Projet ouvrir un centre médical au Cameroun

Bonjour à tous,

J'ai pour projet d'ouvrir un centre médical +pharmacie au Cameroun à yaoundé (mfou) plus précisément.

Pour cela j'ai besoin de vos conseils.

Es-ce un projet porteur ? Intéressant ?
La population s'intéresse t- elle à un centre public ou privé ?

Que devrais-je savoir avant de me lancer?

Je tiens à préciser que je ne suis pas du tout dans le domaine, ceci dit je compte donc faire un recrutement.

Merci de vos retours pour conseils etc...

Me contacter ib****

Modéré par Diksha l'année dernière
Raison : Veuillez échanger vos coordonnées personnelles en privé.
Je vous invite à lire la charte du forum

Bonsoir Katiie,

Pour faire suite à ton message ci-dessus, ci-après les éléments de réponse :

1- Pour l'ouverture d'un centre médical

Tu dois avoir une autorisation de création et une autorisation d'ouverture.Les documents nécessaires au cas par cas sont :

POUR L'AUTORISATION DE CREATION D'UN CABINET DE SOINS / CENTRE DE SANTE PRIVE:

Conditions

    Etre de nationalité camerounaise ;
    Etre de bonne moralité ;
    Justifier d'une ancienneté de cinq (05) ans;
    Constituer un dossier auprès du Service de Santé de District territorialement compétent ;
    Pour les étrangers, outre les conditions de moralité:
    être ressortissant d'un pays ayant signé une convention de réciprocité avec le Cameroun en matière sanitaire ;
    disposer d'une  carte de séjour en cours de validité.

Composition du dossier

    Une demande timbrée au tarif en vigueur adressée au Ministre de la Santé Publique précisant : les noms et prénoms du postulant, ou la dénomination s'il s'agit d'une personne morale ; la nature de la formation sanitaire à créer ; l'indication exacte du lieu d'implantation ;
    Une copie certifiée conforme de l'acte de naissance du promoteur ou un certificat de nationalité datant de moins de trois mois ;
    Un extrait de casier judiciaire du promoteur datant de moins de trois mois;
    Une attestation d'ancienneté ;
    Les statuts de la personne morale le cas échéant ;
    Une copie certifiée conforme du titre de propriété du terrain objet de la construction, avec mention des références dudit titre appuyée du certificat de propriété, tout document en tenant lieu ou le cas échéant, une copie certifiée conforme du contrat de bail ;
    Un jeu des plans complets de la construction à édifier, signés par un Architecte inscrit au tableau de l'Ordre National des Architectes du Cameroun ;
    Une liste des principaux équipements à acquérir.

Procédure

    Dépôt du dossier complet à l'initiative de l'intéressé auprès du Service de Santé de District territorialement compétent contre récépissé ;
    Instruction du dossier par les services compétents du Ministère de la Santé Publique (District de Santé – Délégation Régionale - DOSTS) marquée par :
    la rédaction des rapports d'Inspection technique ou le rejet motivé, respectivement par le Service du District de Santé et la Délégation Régionale.
    L'élaboration du projet d'arrêté de création.
    Signature de l'arrêté portant création de la formation sanitaire privée dans un délai de quatre-vingt-dix jours par le Ministre de la Santé Publique.

POUR L'AUTORISATION D'OUVERTURE ET DE MISE EN SERVICE D'UN CABINET DE SOINS / CENTRE DE SANTE PRIVE:

Conditions

    Disposer d'une autorisation de création ;
    Constituer un dossier auprès du Service de Santé de District territorialement compétent ;
    Disposer du plateau technique requis ;
    Disposer d'un responsable technique ayant au moins le grade d'Infirmier Diplômé d'Etat .

Composition du dossier

Dossier en double exemplaire comprenant les pièces suivantes :

    Une demande timbrée au tarif en vigueur adressée au Ministre de la Santé Publique précisant les noms et prénoms du postulant, ou la dénomination s'il s'agit d'une personne morale ;
    Une copie certifiée conforme de l'arrêté d'autorisation de création en cours de validité ;
    Un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois mois.
    Une liste détaillée du matériel d'exploitation et d'équipement technique ;
    Photos du bâtiment et copie certifiée conforme du contrat de bail ou du titre de propriété.
    Une liste du personnel assortie des copies légalisées de leurs diplômes et attestations de présentation des originaux desdits diplômes ;
    L'autorisation d'exercer en clientèle privée de chaque personnel technique ;
    Une attestation d'inscription de chaque personnel technique au tableau de leurs ordres professionnels respectifs ;
    Les justificatifs de règlement des cotisations des sommes dues à l'ordre professionnel correspondant.

Procédure

    Dépôt en deux exemplaires auprès du Service de Santé de District territorialement compétent ;
    Signature dans un délai de quatre-vingt-dix jours (90) de l'arrêté portant ouverture et mise en service de la formation sanitaire privée par le Ministre de la Santé Publique.

Source : https://www.minsante.cm/site/?q=fr/cont … v%C3%A9e-0

2- Pour l'ouverture d'une pharmacie

Il te faut un agrément du Ministère de la santé. Pour les conditions, elles sont à remplir et les documents à produire cf. l'arrêté fixant les conditions d'octroi d'agréments aux Sociétés pharmaceutiques de distribution en gros, et l'arrêté n° 0060/visp/cab du 27 mars 2002 fixant les modalités de création, de répartition et d'attribution des sites d'officines de pharmacie disponibles via les liens ci-après :

    https://dpml.cm/images/Formulaires/Agre … .pdf   
    http://opencamer.blogspot.com/2013/09/a … -2002.html

Source : https://dpml.cm/index.php/fr/procedure/ … maceutique
Remarque : Ces secteurs d'activités sont soumis à plusieurs restrictions, et il faut être du domaine.

Bonne lecture.

Je reste à ta disposition pour toutes informations complémentaires.

Cordialement.

Adrien

Wouuuuu...

Merci pour toutes ces informations, vous semblez vous y connaître.

C'est beaucoup de démarche administraive qui pourrait décourager...mais je ne vais pas abandonné ce projet.

Je vais essayer de rassambler tous les éléments nécessaire.

Mais comme je disais ce n'est pas mon domaine d'activité, donc il est impossible d'ouvrir un centre de santé.... sans être de la partie et envisagé recruter des professionnels?

Bonsoir,

Merci beaucoup j'attends avec impatience

Bonjour, outre toute les informations que le monsieur vous a donné je pense ( j'insiste la dessus) je pense qu'il y a des raccourcis.

Ma sœur ayant depuis presque 20 ans un centre médical a permis à ma belle sœur d'ouvrir sa clinique sans trop de tracasseries grâce à son autorisation signée du ministre de la santé lui même.
Après les démarches perso, je ne connais pas : mais je sais qu'il y a possibilité de se faire pistonner.

En tout cas bonne chance à vous : c'est un domaine qui est plutôt rentable.
En espérant que vous trouverez des personnes honnêtes.

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce retour...
J'ai un ami médecin qui a son centre médical et m'en a parlé aussi de me faire pistonner, mais ayant des doutes...

Bon je vais y réfléchir car le projet est bien entamé.

Merci beaucoup

Bonjour Katiie,

J'espère que tu vas bien !

Désolé pour la réponse tardive.

Pour faire suite à tes messages ci-dessus, au regard de la documentation requise, il faut être du corps de métier en principe.

Il s'agit d'un principe qui souffre normalement d'exceptions (Ex: tu peux mettre en avant des gens du corps de métier, et être derrière , expression locale, ce que je ne recommande pas du tout, parce qu' à la longue ça génère des problèmes).

Par ailleurs, en faisant une analyse stricte des textes qui encadrent ces différents corps de métiers, je ne trouve pas de raccourcis.

Je recommande de vous lancer dans votre activité de manière claire, et en conformité avec les lois afin d'éviter à l'avenir d'éventuels problèmes durant un contrôle déclenché par les différentes administrations citées dans mon dernier mail.

Cordialement.

Adrien

Bonjour adrien,

Il est difficile pour moi d'être dans le corps du métier car cela n'est pas mon domaine.

Mais mon but est de faire un recrutement... je penses qu'il est possible de créer un centre médical sans être du métier et faire un recrutement... comme une entreprise....

Mais si je comprends bien je n'ai aucune possibilité de faire naître mon centre car je ne suis pas du corps médical alors?

L'aide que je peux vous apporter ici porte sur le plan de votre infrastructure:
- Trouver un terrain
- concevoir votre bâtiment et définir le coût de votre investissement
- Monter votre dossier de permis de construire.
- Suivre son instruction et la réalisation des travaux jusqu'à la réception définitive de l'ouvrage.

Pour plus de précisions et de détails, bien vouloir me contacter.

Katiie,

Les textes visent les promoteurs (si tu veux les fondateurs, futurs associés) et non les employés.

1- Pour le centre de santé

La loi a prévu une faille : "La loi permet qu'un promoteur qui n'est pas du corps crée sa clinique ou centre de santé à condition de confier le volet technique de la médecine à un professionnel. Cette voie est une porte d'encouragement des bons projets de création des structures hospitalières".

2- Pour la pharmacie

Les promoteurs doivent produire chacun:

Une copie certifiée conforme du diplôme de pharmacien;
• Un justificatif d'une expérience professionnelle d'au moins cinq (05) ans
d'exercice ou une copie certifiée conforme d'un diplôme de spécialisation en
répartition pharmaceutique accompagné d'un justificatif d'une expérience de deux
(02) ans;
• Une attestation de non redevance de cotisation à l'Ordre des pharmaciens.


Pour la pharmacie, je ne trouve aucune faille.

Cordialement.

Adrien

Bien le bonjour à vous. S' vous qu'en ait il d'un centre de rééducation fonctionnelle ? Merci

Bonsoir Joelle,
J'ai bien lu ton message ci-dessus.Je reviens vers toi dès que j'ai des éléments de réponse.
Dans cette attente,
Cordialement.

Adrien

Message reçu adrien. D'accord j'attends la suite. Merci et que Dieu te bénisse. Bonne fin de soirée

Merci beaucoup adrien cela m'aide beaucoup à avancer dans mes recherches.

Le projet ayant déjà bien débuté...
Je me posais la question si lors du dépôt de dossier pour la demande d'ouverture ou de création, y-a-t-il des frais à payer excepté les timbres ? Si évidemment vous en savez qqch sur ce point.

Merci beaucoup et heureuse nouvelle année 2021!

à quelle étape êtes-vous actuellement?

bjr afin que votre dossier ne passe pas au oubliette constamment faire des relances et aussi faire des motivations.

Salut à tous. J'aimerais appuyer la question sur le projet d'ouvrir un centre médical au Cameroun.
Pour moi c'est plutôt l'ouverture d'un centre de soins au Cameroun.
J'aimerais savoir combien de temps après l'ouverture du centre de soins devons-nous avoir pour présenter les papiers aux contrôleurs ?
Si je m'explique bien je voudrais savoir si j'ouvre mon centre de soins en Mai 2021 j'ai combien de temps pour exercer d'abord l'activité avant d'avoir les papiers reglémentaires?

Bonjour Katiie,

Pour faire les choses dans les règles de l'art, les éléments mis à votre disposition par Adrien me semblent objectifs. Il vaut mieux mettre à profit son expertise, et surtout éviter  de tomber dans la facilité et les raccourcis . Le respect de la procédure normale est  gage de la réussite et de l'épanouissement de ta structure naissante.
Seulement, et Adrien l'a déjà dit,  il faut s'armer d'une bonne dose d'endurance et d'éveil  quand on n'est pas du corps.
En tout cas, vous l'avez dit, le projet est lancé, il ne reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance.

Bjr et merci pour les conseils. ! Par contre j'ai une question, si en dehors de toutes les autres conditions, il me manque l'ancienneté de 5 ans, je peux quand même ouvrir le centre médical ???

Bonjour françois,

S'il te manque juste l'ancienneté de 5 ans, à mon avis c'est faisable.

Cordialement.

Adrien

Du courage François,
J'ai crée avec un ami une structure pour accompagner de tels projets, soit en consultance libre, soit en partenariat.
Puisque nous sommes presque à la fin de la phase expérimentale, je ne peux encore tout présenter ici.
Néanmoins tu peux me contacter IB.
Nous expérimentons actuellement à Dla, ça marche assez bien et aimerions nous lancer aussi à Yde.
Bien que je pourrais avoir un piston au minSante, j' ai décidé d' y renoncer. Et même s'il arrive que je contacte ce piston, ce ne sera pas pour sauter une étape, mais pour conseil et facilitation/exécution rapide, car je veux éviter tout problème ultérieur.
Côté business, le besoin est là, mais sans une bonne gestion et contrôle, tu n' auras rien. Surtout quand les employés savent que le promoteur est expat et pas du secteur. Ils te sortiront tout genre de besoins et depenses.
Bref du courage.

Thanks

Bonjour Katie,

Je t'encourage pour ton initiative.Ce n'est pas facile mais il faut persévérer et surtout éviter les raccourcis.

***

Modéré par Diksha l'année dernière
Raison : La promotion de services n'est pas autorisée sur le forum
Je vous invite à lire la charte du forum

DECRET N°92-252-PM DU 6 JUILLET 1992 FIXANT LES
CONDITIONS ET LES MODALITES DE CREATION ET
D'OUVERTURE DE CERTAINES FORMATIONS SANITAIRES PRIVEES.

Article 1er.- Le présent décret fixe les conditions et les modalités de création et d'ouverture des formations sanitaires privées par des personnes physiques ou des personnes morales de droit privé autres que :

- les médecins ;
- les chirurgiens-dentistes ;
- les professionnels médico-sanitaires ;
- et les sociétés civiles professionnelles de médecins, de chirurgiens-dentistes, ou
des professionnels médico-sanitaires, selon le cas.

CHAPITRE PREMIER : DE LA CREATION

Article 2.- (1) La création, par toute personne physique ou morale, d'une formation sanitaire privée est autorisée par arrêté du Ministre chargé de la santé publique.

(2) Elle doit être conforme à la carte sanitaire, telle que fixée par arrêté du Ministre chargé de la santé publique.

Article 3.- (1) L'obtention de l'autorisation de création est subordonnée à la production d'un dossier comprenant :

- une demande timbrée au tarif en vigueur précisant, outre les noms et prénoms du postulant ou sa dénomination lorsqu'il s'agit d'une personne morale, la nature de la formation sanitaire à créer et l'indication exacte du lieu d'implantation ;

- un extrait d'acte de naissance ou, le cas échéant, un certificat de nationalité, datant de moins de trois (3) mois, du promoteur de la formation sanitaire ;

- un extrait de casier judiciaire datant de moins de trois (3) mois dudit promoteur ;
- une attestation du droit de propriété sur le terrain objet de la construction, avec mention du numéro du titre foncier, du certificat de propriété ou de tout document équivalent ou, le cas échéant, une copie certifiée conforme du bail ;

- un jeu complet des plans de la construction à édifier signés par un architecte inscrit au tableau de l'Ordre National des Architectes ;
- les statuts de la société, s'il s'agit d'une personne morale ;
- une liste des principaux équipements à acquérir.

(2) Le dossier visé à l'alinéa (1) est déposé au service Départemental chargé de la
santé publique territorialement compétent, contre récépissé.
(3) Le responsable départemental de la santé publique dispose d'un délai de trente (30) jours pour transmettre, sous le couvert du délégué provincial compétent, le dossier de création au Ministre chargé de la santé publique, lequel à son tour dispose d'un délai de soixante (60) jours à compter de la date de réception dudit dossier pour se prononcer.

Dans tous les cas, l'accord ou le refus motivé du Ministre chargé de la santé
publique doit intervenir dans les cent vingt (120) jours suivant le dépôt du dossier au service
départemental chargé de la santé publique territorialement compétent. Passé ce délai,
l'autorisation de création est réputée accordée.
Article 4.- (1) L'autorisation de création d'une formation sanitaire privée est valable pour une
durée de deux (2) ans à compter, soit de la date de notification de l'acte d'autorisation par les
autorités compétentes chargées de la santé publique, soit de la date d'obtention de celle-ci
lorsqu'elle est implicite conformément à l'article 3 du présent décret.
(2) Elle devient caduque à l'expiration du délai prévu à l'alinéa (1), sauf
prorogation accordée une fois, pour la même durée, par le Ministre chargé de la santé
publique, sur demande timbrée et motivée du promoteur.
(3) L'autorisation de création est personnelle et incessible.

CHAPITRE II : DE L'OUVERTURE ET DE L'EXPLOITATION.
SECTION I : DE L'OUVERTURE
Article 5.- L'ouverture par une personne physique ou morale visée à l'article 1er ci-dessus,
d'une formation sanitaire privée est autorisée par arrêté du Ministre Chargé de la santé
publique, après avis obligatoire du conseil de l'Ordre professionnel concerné.
Article 6.- (1) L'obtention de l'autorisation d'ouverture est subordonnée à la production d'un
dossier en double exemplaire comprenant :
- une demande timbrée au tarif en vigueur ;
- une copie de l'autorisation de création, en cours de validité ;
- une liste détaillée du matériel d'équipement technique et du matériel d'exploitation ;
- une liste, assortie des copies certifiés conformes des diplômes et autorisation d'exercer
correspondants, du personnel technique obligatoire devant servir dans la formation
sanitaire ;
- la lettre d'accord de principe de libération de l'employeur du postulant aux fonctions de
directeur de la formation sanitaire privée, lorsque celui-ci est salarié.

(2) Le dossier visé à l'alinéa (1) est déposé au service départemental chargé de la santé
publique territorialement compétent, contre récépissé.
(3) le responsable départemental chargé de la santé publique dispose d'un délai de
trente (30) jours pour transmettre, sous le couvert du délégué provincial compétent, tout
dossier de demande d'ouverture au Ministre en Charge de la Santé Publique.

(4) Dès réception du dossier, le Ministre en Charge de la Santé Publique transmet un
exemplaire au Conseil de l'ordre concerné, qui dispose d'un délai de trente (30) jours à
compter de la date de réception, pour émettre son avis.
Passé ce délai, le Ministre en Charge de la Santé publique peut se prononcer.
(5) Dans tous les cas, l'accord ou le refus motivé du Ministre en Charge de la Santé
Publique doit intervenir dans les quatre-vingt –dix (90) jours suivant le dépôt de la demande
d'autorisation d'ouverture au service départemental chargé de la santé publique
territorialement compétent. Passé de délai, l'autorisation d'ouverture est réputée accordée.
SECTION II : DE L'EXPLOITATION
Article 7.- (1) l'autorisation d'ouverture d'une formation sanitaire privée au sens du présent
décret vaut autorisation d'exploitation.
(2) Elle est valable pour une durée illimitée. Elle est personnelle est incessible.
Article 8.- (1) L'extension d'une formation sanitaire privée régie par le présent décret est
autorisée par arrêté du Ministre en Charge de la Santé Publique après avis obligatoire du
Conseil de l'ordre professionnel concerné et instruite suivant la procédure prévue à l'article 6,
alinéa (3), (4),(5).
(2) Le dossier constitué à cet effet est déposé en double exemplaire au service
départemental chargé de la santé publique territorialement compétent contre récépissé. Il
comprend :
- Une demande timbrée au tarif en vigueur ;
- Un jeu complet des plans extensions signés par un architecte inscrit au tableau de
l'Ordre national des Architecte inscrit au tableau de l'Ordre national des
Architectes ;
- L'indication des prestations médicale et/ou paramédicales devant être fournies
- Une liste détaillée du matériel d'équipement technique et du matériel
d'exploitation ;
- Une liste assortie des copies certifiées conformes des diplômes et autorisations
d'exercer correspondants, du personnel technique obligatoire devant servir dans
les nouveaux locaux.
Article 9.- Nul ne peut exercer les fonctions de directeur technique d'une formation sanitaire
privée telle que définie par le présent décret, s'il n'est autorisé à exercer, conformément à la
législation et à la réglementation en vigueur.
Article 10.- Les équipements et personnels techniques d'une formation sanitaire privée
doivent répondre aux normes fixées par arrêté du Ministre en Charge de la Santé Publique
après avis du Conseil de l'Ordre concerné.
Article 11.- (1) Toute formation sanitaire privée régie par le présent décret doit soigner le
malade dans le respect des règles prévues par les codes de déontologie des professions
médicales.
(2) Elle ne doit, en aucun cas, fournir des prestations médicales ou paramédicales
dans des conditions qui puissent compromettre la qualité des soins qu'elle prodigue ou des
actes qu'elle prescrit.
CHAPITRE III : DES SANCTIONS
Article 12.- Toute infraction aux dispositions du présent décret est sanctionnée
conformément aux dispositions de l'article R370 du Code Pénal, sans préjudice de peines,
plus sévères prévues par des textes particuliers ou de l'application des sanction disciplinaires,
civiles ou administratives.
Article 13.- (1) En cas de refus de prestations de soins ou d'admission dans une formation
sanitaire privée telle que définie par le présent décret, en violation des règles des codes de
déontologie ou en cas de défaillance technique grave constatée par les autorités sanitaires ou
le Conseil de l'Ordre professionnel concerné, le Ministre en Charge de la Santé Publique peut
prononcer l'une des sanctions suivantes :
- La mise en garde ;
- La fermeture temporaire pour une durée allant de un à six (6) mois ;
- La fermeture définitive en cas de récidive ou de refus d'obtempérer.
(2) La fermeture temporaire ou la fermeture définitive sont prononcées après avis
obligatoire du Conseil de l'Ordre professionnel concerné, au vu du rapport de l'autorité
sanitaire du lieu d'implantation de la formation sanitaire privée en cause, ou au vu du rapport
d'enquête ou d'inspection initiée par le Ministre chargé de la Santé Publique.
Le Conseil de l'Ordre concerné doit rendre son avis dans un délai de trente (30) jours à
compter de sa saisine. Passé ce délai le Ministre en Charge de la Santé Publique peut se
prononcer.
(3) En cas de faute grave ou lorsque le fonctionnement d'une formation sanitaire
privée soumise au présent décret porte atteinte à l'ordre public ou constitue un danger pour
la vie humaine et/ou l'environnement, le Ministre chargé de la Santé Publique peut, à titre de
mesure conservatoire, procéder à la fermeture provisoire de la formation sanitaire en cause.
Il en informe le Conseil de l'ordre compétent, qui peut prononcer toute sanction
appropriée.
Article 14.- La réouverture d'une formation sanitaire privée telle que définie par le présent
décret, après interruption à la suite d'une des sanctions de fermeture prévues à l'article 13, est
prononcée dans les mêmes formes, dès que l'administration chargée de la santé publique ou le
conseil de l'ordre professionnel concerné constate que le responsable de la formation sanitaire
incriminée a remédié à la cause de la fermeture.
CHAPITRE IV : DES DISPOSITIONS DIVERSES, TRANSITOIRES ET FINALES
Article 15.- La classification des formations sanitaires privées est fixées par arrêté du
Ministre chargé de la santé publique.
Article 16.- (1) Les fonctions de gestionnaire d'une formation sanitaire privée telle que
définie par le présent décret, sont incompatibles avec la qualité de fonctionnaire, d'agent
contractuel de l'administration, de salarié du secteur parapublic ou du secteur privé.
(2) Le gestionnaire visé à l'alinéa (1) peut, à titre subsidiaire, dispenser dans des
établissements de formation des enseignements correspondant à sa spécialité.
Article 17.- Les demandes d'autorisation de création ou d'ouverture d'une formation sanitaire
privée, en cours, sont instruites jusqu'à leur terme conformément à la réglementation
antérieure et doivent aboutir dans un délai de trente (30) jours à compter de la date d'entrée en
vigueur du présent décret.
Passé ce délai, elles seront instruites suivant les dispositions dudit décret.
Article 18.- Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires, notamment celles du
décret n°87-1816 du 3 décembre 1987 fixant les conditions de création, d'implantation et
d'ouverture des formations sanitaires privées.
Article 19.- Le Ministre chargé de la santé publique et les conseils des ordres nationaux des
médecins, des chirurgiens-dentistes et des professions médico-sanitaires sont chargés, chacun
en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret qui sera enregistré, publié suivant la
procédure d'urgence, puis inséré au journal officiel en français et en anglais et prendra effet à
compter de la date de sa publication.

Bonjour, je postule coe infirmière accoucheuse avec deux ans d'expériences, où secrétaire secrétaire avec 3 ans d'expériences.
Ou tout autre service qu'il vous plaira.

Bonne chance dans votre projet

Bonjour Katiee, je suis medecin generaliste et j arrive a Yaounde en juillet 2021 pour m y installer.
Je suis disponible, tu pourras me contacter si tu le désires.
Nicola

Bonsoir
La procédure reste la même si on veut ouvrir un cabinet de soins infirmiers et paramédicaux ?
Et si on veut ouvrir un centre d'examen  genre échographie, scanner,  radio?
Merci pour vos réponses

Bonjour Euryale8,
La procédure est la même (Cf. mes publications ci-dessus).
Cordialement.

bonjour à tous
j âi créé depuis 23 décembre 2020 un centre médico social qui fonctionne à ydé, je suis du métier .je suis passée par la procédure normale, en obtenant l'autorisation de création et d"ouverture,le dossier est en cours pour l'agrément ,mais je fonctionne déja.
la semaine derniére ,j'ai recu la visite d'une formatrice régionale de mon district de santé, qui est venu visiter les locaux ,contrôler les cahiers d'activité et nous inviter à participer aux réunions mensuelles de notre district sanitaire.
pour moi il vaut mieux passer par la voie normale, pour éviter des surprises désagréables par la suite.

je tiens à ajouter que j'ai préferé,ajouter ce centre médico social à mon association qui était déja créée ,ainsi si tout se passe bien, je devrai recevoir ,des subvensions de l'Etat, puisque cest ds le cadre d'une association,à but non lucratif,en retour je cible une population ,comme les enfants de la rue,les orphelins, soignés gratuitement, le prix des consultations ne doit pas excéder 1000f cfa.et la plupart des medicaments vendus proviennent de CENAME ou la qualité du medicament est controlé,et vendu pas trop cher.
je reste dispo pour toutes les questions.

Bonjour,

Y aura-t-il un volet de sensibilisation car par des remèdes naturelles, gestes du quotidien, les personnes défavorisées peuvent mieux reprendre de l autonomie sur leur santé.
Beaucoup de courage pour ce beau travail.
Cœurdialement
Damien

bonsoir,nous sommes situé ds un quartier populaire,justement social pour les personnes défavorisées,nous allons obtenir le droit de faire des campagnes de sensibilisation au domicile des populations,pour l'éducation au bons gestes du quotidien.
nous cherchons par ailleurs un médecin dentiste et un ophtalmologiste en partenariat.

Merci pour ces réponses

Merci pour ces details

Memapla a écrit:

bonsoir,nous sommes situé ds un quartier populaire,justement social pour les personnes défavorisées,nous allons obtenir le droit de faire des campagnes de sensibilisation au domicile des populations,pour l'éducation au bons gestes du quotidien.
nous cherchons par ailleurs un médecin dentiste et un ophtalmologiste en partenariat.


C'est possible de venir bosser bénévolement quelques jours pour vous ?

Bonjour mon cher,
   Je constate que tu en sais un peu long sur les "choses de la santé" pour parler trivialement
   Pour moi ce n'est pas une formation sanitaire que je veux créer mais plutôt une école de formation.
   Il m'a été rapporté que depuis un certain nombre d'années les concours sont nationaux
Par conséquence la création de ces écoles de formation est régie par des lois et conditions strictes.
    J'aimerais savoir  Quelles sont-elles?

Bonjour ,
Merci  pour les conseils.

Bonsoir,
J'ai pu constater que ce sujet a intéressé plusieurs personnes.
J'espère que vous avez eu mées réponses souhaités et avancer dans vos projets.

En ce qui me concerne, administrativement; j'ai pas mal avancée.

Bonne continuation à tous.

Salut,
votre cas m' interesse beaucoup, car similaire au notre (association, dosser en cours). Notre centre de santé se trouve Douala/Makepe.
On nous parle du registre de commerce. Peux-tu nous éclairer? ça se fait où? Quelles en sont les conditions/pièces à fournir? Peut-on le faire quand le dossier de création est en cours?

Par ailleurs, nous sommes interessés par toute personne qui veut nous accompagner dans cette aventure, pour le bien des populations.