systeme de sante
Shutterstock.com
Actualisé il y a 5 jours

Le système de santé norvégien est sans doute l'un des meilleurs au monde. Comme dans la plupart des pays nordiques, il est constitué d’une structure municipale, aussi, les types de traitements et de médecins à disposition peuvent varier en fonction de la taille de votre ville. En Norvège, la santé n’est pas complètement gratuite. En effet, une partie de votre salaire sera retenu chaque mois pour financer les soins de santé.

Bénéficier du système de santé en Norvège

Comme mentionné ci-dessus, le système de santé norvégien est municipal. Pour en bénéficier, vous devrez être enregistré dans le Folkeregister (le registre national) en tant que résident de votre municipalité locale. Si vous travaillez en Norvège, l'inscription se fait automatiquement dès que vous commencez à payer des impôts, déduits dès le premier salaire perçu. Une fois inscrit, vous serez officiellement membre du régime national d'assurance norvégien (NIS) et vous devrez verser chaque environ 8 % de votre revenu brut aux soins de santé.

Encore une fois, tout se passe automatiquement et votre contribution passera dans la déduction fiscale. En tant que bénéficiaire du NIS, vous aurez droit à toutes les prestations de services de santé fournies par la NAV, agence publique norvégienne. Ces avantages incluent le traitement par un médecin, un psychologue ou des fonds pour des médicaments et autres procédures.

Bon à savoir :

Si vous êtes citoyen de l'UE, votre carte européenne d'assurance maladie est valable en Norvège. Elle vous donne droit à des soins de santé aux mêmes conditions que les membres NIS, sans frais supplémentaires.

Assurance santé privée en Norvège

De manière générale, les expatriés sont nombreux à souscrire une assurance santé avant leur départ. Parmi les leaders mondiaux en matière d'assurance santé, on retrouve :

N'hésitez pas à prendre contact avec l'assureur de votre choix en fonction de vos besoins. Vous pouvez aussi obtenir gratuitement un devis sur notre page Assurance santé expatrié en Norvège.

Fonctionnement du système de santé en Norvège

En tant que membre du NIS, sont pris en charge :

  • Tous les coûts associés à l'accouchement,
  • Tous les coûts associés au traitement des enfants de moins de 16 ans,
  • Tous les coûts associés au traitement des blessures liées au travail,
  • Les frais généraux de soins de santé, partiellement couverts (vous devez participer avec un petit supplément pour les rendez-vous chez le médecin généraliste et les médicaments sur ordonnance)

Pour commencer, vous devez vous connecter à Helse Norge, le centre en ligne dédié à la santé. D'ailleurs, on peut y trouver des informations sur les médecins, les hôpitaux et les droits en tant que patient.

Vous pouvez également y trouver un médecin généraliste (fastlege) de votre municipalité et vous inscrire auprès de lui, à condition qu'il y ait de la place sur sa liste de patients. Habituellement, en Norvège les médecins généralistes ont un accord avec la municipalité sur le nombre de patients qu'ils peuvent prendre. Votre médecin généraliste, une fois inscrit chez lui, sera responsable de vos examens, diagnostics, traitements et des vos prescriptions de médicaments. Il faudra également vous adresser à lui lorsqu'il s'agira de vous référer à un spécialiste (veuillez noter que, sauf urgence, il faudra peut-être des mois avant de pouvoir consulter un spécialiste). Si vous n'êtes pas satisfait de votre médecin généraliste, vous pouvez en choisir un nouveau deux fois par an. Pour toute consultation, il vous suffira d'appeler et de prendre rendez-vous dans la clinique locale où travaille votre médecin. La plupart de médecins norvégiens parlent anglais, mais pas tous. Si vous ne parlez pas norvégien, vous pouvez appeler à l'avance et demander à un interprète de vous accompagner (cela fait partie de vos droits).

Bon à savoir :

Vous devrez payer une somme modique pour consulter votre médecin (environ 180 NOK), mais une fois que vous aurez atteint 2 000 NOK de rendez-vous, vous recevrez une carte d'exemption pour le reste de l'année.

Si votre médecin vous prescrit des médicaments, vous devrez payer une petite somme pour les obtenir à la pharmacie, selon que votre ordonnance est considérée comme « bleue » ou « blanche» » :

  • Les ordonnances bleues couvrent les maladies chroniques ou qui durent trois ou quatre mois par an, voire plus. Dans ce cas, vous devrez payer 39 % du coût total des médicaments.
  • Si votre ordonnance est blanche, vous devrez payer la totalité du montant (jusqu'à 1775 NOK par an).

En cas d'urgence ou d'accident, vous pouvez vous rendre aux services d'urgences les plus proches : appelez le 116 117 pour avoir l'adresse la plus proche. Les soins de santé d'urgence sont couverts à 100 % par le NIS.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.