Votre expérience du choc culturel à Chypre

Bonjour à tous,

Vivre dans un autre pays implique de découvrir les différents éléments de sa culture. La maîtrise de tous les codes culturels est parfois le fruit d'un long apprentissage.

Comment cela s'est passé pour vous? Racontez-nous vos expériences du choc culturel à Chypre, vos anecdotes, que vous ayez vécu un moment drôle ou embarrassant.

Quels sont vos conseils pour vivre en douceur cette transition?

Merci d'avance pour vos témoignages,

Christine

Bonjour à vous, je me renseigne pour partir à Chypre et cette question m'intéresse beaucoup.
Allez les expats, dites nous tout  :D
Nathalie

Aller a chypre du nord ce facile .
Vs devez avoir tout simplement un personne qui vous invite.
Une foir legaliser l,invitation il vous envoi, et avec sa vous embarquer et le visa ce donne a lentree

Merci Hippolyte mais je suis née en europe, je n'ai donc pas besoin de visa.
Je souhaiterais savoir comment les expatriés se sont habitués à la vie à Chypre.

Bonjour à toutes et à tous !

Quelle bonne idée que de partager ici nos impressions sur cette question,.. mais aussi quel vaste sujet !

En ce qui me concerne mon expérience n'est peut-être pas la plus représentative puisque, français de naissance, je viens de m'installer à Limassol... après 22 ans passés en Grèce !

J'ai donc à la fois encore trop peu de recul pour prétendre connaître la question de la vie à Chypre, mais suis aussi trop familier du 'greek way of life' pour m'y sentir vraiment dépaysé.

Pour tout dire, c'est même au point où je me sens souvent plus étranger en France qu'ici !

Ceci étant dit, tenter de répondre à cette question mériterait un développent qui dépasserait largement le format d'un simple post...;ne pourrait on pas même aller jusqu'à écrire tout un guide sur ce sujet !

Si l'on fait abstraction de la dimension méditerranéenne et orientale de la culture grecque, partagée avec beaucoup de pays voisins (réminiscence ottomane en particulier), ma première impression fut peut-être, paradoxalement, d'y retrouver la France de mon enfance, relativement pauvre, mais riche de temps et de liberté, avec ses petits métiers, ses petites tavernes où l'on a encore le temps de s'attarder, ses omniprésents 'à peu près' si humains et pittoresques... bref, un pays qui a encore une âme, au sens le plus fort du mot !

Si ce 'sous-jacent' grec prédomine évidemment à  Chypre , je l'y-ai néanmoins trouvé assez métissé de culture anglaise:

L'anglais est en effet la seconde langue de l'île (et le russe la troisième ?) et il est partout parlé, les voitures roulent à gauche, les prises sont anglaises, il y-a partout des pubs et restaurants, au sens anglais et/ou touristique du mot et j'ai, pour l'instant du moins,  l'impression que les chypriotes sont beaucoup plus casaniers que leurs frères grecs, qui sont , eux,de joyeux fêtards (pas seulement le samedi soir)... Me tromperais-je ?

Je n'ai pas non plus trouvé la même profusion de produits frais, que l'on trouve en Grèce à tous les coins de rue,  les 'periptero' (très 'british' à mes yeux) et autres supermarchés les ayant presque partout remplacés... Très peu de poisson aussi, les chypriotes me paraissant, pour l'instant, beaucoup plus 'viandards' que les grecs. Me tromperais-je là aussi ?

Mais indépendamment de cette très sensible influence anglo-saxonne, le peu que j'ai vu de Chypre pour l'instant me paraît aussi très joliment coloré par son voisinage (Turquie, Levant, Afrique du nord...), au point que le grec chypriote, peu articulé et moins rythmé que le grec 'continental', m'a tout d'abord paru être une autre langue... mais il y-aurait tant à dire sur cette dimension 'orientale' de l'île, si envoûtante pour qui l'aime, que je ne tenterai pas de la développer ici !

Par ailleurs, je pense qu'on réalise aussi assez rapidement que l'Eglise Orthodoxe occupe une place de choix dans la vie sociale et politique de l'île (proximité de Jérusalem ?), où la foi me paraît très vivante et pratiquée à un haut nuiveau, tant théologique que liturgique (mais j'habite près d'une basilique, alors peut-être ne suis-je pas très objectif...).

Et puis, tout le monde devant connaître le climat chaud de Chypre, aux étés torrides mais aux hivers délicieux, je ne développerai pas non plus ce 'côté carte postale', chacun pouvant trouver facilement sur la toile le dépliant touristique de l'île de Venus, dont le tourisme constitue l'une des principales ressources...

Il faut enfin savoir que le fait de vous installer à Chypre vous fera probablement passer pour un éternel vacancier (voire même pour un fraudeur fiscal...) aux yeux des français qui, eux, se croient évidemment les seuls à travailler 'vraiment'. Ces clichés ridicules sont malheureusement tenaces et je ne suis pas encore parvenu à faire comprendre à ces français que les grecs travaillaient en moyenne plus qu'eux, avec un revenu bien moindre... mais en vivant, certes, souvent beaucoup mieux ! Simple jalousie, donc ?

Le temps me manque malheureusement  pour en dire plus, mais j'espère que ce petit aperçu, certes assez personnel, répondra déjà à quelques unes de vos interrogations !

Bonjour Marc,
Merci vraiment pour ton partage d'infos qui donne une dimension plus réelle à la vie de Chypre.
Nous y allons en janvier une semaine pour étudier la viabilité d'y vivre après avoir vendu notre maison en Belgique mais du côté de Protaras.
Je me suis mise au grec du moins les bases et je suis très motivée.
J'ai aussi étudié son histoire qui ne semble pas encore calmée entre parties grecques et turques mais en bonne voie vu les ouvertures faites ces dernières années entre les deux camps.

Je suis étonnée que des iliens soient plus viande que poisson. Dommage.

Pourquoi as tu choisi Chypre ? Pourquoi as tu quitté la Grèce ?

Qui aurait aussi sa vision de Chypre vu de là où il vit ?

Merci à tous

Merci pour ton petit mot, en espérant que mes propos te donnent envie d'accomplir ton projet sans retenue, même s'ils sont très personnels (ce qui plaît à l'un ne plait pas forcément à d'autres...) !

N'hésite pas en tout cas à poser d'autres questions si tu penses que je peux y répondre, même si je ne dispose malheureusement pas de beaucoup de temps...!

Merci aussi à celles et ceux qui permettent à ce forum d'exister et de relier ainsi ce qui resterait autrement dispersé !

Venant de le découvrir, je trouve cette idée vraiment formidable !

Quant aux raisons de mon installation à Chypre, elles découlent principalement de l'évolution de la situation en Grèce, où il ne m'était malheureusement plus possible d'exercer sereinement mon métier.

Alors, avec trois personnes à charge, Chypre est, pour moi, un moyen de continuer à vivre 'comme en Grèce' (où reste encore l'essentiel de ma famille, lié par la scolarité des enfants), mais en pouvant à nouveau exercer mon métier sans autre soucis que le bien-être de mes proches.

Quant-à la question de savoir si je retournerai vivre en Grèce lorsque la crise actuelle sera passée, il est encore trop tôt pour le dire, mais je sais en tout cas que, pour la France, le point de non retour est déjà dépassé !

N'hésite pas à me signaler ton arrivée si tu passes par Limassol !

BONSOIR J AI BU VOS PAROLES COMME UN FOU ,JE SUIS EN BRETAGNE ET J AI VRAIMENT QU UNE SEULE ENVIE C EST DE PARTIR POUR DECOUVRIR CETTE FAMEUSE ILE DONT JE REVE TOUT LE TEMPS.

JE M APPELLE PATRICK ET JE CHERCHE UNE SOLUTION POUR VENIR POUR UN, VOIR DEUX ,TROIS MOIS POUR ME RENDRE COMPTE PAR MOI MEME  SI  C EST VRAIMENT L ILE DU PARADIS ,DU SOLEIL LEVANT COMME TOUT LE MONDE LE DIT .

C EST POURQUOI SI VOUS POUVEZ M AIDER A ABOUTIR A MON DESIR ?J EN SERAI ENCHANTE .

MERCI D AVANCE ,CORDIALEMENT PATRICK.  BREST .

Bonjour Patrick,

Ravi que mes impressions (très personnelles, je le répète) aient pu vous être utiles !

Attention néanmoins à ne pas trop se laisser emporter dans le rêve, l'essentiel étant de parvenir à... rêver juste !

Derrière sa vitrine touristique, Chypre est simplement une île, avec ses habitants, leur culture et leur histoire et le regard que l'on y porte en fera un paradis ou un enfer. Ce n'est donc pas, en soi, une terre promise (même si elle est toute proche !), et il faut être bien conscient que, si un changement de décor peut résoudre certains problèmes, il laissera les principaux intacts et en apportera même souvent de nouveaux !

Ceci étant dit, je serais heureux de répondre à vos questions si cela peut vous aider à 'rêver juste'... et si j'en suis capable !

L'île d'Aphrodite est représentée en Bretagne...il vous suffira de laisser vos pas vous menez jusqu'à Dinan...http://www.osa-boutique-gourmet.fr.
Kopiaste.

Bonjour ,
pour moi ce n est pas tout à fait en rève en réalité, ça fait depuis 7 ans que je muris ce projet ,je suis déjà allé sur l ile de Crète en 2008,pensant y trouver la terre promise mais ce ne fut pas le cas .

Alors ce sera Chypre sans aucun doute ,je situe mon départ au début 2016,peut ètre savez vous ,vous qui ètes français quelle est la meilleure façon à moindre cout pour se rendre à Chypre merci ,trouver un lieu ou vivre au meilleur marché ainsi qu un moyen de locomotion soit terrestre soit sur la mer?j envisage de me déplacer sur un bateau à voile qu en pensez vous.
Merci de me répondre ,Patrick.

Re-bonjour Patrick,

Je suis également breton et voileux (format Glénans) !

Pour se rendre à Chypre, je prends néanmoins l'avion, comme la plupart des voyageurs, même s'il y-a peut-être des moyens un peu moins chers, mais je ne les ai pas essayés. Il est vrai que je viens de Grèce, assez proche et qu'il n'y-a que peu ou pas de liaisons directes avec la France...

Pour ce qui est de venir ici à la voile, pourquoi pas, mais alors sans doute plutôt sur la côte sud, à cause de la partition de l'île et des problèmes de circulation qui en découlent (police, douane et militaires pourraient être assez emm. si l'on venait à passer là où l'on ne devrait pas...).

De plus, compte tenu de ce qui se passe non loin d'ici, il ne faut pas non plus exclure de croiser un porte avions ou des réfugiés à la dérive...

Dans tous les cas, en marin que tu es, tu dois bien te douter qu'il faut commencer par étudier les instructions nautiques les plus récentes pour s'informer de ces spécificités avant de rechercher les mouillages susceptibles de convenir à ton programme.

En ce qui concerne Limassol (seul partie que j'aie visitée pour l'instant étant ici pour bosser), où les tankers, cargos et paquebots  jouxtent les super yachts de milliardaires et où la toute nouvelle Marina est une résidence de luxe 'pieds dans l'eau' avec parking privatif pour motor yacht, tu risques sans doute de trouver cela bien éloigné de ce que tu recherches^et cher de surcroît, même si tu trouveras ici tout ce qu'on peut attendre d'une grande ville.

Mais la vie est bien différente et beaucoup moins chère dès qu'on s'éloigne des grands centres, ce que je n'ai malheureusement pas encore eu le temps d'étudier sous l'angle nautique, ne sachant pas si l'on trouve beaucoup de mouillages forains, ou tout au moins assez pittoresque pour y envisager de longues cabanes.

Le peu que j'ai aperçu de la côte sud m'a, à tort ou à raison, donné l'impression d'une côte assez basse et essentiellement sableuse, avec quelques lacs salés. Les vents dominants étant de nord, on doit en être relativement bien protégé si les fonds sont de bonne tenue, mais je n'aimerais pas me trouver hors d'un abris s'ils déhalent au sud, compte tenu des 500 km de fetch depuis l'Afrique du nord !

Une chose me paraît néanmoins claire: Je n'ai pas encore vu beaucoup de voiliers par ici et, s'il y en a, ils doivent se sentir bien petits à côtés des géants qui occupent le devant de la scène, sans oublier la plateforme de forage qui se transforme en sapin de noël durant la nuit !

Nouvelle discussion