Close

Obligation de résider au Québec avec un CSQ?

Bonjour,

Est-il obligatoire de résider au Québec avec un CSQ? Si oui, combien de temps? Quelles sont les modalités? C'est le seul programme d'immigration avec lequel j'ai mes chances mais avant de poursuivre j'aimerais être sure de pouvoir m'installer dans une province anglophone assez rapidement après mon arrivée au Canada.

Merci pour vos réponses!

Abby

Abby1982 :

Est-il obligatoire de résider au Québec avec un CSQ? Si oui, combien de temps? Quelles sont les modalités?

Il s'agit d'un "engagement moral", sans plus de précision ou d'obligation. Tu peux légalement faire une demande de CSQ pour changer de province en cours de route (attention, je ne dis pas que c'est la chose à faire intentionnellement, bien au contraire).
Un visa de résident permanent est valable pour l'ensemble du territoire canadien : c'est un document fédéral qui te donne le droit de t'installer et vivre où tu veux au Canada.

Dans mon cas, je suis passé par un CSQ. J'ai vécu au Quebec pendant un an avant de décrocher une offre d'emploi en Ontario où je vis désormais.

Très clair, merci pour ta réponse!

Abby1982 :

Très clair, merci pour ta réponse!

Cela donne une très bonne idée de ton honnêteté et du respect que tu as pour ta signature!

Au lieu d'être malhonnête pourquoi tu ne passes tout simplement pas par le programme d'immigration de la province qui t'inéresse?

Il me semble l'avoir expliqué dans ma question.
De plus, si c'est le seul moyen d'arriver à m'établir en Ontario, je n'y vois aucune malhonneteté puisque c'est le processus qui le permet.

Abby1982 :

Il me semble l'avoir expliqué dans ma question.
De plus, si c'est le seul moyen d'arriver à m'établir en Ontario, je n'y vois aucune malhonneteté puisque c'est le processus qui le permet.

Que fais-tu de ta signature solonelle?

Pourquoi tu ne passes pas par l'Entrée Express qui est le programme pour l'Ontario?

Il semblerait qu'on a la conscience plus qu'élastique quand on veut tricher et mentir. Si tu disais que tu veux t'installer en Ontario ou une autre province du Canada, est-ce que tu penses que tu aurais ta CSQ? Non!

Mais un jour le gouvernement risque de se réveiller et vérifier ceux qui ont respecté leur signature donc qui n'ont pas menti dans leur demande. D'ailleurs il y a 2 ans, une famille qui avait obtenu la citoyenneté canadienne depuis plusieurs années, a perdu leur nationalité canadienne et ils ont été expulsés du Canada, tout cela pour un petit mensonge dans leur déclaration! Même que leur fils qui n'avait qu'environ 5 ans et qui maintenant a dans la vingtaine a perdu sa citoyenneté et expulsé vers son pays d'origine dont il se souvenait presque plus. Je te souhaite bien du bonheur au Canada avec cette épée de Damoclès au-dessus de ta tête et de tes enfants 9même si ils naissent au Canada).

De quelle « signature solennelle » parles-tu? Peux-tu m'en dire plus? Parce que, vois-tu, c'est justement sur cela que portait ma question.
De plus, je compte d'abord m'installer quelques temps au Québec afin que ma fille et moi nous nous acclimatons et aussi y trouver une première expérience professionnelle canadienne. Pour des francophones, le Québec me semble un bon choix (en tout cas le plus facile). Ensuite, je projette de nous déplacer vers l’Ontario où j’espère trouver un travail. Je suis désolée que cela te fasse sortir de tes gonds, mais il s’agit là d’un simple choix de parcours.

Abby1982 :

De quelle « signature solennelle » parles-tu? Peux-tu m'en dire plus? Parce que, vois-tu, c'est justement sur cela que portait ma question.
De plus, je compte d'abord m'installer quelques temps au Québec afin que ma fille et moi nous nous acclimatons et aussi y trouver une première expérience professionnelle canadienne. Pour des francophones, le Québec me semble un bon choix (en tout cas le plus facile). Ensuite, je projette de nous déplacer vers l’Ontario où j’espère trouver un travail. Je suis désolée que cela te fasse sortir de tes gonds, mais il s’agit là d’un simple choix de parcours.

Quand tu choisis de passer par le programme de sélection de la province de Québec, tu dois signer une déclaration solonelle comme quoi tu vas t'installer dans la province! Même qu'il se peut que tu aies une entrevue (ce que je te souhaite de tout coeur) avec un agent d'immigration du Québec avant d'obtenir ton CSQ, alors tu vas faire et dire quoi? Encore mentir?

Les Canadiens en général, ont un grand respect de leur parole et de leur signature! Ce qui ne semble pas être le cas de certaines personnes qui veulent immigrer au Canada.
***

Modéré par Priscilla l'année dernière
Raison : modéré -inapproprié
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonjour à tous,

Quelques posts inappropriés ont été enlevés.

Je vous rappelle que nous ne sommes pas ici pour juger ou  pour critiquer les membres, mais pour les aider ! :)

Merci

Priscilla

dentan :
Abby1982 :

De quelle « signature solennelle » parles-tu? Peux-tu m'en dire plus? Parce que, vois-tu, c'est justement sur cela que portait ma question.
De plus, je compte d'abord m'installer quelques temps au Québec afin que ma fille et moi nous nous acclimatons et aussi y trouver une première expérience professionnelle canadienne. Pour des francophones, le Québec me semble un bon choix (en tout cas le plus facile). Ensuite, je projette de nous déplacer vers l’Ontario où j’espère trouver un travail. Je suis désolée que cela te fasse sortir de tes gonds, mais il s’agit là d’un simple choix de parcours.

Quand tu choisis de passer par le programme de sélection de la province de Québec, tu dois signer une déclaration solonelle comme quoi tu vas t'installer dans la province! Même qu'il se peut que tu aies une entrevue (ce que je te souhaite de tout coeur) avec un agent d'immigration du Québec avant d'obtenir ton CSQ, alors tu vas faire et dire quoi? Encore mentir?

Bonjour,
Cette discussion m'intéresse.

Y a t'il une source officielle quant à cette "signature"/"déclaration solennelle"  ou le fait qu'un immigrant qui passe par le CSQ est obligé de s'installer et vivre au Quebec uniquement ? Et quel serait le temps minimum - s'il y a - pour résider au Quebec avant de déménager dans une autre province (6 mois, un an, dix ans, à vie) ?

Je cherche une source officielle pour un article : cela fait quelques temps que je fouille, mais en vain.
De ce que j'ai lu, une fois le visa de résident permanent obtenu (via CSQ ou fédéral directement), un immigrant a le droit de s'installer et vivre n'importe où sur le territoire canadien (« Vous pouvez présenter votre visa de résident permanent à n’importe quel point d’entrée au Canada »).

Merci.

Torontois :
dentan :
Abby1982 :

De quelle « signature solennelle » parles-tu? Peux-tu m'en dire plus? Parce que, vois-tu, c'est justement sur cela que portait ma question.
De plus, je compte d'abord m'installer quelques temps au Québec afin que ma fille et moi nous nous acclimatons et aussi y trouver une première expérience professionnelle canadienne. Pour des francophones, le Québec me semble un bon choix (en tout cas le plus facile). Ensuite, je projette de nous déplacer vers l’Ontario où j’espère trouver un travail. Je suis désolée que cela te fasse sortir de tes gonds, mais il s’agit là d’un simple choix de parcours.

Quand tu choisis de passer par le programme de sélection de la province de Québec, tu dois signer une déclaration solonelle comme quoi tu vas t'installer dans la province! Même qu'il se peut que tu aies une entrevue (ce que je te souhaite de tout coeur) avec un agent d'immigration du Québec avant d'obtenir ton CSQ, alors tu vas faire et dire quoi? Encore mentir?

Bonjour,
Cette discussion m'intéresse.

Y a t'il une source officielle quant à cette "signature"/"déclaration solennelle"  ou le fait qu'un immigrant qui passe par le CSQ est obligé de s'installer et vivre au Quebec uniquement ? Et quel serait le temps minimum - s'il y a - pour résider au Quebec avant de déménager dans une autre province (6 mois, un an, dix ans, à vie) ?

Je cherche une source officielle pour un article : cela fait quelques temps que je fouille, mais en vain.
De ce que j'ai lu, une fois le visa de résident permanent obtenu (via CSQ ou fédéral directement), un immigrant a le droit de s'installer et vivre n'importe où sur le territoire canadien (« Vous pouvez présenter votre visa de résident permanent à n’importe quel point d’entrée au Canada »).

Merci.

Le respect de sa signature au Canada, je ne sais pas ailleurs dans le monde, cela est important! Le respect de ses engagements est l'une des bases notre culture!

Que dirais-tu si il y avait des immigrants qui ne respectaient pas leurs engagements afin d'immigrer dans ton pays? Que dirais-tu, si il y a vait des immigrants dans ton pays qui cherchaient toutes les petites lacunes ou failles afin de profiter de plus d'avantages, dans ton pays?

Je te conseille de dire au point d'entrée pour valider ta RP, que tu ne veux pas t'installer dans la province où tu as été sélectionné, tu verras ce qui va probablement t'arriver!

Dentan, ça ne sert à rien de chercher à te justifier avec moi : ça fait plus de dix ans que je vis au Canada.

Ma question était vraiment toute simple : quelle est la source officielle qui dit qu'un immigrant qui a fait une demande de CSQ ne peut, en cours de chemin, changer d'idée et immigrer dans une autre province ?
Dans le détail : où est ce texte qui stipule qu'il faut signer une déclaration solennelle de résidence au Quebec uniquement ? Quel est le temps minimum de résidence au Quebec et comment est-il définit ?
Je ne cherche pas à te contredire ou à lancer une polémique, je souhaiterai juste lire un texte officiel car je ne l'ai jamais trouvé.

Torontois :

Dentan, ça ne sert à rien de chercher à te justifier avec moi : ça fait plus de dix ans que je vis au Canada.

Ma question était vraiment toute simple : quelle est la source officielle qui dit qu'un immigrant qui a fait une demande de CSQ ne peut, en cours de chemin, changer d'idée et immigrer dans une autre province ?
Dans le détail : où est ce texte qui stipule qu'il faut signer une déclaration solennelle de résidence au Quebec uniquement ? Quel est le temps minimum de résidence au Quebec et comment est-il définit ?
Je ne cherche pas à te contredire ou à lancer une polémique, je souhaiterai juste lire un texte officiel car je ne l'ai jamais trouvé.

Je ne me justifie pas!

Mais je me demande pourquoi accepter des personnes qui veulent tricher! Ces personnes ne sont sans doute pas capables de rencontrer les exigences de l'autre province, je ne vois que ce motif pour ne pas respeter sa signature! Le Nouveau brunswick semblerait aller pus loin car il semblerait qu'elle retire à la personne qui ne respecte pas sa signature, sa sélection et elle en subit les conséquences!

Est-ce qu'il faut mettre des lois partout et pour tout? C'est simple une signature solonelle, engage la personne. Qui dit que dans quelques années le gouvernement fédéral ne va pas décider de faire le grand ménage et de vérifier toutes ces demandes. Car la personne qui signe solonellement de s'installer dans une rpovince et change d'idée suite à l'acquisition de sa RP alors elle a menti en signant!

Admettons que je prenne l'exemple de Monsieur X qui veut immigrer au Canada :
- Monsieur X préfère aller au Quebec parce que c'est une province francophone, que l'intégration s'y fera plus facilement.
- Monsieur X obtient son CSQ puis sa RP.
- Monsieur X quitte la France pour Montréal et valide sa RP. Le Quebec lui plaît bien, il s'est même fait de nouveau amis québécois, mais il ne trouve pas de boulot dans son domaine. Il vit de petites jobines par ci par là, mais ce n'est pas facile. Au bout d'un an, toujours à Montréal dans une colocation parce qu'il n'a plus beaucoup d'argent, on lui propose enfin un emploi avec un bon salaire. Problème, c'est une compagnie située en Alberta.
- Après un an passé au Quebec, Monsieur X décide de faire ses bagages et de déménager à Calgary.

Donc : est-ce que Monsieur X prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi sous prétexte qu'il a eu un CSQ un an plus tôt ?

dentan :

Est-ce qu'il faut mettre des lois partout et pour tout? C'est simple une signature solonelle, engage la personne.

C'est justement ce que je veux savoir : c'est quoi cette fameuse "signature solennelle" ??? Elle est où, elle dit quoi ?

a ma connaissance y'a aucune signature, dans le cas d'une immigartion provinciale.l'individus est libre de rester ou partir
ailleurs pas necesserement vers d'autres provinces mais vers les etats unis ou autres..les gens ne savent pas que lcertaine province sont bilingue l'ontarion demande un niveau elevée en anglais..
mais ya aussi la migration federal plus rapide et ne cessite aucune entrevue l'individus choisira une province bilingue point c'est tout..car il pression sur le quebec de tous les pays francophones..
alors que les anglophones preferent la migration vers l'australie ou vers laa scandinavie, la suede offre plus de possibilité sauf l'anglais fait barrière aux francophones..
c'est pourquoi il ya pression sur le quebec

Tu signes une ''intention de résider'' au Québec au moment de ta signature...

Cela n'est qu'un engagement moral au moment de la signature du document, avec les délais parfois la vie change, une fois sur place aussi la vie change...

Une intention au sens du terme n'est pas une obligation, si je déclare avoir l'intention de partir en vacances à un endroit et que je change d'avis est ce que je m'étais engager dans partir à cet endroit? Non uniquement une intention...

pespsicola :

a ma connaissance y'a aucune signature, dans le cas d'une immigartion provinciale.l'individus est libre de rester ou partir
ailleurs pas necesserement vers d'autres provinces mais vers les etats unis ou autres..les gens ne savent pas que lcertaine province sont bilingue l'ontarion demande un niveau elevée en anglais..
mais ya aussi la migration federal plus rapide et ne cessite aucune entrevue l'individus choisira une province bilingue point c'est tout..car il pression sur le quebec de tous les pays francophones..
alors que les anglophones preferent la migration vers l'australie ou vers laa scandinavie, la suede offre plus de possibilité sauf l'anglais fait barrière aux francophones..
c'est pourquoi il ya pression sur le quebec

Consulte les documents de DCSQ et tu vas voir qu'il y a une signature solonelle! Pour le Nouveau-Brunswick je n'ai pas fait la recherche dans les documents de demande mais il semblerait que cette signature soonelle existe!

L'immigration au niveau fédéral Entrée Express (express que de nom) si tu vas sur le site, tu vas voir que c'est pour toutes les provinces sauf la province de Québec. Si la personne est sélectionnée soit par Le Nouveau-Brunswick ou par le Manitoba alors elle obtient automatquement plus de 600 points. Donc elle sera en première ligne pour être sélectionnée lors de l'extraction faite par le féral parmi toutes les demandes dans leur programme. Depuis l'entrée en fonction (environ même pas 1 an), je ne connais personne qui a encore réussi à immigrer. Il est à remarquer que le programme du Nouveau-Brunswick est ''au repos'' depuis quelques jours. Cela s'explique par une trop grande demande et au fait que des personnes ne respectent pas leur signature et quittent la province.

Province bilingue, tu me fais rire, car la seule province officiellement bilingue est le Nouveau-Brunswick!

Si la personne peut prouver qu'elle a réellement fait les efforts (donc des preuves) pour trouver un travail même au bas de l'échelle mais qui a de grandes chances de promotion alors elle devrait pouvoir quitter la province. Mais je connais une Française qui même pas après 3 mois au NB veut quitter afin de venir au Québec, Elle immigrait en voulant ouvrir une entreprise d'économie sociale au NB mais il semble que cela ne va pas assez vite, qu'il y a des bâtons dans les roues. Mais qui réussit à mettre sur pied et faire fonctionner une entreprise en même pas 3 mois sans avoir fait au minimum un plan d'affaires. Étrangement pendant ce 3 mois, elle a réussi à décrocher 2 offres d'emploi à Montréal!
Alors avait-elle réellement l'intention de s'établir au NB? Non.
A-t-elle fait tous les efforts pour s'y installer? Non et certainement pas en 3 mois.
Pourquoi est-elle passée par le NB? Sans doute car elle ne répondait pas aux critères du Québec et/ou que la procédure est trop longue!

pigkiller :

Tu signes une ''intention de résider'' au Québec au moment de ta signature...

Cela n'est qu'un engagement moral au moment de la signature du document, avec les délais parfois la vie change, une fois sur place aussi la vie change...

Une intention au sens du terme n'est pas une obligation, si je déclare avoir l'intention de partir en vacances à un endroit et que je change d'avis est ce que je m'étais engager dans partir à cet endroit? Non uniquement une intention...

C'est une signature solonelle! Mais c'est vrai que lorsque l'on veut tricher, étirer les mots est facile!

Si la personne ne l'avait pas signé, est-ce qu'elle aurait eu sa CSQ? Non!

Tricher ???

Je reprends mon exemple :

Admettons que je prenne l'exemple de Monsieur X qui veut immigrer au Canada :
- Monsieur X préfère aller au Quebec parce que c'est une province francophone, que l'intégration s'y fera plus facilement.
- Monsieur X obtient son CSQ puis sa RP.
- Monsieur X quitte la France pour Montréal et valide sa RP. Le Quebec lui plaît bien, il s'est même fait de nouveau amis québécois, mais il ne trouve pas de boulot dans son domaine. Il vit de petites jobines par ci par là, mais ce n'est pas facile. Au bout d'un an, toujours à Montréal dans une colocation parce qu'il n'a plus beaucoup d'argent, on lui propose enfin un emploi avec un bon salaire. Problème, c'est une compagnie située en Alberta.
- Après un an passé au Quebec, Monsieur X décide de faire ses bagages et de déménager à Calgary.
Donc : est-ce que Monsieur X prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi sous prétexte qu'il a eu un CSQ un an plus tôt ?

Et j'en rajoute un autre :

- Monsieur Z veut immigrer au Canada et fait le choix du CSQ car il souhaite (comme monsieur X) s'installer dans une province francophone.
- Monsieur Z obtient son CSQ, poursuit avec sa demande de RP et attend ses résultats.
- Les mois passent, Monsieur Z attend toujours son certificat de résident permanent.
- Entre temps, son profil est repéré par une grosse compagnie basée à Vancouver qui lui propose un contrat en or.
- Quelques semaines plus tard, Monsieur Z obtient son certificat de résident permanent et décide finalement de prendre l'avion directement pour Vancouver pour y valider sa RP et s'y installer.

Donc là aussi : est-ce que Monsieur Z prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi à Vancouver sous prétexte qu'il a initialement fait sa demande de RP via CSQ ?

Torontois :

Tricher ???

Je reprends mon exemple :

Admettons que je prenne l'exemple de Monsieur X qui veut immigrer au Canada :
- Monsieur X préfère aller au Quebec parce que c'est une province francophone, que l'intégration s'y fera plus facilement.
- Monsieur X obtient son CSQ puis sa RP.
- Monsieur X quitte la France pour Montréal et valide sa RP. Le Quebec lui plaît bien, il s'est même fait de nouveau amis québécois, mais il ne trouve pas de boulot dans son domaine. Il vit de petites jobines par ci par là, mais ce n'est pas facile. Au bout d'un an, toujours à Montréal dans une colocation parce qu'il n'a plus beaucoup d'argent, on lui propose enfin un emploi avec un bon salaire. Problème, c'est une compagnie située en Alberta.
- Après un an passé au Quebec, Monsieur X décide de faire ses bagages et de déménager à Calgary.
Donc : est-ce que Monsieur X prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi sous prétexte qu'il a eu un CSQ un an plus tôt ?

Et j'en rajoute un autre :

- Monsieur Z veut immigrer au Canada et fait le choix du CSQ car il souhaite (comme monsieur X) s'installer dans une province francophone.
- Monsieur Z obtient son CSQ, poursuit avec sa demande de RP et attend ses résultats.
- Les mois passent, Monsieur Z attend toujours son certificat de résident permanent.
- Entre temps, son profil est repéré par une grosse compagnie basée à Vancouver qui lui propose un contrat en or.
- Quelques semaines plus tard, Monsieur Z obtient son certificat de résident permanent et décide finalement de prendre l'avion directement pour Vancouver pour y valider sa RP et s'y installer.

Donc là aussi : est-ce que Monsieur Z prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi à Vancouver sous prétexte qu'il a initialement fait sa demande de RP via CSQ ?

C'est vrai que que Monsieur Z est tellement connu dans ce monde que je me demande pourquoi il n'a pas été approché par cette compagnie bien avant cela!

Est-ce que tu vas toujours trouver des exemples aussi simplistes et tirés par les cheveux, afin d'excuser le non respect de sa signature?

Mais le projet de M. Harper et c'est la seule raison que j'ai voté pour lui (oups, même si j'étais Libéral depuis toujours, je ne voulais pas de M. Trudeau et je n'ai pas confiance en lui. Donc c'est la deuxième raison de mon vote pour les Conservateurs),  était justement que les RP seraient évalués régulièrement et passibles de perte de leur statut au Canada. Mais au moins l'idée a été mise sur la table et va certainement revenir!

Perdre le statut pour quelle raison? Vivre avec un visa RP ou on le désire selon la loi sur l'immigration...

Ce que les résidents permanents peuvent faire
À titre de résidents permanents, vous avez le droit :

à la plupart des avantages offerts aux citoyens canadiens, y compris la couverture des soins de santé;
d’habiter, de travailler ou d’étudier n’importe où au Canada;
de demander la citoyenneté canadienne;
de bénéficier de la protection des lois canadiennes et de la Charte canadienne des droits et libertés.

http://www.cic.gc.ca/francais/nouveaux/ausujet-rp.asp

Quand tu parles de signature solennelle dans le document de CSQ le mot solennelle tu le trouves ou?

Tu déclares vouloir vivre au Québec, à aucun moment tu déclares t'engager à vivre Québec... la nuance est grande car tu ne peux mettre une condition contraire aux droits du statut de RP! De plus le mot solennelle n'apparaît nulle part.

Sinon ben j'avoue avoir tricher comme tu le dis... en 2002 déclarer vouloir vivre ailleurs que montreal donnait plus de points pour le csq... j'avais mis Sutton! Et je n'y ai jamais vécu, j'ai préféré allez la ou on me proposait du travail! Et si jamais cela n'avait pas marché j'avais aussi un employeur à Vancouver

Bonjour tout le monde,

Je vous informe à nouveau que nous avons enlevé quelques posts inappropriés.

Merci

Priscilla

dentan :
Torontois :

Tricher ???

Je reprends mon exemple :

Admettons que je prenne l'exemple de Monsieur X qui veut immigrer au Canada :
- Monsieur X préfère aller au Quebec parce que c'est une province francophone, que l'intégration s'y fera plus facilement.
- Monsieur X obtient son CSQ puis sa RP.
- Monsieur X quitte la France pour Montréal et valide sa RP. Le Quebec lui plaît bien, il s'est même fait de nouveau amis québécois, mais il ne trouve pas de boulot dans son domaine. Il vit de petites jobines par ci par là, mais ce n'est pas facile. Au bout d'un an, toujours à Montréal dans une colocation parce qu'il n'a plus beaucoup d'argent, on lui propose enfin un emploi avec un bon salaire. Problème, c'est une compagnie située en Alberta.
- Après un an passé au Quebec, Monsieur X décide de faire ses bagages et de déménager à Calgary.
Donc : est-ce que Monsieur X prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi sous prétexte qu'il a eu un CSQ un an plus tôt ?

Et j'en rajoute un autre :

- Monsieur Z veut immigrer au Canada et fait le choix du CSQ car il souhaite (comme monsieur X) s'installer dans une province francophone.
- Monsieur Z obtient son CSQ, poursuit avec sa demande de RP et attend ses résultats.
- Les mois passent, Monsieur Z attend toujours son certificat de résident permanent.
- Entre temps, son profil est repéré par une grosse compagnie basée à Vancouver qui lui propose un contrat en or.
- Quelques semaines plus tard, Monsieur Z obtient son certificat de résident permanent et décide finalement de prendre l'avion directement pour Vancouver pour y valider sa RP et s'y installer.

Donc là aussi : est-ce que Monsieur Z prend la bonne décision ou devrait-il refuser cette offre d'emploi à Vancouver sous prétexte qu'il a initialement fait sa demande de RP via CSQ ?

C'est vrai que que Monsieur Z est tellement connu dans ce monde que je me demande pourquoi il n'a pas été approché par cette compagnie bien avant cela!

Est-ce que tu vas toujours trouver des exemples aussi simplistes et tirés par les cheveux, afin d'excuser le non respect de sa signature?

Encore une fois, ça ne sert à rien de t'énerver. Je ne suis pas là pour lancer une polémique ou mettre de l'huile sur le feu, je veux juste t'expliquer que c'est la réalité : mes exemples sont loins d'être simplistes et représentent même un grand nombre d'expatriés. Quand on immigre au Canada, c'est pour y trouver un travail afin d'y recommencer une nouvelle vie. Mais ça manifestement tu ne le comprends pas puisque tu n'es pas un expatrié.

Bonjour Dentan,
Décidément, cette discussion m'intéresse. Tu pars sur le principe que le nouvel arrivant qui décide dès le départ de faire l'immigration québecoise avec l'intention d'aller en Ontario est malhonnête! C'est un jugement d'intention.
C'est ne pas tenir compte que la procédure est longue et coûteuse, plus de 1500$ pour un seule personne. Il est bien important de choisir la meilleure procédure pour soi et sa famille.
C'est également oublier que le Canada est vaste et que celui qui arrive s'en va dans un immense inconnu. J'en connais qui allaient en Ontario et qui ont fait une escale à durée indéterminée au Québec. A leur arrivée, ils ont trouvé un cadre qui correspondait à ce qu'ils souhaitaient au Québec et y sont restés.
Les autorités canadiennes et québecoises sont bien conscientes de cet état de fait. Et je ne pense pas qu'un jour l'on obligera les immigrants à rester un certain temps avant de bouger. On ne paie pas pour aller en prison!
Enfin, c'est oublier que tout le monde au Canada, sauf les indiens, sont des immigrants et que seule la date d'arrivée sur cette terre accueillante nous différencie.
C'est à chaque province d'offrir un cadre agréable pour ses habitants.
Tes parents ont changé plusieurs fois de ville et même de province. Toi aussi, je suppose que tu dois avoir changé au moins une fois de province.
Et enfin, sans vouloir ouvrir la boîte aux pandores de la souveraineté, de l'extérieur du Canada, peu de gens sont au courant de ce besoin de différenciation du Québec. Vu d'ailleurs, au Québec ou en Ontario ou Alberta, on est au Canada.
C'est sur le terrain que l'on essaie de comprendre (sans parfois y arriver) ce qui se passe!
Bonne journée

Bonjour. .c'est quoi un CSQ?
Pour resider au Quebec il faut remplir toutes les conditions provinciales et gouvernement ales. Va sur servicecanada.gouv.qc.ca et toutes les responses sont la.

Anise Tatur :

Bonjour. .c'est quoi un CSQ?
Pour resider au Quebec il faut remplir toutes les conditions provinciales et gouvernement ales. Va sur servicecanada.gouv.qc.ca et toutes les responses sont la.

Le CSQ est le certificat de sélection du Québec car le Québec a son propre programme de sélection de ses immigrants.

Ce qui nous choque dans ta demande, c'est le fait que tu veuilles te servir du CSQ comme tremplin pour rentrer au Canada sans avoir l'intention d'y rester, d'un point de vue éthique ce n'est pas très honnête de ta part.

Si tu décides de t'installer en Ontario, alors passe par l'entrée express ou un autre processus ce qui te permettra d'être honnête envers les autorités canadiennes et envers toi même.

Les processus d'immigration coûtent chers, mais les programmes pour sélectionner des immigrants aussi, et à la fin du processus, le Québec veut garder ses immigrants francophones et faire perdurer sa langue et sa culture.

Je suis un pro-Québec, et je ne conçois pas cette façon de penser, toutefois,  tu as le droit de penser et de faire ce que tu veux si tu es à l'aise avec ta morale....

Les échanges doivent se faire dans le respect d'un bord comme de l'autre....

Philou...

Je dirais qu'il faut mettre un bémol aussi. La promesse solennelle ne signifie pas non plus qu'on doive rester à vie au Québec, je dirais au moins au début. On ne sait pas ce que les opportunités de travail nous réservent. Il se peut aussi qu'on soit muté après 6 mois au siège social de l'entreprise à Toronto ou qu'au bout d'un an, le Québec ne nous convienne pas ou que la personne met davantage de beurre dans ses épinards dans une autre province. Disons que cette promesse est valable si l'immigrant "a l'intention de" rester au Québec au début, lors de son installation. Après, bien ainsi va la vie si les opportunités se trouvent ailleurs après quelques temps, je ne considère pas que c'est rompre sa promesse.

Bonjour à tous,

J'ai du mal à comprendre un détail :

Avoir le CSQ "ne sert à rien" pour immigrer au Canada. Le CSQ a son propre coût (examens linguistiques, frais de traitement de dossier) et son lot de formalités administratives.

Il permet de vivre et travailler au Québec une fois que votre demande de visa / RP est validée (et là aussi, procédure administrative, visite médicale, frais de visa, frais de RP)

Je ne comprends pas bien pourquoi le CSQ est votre seule entrée, alors qu'il vous faudra tout de même faire une demande fédérale (Canada) pour arriver sur le territoire canadien.

C'est un fort investissement personnel et financier alors que l'immigration est souhaitée vers un autre état qui ne requiert pas toutes ces formalités.

D'autre part, dans la demande de CSQ, il y a bien un formulaire "d'intention de résider au Québec" à remplir et fournir. Celle-ci vaut pour engagement moral (signature).

0o_yann_o0 :

Bonjour à tous,

J'ai du mal à comprendre un détail :

Avoir le CSQ "ne sert à rien" pour immigrer au Canada. Le CSQ a son propre coût (examens linguistiques, frais de traitement de dossier) et son lot de formalités administratives.

Il permet de vivre et travailler au Québec une fois que votre demande de visa / RP est validée (et là aussi, procédure administrative, visite médicale, frais de visa, frais de RP)

Je ne comprends pas bien pourquoi le CSQ est votre seule entrée, alors qu'il vous faudra tout de même faire une demande fédérale (Canada) pour arriver sur le territoire canadien.

C'est un fort investissement personnel et financier alors que l'immigration est souhaitée vers un autre état qui ne requiert pas toutes ces formalités.

D'autre part, dans la demande de CSQ, il y a bien un formulaire "d'intention de résider au Québec" à remplir et fournir. Celle-ci vaut pour engagement moral (signature).

Exact, il y a d'autres procédures comme l'entrée express pour immigrer au Canada, le CSQ est spécifique à la province du Québec.

Je trouve en plus que ces dernières années, l'entrée au Québec devient de plus en plus difficile. Je crois que d'autres provinces comme le Nouveau-Brunswick ou le Manitoba facilite l'arrivée d'immigrants. Il faudrait savoir combien de temps les gens s'engagent à rester. Sur ce forum, il y a eu également des gens présents au Manitoba pendant 3 ans qui ont voulu changer de province. Je pense que 3 ans, c'est une bonne durée. Pour le Québec, il n'y a pas de durée dans le temps sauf un "engagement moral". Doivent-ils imposer un délai? Oui, si l'immigration est facilitée, mais comme ce n'est pas le cas, ça me paraît bien difficile.

Malgré tout, je pense qu'avoir un "engagement moral" sur ce type de projet peut parfois être difficile à tenir, car quel candidat à l'immigration peut savoir à l'avance une fois au Québec si c'est bien la destination qui lui convient et si le candidat convient à cette province?

La plupart des candidats a au moins mis les pieds au Québec, mais dans le cadre de vacances. Arriver à prévoir de s'implanter dans un nouvel endroit, trouver un travail, se construire un réseau social, s'adapter à une nouvelle culture n'est probablement pas simple, et une fois sur place je pense qu'il est compréhensible que certains candidats soient amené à changer une fois sur place, après avoir vécu dans leur province initiale.

C'est justement mon cas, après plus de 6 ans au QC. Cela relève de l'immigrant lui-même et je ne sais pas en quoi ça peut concerner d'autres personnes.

Comment tu sais qu’au Québec n’est pas bien? D’autres t’on dit ça? « D’autres » vivent chaque ’un sa vie. Il Y a 9 millions des gens qui vivent au Québec, ils ne peuvent pas être 9 millions d’imbéciles, quand même ; J’ai quitté le Québec en 94 pour la meilleure ville au monde, Vancouver; oublie ça, j’ai quitté Vancouver en plein hiver canadienne 1e mars 1995 et je suis rentré à Montréal en courant, malgré le fait que la buisnisse marché a planche , dans l’année de referendum; pas vivable Vancouver pour mois.  Vien ici, donne-toi une chance de bien vivre avant de juger avec la tête des autres. Si t-a décidé de t’expatrier, commence aussi de considérer l’expérience des autres come bagage d’informations et non comme model de conduite à suivre absolument. Cours immigration 101, leçon no 1.00

il existe plusieurs programme d'immigration canadien pour obtenir une RP et chacun es libre de choisir le programme qui le convient selon que son profil est adapté a ce programme ensuite une fois la RP obtenu libre de s'installer la ou bon le semble.
la RP est valable pour l'ensemble du canada car le quebec n'est qu'une province.
le quebec a même reconnue que 80% des immigrants qui passe par leur programme d'immigration csq et RP par la suite finissent par s'installe dans les provinces anglophones parce que d'origine ils sont anglophones d'ou la facilitation de l'integration s'impose a eux en ayant pour avantage la langue maternelle.
malgré ce constat le quebec recoit toujours des candidats anglophones dans leur programme suceptible de finir dans une  autre province . Merci

kouame jean jacques k :

le quebec a même reconnue que 80% des immigrants qui passe par leur programme d'immigration csq et RP par la suite finissent par s'installe dans les provinces anglophones . Merci

Pourriez-vous citer une source officielle justifiant votre affirmation SVP?
Cela m'intéresse

Dans un communiqué de l'ex ministre de l'immigration justifiant les nouvelles reformes apportés aux critères de selection d'où des points supplémentaires aurait été attribués au teste de français visant a favoriser les candidats francophones a l'immigration dans le programme des travailleurs qualifiés pour le Québec. Ces nouvelles réformes s'appliqueraient aussi aux candidats ayant deja soumis leurs demandes de csq en ligne. Du coup beaucoup de candidats en attente du csq se verront refusés le cs s'ils ne sont pas admissible aux nouvelles réformes.
Si quelqu'un s'en souvient, je vous mets le lien qui traite aussi le sujet
http://m.ledevoir.com/article-469342

kouame jean jacques k :

Dans un communiqué de l'ex ministre de l'immigration justifiant les nouvelles reformes apportés aux critères de selection d'où des points supplémentaires aurait été attribués au teste de français visant a favoriser les candidats francophones a l'immigration dans le programme des travailleurs qualifiés pour le Québec. Ces nouvelles réformes s'appliqueraient aussi aux candidats ayant deja soumis leurs demandes de csq en ligne. Du coup beaucoup de candidats en attente du csq se verront refusés le cs s'ils ne sont pas admissible aux nouvelles réformes.
Si quelqu'un s'en souvient, je vous mets le lien qui traite aussi le sujet
http://m.ledevoir.com/article-469342

En lisant votre article, moi ce que je lis, c'est ceci textuellement:
" Ainsi, dans la catégorie de l’immigration économique, c’est-à-dire les candidats sélectionnés en raison de leurs qualifications professionnelles, 46 % des immigrants admis entre 2004 à 2013 et qui ne parlaient que l’anglais (en plus, souvent, de leur langue maternelle) avaient quitté le Québec en 2015.À des fins de comparaison, 84 % des immigrants qui connaissaient le français mais pas l’anglais à leur arrivée restent au Québec. Ce pourcentage baisse à 73 % pour les immigrants qui parlent à la fois le français et l’anglais, et à 68 % pour les nouveaux arrivants qui ne connaissent ni l’une ni l’autre de ces langues."

Autrement dit, 46 % des immigrants admis QUI NE PARLENT QUE L'ANGLAIS avaient quitté le Québec en 2015.Et non pas comme vous dites : "le quebec a même reconnue que 80% des immigrants qui passe par leur programme d'immigration csq et RP par la suite finissent par s'installe dans les provinces anglophones" .
Conclusion, il faut toujours faire attention à l'interprétation que font les autres des textes qu'ils lisent plus ou moins vite.
Mais en tout cas, merci pour votre réponse.

kouame jean jacques k :

Dans un communiqué de l'ex ministre de l'immigration justifiant les nouvelles reformes apportés aux critères de selection d'où des points supplémentaires aurait été attribués au teste de français visant a favoriser les candidats francophones a l'immigration dans le programme des travailleurs qualifiés pour le Québec. Ces nouvelles réformes s'appliqueraient aussi aux candidats ayant deja soumis leurs demandes de csq en ligne. Du coup beaucoup de candidats en attente du csq se verront refusés le cs s'ils ne sont pas admissible aux nouvelles réformes.
Si quelqu'un s'en souvient, je vous mets le lien qui traite aussi le sujet
http://m.ledevoir.com/article-469342

Ahah excellent... même pas capable de lire et comprendre des chiffres. 80% qui partent... n'importe quoi!

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Québec

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Québec.

Déménagement au Québec

Conseils pour préparer votre déménagement au Québec

Assurance voyage Québec

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Québec