projet d'expatriation Philadelphie/Delaware

Bonjour,

Mon épouse et moi réfléchissons à la possibilité de nous expatrier aux USA, suite à une opportunité professionnelle qui m'a été proposée pour le mois de septembre 2020.
C'est tout frais et nous avons plein de questions, mais le plus important pour nous est de savoir où nous allons nous baser, et où nos enfants (10 et 6 ans) seront scolarisés.
Si j'accepte ce nouveau job, la société est basée à New Castle dans le Delaware, il me semble donc que nous n'aurons pas d'autre choix que d'inscrire nos enfants dans l'école internationale française de Philadelphie, de façon à ce que nos enfants reçoivent un enseignement bilingue. Mais si certains parmi vous connaissent d'autres écoles bilingues plus proches du Delaware, ou qu'ils ont scolarisé des enfants du même âge dans des écoles américaines publiques, je suis preneur d'un retour d'expérience!
S'agissant du logement, notre localisation dépendra bien entendu de l'école des enfants, mais idéalement, nous aimerions éviter le centre de Philadelphie, car nous habitons actuellement en pleine campagne en Bourgogne, et nous chercherions plutôt une maison dans un quartier tranquille en mode "Desperate Housewives" pour ceux qui connaissent... Peut-être pourriez-vous me conseiller une bourgade à l'extérieur de Philadelphie, en direction du Delaware?
Bref, pas mal de questions et de craintes à ce jour, mais je suis preneur de vos bons conseils!
Laurent (40 ans)

Phœnixville, Paoli tout ça c’est presque desperate housewife Mais à 45 minutes de Philadelphie. Sinon tu as un Wayne c’est pas mal aussi mais si tu es riche

Ardmore, C’est bien aussi où King of Prussia Il y a le plus grand mall de la côte est des États-Unis

Cela sert a quoi de vivre vers le plus grand mall de la cote est? Mieux vaut donner des infos sur les ecoles.

Pour le choix d'une école, tout depend de la durée de votre séjour aux USA. Si vous ne restez que 2 ans par exemple l’école internationale française peut être une option. Mais si vous restez plus longtemps, l’école publique américaine me semble plus adaptée. Vos enfants s'adapteront facilement comme tous les enfants en general et pourront bénéficier de cours d'anglais a l’école reserves aux enfants étrangers Des cours du CNED peuvent venir en plus si vous le désirez. Mais cela fait beaucoup de travail pour les enfants.

Merci!

Ah ça sert à rien c’est juste une référence. C’est comme si tu parles de la petite maison dans la prairie quand tu parles de Lancaster chez les Amish, là oui c’est la campagne. Enfin, ça sert à rien pour ceux qui aiment pas mais il y en a qui aime bien.

Je lisais le message qui parlait d’école. Ceci dit,  fais attention où tu vas habiter parce que Philadelphie est quand même la deuxième ville la plus dangereuse des États-Unis.  Enfin, ça à l’air d’exclure la périphérie.

A part ça tu n'as rien de positif à dire sur cette ville? :)

Merci!

steve84 :

Je lisais le message qui parlait d’école. Ceci dit,  fais attention où tu vas habiter parce que Philadelphie est quand même la deuxième ville la plus dangereuse des États-Unis.  Enfin, ça à l’air d’exclure la périphérie.

😁
Ça y est c'est encore la grand-mère de la voisine de la copine du meilleur ami de ton cousin qui a entendu à la radio dans les années 60...cette info.
Lol

steve84 :

Ah ça sert à rien c’est juste une référence. C’est comme si tu parles de la petite maison dans la prairie quand tu parles de Lancaster chez les Amish, là oui c’est la campagne. Enfin, ça sert à rien pour ceux qui aiment pas mais il y en a qui aime bien.

Lancaster c'est pas la campagne... Regarde le nombre d'habitants et tu y trouveras même un collège (F and M).
Les Amish sont dans les fermes aux alentours.
Par contre, non c'est loin du Delaware, donc ce n'est même pas à proposer 😁

Bonjour
Je suis professeur à la french international school of Philadelphia : il faut savoir que l’école française ne se trouve pas à Phily mais en banlieue sur Bala Cynwyd répartie sur deux sites (un site pour la maternelle et une partie de l’école primaire et un autre site pour les sections G4 à G8 = cm1 à la 4ème). Je pourrai vous donner d’autres informations ou vous mettre en relation avec la direction de l’établissement. L’école est homologuée AEFE (agence pour l’enseignement du français à l’étranger = elle a une accréditation et respecte les programmes français enseignés par des professeurs expatriés détachés pour trois ans ou des professeurs français résidant définitivement aux usa - l’école est bilingue et prépare donc aussi l’enseignement en anglais assuré par des américains). L’école qui compte un quart d’élèves français, un quart d’élèves américains et un quart d’élèves étrangers est très privilégiée et se situe dans une banlieue très huppée. Il n’y a pas d’autres écoles françaises homologuées par le ministère de l’éducation nationale en Pennsylvanie ni dans le Delaware (paradis fiscal lol mais très petit état). Il vous faut d’abord calculer le nombre de kilomètres depuis le lieu de l’école  jusqu’à votre lieu de travail ! Est-ce que la distance est raisonnable ? Avez-vous regardé  si depuis la 30th street station (très belle gare de Phily) la Amtrak assurait une liaison Phily - New Castle ? Plus pratique si vous avez la chance d’avoir une telle correspondance
Et moi je lis ça :

« Is there a direct train between Philadelphia and Delaware? Yes, there is a direct train departing from 30th Street Train Station station and arriving at Wilmington Amtrak Station station. Services depart every 30 minutes, and operate every day. The journey takes approximately 17 min. » Il vous reste ensuite quelques kilomètres à faire cependant. En uber (ce n’est pas très cher) ou si vous laissez votre voiture près de Wilmington.

En voiture sinon :
  1/ depuis l’école c’est environ 60 kilomètres qui représente 1 heure de trajet aller + 1 heure de trajet retour 2/ depuis Phily c’est environ 53 kilomètres (j’habite Rittenhouse Square : la ville de Rocky Balboa est sublime, très riche culturellement parlant notamment avec sa légendaire fondation Barnes, ses mural paintings, ses musées, son histoire, sa gastronomie (rare aux usa)... elle est classée au patrimoine de l’Unesco : à cause de la gentrification les loyers sont extrêmement élevés dans les meilleurs quartiers center of city/ old city/ Washington square area/ Rittenhouse Square area - on peut s’éloigner sans problème au nord jusqu’à Girard avenue (éviter au-delà de cette frontière : trop de drames sociaux) et au Sud jusqu’à Washington avenue (j’ai des amis américains chez qui j’ai résidé au-delà de cette frontière ça ne me semblait pas dangereux : il y a des coins très locaux avec des petits restaurants des fêtes de quartier très sympa - mais il y a aussi des poches géographiques pas forcément recommandables.). En ce qui concerne votre désir de mode de vie pavillonnaire aisé, n’allez pas du côté de King of Prussia (c’est juste un big mall la belle affaire - ma collègue habite dans une résidence huppée à 3000 dollars le mois grâce au travail de son mari juste en face du mall - il ne s’y passe pas grand chose : vous souhaitez peut-être plus de choses que des fringues et de la bouffe comme divertissement culturel pour vos enfants non ?) :  c’est complètement à l’opposé de New Castle. Regardez plutôt des petites banlieues autour de l’école : wynnewood (très sympa) : Narberth / Bryn Mawr (la plus chic du district mais plus éloigné) ...

Il faut tenir compte du traffic jam (les américains se lèvent très tôt et dès 6:30 pm du matin il y a des embouteillages) et également des intempéries l’hiver est rude sur la côte est. Mais il y a un service de yellow buses très efficace qui dessert de nombreuses écoles. Votre épouse sera peut-être femme au foyer. Dans ce cas ce sera plus simple l. Il faut tenir compte des frais de scolarité qui ne ressemblent pas du tout aux frais scolaires français - mais les compagnies de travail aident plusieurs parents par exemple dans notre école/  il y a également un système de bourses pour les french native speakers sous certaines conditions. En ce qui concerne les écoles publiques si vos enfants ne parlent pas anglais ça risque d’être compliqué (en plus il faut choisir des écoles publiques sécurisées : ma collègue de maths est mariée à un américain directeur d’une école maternelle publique sur Phily (je pourrais lui poser quelques questions).
Un projet d’expatriation aux usa est très séduisant dans sa forme mais il faut tenir compte de plusieurs facteurs sinon votre vie va vite devenir infernale si vous passez votre temps sur les routes à rejoindre l’état du Delaware.

J’espère avoir pu vous aider
Bon courage pour votre projet
Bien cordialement

Un gigantesque MERCI pour toutes ces informations très précieuses! Génial que vous soyez professeur dans l'école dans laquelle nous envisageons d'inscrire nos informations! J'imagine que vous ne pouvez que me la recommander :)? J'ai adressé un mail hier au service des inscriptions pour expliquer mon projet, j'attends mon retour. Savez-vous s'il y a encore de la place pour la rentrée de septembre? S'agissant du logement, savez-vous s'il est "facile" de trouver une maison à louer dans les quartiers que vous évoquez, et idéalement meublée plutôt que vide? Parmi nos autres préoccupations, celle de la santé, le système américain ayant la réputation (justifiée à priori) d'être très cher... Savez-vous s'il est possible de garder la couverture sociale française tout en ayant un visa de travail américain pour 3 ans?
Merci encore pour tout!
Laurent

Une question pour vous, si vous vivez aux US depuis un moment: comment avez-vous procédé pour votre couverture sociale? Est-ce qu'il existe une façon de conserver la couverture française, ou doit-on forcément passer par la couverture américaine dès lors que l'on obtient un visa de travail de 3 ans? Si couverture américaine, je veux bien une idée du prix pour une famille de 4, niveaux de remboursement... Merci pour votre aide!

Non, je ne fais pas de prosélytisme mais l’école française dans laquelle j’enseigne a de nombreux atouts. Je n’exerce pas en maternelle ni en primaire mais uniquement en collège. Mais mes collègues sont tous très compétents et diplômés je vous rassure. L’école a l’avantage également de respecter les programmes français mais également d’intégrer un savoir-faire américain = nombreux projets / valorisation des élèves contrairement en France où le système écrase, décourage... j’enseigne à la base dans de grandes cités scolaires de la capitale.
La french international school forte de son succès  agrandit ses locaux : il y a plus de 300 élèves désormais contre 20 en 1991 lol  : il y a donc urgence : un nouveau site est prévu pour le collège. Concernant le nombre de places pour la rentrée 2020, je n’en ai aucune idée, seule la direction peut vous communiquer ces informations.
À propos des locations dans la banlieue de Philadelphie je ne peux vous renseigner car moi-même résidant sur Phily intra-muros. Le problème ce n’est pas l’offre mais plutôt les moyens administratifs dont vous disposez lorsque vous arrivez. Vous pouvez vous adresser à un realtor (agent immobilier) qui se chargera de vous trouver un appartement ou une maison / de vous les faire visiter  : il touche en général sa commission si le bail est signé. C’est ce que j’ai fait la deuxième année. La première année était très compliquée. En effet, chaque real estate (agence) vérifie votre historical bank account (est-ce que votre credit score est bon : en gros est-ce que vous êtes un bon payeur, est-ce que vous n’avez pas de factures impayées : welcome to the USA : tout se sait). Or Vous ne pouvez avoir ouvert un compte bancaire que si vous avez un security number (sesame qu’on vous délivre après votre arrivée : vous vous rendez après rendez-vous et avec plusieurs documents à  un U.S. Social Security Administration : à lire soigneusement

https://myfrenchcity.com/edition-nation … e-aux-usa/

Le problème c’est que souvent les expat n’ont pas de social security number pendant quelques semaines donc ils ne peuvent ouvrir de compte bancaire donc ils ne se constituent aucun historique crédit score : à lire

https://vivreaudeladesfrontieres.com/credit-score-usa/

Heureusement une collègue américaine m’avait hébergé pendant un mois. Une banque américaine (la Bank of America) a accepté de m’ouvrir un compte même sans social security number. J’ai eu une debit card et encore plus de chance j’ai eu une credit card (il faut généralement attendre plusieurs mois avant d’en avoir une : et c’est avec une credit card que tu commences à te constituer un credit score : les américains adorent ce genre de jeux et de challenges). Certaines banques américaines heureusement nous permettent de vite nous insérer dans cette société ultra-libérale : dis-moi si tu as une CB et je te dirai qui tu es ! J’ai ainsi pu trouver au bout d’un mois des agences immobilières qui ont accepté de me louer un appartement : ils ont vérifié mon compte bancaire américain et ont accepté que je n’ai pas de crédit score. Mais la deuxième année quand je me suis installé dans le centre de Phily le proprio avait exigé de consulter mon crédit score : en un an, j’avais eu le temps d’avoir un bon score.

« Si vous êtes nouveau aux Etats-Unis, vous n’aurez pas d’historique de crédit. Il vous faudra à la place présenter au loueur des relevés de compte (généralement sur trois mois) attestant de fonds suffisants pour prendre en charge votre loyer. Alternativement, vous pourrez demander à votre employeur d’être votre garant. »


Donc voilà les questions qu’il faut vous poser :
1/ ne pas arriver quelques jours avant la prise de vos fonctions (moi c’est ce que j’ai fait mais un collègue américain m’hébergeait à Wynnewood pendant un mois) mais quelques semaines avant
2/ voir avec votre compagnie si elle peut vous aider à trouver un appartement   ou si un de vos collègues  peut vous héberger
3/ commencer à faire les démarches pour votre social security number
4/ entrer en contact avec un realtor depuis la France qui vous aidera à cibler ce que vous cherchez et vous fera visiter des biens dès votre arrivée - vous pourrez d’ailleurs lui parler de la nécessité ou pas d’avoir un compte bancaire américain avant la recherche de l’appartement.
5/ commencer à regarder les banques américaines qui pourront rapidement vous ouvrir un compte bancaire même sans social security number (la Bank of America est très bien : non je n’ai pas d’actions chez eux lol). Essayer d’obtenir en plus de votre débit card une credit card vous pouvez gagner plein de points les échanger ensuite (moi par exemple j’ai la travel rewards et je les échange en fin d’année contre mes points et gagne entre 500 et 1000 dollars : mon prochain objectif c’est d’obtenir celle qui a un partenariat avec la compagnie American Airlines pour pouvoir voyager avec des réductions démentielles : on se sert de la cb pour payer ses factures comme ça on fait exploser ses points : dommage que ça n’existe pas en France : tu verras tu te prendras vite au jeu : mais il faut attendre au moins deux ans avant de commencer à s’amuser tout en étant raisonnable au jeu du crédit score)

En ce qui concerne les assurances c’est une question trop vaste pour que je puisse y répondre. Tout dépend de ce que t’offre en terme de prestation ton employeur. Moi mon école me rembourse mes cotisations trimestrielles CFE (caisse des français à l’étranger) + ma complémentaire mutuelle française. Et effectivement il vaut être mieux couvert car les consultations, les soins c’est extrêmement cher ici. Donc sujet à prendre très au sérieux.

Voilà : dernière chose : tu devrais être exempté de la taxe fédérale pendant deux ans ! Ça c’est très sympa ça te permet de faire des savings ou de voyager fréquemment dans ce pays à la géographie et architecture incroyables  sans parler de la culture du sport, musicale, des spectacles (je ne peux pas me passer de Miami  et des Florida keys, de New York... mais n’oublie pas la californie / le Grand Canyon / les grands parcs/ la louisiane/  Chicago / les grands lacs/ Boston et le cape code / Washington)
Les américains sont des travailleurs acharnés : ça peut être choquant et très agaçant mais on finit par s’y habituer
Tu vas vivre une grande aventure

Bon courage

[at] loloelbi

Non, à part vous dire que si vous avez des enfants,  il serait évident que les que les enfants serait plus facile à scolarisés ici et les écoles meilleures par rapport aux campagnes . Je ne connais pas assez à part te dire que c’est bien.Je m’abstiendrai donc.

[at] Ben
Je ne propose pas, je réponds à Steven MIKA

Rittenhouse Square c’est super Mais la zone la plus chère de Philadelphie et la plus sûre aussi. Par compte, le nord craint  grave. C’est bien mieux bien mieux que King of Prussia en effet

Il y a tellement de disparités que la zone où vous allez habiter dépend de vos revenus.

Super toutes ces informations, merci pour tout Driss! En effet, si cette aventure se confirme, c'est angoissant... mais tellement excitant! L'histoire du logement, du credit score... que de choses nouvelles à appréhender au début! Je te tiendrai au courant pour la suite, bien évidemment!

Il me semble que le collège français  c’est payant et c’est cher alors que le collège américain est gratuit. Si il habite à Rittenhouse Square Comme vous proposer, j’espère qu’il gagnera très bien sa vie.

Attention la taxe fédérale que tu ne payes pas : c'est que pour les visa J1.
Les autres visas la payent.

Pour l'assurance santé : voir déjà ce que propose l'employeur.

Je t’en prie Laurent : j’habite le secteur où tu dois t’expatrier et travaille à l’école  donc je suis à même de te donner les informations précises dont tu as besoin et éviter de te faire perdre ton temps par des informations générales ou erronées 😁😊😊

Nouvelle discussion