Retraité fan de Salvador, ch. appart. à Barra pour les hivers!

Bonjour,

Je suis venu 4 fois à Salvador et j'aimerais y acheter un appartement, de préférence proche de la plage de Porto da Barra.

Je ne souhaite pas prendre le statut de résident au Brésil.
Quelle est la durée maximale de séjour permise à un touriste à chaque visite?
Y a-t-il des visas spéciaux pour des séjours plus longs sans permis de travail?

Je suis entrain de faire ma demande de CPF.
Un ami domicilié à Salvador va me donner une de ses factures récente d'électricité et une attestation d'hébergement. Est-ce suffisant?
En combien de temps l'obtient-on après dépôt de la demande? Faut-il être au Brésil pour retirer le numéro une fois approuvé?

Quels sont les prix et loyers actuellement, au m2?
Quel est le montant des frais de notaire?
Combien de temps passe entre le versement de l'acompte et la remise des clés? En France c'est 3 mois.
Est-ce que, comme en France, les travaux votés en assemblée des copropriétaires avant la vente restent à la charge du vendeur?
Y a-t-il autre chose à vérifier à part l'absence d'hypothèque et de solde à payer en impôts et taxes?
Quel est le montant de la taxe annuelle ITPU à Salvador?
Pouvez-vous me recommander un "corrector" à Salvador? Quels services proposent ces prestataires?
J'ai déjà lu cette page sur le site:
https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=108103

Merci pour vos conseils,

Claude

Je vous déconseille de vous ennuyer à acheter, prenez une location hivernale, et si l'appart ou ( et)  Salvador ne vous plaisent  plus alors dégagez tranquillement, de mon expérience sur barra il y avait plein de locations saisonnières.

Merci pour votre conseil.
Pouvez-vous me préciser quels seraient les inconvénients dans mon cas à acheter?

Je pensais à l'achat car
- pour 150.000 euros on a déjà quelque chose de très bien
- les locations entre décembre et mars sont très recherchées donc plus chères et je risque de ne pas retrouver la même (qui me plairait) chaque année

Je suis de l'avis de chicocomic...

Avantage de la location :

on n'a pas un boulet au pied ? avez vous penser comment vous allez gérer votre bien, car le Brésil n'est pas la France !!!....préparez vous à faire des A/R pour des imprévus que vous ne pourrez pas résoudre à distance, donc des frais en prévision, déjà qu'en France lorsque l'on a un bien à 500 km de chez soi c'est pas simple, alors à 10 000 km !!!!!

En n'ayant pas de titre de propriété vous n'aurez pas de taxe IPTU à payer, pas de facture d'eau, d'électricité, de téléphone/internet et d'assurance à régler tout au long de l'année en vous posant la question comment faire pour les paiements mensuels, pas de frais de condominio qui exploseront d'année en année sans que vous ayez votre mot à dire de l'autre de +10 à + 50% pour  l'entretien du bâtiment et des annexes  (piscine, salle de sport, espace enfants etc...)  que vous n'utiliserez que quelques mois par an.

D'un point vu investissement,  le marché n'est pas si lucratif que cela,  actuellement  les étrangers  qui achètent pour revendre 5-8 ans plus tard, perdent généralement de l'argent sur leur investissement pour diverses raisons,  besoin de revendre rapidement (rapidement au Brésil = 2 -3 ans même en soldant) , taux de change défavorable, marché saturé etc...

Concernant votre retraite, celle ci risque de diminuer fortement dans le futur en R$, diminuant aussi votre pouvoir d'achat sur place et augmentant le coût des factures à payer de votre logement...

et un point aussi important, la location permet de ne pas revenir toujours au même endroit plusieurs années de suite

en tant que touriste, vous pouvez rester que 90 jours d'affilés maximum au Brésil, ensuite vous devez sortir du pays pour une durée minimum de 90 jours avant de pouvoir espérer revenir pour de nouveau 90 jours...

et puis 150 000€ cela vous en paye des mois et des mois de location au Brésil.........en 10 ans même si vous passez que 3 mois par an au Brésil en haute saison, vous aurez dépensé presqu' autant en frais de location que ce que votre appartement vous aura aura coûté en frais d'entretien et impôts et divers.... et si vous espérez en tirer un quelconque revenu lorsque vous ne l'occuperez pas, celui ci sera plus qu'aléatoire .....

Merci beaucoup. Je crois que vous avez raison. je vais chercher des locations.

Oui pour un fois je suis d'accord avec chicobrasil, l'appart ne vous plait plus ou un voisin vous emm..à faire des fêtes tous les W.E ( c'est du vécu). vous partez à la fin de la location  , envie de passer un hiver à Maceio ou ailleurs aucun problème, car revenir chaque année au même endroit dans un pays aussi vaste peut être lassant, malfaçon dans l'immeuble, condominio qui explose, cela ne vous regarde pas, donc vous payez votre tranquillité d’esprit.et à un certain age cela n'a pas de prix.
Bonne continuation

Merci beaucoup. Je vais suivre votre conseil.

Claude1952 :

Bonjour,
Quels sont les prix et loyers actuellement, au m2?
Claude

On peut toujours acheter après être un vrai habitué vacancier et amoureux du lieu,
si on trouve quelqu'un de "pendu" et qui a besoin d'argent.
Comparez les prix du quartier, et proposez entre 35% et 50% du prix.
En attendant louez évidemment.

Merci!

Claude
Si tu veux tester Cador et les  environs
J ai peut être, il faut que je vérifie une chambre, voir un petit appartement à Barra

***

Modéré par Bhavna la semaine dernière
Raison : Le coordonnées ne doivent pas être publiées sur le forum. Vous devriez les transmettre via la messagerie privée. Merci
Je vous invite à lire la charte du forum
Nouvelle discussion