Actualisé il y a 7 mois

Si vous séjournez en Corée du Sud à court terme, vous êtes autorisé à louer une voiture à condition d’avoir un permis de conduire international reconnu par les autorités sud-coréennes. Pour faire une demande de permis de conduire international, vous devez contacter les autorités locales de votre pays de résidence.

Demander un permis de conduire international

Avant de vous rendre en Corée du Sud, vous devez demander un permis de conduire international en présentant notamment les pièces justificatives suivantes :

  • Votre carte d'identité ou passeport ou permis de séjour valide,
  • Votre permis de conduire national,
  • Deux photos format passeport

Les frais et la durée de validité d'un permis de conduire international dépendent du pays émetteur.

Si vous séjournez en Corée du Sud pour quelques mois seulement, il est préférable d'échanger votre permis de conduire. La liste des pays dont les citoyens peuvent échanger leur permis de conduire est disponible sur le site du Korea ROAD Traffic Authority (KoRoad).

 Important :

Vous êtes autorisé à utiliser votre permis de conduire international pendant un an en Corée du Sud. Ce délai passé, il faut demander un permis de conduire local sud-coréen.

Échanger son permis de conduire en Corée du Sud

Pour échanger votre permis de conduire national contre un permis sud-coréen, rendez-vous auprès d’un bureau d'examen du permis de conduire local avec les documents suivants :

  • Votre passeport,
  • Votre carte ARC (Alien Registration Card),
  • Votre permis de conduire national accompagné d'une traduction officielle et d'une certification de votre ambassade en Corée du Sud,
  • 3 photos d'identité au format passeport,
  • Une attestation de votre ambassade (sauf si vous êtes originaire de Belgique, du Canada, des États-Unis, d'Italie, d'Allemagne, de Pologne, d'Espagne, de France ou du Japon),
  • Tests de vue et d'audition (soumis à des frais, environ 11 000 won)

Assurez-vous de prendre rendez-vous avec votre ambassade avant de vous rendre au bureau d'examen du permis de conduire. La demande de traduction et de certification déposée à l’ambassade, vous devrez attendre environ deux semaines avant de recevoir vos documents.

Si votre permis de conduire a été délivré ailleurs que dans votre pays d'origine, vous devez fournir la preuve que vous résidez dans ce pays tiers depuis plus de 90 jours et demander une attestation à l'autorité émettrice.

Si votre permis de conduire n'est pas reconnu en Corée du Sud, vous pouvez toujours l'échanger. Toutefois, vous devrez vous acquitter de frais supplémentaires pour les tests théoriques à passer au bureau d’examen du permis de conduire local.

Généralement délivré le jour de la demande, le permis de conduire sud-coréen est valable dix ans.

 Important :

Au cours de l'échange, votre permis de conduire national sera conservé par le DLA. Vous pouvez le récupérer avant de retourner dans votre pays d'origine en présentant des informations de vol valides et votre passeport.

Cela fait, vous êtes autorisé à conserver vos permis de conduire national et sud-coréen.

Passer son permis de conduire en Corée du Sud

Si vous n'avez pas de permis de conduire, vous pouvez prendre des cours au bureau d’examen du permis de conduire en Corée du Sud. Les ressortissants étrangers sont autorisés à passer leur examen théorique dans leur langue maternelle.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.