La culture professionnelle à Doha

culture du travail
Shutterstock.com
Actualisé 2019-12-20 11:09

Le Qatar est un pays islamique avec une culture professionnelle libre et polyvalente y compris envers les expatriés qui souhaitent travailler dans un environnement arabe local.

Si dans l'imaginaire collectif le Qatar applique des règles strictes sur chaque lieu de travail, la réalité est toute autre ! En effet, la plupart des entreprises possèdent des règles flexibles. Les journées de travail normales vont du dimanche au jeudi, tandis que certaines entreprises entament le premier jour de la semaine le samedi. Différents aspects sont à apprendre et à maîtriser pour les expatriés vivant au Qatar et à Doha en particulier.

Le code vestimentaire professionnel à Doha

Le Qatar applique désormais un code vestimentaire moderne et libéral pour les deux sexes, mais il existe certaines règles qui doivent être suivies, par exemple, l'interdiction de vêtements provocants.

Certaines entreprises exigent cependant le port de l'uniforme, règle à respecter si c'est le cas pour votre future entreprise à Doha.

Autrement, le personnel est invité à porter des vêtements confortables et professionnels à la fois, par exemple, des jupes et des pantalons adaptés aux circonstances et couvrant les genoux pour les femmes, accompagnés d'un haut à boutons fermés.

Autrement, si l'entreprise permet de s'habiller librement, le travestissement est totalement illégal au Qatar, aussi, si vous ne partagez pas ce point de vue, il est fortement recommandé de s'adapter et de respecter les lois locales.

Langage et communication à Doha

L'arabe est largement utilisé et parlé dans le pays, néanmoins, si vous n'êtes pas arabophone, sachez que l'anglais est également parlé et de façon dominante dans la plupart des lieux de travail. Il est suivi par le français, pratiqué notamment par les expatriés algériens, tunisiens, libanais et marocains.

L'utilisation de langue locale est encouragée pour ceux qui travaillent comme aides-domestiques afin de communiquer avec leurs employés locaux. Certaines agences exigent que les futurs employés apprennent l'arabe avant leur arrivée au Qatar, à travers des formations ou l'auto-apprentissage.

Relations et comportement sur le lieu de travail

Le respect doit toujours être au cœur de l'action afin de conserver une atmosphère de travail harmonieuse. Le pays étant composé de nationalités diverses, il est important d'être attentif aux croyances et pratiques des autres. Au quotidien, vous devrez réserver vos pratiques personnelles pour le cadre privé.

Les procédures de travail et les horaires doivent être respectés par tous et les jours fériés sont limités à l'Aïd et aux dates communiquées par le gouvernement, comme la fête nationale et la fête du sport.

Changer d'employeur au Qatar

La législation du travail qatari a changé au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne le changement d'employeur. Désormais, les employés sous contrat légal n'ont plus besoin d'attendre 3 ans lorsqu'ils ont terminé le premier contrat de 2 ans pour trouver un autre emploi. Il suffit d'obtenir un CNO ou un certificat de non-objection de l'employeur précédent pour être transféré.

De plus, les expatriés peuvent annuler librement leur visa de travail afin d'en obtenir un nouveau auprès d'un nouvel employeur.

Tout nouvel employeur est tenu de se conformer à la législation envers leurs nouveaux employés et dans les 6 premiers mois qui suivent leur embauche.

En cas d'échec ou d'objection à la règle, un employé peut déposer une plainte auprès de son propre bureau du travail ou de son ambassade ainsi qu'au service des relations de travail du ministère du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales (MADLSA).

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.