Close

L' Espagne vaut-elle le coup ?

Coucou  à tous,
Je me suis absenté quelques temps mais le travail nous occupe tellement que j'ai été débordée.
Comme je l'avais déjà expliqué, mon mari et moi pensions ouvrir une boulangerie en Espagne. Maintenant, plus le temps passe, plus nos projets s'enlisent et moins nous savons quoi faire.
Notre commerce est en vente depuis bientôt 3 ans, la fatigue est de plus en plus présente et dur à supporter.
Je vous avoue que nous ne savons plus quoi faire! Avec tout ce qui se passe en France ces derniers mois, nous voulons toujours quitter notre pays pour nous installer avec les enfants en Espagne. Là où les choses évoluent c'est que nous ne sommes plus sure de reprendre un commerce. Trouver un logement, un travail nous suffirait.
Nous connaissons un couple qui est parti il y a 5 ans et ne reviendraient en France pour rien au monde.
Cette option pose de nouvelles questions. Logement, école, travail, facilité d'intégration !!!!!
J'ai toujours autant de questions qui attendent des réponses mais ce qui est certain c'est que quitter ce pays qui s'englue reste notre principal objectif. Je ne pense pas que cela sera pire ailleurs.
Merci à tous pour vos conseils qui m'aideront sans doute à sortir du brouillard.

Trouver un travail cela va pas être simple. Pourquoi avoir abandonné l'idée d'ouvrir une boulangerie ?

Comme je le disais nous sommes en plein brouillard.
Notre projet s'essouffle, la fatigue augmente. Je sais que la vie n'est pas la même qu'ici mais nous avons tellement fait de sacrifices pour en arriver là que nous ne voulons pas recommencer.
Actuellement, nous travaillons 80h par semaine(non non ce n'est pas une blague!!!!), nous avons 1 jour de repos par semaine, nous ne pouvons pas offrir de vacances à nos enfants et nous devons compter pour chaque dépenses. Nous ne voyons plus nos amis, nos familles. Nous avons tout sacrifier pour ce commerce qui nous tue à petit feu.
Heureusement que nos 2 ados sont formidables et pas rancunières!!!!!
Voilà pourquoi nous hésitons!!! Nous ne voulons pas continuer comme ça (surtout en France). Alors l'Espagne nous tente mais pas dans ces conditions. Si quelqu'un peut nous convaincre que nous pourrons combiner commerce, vie de famille et vie sociale pourquoi pas !!!!!

valou38 :

Là où les choses évoluent c'est que nous ne sommes plus sure de reprendre un commerce. Trouver un logement, un travail nous suffirait. [...] ce qui est certain c'est que quitter ce pays qui s'englue reste notre principal objectif. Je ne pense pas que cela sera pire ailleurs.

En Espagne le taux de chômage est supérieur à 25%. Le pays montre des signes de reprise timide, certes, mais cela se traduit d'abord et surtout au niveau des entreprises. Sur le marché de l'emploi cela reste tendu.
En tant qu'entrepreneur je pense que c'est le bon moment d'aller tenter sa chance en Espagne. A condition de faire de gros sacrifices au niveau des marges, vu que la consommation et les prix sont au plus bas, il y a sans doute moyen de se faire une place avec un peu de patience. En revanche, y aller avec l'objectif de trouver un poste salarié est à mon avis très très prématuré ! Dans ce cas, mieux vaut prévoir une trésorerie suffisante pour pouvoir tenir le coup au moins 6 mois, ce que j'estime être la durée minimum pour espérer trouver quelque chose, et encore en ayant beaucoup de chance. Pour plus de sécurité je tablerais plutôt sur 18 mois sans ressources.

C'est pas en étant en Espagne que vous verrez plus souvent la famille et vos amis francais. Apres , le coût de la vie est moins chère, le climat plus agréable, la vie plus tranquille.

A voir ce qui est le plus important pour vous.

Vos réponses correspondent avec ce que j'ai pu lire. Notamment qu'en Espagne il était plus facile de créer son emploi que d'en trouver un.
Il est de plus vrai que pour nous, rien ne nous fait peur tant que nous sommes tous les quatre. Je crois d'ailleurs que le côté positif de notre expérience actuelle est que notre famille (nous 4), notre couple est ultra résistant. Nous entendons de plus en plus souvent parler de séparation de couple de commerçants. Nous avons résisté dans la galère (nous sommes même plus forts de ce côté-là) nous résisterons n'importe où.
Je veux avoir les opinions de personnes vivant en Espagne et vos conseils me remonte le moral.
Par contre, il serait peut-être plus prudent de nous installer dans une région touristique. Mais alors, autre question, mieux vos reprendre une boulangerie Française ou une sandwicherie ?
Je crois que les questions arrive au fur et à mesure tellement il y en a.
Merci encore à tous pour votre aide et votre patience.

Moi je verrais plus la boulangerie/pâtisserie. Les espagnols sont friand de sandwiches, bocadillos qu'ils prennent dans les bars. Par contre ils sont pas terribles en pâtisserie et viennoiseries. Trop sucrés et peu de choix.

bonjour,

nous sommes a empuriabrava les boulangeries marches tres bien,en particulier les boulangeries tenus par les allemands car la tradition chez eux est de venir déjeuner dans la boulangerie, ils ont donc tables et chaises et les gents viennent déjeuner, pour les autres le plus souvent elles sont multicommerce, c'est plus tot des boulangeries et alimentation en meme temps.
en fait l'idéal est d'etre Frontalier de travailler en France et vivre en espagne car la vie y es bien moins chére 30/40% moins cher qu'en France du coup vos revenus sont augmenté d'autant!!!
attention en espagne retraite a 67 ans 48h par semaine en général 6/7 jours

Donc nous reviendrions à notre première idée!!!!!
Je trouve quand même triste que les savoir-faire Français soient plus reconnus et appréciés à l'étranger que dans notre propre pays.
Je pense que maintenant il faut se lancer. Les choses ne seront surement pas pires ailleurs.
Nous aurons juste besoin de conseils pour l'école des enfants (collège et lycée Français ou Espagnol?), les formalités administratives et bancaires, le logement.
Vous n'avez pas fini d'avoir à répondre à mes questions!!!!
Encore Merci

Pour les enfants c'est aussi une question de gout. Ma fille de 11 ans est dans une ecole publique espagnole.

Et en 1 an, elle est comme un poisson dans l'eau à l'oral, rattrape son retard à l'ecrit.

Rien ne vaut l'immersion totale pour apprendre une langue. Ensuite cela depend aussi du caractère des enfants, ma fille est une pipelette et se fait facilement des amies/amis (la seule française de l'ecole en plus...) donc cela aide.

Si l'enfant est timide et reservé, cela sera peut etre plus difficile.

bonjour,

les formalités sont simple, premiere chose a faire, le NIE et surtout regarder dans les pages Expat.com vous trouverez quasiment tout ce que vous chercher dans les différentes rubriques

A++
bonne chances

valou38 :

Donc nous reviendrions à notre première idée!!!!!
Je trouve quand même triste que les savoir-faire Français soient plus reconnus et appréciés à l'étranger que dans notre propre pays.
Je pense que maintenant il faut se lancer. Les choses ne seront surement pas pires ailleurs.
Nous aurons juste besoin de conseils pour l'école des enfants (collège et lycée Français ou Espagnol?), les formalités administratives et bancaires, le logement.
Vous n'avez pas fini d'avoir à répondre à mes questions!!!!
Encore Merci

Bonjour Valoy
Votre choix reste sur la péninsule ou vous pouvez envisager les îles comme Tenerife ? Actuellement, il y a 2 affaires en boulangerie à reprendre sur l'île dans des secteurs bien situés.



Cordialement
Patricia

Bonjour,
justement, nous ne sommes pas fixé.
Faut-il rester dans les grandes villes, les bords de mers, les îles, la frontière Française ?
Une chose est sur, nous sommes plus attiré par la campagne mais est-ce facile pour la scolarité des enfants ?
L'idée de travailleur frontalier nous semble pas mal. Nous n'y avions jamais pensé.
Comme quoi dialoguer est très important.

Bonjour

Concernant l'ouverture d'une boulangerie je vous conseille + la zone allant de Denia jusqu'à Alicante, non pas que les espagnols mangent beaucoup plus de pâtisserie dans ce coin (ou de qualité) juste que comme il y a beaucoup d'étrangers ce sont eux qui consomment et aiment manger autre chose que la cuisine espagnole.

Il y a beaucoup d'etrangers aussi sur Valencia.

J'ai l'impression que si nous voulons ouvrir une boulangerie il serait préférable de choisir les villes ou les côtes. Ce sont les endroits où il y a plus de résidents étrangers et de touristes. Personne ne parle du sud du pays. Est-il plus sauvage ? Isolé ?
Pour ce qui est des frontaliers. Est-ce que certains d'entre vous pourraient me renseigner ?
Trouver un travail en France et pouvoir profiter de la douceur de vivre Espagnole pourrait aussi être une solution pour nous. De toute façon tant que notre commerce n'est pas vendu nous ne pouvons pas nous lancer.

bonjour,
pour plus de renseignement sur la vie en tant que frontalier,je bosse en france et vit en espagne
tesseyre.jacqueline[at]orange.fr

Voilà une bonne nouvelle!!!
Tout d'abord, est-ce qu'il est facile de trouver du travail dans ces régions Françaises frontalières ?
Pour la scolarité des enfants (collège et lycée), mieux vaut être en France ou en Espagne ?
Il y a tellement de questions qu'elles viendront surement au fur et à  mesure.
En tout cas je resterai en contact et les poserai dès qu'elles me viendront.
Merci encore pour vos conseils .

Oui c'est vrai beaucoup de Français, et il est difficile de trouver du bon pain et des bonnes pâtisseries.

Tous le monde me dit la même chose; que le pain, la viennoiserie, la pâtisserie Française sont très appréciés.
Mais nous sommes bien placer pour voir le déclin du petit commerce en France. Beaucoup sont pris à la gorge et finissent en liquidation.
Alors comment cela se passe t-il en Espagne ? Nous ne voulons pas nous retrouver dans les mêmes conditions mais à l'étranger.

valou38 :

Tous le monde me dit la même chose; que le pain, la viennoiserie, la pâtisserie Française sont très appréciés.
Mais nous sommes bien placer pour voir le déclin du petit commerce en France. Beaucoup sont pris à la gorge et finissent en liquidation.
Alors comment cela se passe t-il en Espagne ? Nous ne voulons pas nous retrouver dans les mêmes conditions mais à l'étranger.

Je pense que c'est possible mais il faut bien se préparer avant.
Je mets ci-dessous un lien avec le site d'un boulanger pâtissier de Girona qui a commencé avec un point de vente et maintenant il en a 4 :
http://www.casamoner.com/botigues.html
(si vous cliquez sur les rubriques du bas de page : forn, etc... vous aurez une idée des prix de vente locaux pour des bons produits en catalogne). Par contre, pour la pâtisserie, c'est pas mauvais mais ça ne vaut pas nos spécialités françaises.

Merci pour l'adresse.
Je viens de faire un tour sur le site et je suis surprise par les prix!
Depuis que je me suis inscrite sur le site, les gens me disent qu'en Espagne, il ne faut pas compter vendre le pains au prix que nous pratiquons en France.
Sur ce site, j'ai vu des prix plus élevés que les miens. De plus il me semble que se sont plus des pains Espagnols.
Cela m'a permis de me faire une idée de ce que font les Espagnols, de ce qu'ils aime.
Notre idée est plutôt de faire du pain, de la viennoiserie, de la pâtisserie Française pure.

valou38 :

Voilà une bonne nouvelle!!!
Tout d'abord, est-ce qu'il est facile de trouver du travail dans ces régions Françaises frontalières ?
Pour la scolarité des enfants (collège et lycée), mieux vaut être en France ou en Espagne ?
Il y a tellement de questions qu'elles viendront surement au fur et à  mesure.
En tout cas je resterai en contact et les poserai dès qu'elles me viendront.
Merci encore pour vos conseils .

Travail :
Facile de trouver du travail en France ? Si vous visez la zone des Pyrénées orientales (Perpignan, etc...), c'est le département le plus touché par le chômage en France (si on se réfère aux stats de l'INSEE) avec l'Hérault.

Scolarité :
Il y a eu un forum ici, où l'on a parlé du bachibac (Bacs français et espagnols en même temps) qui peut se préparer en Espagne :
http://w3.recursostic.edu.es/bachillera … s-bachibac
http://www.consulfrance-barcelone.org/L … tification

Quel âge ont vos enfants ?

valou38 :

Merci pour l'adresse.
Je viens de faire un tour sur le site et je suis surprise par les prix!
Depuis que je me suis inscrite sur le site, les gens me disent qu'en Espagne, il ne faut pas compter vendre le pains au prix que nous pratiquons en France.
Sur ce site, j'ai vu des prix plus élevés que les miens. De plus il me semble que se sont plus des pains Espagnols.
Cela m'a permis de me faire une idée de ce que font les Espagnols, de ce qu'ils aime.
Notre idée est plutôt de faire du pain, de la viennoiserie, de la pâtisserie Française pure.

Mais ils n'avaient pas tort, en ce qui concerne le sud de l'Espagne. Les revenus moyens sont plus élevés en Catalogne. Il y a encore du pouvoir d'achat ici, l'économie a redémarré. La fréquentation de Casamoner est quand même essentiellement espagnole.

Mes filles ont 13 et 15 ans.
Elles vont rentrer en 4è et 3è.
La bonne chose est qu'elles font toutes les deux espagnol en 2è langue. Il n'y a que moi qui ne parle pas un mot pour le moment. Mais mes filles vont me faire travailler!!!!

Donc la Catalogne serait la région la plus propice pour ouvrir une boulangerie.
On me conseille souvent Barcelone et d'autres grandes villes mais nous restons réticents. Nous serions plus tentés de partir sur Ténérife, la cote (plus touristique), ou le nord en frontaliers. Bref, notre destination est loin d'être fixée.
Discuter avec des expat va nous guider et nous aider.

valou38 :

Donc la Catalogne serait la région la plus propice pour ouvrir une boulangerie.
On me conseille souvent Barcelone et d'autres grandes villes mais nous restons réticents. Nous serions plus tentés de partir sur Ténérife, la cote (plus touristique), ou le nord en frontaliers. Bref, notre destination est loin d'être fixée.
Discuter avec des expat va nous guider et nous aider.

Bonjour Valou
Je pense qu'à Tenerife vous avez du potentiel. Il y a actuellement 2 affaires à reprendre dans des villes qui marchent bien. Il faudrait venir passer quelques jours de vacances pour vous rendre compte et voir si l'île correspond à vos attentes.

Mais, vos projets passent déjà par la vente de votre affaire. Bon courage en attendant.

Cordialement
Patricia

valou38 :

Donc la Catalogne serait la région la plus propice pour ouvrir une boulangerie.
On me conseille souvent Barcelone et d'autres grandes villes mais nous restons réticents. Nous serions plus tentés de partir sur Ténérife, la cote (plus touristique), ou le nord en frontaliers. Bref, notre destination est loin d'être fixée.
Discuter avec des expat va nous guider et nous aider.

La catalogne, c'est pas mal, forcément j'y habite  ;)
Si vous voulez parler de Ténérife, vous pouvez contacter Patricia qui y vit et pourra vous donner des conseils judicieux.

iaorana972 :
valou38 :

Donc la Catalogne serait la région la plus propice pour ouvrir une boulangerie.
On me conseille souvent Barcelone et d'autres grandes villes mais nous restons réticents. Nous serions plus tentés de partir sur Ténérife, la cote (plus touristique), ou le nord en frontaliers. Bref, notre destination est loin d'être fixée.
Discuter avec des expat va nous guider et nous aider.

Bonjour Valou
Je pense qu'à Tenerife vous avez du potentiel. Il y a actuellement 2 affaires à reprendre dans des villes qui marchent bien. Il faudrait venir passer quelques jours de vacances pour vous rendre compte et voir si l'île correspond à vos attentes.

Mais, vos projets passent déjà par la vente de votre affaire. Bon courage en attendant.

Cordialement
Patricia

Bonjour Patricia...quand on parle du loup....

C'est vrai que nous sommes bloqués!
Mais plus le temps passe, plus on se perd patience. Ca fait 3 ans que nous sommes en vente, le marché est complètement bloqué. Nous partons du principe que temps que nous avons des projets nous réussirons à avancer mais c'est de plus en plus dur de tenir.Si nous n'avions pas nos enfants, nous aurions déjà tout liquidé depuis longtemps!

valou38 :

C'est vrai que nous sommes bloqués!
Mais plus le temps passe, plus on se perd patience. Ca fait 3 ans que nous sommes en vente, le marché est complètement bloqué. Nous partons du principe que temps que nous avons des projets nous réussirons à avancer mais c'est de plus en plus dur de tenir.Si nous n'avions pas nos enfants, nous aurions déjà tout liquidé depuis longtemps!

Nous on a mis 7 ans pour franchir le pas  :D mais au moins les choses ont été faites correctement.

C'est vrai que ça me laisse le temps de discuter avec vous tous et de trouver des réponses à mes nombreuses questions.
En plus je vais me mettre à l'espagnol pour pouvoir me débrouiller en arrivant. Mes filles vont me donner des leçons!

Sinon sur milanuncios.com , il faut chercher traspasos / panaderia, et vous aurez une idée des prix de vente des locaux, avec ou sans materiels.

Je suis déjà aller sur ce site. J'ai été surprise par les pris de vente. Bien sûr, il y a de tout mais on peut trouver des affaire abordables.

valou38 :

Je suis déjà aller sur ce site. J'ai été surprise par les pris de vente. Bien sûr, il y a de tout mais on peut trouver des affaire abordables.

Un prix de vente annoncé n'est pas forcément le prix de conclusion de l'affaire !

Tout se négocie donc ne soyez pas effrayer par le prix annoncé (souvent idem pour les locations de logement)

Quant au prix des pains,croissants et autres joies du petit déjeuner, c'est quand même moins cher qu'en France (pas toujours le bon croissant de chez nous c'est vrai)

Quant au lieu, pas facile à définir effectivement.  Barcelone est une grande ville pleine de touriste (qui souvent ont tout compris dans le voyage excepté peut être  les gens qui viennent un week end) mais surtout pas mal d'expat qui devraient être content de trouver le bon gout de la bas ;) mais est ce que le prix d'un local a Barcelone vaut la différence avec une plus petite ville.

Courage à vous ;)

Bonjour
je tombe sur votre question par hazard et j'ai eu envie de vous repondre car apres 2 ans 1/2 en espagne je suis sur le depart ^pour  le portugal..
dificile de repondre a votre probleme specifique.

Mon constat :
Espagnol tres agreable a vivre pas d'agressivite sauf peut etre de la part des fonctionnaires , la vie est bien moins chere  par exemple  500 euro la location d'une villa a 200 metres de la mer avec 1000 m de terrain!!

( nous habitons pres du Delta de l'Ebre  dans une petite ville Balneaire).

Les formalite administrative sont tres compliquees  et faire attention aux Impots.

La chaine de supermarche  Mercadonna  vend un excelent pain  ,ils sont present dans toutes les villes moyenne.

par contre le pain des boulangeries locales est infect.

Nous partons au portugal car retraité et ayant la bougeotte nous voulons profiter de la franchise d'impots proposee aux retraité.

Je sais que je ne repond pas a votre question mais je vous suggere d'etudier une solution portugaise  !

robert

Bonjour,

Intéressant votre post. Nous sommes installés à Pedralba depuis 3 mois et plus du tout envie de partir la gentillesse des gens, des autorités, des commerçants. Pour ce qu'il en est du travail ce serait dommage de gâcher l'expérience de votre beau métier en le laissant de côté mais, laissez tomber la boulangerie et faites de la pâtisserie mais de la vraie. Des bons produits de base, pas ces sucreries mi arabes suite à leur influence du passé en Espagne (chez eux c'est bon) mais le problème c'est que toutes ces bonnes choses sont industrielles on le sent dans les matières grasses utilisées. Non Venez dans une ville comme Valencia très cosmopolite, les gens sont des fêtards et sans complexes et pas gâchés par le saint pognon et le paraître. Venez faire des bons gâteaux à la crème fraiche, des foret noire, des bons mokas crème au beurre, des vrais carrés glacés, des croissants maison ainsi que des viennoiseries mais toujours fabriquées dans votre atelier pourquoi pas prendre une marque de pralines bonnes mais pas trop chères style Leonidas. Je suis certain que cela pourrait fonctionner naturellement avec de l'huile de coude. Je connais l'ampleur de la tache, j'allais passer mes WE il y a 50 ans dans une boulangerie pâtisserie pour me faire de l'argent de poche. Et SVP sortir du cliché on va vite faire du fric en décongelant et en cuisant nos marchandises. Non je crois que le secret c'est des produits de qualité tout en appliquant pas les prix de Pierre Hermé. Voila et nous sommes à votre disposition pour vous aider dans vos démarches.
Robert

Stearman :

Bonjour,

Intéressant votre post. Nous sommes installés à Pedralba depuis 3 mois et plus du tout envie de partir la gentillesse des gens, des autorités, des commerçants. Pour ce qu'il en est du travail ce serait dommage de gâcher l'expérience de votre beau métier en le laissant de côté mais, laissez tomber la boulangerie et faites de la pâtisserie mais de la vraie. Des bons produits de base, pas ces sucreries mi arabes suite à leur influence du passé en Espagne (chez eux c'est bon) mais le problème c'est que toutes ces bonnes choses sont industrielles on le sent dans les matières grasses utilisées. Non Venez dans une ville comme Valencia très cosmopolite, les gens sont des fêtards et sans complexes et pas gâchés par le saint pognon et le paraître. Venez faire des bons gâteaux à la crème fraiche, des foret noire, des bons mokas crème au beurre, des vrais carrés glacés, des croissants maison ainsi que des viennoiseries mais toujours fabriquées dans votre atelier pourquoi pas prendre une marque de pralines bonnes mais pas trop chères style Leonidas. Je suis certain que cela pourrait fonctionner naturellement avec de l'huile de coude. Je connais l'ampleur de la tache, j'allais passer mes WE il y a 50 ans dans une boulangerie pâtisserie pour me faire de l'argent de poche. Et SVP sortir du cliché on va vite faire du fric en décongelant et en cuisant nos marchandises. Non je crois que le secret c'est des produits de qualité tout en appliquant pas les prix de Pierre Hermé. Voila et nous sommes à votre disposition pour vous aider dans vos démarches.
Robert

Vous avez réussi à me donner l'eau à la bouche ;) ;)

Plus sérieusement, c'est certain que ça ne peut que fonctionner quand on propose de bons produits et de bons prix

Stearman :

Bonjour,

Intéressant votre post. Nous sommes installés à Pedralba depuis 3 mois et plus du tout envie de partir la gentillesse des gens, des autorités, des commerçants. Pour ce qu'il en est du travail ce serait dommage de gâcher l'expérience de votre beau métier en le laissant de côté mais, laissez tomber la boulangerie et faites de la pâtisserie mais de la vraie. Des bons produits de base, pas ces sucreries mi arabes suite à leur influence du passé en Espagne (chez eux c'est bon) mais le problème c'est que toutes ces bonnes choses sont industrielles on le sent dans les matières grasses utilisées. Non Venez dans une ville comme Valencia très cosmopolite, les gens sont des fêtards et sans complexes et pas gâchés par le saint pognon et le paraître. Venez faire des bons gâteaux à la crème fraiche, des foret noire, des bons mokas crème au beurre, des vrais carrés glacés, des croissants maison ainsi que des viennoiseries mais toujours fabriquées dans votre atelier pourquoi pas prendre une marque de pralines bonnes mais pas trop chères style Leonidas. Je suis certain que cela pourrait fonctionner naturellement avec de l'huile de coude. Je connais l'ampleur de la tache, j'allais passer mes WE il y a 50 ans dans une boulangerie pâtisserie pour me faire de l'argent de poche. Et SVP sortir du cliché on va vite faire du fric en décongelant et en cuisant nos marchandises. Non je crois que le secret c'est des produits de qualité tout en appliquant pas les prix de Pierre Hermé. Voila et nous sommes à votre disposition pour vous aider dans vos démarches.
Robert

Oui moi aussi, j'ai l'eau à la bouche....je vais me mettre à rêver de bons mille-feuille avec une vraie pâte feuilletée au beurre et une bonne crème à la vanille avec une pointe de kirsch ou de rhum et un vrai glaçage, de bons éclairs ou religieuses au chocolat/café, des macarons (pas des erzats caoutchouteux), des saint-honorés, des vraies tartes avec pâte au bon beurre (pas à la margarine), des brioches vendéennes (ou parisiennes mais AU BEURRE), des pains au chocolat (pas des napolitains amb(catalan)/con(castillan) cacao hypersucrés), des croissants AU BEURRE (pas mi manteca/mi olio de girasol dans le meilleur des cas), des salambos au grand-marnier ou kirsch, des opéras, des babas au rhum, etc..
Ici, c'est le règne de l'huile végétale....on ne trouve même pas de petit-beurre ni de bons cakes :sosad:  :sosad: 
Mais contrairement à vous, je pense que la boulangerie est une activité indissociable et contribue à amener de la clientèle régulière, surtout quand le pain est excellent.
Concernant les chocolats, nous fréquentions en France un chocolatier qui fabriquait lui-même avec un atelier visible derrière une vitrine. Un régal pour les papilles mais aussi pour les yeux et le nez. Il faisait salon de thé aussi.
Salon de thé ? Et pourquoi pas en complément ?

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en Espagne.

Déménagement en Espagne

Conseils pour préparer votre déménagement en Espagne

Assurance voyage Espagne

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en Espagne