Quel type de vazaha êtes-vous ?......

Je viens de tomber par hasard sur un texte si savoureux que je ne peux résister à l'envie de vous en faire profiter.
BONNE LECTURE A TOUS

"Les vazahas à Tana" (article issu d'un blog)

Définitions
Mais qu’est ce qu’un vazaha ?

Le vazaha est une espèce endémique à Madagascar. On le trouve partout sur la Grande Ile. Il est facilement reconnaissable à sa couleur de peau – blanche ou claire – et aux transports qu’il utilise pour se déplacer – gros 4x4 et jamais ! oh grand jamais ! de taxis ou de petites voitures.

J’ai pu lire sur un blog de touristes inspirés la définition suivante du vazaha : « (1) vaza : c'est l'étranger blanc, intermédiaire entre les Dieux et les Malgaches. Il est craint et respecté mais on recherche aussi sa protection, car le vaza est riche (forcément !) et il sait tout (!). » Cette définition, donnée par des vazahas-touristes qui ne parlent pas malgache sinon ils n’auraient pas fait de fautes d’orthographe, montre à elle toute seule la place que les blancs s’octroient dans la société malgache, sans forcément la connaître.

Nous nous intéresserons ici au vazaha-résident. Il se définit lui-même très différemment du vazaha-touriste, de passage sur l’île. Le vazaha-résident a le temps de se créer son environnement social, de tisser des liens relationnels avec les autochtones (ou pas), d’aller inscrire ses enfants à l’école, de consommer local (ou pas), bref, de vivre une vie de blanc dans un pays qui n’est pas le sien !

A Madagascar, on retrouve aussi un groupe d’individus nommés « zanatany ». Ce terme définit les personnes d’origine étrangère nées à Madagascar et bien souvent descendantes de colons. Le zanatany est généralement blanc de peau (la ligne de couleur, qui sépare les « blancs » des « noirs » n’ayant pas été franchies par ses ascendants), donc assimilable au vazaha-résident. Attention ! le zanatany s’en différencie principalement par le fait qu’il soit souvent commerçant et qu’il comprenne et parle la langue malgache, (ou du moins qu’il se débrouille !)

Nous emploierons enfin le mot « vazaha-sphère ». Il désigne le milieu dans lequel évolue le vazaha. La vazaha-sphère est composée à 99% de « vrais » vazahas, bien blancs, bien expatriés. Elle compte quelques individus malgaches qui tentent coute que coute de s’intégrer dans ce milieu fermé et qui acceptent, non sans peine, d’être un souffre douleur et un témoin des horreurs qui se disent sur leur patrie et leurs concitoyens.

76 vues pour l'instant mais personne ne dit ce qu'il en pense ?

"Bizarre, vous avez dit bizarre ?",.............

On aura quand même pu sourire un peu, voire rire et ça fait tant de bien !

Pour moi, Serge, c'est descriptif mais pas drôle... Je ne vois aucun commentaire à faire. On appelle aussi zanatany les étrangers intégrés depuis 20 ans ou plus (je connais un architecte là depuis 40 ans), qui parlent malgache, ont épousé une femme malgache, travaillent et sont presque devenus malgaches : arrivent en retard ou le lendemain à un rendez-vous ...:-))

Tigresse, ce n'était que pour rire, chacun ayant sa vision sur ce point (comme sur tout d'ailleurs).
Quand on lit ce texte au second degré, avec une ouverture d'esprit adéquate, on remarque que de toute évidence cette caricature s'est voulu légère, juste histoire de rigoler alors bien sur si vous prenez tout au pied de la lettre.........
J'ai l'impression que vous voyez tout en négatif et je me demande bien ce qui pourrait éventuellement faire rire.
Dommage, avec votre niveau, je m'attendais à un autre ressenti de votre part.
Pas grave.

serge45 :

Tigresse, ce n'était que pour rire, chacun ayant sa vision sur ce point (comme sur tout d'ailleurs).
Quand on lit ce texte au second degré, avec une ouverture d'esprit adéquate, on remarque que de toute évidence cette caricature s'est voulu légère, juste histoire de rigoler alors bien sur si vous prenez tout au pied de la lettre.........
J'ai l'impression que vous voyez tout en négatif et je me demande bien ce qui pourrait éventuellement faire rire.
Dommage, avec votre niveau, je m'attendais à un autre ressenti de votre part.
Pas grave.

Je ne partage pas votre point de vue, "serge45".

Vous semblez, en l'occurrence, méconnaître certains aspects de la société malgache.

Ce texte n'a sans doute pas été écrit pour faire "rigoler" mais plutôt pour "se payer" les "vazaha", avec une connotation xénophobe bien marquée.

Bonjour,

Je m'attendais à tomber sur un quizz élaboré, je ne vois qu'un article...Bref, si on aime pas que les gens ont une fausse idée de soit, il suffit juste de faire en sorte de changer les préjugés sur sa personne. D'ailleurs si les préjugés sont faciles, ils découlent "parfois" de vérité ponctuelle, que l'on a généralisé...

Je vais sortir assurément de l'ordinaire, je suis un vazaha de France aux origines Indienne..Et dont le prénom est Hervé =). Par contre, pour moi, c'est à l'étranger de s'intégrer et de faire en sorte de gagner la confiance. Certes cela est difficile mais s'y on ne le fait pas...à quoi bon aller dans un autre pays?

Bien à vous.

Ben moi suis une vahazette...
Suis je hors sujet ? ahahah !  :offtopic:

Quant à l'intégration que l'on mâche et rabâche à tout propos, en France notamment... c'est un vœux pieux... je n'y crois pas un seul instant...
Allez vous installer dans un village des Pyrénées et dites moi après combien de temps vous vous sentirez intégré aux autochtones ???
Se faire accepter oui... finir par se fondre au paysage en tant qu'entité particulière oui... cela demande beaucoup d'efforts souvent peu récompensés... mais pour réussir une vraie intégration il faudrait oublier tout ce qui fait notre histoire, notre vie, notre culture et notre éducation...

Lys de Diego :

Ben moi suis une vahazette...
Suis je hors sujet ? ahahah !  :offtopic:

Quant à l'intégration que l'on mâche et rabâche à tout propos, en France notamment... c'est un vœux pieux... je n'y crois pas un seul instant...

Idem

Impossible ... le mieux qu'on puisse faire c'est respecter les gens qui nous accueillent, leur culture et leurs coutumes, apprendre un minimum de malgache et s'adapter sans trop "rouspéter" :-)

Satire-caricature à prendre au second degré, savoir lire et entre les lignes. N’en déplaise à ceux qui se croient supérieurs, aucun esprit colon et encore moins une volonté de se payer la tête des vazahas……..article ayant été écrit par un français de surcroît.

serge45 :

Satire-caricature à prendre au second degré, savoir lire et entre les lignes. N’en déplaise à ceux qui se croient supérieurs, aucun esprit colon et encore moins une volonté de se payer la tête des vazahas……..article ayant été écrit par un français de surcroît.

Ne jamais se fier aux apparences, "serge45" !!!!!

serge45 :

Satire-caricature à prendre au second degré, savoir lire et entre les lignes. N’en déplaise à ceux qui se croient supérieurs, aucun esprit colon et encore moins une volonté de se payer la tête des vazahas……..article ayant été écrit par un français de surcroît.

Tu es fâché serge ?

Non Lys, aucunement.
Quelle que soit l'origine de cet article, il y a beaucoup de vrai et bien entendu ça pique certains qui doivent se sentir concernés.
Vu le comportement de certains compatriotes, c'est plus qu'une évidence et j'ai assez baroudé dans ma vie pour savoir me méfier des apparences. Je ne bois plus du petit lait.

serge45 :

Non Lys, aucunement.
Quelle que soit l'origine de cet article, il y a beaucoup de vrai et bien entendu ça pique certains qui doivent se sentir concernés.
Vu le comportement de certains compatriotes, c'est plus qu'une évidence et j'ai assez baroudé dans ma vie pour savoir me méfier des apparences. Je ne bois plus du petit lait.

Sans contester votre "grand connaissance" de MADAGASCAR, il y a encore certaines "subtilités" qui semblent vous échapper, "serge45".

Il n'est pas rare, en effet, que des malgaches - journalistes et/ou intervenants sur le Net - utilisent des "pseudos" étrangers pour masquer leur origine.

MADAGASCAR, il nous faudrait au moins dix vies pour tout comprendre !!!!!

Bonjour,

Si Lys est une vahazette...

Moi je suis un Vazaha "Black"....... Suis je hors sujet ?

Par une soirée tiède sur la Petite plage de Majunga, je me promenais en compagnie de mon amie Malgache,
et quel ne fut pas mon étonnement quand une fillette nous aborda (en Malgache)......et étonné par mon mutisme, ma compagne l'informa que je ne parle pas Gasy.....Et à elle de rétorquer : je ne savais pas qu'il existait des Vazahas Noirs.

PS : Je suis d'origine Antillaise, Breton de coeur (par ma naissance dans cette région) et je vis à Majunga

C'est très drôle ! :-) Moi aussi je suis une vazette ou gasy fotsy !

En dehors du "vahaza" que nous sommes... je trouve plus pertinent d'analyser la façon dont nous sommes perçu comme "vahaza"...  et je pense que c'est parfois très subtil...

Cela peut passer par exemple par la "distance-bulle de sécurité" que nous mettons entre les autres et nous et qui dépend de notre origine et de notre éducation...
Les européens ont besoin d'un mètre, les américains de 1.5m, les japonais de 2.... les africains n'ont quasiment pas de bulle... et cela peut provoquer comme une sorte de gène... dont ils jouent parfois...
Elevée en Afrique, je sais que je partage cette absence de distance... et souvent les africains le remarquent et s'en étonnent... J'ai fait aussi ce constat ici, à Madagascar... Cela vous parle t'il ?

Les malgaches font ils des catégories de vahazas?
Cela m'amuse quand au détour d'une discussion ils me disent que je ne suis pas une "vahaza" comme les autres...
Qui sont les "autres" ?

Je prends beaucoup de temps personnellement de parler à mes salariés... et quelques uns ont comme un peu "libéré" leur parole... et ce sont des moments de grande richesse...
On pourrait les croire indifférents à tant de choses... juste préoccupés par leur survie quotidienne.... alors  que si les portes s'entrouvrent... apparaissent de vrais projets, réalistes et auxquels ils se tiennent... si tant est qu'on leur en donne l'accès...

Par exemple... je propose à tous des formations qui peuvent à terme améliorer leur quotidien... en leur offrant une "qualification" créatrice d'une petite activité annexe... qu'ils pourront exercer chez moi et chez eux...
Actuellement, 2 sont en formation en apiculture... 3 vont partir en formation de greffes de fruitiers (il n'existe pas de greffeurs à Diego)...
Nous avons construit ces projets ensemble et je pense qu'ils s'y tiendront ... en tous cas les futurs apiculteurs s'y tiennent...

Et pour les oiseaux de mauvais augure qui ne croyaient pas un seul instant à ma politique salariale... et sociale...

Après un an et demie de fonctionnement.... et avec 11 salariés...(le plus jeune a 19 ans, le plus âgé 62 - 5 femmes, 6 hommes)
Pas de départ de salariés, toujours pas d'absentéisme, pas de vols, pas de demande d'avance de salaires...
Tous les enfants sont scolarisés ou font des études et les bulletins s'améliorent de trimestre en trimestre...
Donc on continue comme çà.... :cool:

tigresse :

C'est très drôle ! :-) Moi aussi je suis une vazette ou gasy fotsy !

Attention quand même, "tigresse", à ne pas tomber dans le "syndrome" si commun du "vazaha" plus malgache que les malgaches eux-mêmes.

Et oui... c'est Lys au pays des Bisounours... ahahah !!!
Je vous entends d'ici...

Non Crusaders, il n'y a pas de risque ...je suis juste résidente à Madagascar. A mon âge, on ne change pas de culture mais on s'adapte, il faut un peu d'humilité. Déjà, je suis parisienne de naissance et un peu bretonne (à 50%).

Et pour les oiseaux de mauvais augure qui ne croyaient pas un seul instant à ma politique salariale... et sociale...

Après un an et demie de fonctionnement.... et avec 11 salariés...(le plus jeune a 19 ans, le plus âgé 62 - 5 femmes, 6 hommes)
Pas de départ de salariés, toujours pas d'absentéisme, pas de vols, pas de demande d'avance de salaires...
Tous les enfants sont scolarisés ou font des études et les bulletins s'améliorent de trimestre en trimestre...
Donc on continue comme çà.... :cool:



B R A V O  :top:

Lys de Diego :

Les malgaches font ils des catégories de vahazas?
Cela m'amuse quand au détour d'une discussion ils me disent que je ne suis pas une "vahaza" comme les autres...
Qui sont les "autres" ?

Je crois qu'on l'a tous entendu au moins une fois celle-la :)

Il faut avouer qu'ils sont forts avec cette diplomatie si particulière et leur façon de flatter leur interlocuteur tout en se foutant de sa gueule :)

Lys de Diego :

Et pour les oiseaux de mauvais augure qui ne croyaient pas un seul instant à ma politique salariale... et sociale...

Après un an et demie de fonctionnement.... et avec 11 salariés...(le plus jeune a 19 ans, le plus âgé 62 - 5 femmes, 6 hommes)
Pas de départ de salariés, toujours pas d'absentéisme, pas de vols, pas de demande d'avance de salaires...
Tous les enfants sont scolarisés ou font des études et les bulletins s'améliorent de trimestre en trimestre...
Donc on continue comme çà.... :cool:

11 salariés ? Je ne savais pas que vous aviez ouvert une société à Mada. Quel domaine si ce n'est as trop indiscret ?

lord2laze :
Lys de Diego :

Et pour les oiseaux de mauvais augure qui ne croyaient pas un seul instant à ma politique salariale... et sociale...

Après un an et demie de fonctionnement.... et avec 11 salariés...(le plus jeune a 19 ans, le plus âgé 62 - 5 femmes, 6 hommes)
Pas de départ de salariés, toujours pas d'absentéisme, pas de vols, pas de demande d'avance de salaires...
Tous les enfants sont scolarisés ou font des études et les bulletins s'améliorent de trimestre en trimestre...
Donc on continue comme çà.... :cool:

11 salariés ? Je ne savais pas que vous aviez ouvert une société à Mada. Quel domaine si ce n'est as trop indiscret ?

Ah Ahhhhhh !!! C'est qu'il est curieux Lord2laze...
Nulle société à but lucratif, ne vous inquiétez pas cher Lord.... disons que j'ai de gros besoins de personnel pour mon confort... ;)
Je parlerai de ce que j'ai entrepris le jour où je n'aurais pas l'impression qu'il faut que je me justifie... et quand ce sera assez avancé pour le faire par la preuve plutôt que par l'intention... et au final, je préfère garder mon énergie pour la création... que pour convaincre mes pairs...

Je trouve que trop souvent ici on parle un peu trop de ce qui pourrait être.... donc pour l'instant je parle peu de ce que je fais et je le fais...
Mouahhh

Bravo Lys de Diégo,

Nous partageons une même analyse et une même considération pour les Malgaches et en particuliers pour vos employés. Et cela me réjouit............. ! Je suis moi même Chef d'entreprise à Majunga, et chaque jour la joie issue des dialogues que je partage avec mes employés est incommensurable.
Comme pour vous !  bon nombre de mes employés me disent que je ne suis pas comme les autres vazahas, et cela m'honore;  et n'en déplaise à " Lord2laze" je ne pense pas qu'il s'agit là d'une flatterie trompeuse et qu'il se foutent de ma gueule.
Jour de l'an, Noel, Pâques j'invite régulièrement mes employés et partage avec eux et leur familles, repas, rigolade, jeux, et après ces festivités la vie (au travail) reprend son cours sans laisser aller et sans incivilité.
Je partage ma vie entre la France et Madagascar et quand je suis absent ma maison est sous la responsabilité de ma servante et de mon gardien. A chaque retour c'est avec joie que je retrouve mes employés et ma maison où rien ne manque et rien a bougé.
Même sans diplôme et frôlant l'indigence, je ne prend pas mes employés (et les autres Malgaches) pour des sous  hommes. je les respecte, je discute avec eux et ils me le rendent au centuple....

Et pour les autres vazahas ..... :/  ! je suppose que ce sont celles et ceux qui viennent profiter du coût de la vie , du soleil, du soleil Malgache, et j'en passe....... Et qui se croient en pays conquis, qui bafouent les règles de bienséance, qui sont hautains, méprisants, oubliant que Madagascar n'est plus une colonie mais un Etat de droit, avec ses imperfections, sa pauvreté et sa mauvaise gouvernance.

Et n'évoquez pas les vols, les meurtres, les agressions etc etc....pour noircir L'ILE ROUGE, parce qu'à Paris (au pied de la Tour Eiffel), dans banlieue Parisienne, à Toulouse et à Marseille.... A Montreal, à New york, à Yaoundé, à Moscou, à Johanesbourg........C'EST PIRE

Et à l'instar d'un Président Français..je dirai ...... Madagascar on l'aime ou on l'aime pas ! si on ne l'aime pas ON LE QUITTE

Bravo Ginius ! Ca fait plaisir quelqu'un de positif ! Quel est l'objet de votre commerce à Majunga  ? Dans votre présentation, vous dites import/export ...
Comme Lys, votre univers c'est le monde entier :-)

lord2laze :
Lys de Diego :

Les malgaches font ils des catégories de vahazas?
Cela m'amuse quand au détour d'une discussion ils me disent que je ne suis pas une "vahaza" comme les autres...
Qui sont les "autres" ?

Je crois qu'on l'a tous entendu au moins une fois celle-la :)

Il faut avouer qu'ils sont forts avec cette diplomatie si particulière et leur façon de flatter leur interlocuteur tout en se foutant de sa gueule :)

J'avoue que je n'ai guère envie d'argumenter... ce genre de propos...
Je plains seulement votre vie... et n'ose imaginer votre extrême solitude... qui est le lot de cette forme de misanthropie que vous étalez sous couvert de savoirs définitifs sur le peuple et le pays qui vous accueillent...
Comme quoi les voyages ou séjours à l'étranger n'ouvrent pas toujours l'esprit....

Merci à vous Ginius... çà fait plaisir de voir que tous n'ont pas le même discours... blasé ou défaitiste...
Accordons à Lord2laze le bénéfice du doute dans ces échanges virtuels où l'écrit dépasse souvent la pensée...
Bien à vous

Lys de Diego :
lord2laze :
Lys de Diego :

Les malgaches font ils des catégories de vahazas?
Cela m'amuse quand au détour d'une discussion ils me disent que je ne suis pas une "vahaza" comme les autres...
Qui sont les "autres" ?

Je crois qu'on l'a tous entendu au moins une fois celle-la :)

Il faut avouer qu'ils sont forts avec cette diplomatie si particulière et leur façon de flatter leur interlocuteur tout en se foutant de sa gueule :)

J'avoue que je n'ai guère envie d'argumenter... ce genre de propos...
Je plains seulement votre vie... et n'ose imaginer votre extrême solitude... qui est le lot de cette forme de misanthropie que vous étalez sous couvert de savoirs définitifs sur le peuple et le pays qui vous accueillent...
Comme quoi les voyages ou séjours à l'étranger n'ouvrent pas toujours l'esprit....

Ce qui est amusant, c'est que ce discours "t'es différents des autres vazaha on t'aime bien"  a l'air de vous flattez et de vous amusez.

J'imagine le Français de souche dire "Mohammed, t'es pas un Arabe comme les autres" et vos cries d'orfraie qui en suivraient.

GINIUS :

Bravo Lys de Diégo,

Nous partageons une même analyse et une même considération pour les Malgaches et en particuliers pour vos employés. Et cela me réjouit............. ! Je suis moi même Chef d'entreprise à Majunga, et chaque jour la joie issue des dialogues que je partage avec mes employés est incommensurable.
Comme pour vous !  bon nombre de mes employés me disent que je ne suis pas comme les autres vazahas, et cela m'honore;  et n'en déplaise à " Lord2laze" je ne pense pas qu'il s'agit là d'une flatterie trompeuse et qu'il se foutent de ma gueule.
Jour de l'an, Noel, Pâques j'invite régulièrement mes employés et partage avec eux et leur familles, repas, rigolade, jeux, et après ces festivités la vie (au travail) reprend son cours sans laisser aller et sans incivilité.
Je partage ma vie entre la France et Madagascar et quand je suis absent ma maison est sous la responsabilité de ma servante et de mon gardien. A chaque retour c'est avec joie que je retrouve mes employés et ma maison où rien ne manque et rien a bougé.
Même sans diplôme et frôlant l'indigence, je ne prend pas mes employés (et les autres Malgaches) pour des sous  hommes. je les respecte, je discute avec eux et ils me le rendent au centuple....

Et pour les autres vazahas ..... :/  ! je suppose que ce sont celles et ceux qui viennent profiter du coût de la vie , du soleil, du soleil Malgache, et j'en passe....... Et qui se croient en pays conquis, qui bafouent les règles de bienséance, qui sont hautains, méprisants, oubliant que Madagascar n'est plus une colonie mais un Etat de droit, avec ses imperfections, sa pauvreté et sa mauvaise gouvernance.

Et n'évoquez pas les vols, les meurtres, les agressions etc etc....pour noircir L'ILE ROUGE, parce qu'à Paris (au pied de la Tour Eiffel), dans banlieue Parisienne, à Toulouse et à Marseille.... A Montreal, à New york, à Yaoundé, à Moscou, à Johanesbourg........C'EST PIRE

Et à l'instar d'un Président Français..je dirai ...... Madagascar on l'aime ou on l'aime pas ! si on ne l'aime pas ON LE QUITTE

Quel Saint Homme  :top:

Moi mes employés, je leur demande juste de bien faire le travail pour lequel ils se sont vendus comme étant compétent en échange d'un salaire convenu à l'avance et une évolution salariale en fonction des résultats.

Ils ne sont pas engagés pour mon confort personnel mais pour faire tourner une boite.

Je ne leur demande pas d'être spécialement sympa, ni de faire preuve de flagornerie , mais de faire le boulot pour lequel ils sont payés et de bien le faire.

Ceux qui sont assidus et travailleurs progressent.

Ceux qui atteignent rapidement leur limite stagnent.

Ceux dont les capacités sont trop limités, ou ne sont pas assez travailleurs dégagent.

Ceux qui volent on les fout en taule.

Je ne connais pas leur famille dont d'ailleurs je me contrefous, nos relations sont professionnels. Je ne sais pas ce qu'ils font après le boulot et je m'en contrefous. je fais juste tourner mon service du mieux que je peux avec ce que j'ai sous la main.

Je ne ressens aucune culpabilité quant à la misère du pays, je ne m'en sens pas responsable, je ne suis que Vahiny. Ce sont leurs affaires, pas les miennes.

Et je ne ressens as le besoin d'être aimé ou apprécié de mes subordonnés, ce n'est pas ce pour quoi on m'a embauché.

n y  a t il pas dans ces propos des relents de racisme ? N' y a t il aucun arabe digne de ce discours ?
Une fois de plus je ne ferai pas plus de commentaires sur ces propos !

C'est assez navrant ! L'efficacité n'est pas le seul but dans la vie ...on le comprend un jour.Le bonheur c'est notamment de vivre en harmonie avec ses semblables autant que faire se peut. Je ne suis pas laxiste, j'ai travaillé en entreprise et dirigé des équipes mais chacun a sa place, chacun a le droit de vivre et de travailler selon ses compétences.

lord2laze :

Moi mes employés, je leur demande juste de bien faire le travail pour lequel ils se sont vendus comme étant compétent en échange d'un salaire convenu à l'avance et une évolution salariale en fonction des résultats.

Ils ne sont pas engagés pour mon confort personnel mais pour faire tourner une boite.

Je ne leur demande pas d'être spécialement sympa, ni de faire preuve de flagornerie , mais de faire le boulot pour lequel ils sont payés et de bien le faire.

Ceux qui sont assidus et travailleurs progressent.

Ceux qui atteignent rapidement leur limite stagnent.

Ceux dont les capacités sont trop limités, ou ne sont pas assez travailleurs dégagent.

Ceux qui volent on les fout en taule.

Je ne connais pas leur famille dont d'ailleurs je me contrefous, nos relations sont professionnels. Je ne sais pas ce qu'ils font après le boulot et je m'en contrefous. je fais juste tourner mon service du mieux que je peux avec ce que j'ai sous la main.

Je ne ressens aucune culpabilité quant à la misère du pays, je ne m'en sens pas responsable, je ne suis que Vahiny. Ce sont leurs affaires, pas les miennes.

Et je ne ressens as le besoin d'être aimé ou apprécié de mes subordonnés, ce n'est pas ce pour quoi on m'a embauché.

Je comprends bien Lord2laze que votre position ne peut être identique à la mienne...

- Vous êtes salarié... donc un exécutant soumis à une autorité qui exige de vous des résultats produits par d'autres...les salariés que vous dirigez... et de leurs résultats dépendent votre survie professionnelle...

- Je suis mon propre maître -c'est un vrai luxe-  et ne suis soumise à aucun autre résultat que celui qui me me plait ou me rend heureuse.. Je ne suis nullement dans des activités lucratives pour ma survie ou mon confort...

Notre vision de nos salariés et nos pratiques à leur égard sont donc radicalement différentes... l'essentiel est que nous soyons satisfaits l'un et l'autre de nos vies respectives... ce que je vous souhaite...

Je ne peux pas me plaindre, je gagne confortablement ma vie du fait de mon travail, travail d'ailleurs intéressants même si fatigant des fois, et je n'ai pas besoin d'attendre une rente quelconque d'un état quelconque ou de mes connaissances pour pouvoir vivre dans le confort.

Mais il est clair que quand on attend aucun résultat de ses salariés, juste être gentil, un peu de flatterie et des sourires, ca simplifie. Mais dans le monde réel, c'est donnant donnant.

Tant qu'on est salariée (é), en effet on vit de son travail et on se doit de le faire correctement et d'avoir des résultats pour mériter son salaire mais en France le système est tel que nous avons cotisé pendant toute notre carrière (45 ans pour moi) et qu'à la retraite on touche une pension en fonction de ce que l'on a cotisé pendant  plus de 40 ans, donc c'est un dû.

lord2laze :

Mais il est clair que quand on attend aucun résultat de ses salariés, juste être gentil, un peu de flatterie et des sourires, ca simplifie. Mais dans le monde réel, c'est donnant donnant.

Le monde n'est ni noir ni blanc....
J'ai les résultats que j'attends, ne vous inquiétez pas... ou tout du moins ils sont en route... et si je n'emprunte pas la même route que vous je suis assez satisfaite de la mienne...
D'ailleurs, c'est la route qui m'est plus importante que le résultat... vu que je serai morte sans doute depuis longtemps avant de commencer seulement à l’entrapercevoir...
Une philosophie qui vous échappe probablement... tout comme celle qui m'a fait intégrer dans mes projets les possibilités de renoncement et d'échec... je n'ai aucun challenge que celui de faire ce que je veux, comme je le veux....c'est pour cela qu'actuellement, je chemine plutôt gaiement...

Je conviens que cela peut être insupportable pour certains... mais du moment que j'ai l'adhésion de ceux qui me sont chers... tout va pour le mieux...

Bien dit lys

Lys de Diego :
lord2laze :

Mais il est clair que quand on attend aucun résultat de ses salariés, juste être gentil, un peu de flatterie et des sourires, ca simplifie. Mais dans le monde réel, c'est donnant donnant.

Le monde n'est ni noir ni blanc....
J'ai les résultats que j'attends, ne vous inquiétez pas... ou tout du moins ils sont en route... et si je n'emprunte pas la même route que vous je suis assez satisfaite de la mienne...
D'ailleurs, c'est la route qui m'est plus importante que le résultat... vu que je serai morte sans doute depuis longtemps avant de commencer seulement à l’entrapercevoir...
Une philosophie qui vous échappe probablement... tout comme celle qui m'a fait intégrer dans mes projets les possibilités de renoncement et d'échec... je n'ai aucun challenge que celui de faire ce que je veux, comme je le veux....c'est pour cela qu'actuellement, je chemine plutôt gaiement...

Je conviens que cela peut être insupportable pour certains... mais du moment que j'ai l'adhésion de ceux qui me sont chers... tout va pour le mieux...

Il y a la gaieté qu'on laisse paraitre, les discours que l'on fait sur un forum, et la réalité des faits....et rien ne m'insupporte, et je ne jalouse personne, oh non

Nouvelle discussion