Votre expérience du choc culturel au Burkina Faso

Bonjour à tous,

Vivre dans un autre pays implique de découvrir les différents éléments de sa culture. La maîtrise de tous les codes culturels est parfois le fruit d'un long apprentissage.

Comment cela s'est passé pour vous? Racontez-nous vos expériences du choc culturel au Burkina Faso, vos anecdotes, que vous ayez vécu un moment drôle ou embarrassant.

Quels sont vos conseils pour vivre en douceur cette transition?

Merci d'avance pour vos témoignages,

Christine

Bonjour,
Le sujet que vous abordez est intéressant et mon envie est vive d'y participer.
Néanmoins, je reste sur une frustration, quant-à l'évaporation de nombreux post, sous "la férule humiliante" de vos modérateurs.
Veuillez donc m'indiquer, de préférence en modifiant votre charte, ou éventuellement par message privé, les sujets TABOUS, que vous ne souhaitez pas que l'on aborde.
J'ai déjà intégré que la politique ou la corruption policière faisaient partie de ceux-là.
Il m'ennuierait de me lancer dans de nouveaux commentaires, pour les voir aussitôt disparaitre, sans pus d'explication.
Respectueusement,
Kwiliga

un truc qui m'a marqué , c est un petit garçon de 1 ou 2 ans dans mon quartier avec un bonton enorme mais enorme sur la joue, un temps le petit touche touche jusqu'a le bouton craque, son père, afin de nettoyé l'endroit, s'abaisse ramasse un morceau de papier tout sale par terre  jcroi un pâquet de cigarette déchiré afin de l'utilisé comme compresse.

Bonjour
 
Je suis d,accord avec kwiliga , ayant souffert de censure, jusqu,à des photos de bouffe (probablement parceque l,on y voyais l,endos d,un fanta) jamais su ,mais bon étant Québecois dont le premier voyage à vie fut le Burkina, le choc culturel ouf, partir en décembre de  -10 degré arrivé à +32 sans compter tout le reste une aventure qui a changé ma vie.

p.s.peu importe j,y retourne bientot.

Bonjour Kwiliga,

nous ne faisons qu'appliquer la Charte d'utilisation du forum, les conditions d'utilisation du site, et plus largement, la netiquette. Il y a tout même certaines choses qui passent assez mal ici : les débats sur la politique, sur la religion, les généralisation, la diffamation ... nous n'avons aucun plaisir à modérer, nous préfèrerions nous concentrer sur l'animation du site.  Ceci dit, votre post est un bon exemple de hors sujet qui n'aura pour effet que de pourrir le fil que je viens de lancer ... et qui aurait certainement du être envoyé en privé... je me trompe ?

Si vous avez des questions sur une fonctionnalité du site, ou sur la modération,je vous invite à nous contacter via notre page contact.

Merci.

Moi personnellement je dirai que le Burkina est pays d'accueil et vraiment ouvert à tous. Riche en culture il y'a et aura toujours des choses à apprendre de ce beau pays. Ce qui m'a beaucoup plus marqué c'est leur esprit de solidarité envers les étrangers.

le choc culturel a vrai dire, j en ai pas eu au burkina. ( a part peut etre avec les chitoumou lol)

par contre je l ai eu au retour, lorsque je suis retournée en france  après mon 1er voyage au burkina.

"leur l'esprit de solidarité envers les étrangers" me semble être une généralisation. Mais c'est une généralisation , positive, gentille, qu'on aime tous à entendre.
Bon, plus sérieusement, l'esprit de solidarité qui m'est apparu sincère, désintéressé, je l'ai rencontré loin, en brousse, dans des villages paumés, là où les valeurs traditionnelles signifient encore quelque chose.
Par contre, plus on se rapproche du système urbain, plus les principes du monde capitaliste deviennent prégnants, cet état de fait frisant l'outrage ou la caricature, quand il s'agit d'abuser de la naïveté de l'étranger.
Que celui qui ne s'est jamais fait arnaquer au Faso se,.... renseigne mieux...!
Bon, je me relis et décidément, je ne suis que dans la généralité.
Pour qu'il en soit autrement, il serait nécessaire de nuancer chacun de mes propos, d'appuyer le plus possible par l'exemple, et pour ça, il faudrait écrire un livre, plein de digressions et de hors sujet.

Kwiliga j ai l'impression que quelque soit la situation quand on découvre un pays on commence toujours par voir ce qu'il y a en surface et par faire des généralités. ensuite plus on connait le pays et plus on creuse et l'on voit que les choses sont beaucoup plus complexes que cela. et difficiles à expliquer parfois. remarque que toi même tu fais une généralité en séparant les urbains des ruraux...et paradoxalement il y a des choses récurrentes qui nous passent sous le nez au départ car on a besoin justement d'une meilleure connaissance des gens avant de les comprendre. prend la solidarité familiale ou meme amicale entre burkinabés par exemple, sans meme parler d'étranger,  il y a beaucoup a dire dessus...avec ses points forts et ses déviances aussi

A Waga, donc en ville, j'été assis seul dans un maki, un temps la serveuse m'amène un coca, je lui dit que je nai pas commandé de coca et elle me répond que ce sont les personne assis sur la table arrière qui me l'on offert, des monsieur que je ne connaissais absolument pas m'on offert un coca.

Une autre fois j'été un peu perdu dans la ville, j'ai demandé ma route à quelq'un, le gars a carrément pris sa moto pour me guidé a l'endroit voulu.

j'ai beaucoup d'exemple de ce type...

ces deux exemples prouve bien que même en ville il y a beaucoup d'âme charitable absolument pas attirer par un quelconque intérêt financier, qu'on se le dise, je pense que la religion aide à ce détachement matériel. et je comprend pourquoi la société occidentale crache sur la religion, des gens qui se regroupe pour parler d'amour et de partage en excluant le matérialisme sa n'arrange pas les affaires de nos politichiens et autre capitalistes..

bonjour

    Le choc culturel , c,est la chaleur , l,odeur d,une terre brûlé chauffé par le soleil, c,est les gents fier, les femmes à vélo ou à moto bien vêtu et toute droite, c,est les taxi déglingué, (attention ils savent très bien reconnaitre un nouveau d,un ancien) , c,est ceux qui cherche l'aumône, c,est ceux qui vous invitent,  question d,ajouter à leur connaissance ou leur contacte, c,est une multitude de gents qui n,ont pas perdus le sens humain, j,ai eu quelques mauvaise expérience mais les bonnes ont su me faire oublier, c,est la langue francaise appris des européens avec des nuances et un accent différent de celui que je connais , c,est 60 ethnies qui cohabite en harmonie et qui blaguent entre eux, qui t,accepte comme leur frère ou leur bo selon tes contactes, c,est aussi les coupures d,électricité, les coupures d,eau (celle l,a peuvent foutre une journée en l,air si elle n,est pas prévue) ,c,est aussi les enfants quand on arpente les 6 mètres en marchand qui lance ''nassar nassara'' et te prennent la main.

   Et bien voila ma première expérience au Burkina.

Je suis burkinabé, résident dans la capitale économique et en même temps deuxième ville du Burkina. D’une manière général, c’est un pays comme il y en a peu dans la sous-région en termes de respect envers les étrangers. Tout burkinabé sait que mieux vaut d’avoir un problème avec un autochtone qu’avec un étranger. Parce que personne ne te donnera raison. Cependant il y a aussi des fautifs mais «  très » minoritaire ; le plus souvent on les rencontre dans la capitale politique (Ouagadougou  qui est la plus grande ville du pays) mais comme je vous dis ils sont moins nombreux. Plus de 60 ethnies vivent en parfaite coalisions. Pas de guerre non plus entre les religions (majoritaires : islâm, catholicisme, protestantisme). Je laisse les autres découvrir vous-même. Vous serez la bienvenue dans le pays des hommes intègres.

Ce qui m'a choqué c'est la saleté des rues du fait que les gens jettent leurs détritus n'importe où et ca me dérange encore maintenant. Ensuite le harcèlement des vendeurs de rues la j'ai fini par m'y faire et je ne les voient plus. J'habite bobo il y fait bon vivre quand,on est connue on vous laisse tranquille les bobolais sont respectueux.

Olivier, une fois la même chose m'est arrivée. J'étais dans un maquis avec des camarades de classe. On était environ une dizaine. Nous sirotions nos boissons lorsqu'une serveuse vient me dire qu'un monsieur m'offre une tournée ainsi qu'a toute ma table. Je ne le connaissais pas du tout. Je suis allée le saluer et le remercier. J'ai cru que c'était une stratégie de drague, mais il n'en était rien. Il rien tenté du tout. Il y a des personnes comme ça. En tout cas ce jour là, beuverie à gogo  :D

Nouvelle discussion