ne prend pas en compte les indemnités chomages!

Ci-dessous un extrait du site lassuranceretraite.fr  Interruptions de carriere

Les périodes de chômage indemnisé

Pendant une période de chômage, vous ne cotisez pas pour votre retraite, aucune somme n’est donc reportée sur votre relevé de carrière.

Cependant, vos périodes de chômage indemnisé sont assimilées à des périodes d’assurance et comptent pour votre retraite. Un trimestre est validé tous les 50 jours de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres par an.


Par contre les indemnités chômages peuvent donner droit à des points de retraite complémentaire.

@ Ronan
Je partage totalement votre avis..c'est aussi ma philosophie de vie...je ne suis pas encore à la retraite..mais ce que je sais..'est que je suis bien plus heureux en RD qu'en France....

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en République Dominicaine.

Déménagement en République Dominicaine

Conseils pour préparer votre déménagement en République Dominicaine

Assurance voyage République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en République Dominicaine

Billet d'avion République Dominicaine

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la République Dominicaine