La conduite en Ecosse

Bonjour à tous,

Que pensez-vous de la conduite en Ecosse ? Quelles sont les principales différences avec votre pays d’origine ?

Respect du code de la route, politesse et courtoisie au volant, excès de vitesse… quelles sont les tendances principales qui caractérisent la façon de conduire en Ecosse ?

Parlez-nous des difficultés ou dangers sur la route : heures de pointe, état des routes, accidents… Quels sont vos conseils pour s’adapter à la conduite en Ecosse ?

Merci d’avance pour votre participation,

Maximilien

Courtoisie: inexistante.
Respect du code de la route: relatif.
Excès de vitesse: moins fréquent qu'en france...
Tendance principales: aveugles.

Sérieusement je me sentais plus en sécurité en vélo à paris.

Je n'ai pas l'impression que les écossais conduisent vite. ( sur les petites iles peut etre, car ils sont persuadés d'etre seuls... Frayeurs en série sur Skye) c'est juste que leur permis de conduire semble tres permissif... Un feu orange ? ACCELERE! Un feu rouge ? Boarf il viens de changer. Ca passe. Laisser passer un piéton? Jamais... Et vous savez le "regard circulaire" du permis francais ? Bein ici zero. Inexistant. La dessus, c'est n'imp... "Les rétroviseurs et les clignotants ? Des accessoires, facultatifs! "

Enfin bon, c'edt comme partout. En général ca va... Mais on tombe souvent sur un(e) tres mauvais(e) conductrice.

Mon avis va trancher avec celui de Billy, personnellement j'ai trouvé les autres conducteurs courtois dans l'ensemble (en dehors des grandes villes).
Par exemple une grande différence avec ce qu'on peut trouver en France c'est qu'il y a beaucoup de "single track road", route à une voie, et les gens s'arrêtent dès qu'ils vous voient, même à 500 mètres (j'exagère peut être un chouillat^^).
Ensuite pour la conduite à gauche ça se fait bien (d'autant mieux avec une voiture qui a le volant à droite).
Sinon pour le respect du code de la route je n'ai pas vu de grandes différences avec la France, il y a de tout en fait.
Pour l’état des routes, en général il est plutôt bon, les grands axes sont très bien entretenus. Après quand on arrive dans des zones plus reculées évidemment ca peu se dégrader, mais bon dans l'ensemble.
Donc pour moi j'ai plutôt apprécié conduire en Ecosse quelques milliers de kilomètres, plus que mes quelques kilomètres à pied à Paris  :D

Je conduis en Ecosse depuis 11 ans maintenant – 10 ans avec une voiture française et 1 an avec une voiture britannique. Je ne peux que comparer mon expérience ici avec le sud-est de la France, d’où je viens.

Je fais à peu près 120 bornes par jour pour aller travailler et mes activités m’amènent aux quatre coins de Glasgow. Au fil des années, j’ai aussi beaucoup voyagé en voiture dans le reste de l’Ecosse – toutes les îles ou presque.

En général, le Code de la Route est bien respecté ici. Par rapport à ma région, les gens savent prendre un rond-point mais vous laisseront passer si vous vous êtes trompé de file. Lors de travaux et/ou réductions de chaussée, ils font la queue gentiment et poliment, mais vous laisseront passer si vous grugez toute la queue. Ils respectent plus ou moins les limites de vitesse, comme partout, mais plus que chez moi. Ils utilisent les warnings pour dire merci, les feux de route pour faire signe de passage, et en grande majorité, mettent leur clignotant. Pour l’anecdote, quand je conduits en France, j’ai toujours quelqu’un à côté de moi pour me rappeler de rester du bon côté, mais qui m’enlève toujours mon clignotant et me demande, sur un ton de reproche, si je veux mourir.

J’ai rarement entendu un klaxon ici, hors cas d'urgence pour lesquels le klaxon doit en effet être utilisé, et il est très rare que l’on ne me laisse pas passer sur une voie d’insertion pour entrer sur l’autoroute ou autre. Même dans les embouteillages monstres des heures de pointes, on laisse passer, on est courtois, et on n’oublie pas ses warning pour dire merci.

Il y a des messages lumineux sur les autoroutes tels que : ‘be courteous’ et ‘belt up in the back’ ou encore dans le nord, au-dessus d’Inverness, sur la route d’Orkney, où il n’y qu’un double voie, ‘’frustration can kill’’. Peut-être que les messages subliminaux fonctionnent…?

Les automobilistes ici se plient en quatre pour laisser passer ambulances/pompiers/etc., choses que je voyais rarement chez moi.

Je trouve aussi que brûler les feux rouges n’est pas monnaie courante dans les endroits que je fréquente, sauf pour les taxis qui possèdent l’asphalte et font les U-turns (demi-tours) à 360 degrés avec leurs essieux truqués. Je ne m'en plaints pas s'ils me permettent d'arriver à destination plus rapidement. En tant qu'automobiliste, je contourne et tourne la page.

En parlant des endroits plus reculés, je trouve qu’il y a un certain manque de signalisation. En gros, il y a un panneau pour 200 km. Alors, d’accord, quelquefois, ce n’est pas la peine d’en avoir plus car il n’y a qu’une route, mais ça m’a énervée plus d’une fois de tourner en rond dans des endroits pommés pour trouver l’endroit où je voulais aller.

Les ‘single tracks’, ‘passing places’ et autres ‘cattle grids’ font partie de la culture dans les endroits plus reculés. On m’a toujours laissée passer avec un petit signe de la main et un grand sourire. Il faut aussi comprendre que les gens qui habitent dans ces endroits vont bosser quand le reste d’entre nous fait du ‘road trip’ et ils n’ont pas forcément le temps de faire des courbettes et savent qu’il n’y pas de flics à 100 km à la ronde, docn ils roulent vite, mais bon je fais exactement pareil quand je vais au boulot. Combien de fois ai-je fait l’expérience de l’Electric Brae (http://www.undiscoveredscotland.co.uk/d … ctricbrae/ ) pour amuser la galerie ! Et on ne m’a jamais klaxonnée ou regardée de travers alors que je bloquais toute la route ! Gentiment contournée avec un petit sourire amusé –  Pfff, ces touristes, un rien les amuse!

L’état des routes n’est pas si mauvais, en sachant que les autoroutes, à quatre (2×2) voies seulement pour la plupart, sont gratuites. Glasgow est réputé pour ses ‘pot holes’ ou nids de poule. Même BMW n’a toujours pas trouvé la solution pour que leurs essieux survivent ici. D’où l‘expression quelquefois utilisée par les Français de Glasgow – ‘’quand tu rentres en France, tu as des roues carrées’’. Tout comme en France, il y a des régions où il neige en hiver, donc les routes se déterriorent et les Local Authorities n’ont pas forcément les moyens de les refaire.

Ce qui m’agace, lorsque je suis passagère, c’est qu’ils mettent le frein à main dès qu’ils sont à l’arrêt. Quelle perte de temps et d’énergie…

D’après mon expérience, les écossais en général jurent par leur voiture. Ils vont avoir le dernier modèle, plaque d’immatriculation mentionnant l’année de mise en circulation à l’appui, et vont changer de voiture plus souvent qu’un français. Je me souviens d’une collègue me disant qu’il était temps pour elle de changer les pneus de sa voiture. Une semaine plus tard, elle avait une nouvelle voiture, toute neuve. Sa réponse ? ‘’I could nae be bothered’’. J’ai été témoin de ce phénomène nombre de fois ! Ils vont être curieux de savoir de quelle année est votre voiture pour comparer et être sûr que la leur est aussi ou plus récente. Ils sont aussi respectueux, pour la plupart, du contrôle technique (MOT et Servicing) qui se fait tous les ans.

J’avoue qu’il plus agréable de conduire une voiture avec le volant à gauche en Ecosse, car les gens sont encore plus sympa et comprennent qu’en étant de l’autre côté, on n’a pas la meilleure visibilité. J’ai remarqué une légère baisse dans ce domaine depuis que je conduis à droite. Également, on peut de permettre d’être plus audacieux avec une voiture étrangère – on n’aura jamais d'amende pour parking ou excès de vitesse puisque pas d’adresse où l’envoyer, on peut souvent gruger et jouer la carte du ‘‘ben j’savais pô !’’ ou parler en français quand on se fait arrêter parce qu’on a pris la voie des bus parce qu’on ne voulait pas faire le tour du quartier.

Avec ma voiture British, tout ça, c’est fini pour moi maintenant, à mon grand désarroi…

Alors, oui, en effet, il y aura toujours des imbéciles, comme partout, qui ne feront rien de tout ce que j’ai mentionné, mais de ceux-là il y en a plein chez moi aussi. J’ai forcément fait du hors-sujet, mais en conclusion, je dirais que par rapport à chez moi, je me sens tout de même plus en sécurité sur la route ici.

Cher Billy, es tu sûr de parler de l'Ecosse et pas d'un pays méditerranéen??? Ecrire n'importe quoi c'est travestir la vérité donc une façon polie de  MENTIR ... les conducteurs en Ecosse sont excellents, conduisent  bien ET avec calme et...... SURTOUT avec intelligence : s'arrêtent à l'orange, anticipent à un éventuel ...embouteillage ou  changement de feu ... regardent rétroviseurs et ....ne meurent pas en prioriétaires...c'est peut être TA façon de conduire et personnellement  venant de PARIS ...je me suis amélioré en copiant LEUR  "way" de conduire ... (mon permis français date de 73 : aucun accident ..quelques points perdus..à cause d'excès de vitesse.......(en France) ..je suis ici depuis 5 ans(en permanence) et AVANT je suis venu dans ce pays une trentaine de fois...avec ma voiture .....allemande (immatriculée en France) ...rendons à César ce qui est à César (tu n'es pas obligé d'être poli avec César et moi je dis BRAVO à la conduite .... ici et reste admiratif et poli avec ces gens ..qui sont les PLUS COURTOIS de tous les pays que j'ai eu l'occasion de connaître....

Ca faisait deux ans que j'avais commenté ici pour dire la même chose que Jean-Philippe. Content de voir que je ne suis pas le seul à être très surpris par ce message de Billy.
A toutes les personnes se rendant en Ecosse : pas de soucis à se faire ! ;)

Bonjour, et si la veritè se trouvait au milieu?
Je suis Italienne, mais j'ai vecu en France et je vis et conduis en Ecosse depuis 4 ans maintenant (Dundee et Edinburgh maintenant) . J'aime l'Ecosse, et les Ecossais. Leur facon de conduire.. Cela depends beaucoup d'ou l'on se trouve. Ils sont en general gentils, respectueux, et s'ils vous voient en difficulté ils vous laissent passer, il sont generalment tolerants, si l'on s'excuse pour ses erreurs;  je les trouve pas lents, du tout. Mais: des qu'il pleut fort, il neige, il y a du vent très fort.. il tendent a paniquer, il vont trop trop lentement, ils abandonnent leurs voitures dans la Motorway (très frequent sur le trajet Dundee/Edinburgh); à Edinburgh ils respectent pas toujours les regles, se parent au milieu de la route pour telephoner, le clignotant et les priorites.. bof! et il passent souvent avec le jaune. Dans les Highlands il vont souvent trop vite et au milieu de la ruelle et il machent literalment les faisans.. En general je les trouve beaucoup mieux qu'en Italie (mais nous les Ritals, on conduit très mal, je le sais..) mais avec leurs limites. Bonne journée à tous!

Oulaaaa, j'ai vexé quelqu'un là... Restez Zen, Jean - Phillipe. Nous échangeons ici des points de vue. Si j'ai heurté vos sentiments, je vous prie de m'en excuser.

Mais je persiste et signe.
Ca fait 6 ans que je vis ici, je viens de Bretagne et je vivais à Paris avant de venir en écosse.

Je vais au travail à vélo tous les jours, je suis motard ( jamais un accident responsable, jamais un exces de vitesse), et je maintiens mon point de vue. Les écossais n'ont en moyenne que très peu d'égard pour les lignes, les bandes jaunes et les zones réservées au cyclistes. Ils conduisent souvent vite et brutalement. Il y a d'ailleurs un culte de la voiture assez surprenanant. Et je le maintiens, je me sentais plus en sécurité à vélo à Paris qu'ici. Je ne me suis fait renversé en moto il y a un an par quelqu'un qui n'a pris la peine de regarder ou elle allait, ni de mettre son clignotant. Renversé à vélo sur Great Western road par quelqu'un qui m'a coupé la route et la priorité... C'est pas la cata, mais c'est loin d'etre la idyllique.

Les voitures ne vous laissent pas passer à Glasgow, le piéton n'a vraiment pas la priorité, et j'ai souvent été surpris par la conduite des chauffeurs (chauffard ) de Bus.

Maintenant, ce point de vue ne regarde que moi, forgé dans des millers de miles parcourus a moto et des centaines a vélo, forgé dans 6 années de commuting, de rando vélo, de balades, etc... Que personne ne se sente personnellement agressé... Ce n'est pas du tout mon but. Juste répondre au sujet, et évoquer le fait suivant: Quand on a grandi en Bretagne, la conduite ici ressemble plus a de la survie.

Nouvelle discussion