ethnies et comportements!!

voila certainement un thème ou chacun aurait sans doute quelque chose a dire. les cliches et les préjugés ont la peau dure.  c'est aussi très facile de parler sans prendre du recul.

que les sawas et les congolais parce qu'habitant la cote mangent tous du poisson, parlent une langue aux tonalités semblables c'est une chose. en réalité ici leur tenu c'est la sandja et le kaba. tenu approprie pour un climat souvent contraignant. oui du fait de la colonisation et de l'assimilation en portant la veste (plus que le colon) en parlant bien sa langue et en récitant (son savoir vivre) on fait preuve pour certains de (culture). c'est triste.

c'est clair qu'avec la xénophobie et même une constitution qui consacre depuis 1996 l'autochtonie et l'allogenat? ceux qui viennent de l'Ouest donc les Bamilekes ne peuvent pas toujours répondre aux provocations, de peur qu'on leur demandent de rentrer chez eux. ceci n'est pas a confondre avec un manque de courage. d'ailleurs les faits historiques montrent que le génocide perpétrer par les colons français ont eu lieu a l ouest Cameroun et en Sanaga Maritime. pour parler comme on le fait au quartier le Blanc n' a pas impressionne les Bamilekes qui tenaient et qui tiennent jusqu'aujourd'hui a un certains nombres de valeurs.

certains de ces cliches qui étaient vrais il y a un demi siècle, quand les différentes tribus venaient de leurs villages respectifs ne peuvent plus lêtre dans la cosmopolite de nos villes actuelles ou toutes ces ethnies se côtoient et s'enrichissent mutuellement. même l'accent qu'on peut avoir provient  de lutilisation régulière de nos langues camerounaises. or ceci n'est pas toujours le cas dans les grandes villes ou peu d'enfants et d'adolescents peuvent encore bien parle nos langues.

je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.

Patricia Retail a écrit:

Bonjour Carlotta,

Merci pour l'histoire éton, elle est drôle ! Si tu en a d'autres, je prends !
Bon après-midi

Patricia


Lol pour la petite anecdote: le gars est sur un palmier il fait son vin en écoutant la radion et là on n'annonce le décès d'un frère du village, on donne le programme des obsèques en informant que la famille du village est priée d'attendre le corps sur place ... le gars est resté sur le palmier jusqu'àààààààààààààààààààààà

Désolé pour le H.S!

Bonne soirée!

Patricia Retail a écrit:

Bonsoir MsRoss,

Merci c'est gentil de me conter ces petites anecdotes sur les Etons. Mes amis Camers sont Eton, je les aime beaucoup, et je suis contente que tu en sois une. Tu pourras me renseigner sur leur mentalité, leurs particularités, leurs qualités, leurs défauts, bien que chaque individu doit être différent je suppose. Si tu veux bien merci à toi.

J'ai discuté il y a 2 ou 3 mois avec une Eton très connue en France, une écrivain : Calixte Beyala sur Facebook. Elle est très sympa. Elle m'a dit que les Eton étaient très fidèles en amitié et qu'ils avaient effectivement des moments de folie. A quoi est dû cette particularité ? Mes amis Camers me disent qu'ils ont très souvent mal à la tête, ma meilleure amie leur fille et soeur à des maux de tête épouvantables. Un de ses frères a eu une méningite carabinée il y a 3 ans. Depuis il est assez violent, ombrageux, n'est jamais content.
Voilà, je te souhaite une bonne soirée et un bon dimanche.

Patricia


Bonjour Pat,
J'ai beaucoup entendu parler de Calixthe B. Durant mon enfance et adolescence, mon père ne disait que du bien d'elle, les deux ont passé beaucoup de temps ensemble à Yaoundé et Paris à plusieurs reprises dans le cadre du travail. Malheureusement, moi, j'ai pas eu la chance de la rencontrer personellement et mon père lui est décédé en 2010.
Pour ce qui concerne les Etons, ils sont éffectivement très fidèles en amitié comme l'a dit  Calixthe, on peut d'ailleurs observer la même fidelité en amour, "pour le meilleur et le pire".
Un Eton typique travaille dur pour son pain quotidien, mais sans se compliquer la vie. Il est très attaché à ses racines, culture et tradition, mais est autant accueillant et ouvert à l'etranger et à sa culture. L'Eton déteste l'hypocrisie et peut, par moment être brûtalement honnête.

Je pense que la "folie" des Eton s'interprète comme telle du fait que la plupart des Eton estiment que la brutalité est un moyen éfficace pour résoudre un problème surtout si le parti opposé ne voudrait pas collaborer, ou encore un Eton peut intervenir d'une manière aggressive s'il y'a eu une provocation à son égard ou l'un des siens, et pour la majorité des cas de "folie" même avec raison, l'Eton refuse tout simplement de controller ses émotions et ne veut s'abstenir vis-à-vis d'un adversaire.
Voici une histoire qui s'est passée à Douala: Mon oncle maternel, un mécanicien s'etait une fois retrouvé derrière les barreaux alors qu'il essayait juste de sauver sa vie. 3 individus etaient arrivés dans son garage et se sont mis à tout détruire, y compris les vehicules de ses clients. Mon oncle, naturellement très en colère, se lancera dans une bagarre avec les 3 voyous, ils les maîtrisera mais ça ne s'arrêtera pas là, il leur fera à chacun d'eux une leçon qu'ils j'oublieront jamais, tous les 3 se sont retrouvés à l'hopital avec des blessures graves. La scène avait attiré beaucoup de monde, mais pour eux, c'etait plutôt un divertissement, ce n'est que plus tard que quelqu'un a finalement fait appel aux autorités. Deux policiers arriveront donc sur les lieux et  essayeront d'arrêter mon oncle en lui disant qu'il a exageré. Ne voulant pas l'entendre de cette oreille et ne voulant pas se faire arrêter alors qu'il est le victime, mon oncle se lancera également sur les policiers et les cassera la gueule, ceux-ci s'en iront et ramèneront du renfort et maîtriseront enfin "l'Eton en colère", comme l'appellaient déjà ceux qui avaient été témoins. Plus tard, on apprendra après des enquêtes que ces 3 individus avaient été envoyés par un des "amis" de mon oncle, le soit disant ami avait un problème au tribunal et voulait que mon oncle témoigne en sa faveur. Mais mon oncle ne voulant pas mentir, raconta les faits tels qu'il les avait vécus, donc, la visite des 3 était une vengeance.
Donc, je pense que ça dépend vraiment de la mentalité de tout un chacun et aussi du milieu dont on grandit, nos qualités et nos defauts, on les retrouve aussi partout ailleurs. Moi, je n'ai jamais bagarré dans ma vie et ne le souhaite pas, quand je suis en colère,  je ne vais pas crier sur les toits, mais je ne prétend pas que tout va bien,  je n'ai jamais remarqué aucun signe de violence de la part de mon père, mais ma mère est une vraie Eton dans tous les sens. Mes oncles paternels attendent la dot dépuis 4 ans que je me suis mariée, (la dot coute très cher chez les Etons) mais je sais aussi qu'ils essayent d'exagerer parce que mon mari est "blanc", pour beaucoup,  blanc c'est synonyme de riche, il faut en profiter, mais mon mari le fera, seulement, j'insiste qu'il le fasse quand bon lui semble et ça ne sera que symbolique. Les maux de tête de ce genre, y'en a pas dans ma famille, donc, franchement, je n'en sais rien.
Bonne journée!

Moicaprice a écrit:
vaola a écrit:

Le bassa est beti mais le bulu ne l est pas . Beaucoup diront le contraire . Il est donc preferable de dire bulu , bassa, ewondo , eton etc ou tout simplement ekang comme j ai dit plus haut.


Je suis désolée de le contredire, le Bassa'a n'est pas béti, et tout camerounais le sait, la grande famille béti est composée de Ewondo, Eton, Bulu et assimilés ( Bene pour Ewondo, Ekang et fang pour Bulu, Manguissa et Sa'a pour Eton)..

D'ailleurs, la population camerounaise est composée des principaux groupes ethniques suivants: Du grand Sud vers le Grand Nord,
- les Bantous: Béti, Bassa'a, Bakundu, Maka, Douala, Pygmées
- les semi-bantous : Tikar, Baya, Bamiléké, bamoun
- les soudanais : Mousgoum, Toupouri, Boum, Matakam, Kapsiki
- les Hamités : Bororo, foulbés
- les Sémites : Arabes Choa.

Je puis assurer que ces grands groupes sont reconnaissables physiquement les uns par rapport aux autres, mais rarement en interne..


Je ne suis pas sure de tout ce mélange, mais je suis sure que les Bassa'a ne sont pas Béti du simple fait que que les  autres(Eton, Ewondo, Bulu, Manguissa etc )parlent des languages similaires les uns aux autres, mais le Bassa'a est différent. Aussi, contairement à Douala qui est une localité aussi bien qu'un groupement, Sa'a est juste une localité et ce sont les Manguissa qui y vivent, donc, j'assume que tu fais allusion aux Manguissa quand tu parles des Sa'a.

Patricia Retail a écrit:

Bonjour Mélissac, j'ai l'impression que vous toutes, vous prenez les Eton pour des idiots, sont-ils si nigauds que ça en vrai ?


.
Pat,
Biensur qu'ils ne nous prennent pas pour des idiots, bien au contraire, ils nous aiment trop, ce ne sont que des blagues et on aime bien  jouer  à ce jeux   :top:, on se moque les uns des autres et on rit  à gorge déployée  :lol:
bien qu'il y'ait des gens qui par moment prennent tout trop serieusement.

William582001 a écrit:
Patricia Retail a écrit:

Bonjour Carlotta,

Merci pour l'histoire éton, elle est drôle ! Si tu en a d'autres, je prends !
Bon après-midi

Patricia


Lol pour la petite anecdote: le gars est sur un palmier il fait son vin en écoutant la radion et là on n'annonce le décès d'un frère du village, on donne le programme des obsèques en informant que la famille du village est priée d'attendre le corps sur place ... le gars est resté sur le palmier jusqu'àààààààààààààààààààààà

Désolé pour le H.S!

Bonne soirée!


Bonjour Will,

Elle est bien celle-là aussi ! Sont si bêtes que ça !

MsRoss a écrit:
Patricia Retail a écrit:

Bonsoir MsRoss,

Merci c'est gentil de me conter ces petites anecdotes sur les Etons. Mes amis Camers sont Eton, je les aime beaucoup, et je suis contente que tu en sois une. Tu pourras me renseigner sur leur mentalité, leurs particularités, leurs qualités, leurs défauts, bien que chaque individu doit être différent je suppose. Si tu veux bien merci à toi.

J'ai discuté il y a 2 ou 3 mois avec une Eton très connue en France, une écrivain : Calixte Beyala sur Facebook. Elle est très sympa. Elle m'a dit que les Eton étaient très fidèles en amitié et qu'ils avaient effectivement des moments de folie. A quoi est dû cette particularité ? Mes amis Camers me disent qu'ils ont très souvent mal à la tête, ma meilleure amie leur fille et soeur à des maux de tête épouvantables. Un de ses frères a eu une méningite carabinée il y a 3 ans. Depuis il est assez violent, ombrageux, n'est jamais content.
Voilà, je te souhaite une bonne soirée et un bon dimanche.

Patricia


Bonjour Pat,
J'ai beaucoup entendu parler de Calixthe B. Durant mon enfance et adolescence, mon père ne disait que du bien d'elle, les deux ont passé beaucoup de temps ensemble à Yaoundé et Paris à plusieurs reprises dans le cadre du travail. Malheureusement, moi, j'ai pas eu la chance de la rencontrer personellement et mon père lui est décédé en 2010.
Pour ce qui concerne les Etons, ils sont éffectivement très fidèles en amitié comme l'a dit  Calixthe, on peut d'ailleurs observer la même fidelité en amour, "pour le meilleur et le pire".
Un Eton typique travaille dur pour son pain quotidien, mais sans se compliquer la vie. Il est très attaché à ses racines, culture et tradition, mais est autant accueillant et ouvert à l'etranger et à sa culture. L'Eton déteste l'hypocrisie et peut, par moment être brûtalement honnête.

Je pense que la "folie" des Eton s'interprète comme telle du fait que la plupart des Eton estiment que la brutalité est un moyen éfficace pour résoudre un problème surtout si le parti opposé ne voudrait pas collaborer, ou encore un Eton peut intervenir d'une manière aggressive s'il y'a eu une provocation à son égard ou l'un des siens, et pour la majorité des cas de "folie" même avec raison, l'Eton refuse tout simplement de controller ses émotions et ne veut s'abstenir vis-à-vis d'un adversaire.
Voici une histoire qui s'est passée à Douala: Mon oncle maternel, un mécanicien s'etait une fois retrouvé derrière les barreaux alors qu'il essayait juste de sauver sa vie. 3 individus etaient arrivés dans son garage et se sont mis à tout détruire, y compris les vehicules de ses clients. Mon oncle, naturellement très en colère, se lancera dans une bagarre avec les 3 voyous, ils les maîtrisera mais ça ne s'arrêtera pas là, il leur fera à chacun d'eux une leçon qu'ils j'oublieront jamais, tous les 3 se sont retrouvés à l'hopital avec des blessures graves. La scène avait attiré beaucoup de monde, mais pour eux, c'etait plutôt un divertissement, ce n'est que plus tard que quelqu'un a finalement fait appel aux autorités. Deux policiers arriveront donc sur les lieux et  essayeront d'arrêter mon oncle en lui disant qu'il a exageré. Ne voulant pas l'entendre de cette oreille et ne voulant pas se faire arrêter alors qu'il est le victime, mon oncle se lancera également sur les policiers et les cassera la gueule, ceux-ci s'en iront et ramèneront du renfort et maîtriseront enfin "l'Eton en colère", comme l'appellaient déjà ceux qui avaient été témoins. Plus tard, on apprendra après des enquêtes que ces 3 individus avaient été envoyés par un des "amis" de mon oncle, le soit disant ami avait un problème au tribunal et voulait que mon oncle témoigne en sa faveur. Mais mon oncle ne voulant pas mentir, raconta les faits tels qu'il les avait vécus, donc, la visite des 3 était une vengeance.
Donc, je pense que ça dépend vraiment de la mentalité de tout un chacun et aussi du milieu dont on grandit, nos qualités et nos defauts, on les retrouve aussi partout ailleurs. Moi, je n'ai jamais bagarré dans ma vie et ne le souhaite pas, quand je suis en colère,  je ne vais pas crier sur les toits, mais je ne prétend pas que tout va bien,  je n'ai jamais remarqué aucun signe de violence de la part de mon père, mais ma mère est une vraie Eton dans tous les sens. Mes oncles paternels attendent la dot dépuis 4 ans que je me suis mariée, (la dot coute très cher chez les Etons) mais je sais aussi qu'ils essayent d'exagerer parce que mon mari est "blanc", pour beaucoup,  blanc c'est synonyme de riche, il faut en profiter, mais mon mari le fera, seulement, j'insiste qu'il le fasse quand bon lui semble et ça ne sera que symbolique. Les maux de tête de ce genre, y'en a pas dans ma famille, donc, franchement, je n'en sais rien.
Bonne journée!


Bonjour MsRoss,

Ha ça c'est une étude bien complète sur les Etons, merci. Tu me rassure sur ce peuple qui est le tien, sont "normaux" en fin de compte. Ils ont un fichu caractère par contre, je m'en suis rendu compte. Par contre, ceux que je connais pour eux, la dot n'est pas très importante. Si le marié peut payer c'est bien, sinon ils n'en font pas toute une affaire.

J'espère que tu te portes bien et tes enfants aussi. Passes une très bonne journée. Il fait beau chez moi à Guérande, enfin !!!

Patricia

Patricia Retail a écrit:

Bonjour MsRoss,

Ha ça c'est une étude bien complète sur les Etons, merci. Tu me rassure sur ce peuple qui est le tien, sont "normaux" en fin de compte. Ils ont un fichu caractère par contre, je m'en suis rendu compte.

...
Patricia


là t'as failli m'inquiété Patricia!
Crois-tu que parce qu'il y a des blagues belge que tous les belges sont idiots? non évidemment, Sache alors pour nos frères Eton c'est la même chose. En fait l'Eton est sans gène et de ce fait n'as pas peur du ridicule ce qui fait qu'il osera afficher son ignorance là ou les autres feront semblant de connaitre ou copieront sans comprendre. De ce fait on le verra faire plus de bourde d'ou "l'illusion" d'une plus grande naïveté.

Je me permet de renchérir en disant que tous les camerounais s'accordent pour dire qu'en général ils sont francs et peu enclin à la duplicité (sauf ceux qui font de la politique évidemment!) et qu'en amitié ils sont généralement très fidèle. une fois de plus aucune règles ne souffre d'exceptions, donc ne pas fermer les yeux. la bêtises et la méchanceté est tout de même uniformément répartie dans toute l'humanité, quelque soit la race ou la religion. Ce qui la nuance c'est l'éducation et la culture.

Bien vrai en principe !

Merci pour les Belges Frangin lol j'avais peur que ce soit notre tour ! Ouf j'ai échappé belle.  :gloria

Steph.k a écrit:
lyssy a écrit:

Pensez vous aussi qu'on peut,au premier contact seulement, facilement reconnaitre si un camerounais est de telles ou autres ethnies par son accent, son habillement, son maquillage, son teint, son accueil...et voir sa façon de marchander? Je peut me tromper, et sans toute fois indexer ou offenser qui que se soit, les betis par exemple, de manière ramassée l'on les reconnaitrais surement par leur accent...
A vous


bonjour Lyssy,

mon amie est douala par son père et bassa par sa mère et quand elle parle avec des gens elle me dit voila lui il est bamikele ou beti  etc........  juste en observant son comportement ou son écoutant son accent !
y a t il une  rivalité entre ces différentes ethnies  ?


Bonsoir Mon Steph.k,

il ya même les rivalités au sein d'une même ethnie et dans une même famille au sein d'un même village  surtout quand la polygamie est de partie.
C'est assez complexe en fait et cela dépend de nombreux facteurs sujet à de nombreuses questions.

dillinger09 a écrit:
Steph.k a écrit:
lyssy a écrit:

Pensez vous aussi qu'on peut,au premier contact seulement, facilement reconnaitre si un camerounais est de telles ou autres ethnies par son accent, son habillement, son maquillage, son teint, son accueil...et voir sa façon de marchander? Je peut me tromper, et sans toute fois indexer ou offenser qui que se soit, les betis par exemple, de manière ramassée l'on les reconnaitrais surement par leur accent...
A vous


bonjour Lyssy,

mon amie est douala par son père et bassa par sa mère et quand elle parle avec des gens elle me dit voila lui il est bamikele ou beti  etc........  juste en observant son comportement ou son écoutant son accent !
y a t il une  rivalité entre ces différentes ethnies  ?


Bonsoir Mon Steph.k,

il ya même les rivalités au sein d'une même ethnie et dans une même famille au sein d'un même village  surtout quand la polygamie est de partie.
C'est assez complexe en fait et cela dépend de nombreux facteurs sujet à de nombreuses questions.


Sache que chacun connaît sa place et la tâche qui lui incombe. il y a des obligations et des pressions qu'un néophyte ne peut appréhender et plus encore quand il n'est pas camerounais, genre Français...et tout cela est encore plus complexe quand on sait qu'il n'existe pas un modèle Camerounais tant il y a d'ethnies.

dillinger09 a écrit:
dillinger09 a écrit:
Steph.k a écrit:


bonjour Lyssy,

mon amie est douala par son père et bassa par sa mère et quand elle parle avec des gens elle me dit voila lui il est bamikele ou beti  etc........  juste en observant son comportement ou son écoutant son accent !
y a t il une  rivalité entre ces différentes ethnies  ?


Bonsoir Mon Steph.k,

il ya même les rivalités au sein d'une même ethnie et dans une même famille au sein d'un même village  surtout quand la polygamie est de partie.
C'est assez complexe en fait et cela dépend de nombreux facteurs sujet à de nombreuses questions.


Sache que chacun connaît sa place et la tâche qui lui incombe. il y a des obligations et des pressions qu'un néophyte ne peut appréhender et plus encore quand il n'est pas camerounais, genre Français...et tout cela est encore plus complexe quand on sait qu'il n'existe pas un modèle Camerounais tant il y a d'ethnies.


tout est codifié et contrairement aux apparences et au prisme dont nous nous servons nous étrangers pour comprendre comment cela fonctionne crois moi, tout es parfaitement structuré malgré les différences entre chaque ethnie. et même s'il est vrai que les ethnies se regroupes dans leur relations par affect ce n'est pas plus important que le corse se défend d'être corse avant d'être français. tout est bien ordonné et suit une logique qu'il faut savoir décrypter ;)

dillinger09 a écrit:
Steph.k a écrit:
lyssy a écrit:

Pensez s


bonjour Lyssy,

mon amie est douala par son père et bassa par sa mère et quand elle parle avec des gens elle me dit voila lui il est bamikele ou beti  etc........  juste en observant son comportement ou son écoutant son accent !
y a t il une  rivalité entre ces différentes ethnies  ?


Bonsoir Mon Steph.k,

il ya même les rivalités au sein d'une même ethnie et dans une même famille au sein d'un même village  surtout quand la polygamie est de partie.
C'est assez complexe en fait et cela dépend de nombreux facteurs sujet à de nombreuses questions.


salut dillinger,

ok j'imagine bien et dont nous occidentaux ne comprenons pas tous les mécanismes, la polygamie en fait partit .........!

FIIAA a ecrit :
je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.

l ubuntu c est koi stp

trs cher patricia
jamais on a pense ke l eton est idiot; en faite ce ne sont ke des blagues
tout peuple en a pour la bne ambiance et des souvenirs
chez les ewondos
ex: l ewondo meme kan il n est rien   dit tjrs je vais te montrer tu verras ki j suis pour aprs prendre la cle des champs  .......
j ai connu bamileke  kan j faisais hôtellerie  alors kan il m intriguais  en disant  j dis ke  j suis
je lui disais aprs avoir cajoler les sous tu m cajoles aussi
c etait juste pr rire

Quelquun d'ubuntu désigne une personne qui sachant que ce qu'elle est, est intimement lié à ce que sont les autres, donc il est parfois traduit en l'appliquant au « je » : « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ». C'est un concept fondamental de la philosophie de la réconciliation développée par Desmond Mpilo Tutu avec l'abolition de l'apartheid.

melissac a écrit:

FIIAA a ecrit :
je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.

l ubuntu c est koi stp

trs cher patricia
jamais on a pense ke l eton est idiot; en faite ce ne sont ke des blagues
tout peuple en a pour la bne ambiance et des souvenirs
chez les ewondos
ex: l ewondo meme kan il n est rien   dit tjrs je vais te montrer tu verras ki j suis pour aprs prendre la cle des champs  .......
j ai connu bamileke  kan j faisais hôtellerie  alors kan il m intriguais  en disant  j dis ke  j suis
je lui disais aprs avoir cajoler les sous tu m cajoles aussi
c etait juste pr rire


Merci Mélissac et bonjour à toi,

Je crois que j'ai compris cette fois-ci ! C'est comme chez nous avec les Bretons on dit qu'ils boivent plus que de raison, mais en fait dans toutes les régions il y a des gens qui abuse. Tout comme on dit têtu comme un Breton. Mais il n'y a pas qu'eux. Les Vendéens le sont tout autant !

Bon après-midi
Pat

:D trés drole donc méme si le corp faisias un mois à la morgue il devait tjr rester sur le palmier? mdr

FIIAA a écrit:

voila certainement un thème ou chacun aurait sans doute quelque chose a dire. les cliches et les préjugés ont la peau dure.  c'est aussi très facile de parler sans prendre du recul.

que les sawas et les congolais parce qu'habitant la cote mangent tous du poisson, parlent une langue aux tonalités semblables c'est une chose. en réalité ici leur tenu c'est la sandja et le kaba. tenu approprie pour un climat souvent contraignant. oui du fait de la colonisation et de l'assimilation en portant la veste (plus que le colon) en parlant bien sa langue et en récitant (son savoir vivre) on fait preuve pour certains de (culture). c'est triste.

c'est clair qu'avec la xénophobie et même une constitution qui consacre depuis 1996 l'autochtonie et l'allogenat? ceux qui viennent de l'Ouest donc les Bamilekes ne peuvent pas toujours répondre aux provocations, de peur qu'on leur demandent de rentrer chez eux. ceci n'est pas a confondre avec un manque de courage. d'ailleurs les faits historiques montrent que le génocide perpétrer par les colons français ont eu lieu a l ouest Cameroun et en Sanaga Maritime. pour parler comme on le fait au quartier le Blanc n' a pas impressionne les Bamilekes qui tenaient et qui tiennent jusqu'aujourd'hui a un certains nombres de valeurs.

certains de ces cliches qui étaient vrais il y a un demi siècle, quand les différentes tribus venaient de leurs villages respectifs ne peuvent plus lêtre dans la cosmopolite de nos villes actuelles ou toutes ces ethnies se côtoient et s'enrichissent mutuellement. même l'accent qu'on peut avoir provient  de lutilisation régulière de nos langues camerounaises. or ceci n'est pas toujours le cas dans les grandes villes ou peu d'enfants et d'adolescents peuvent encore bien parle nos langues.

je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.


T'as raison frangin

bonsoir

je ressuscite un vieux topic parce que j'ai rencontré une femme maka et elle semblait tres enigmatique sur les caractéristiques de sa tribu.

Vengeurs et anthropophages, je dois avouer que ce que j'ai lu sur internet ne me donne pas envie d'accepter son invitation à diner, de peur de passer sur le menu

Plus sérieusement, quelqu'un peut m'éclairer

merci pour vos réponses

Bonjour a tous,toutes.
j'ai pris le temps de lire.
je ne connaissais pas car pour moi je ne vois pas de différence si ce n'est qu'il y a des peaux claires sans doute métisse a moins qu'elle s'éclaircisse pour devenir blanche.des chocolats,des complètement noires.
Ni dire qui est congolais ,camerounais ,africain...
Je n'est pas demandé a ma femme de quelle ethnie elle est....elle est native de près de nanga. Bref
Pour vous ça a de l'importance vous avez réussi l'amalgame ,c'est bien .
Pour ce qui est des traditions pour le mariage.j'estime que ça devrait évoluer et que cela devienne symbolique.
Les jeunes qui se marient on besoin d'argent pour se mettre en ménage,il faut les aider plutôt.
que leur mettre un fardeau au départ
Juste pour vous dire  ,je n'ai pas donné de dote et je n'e donnerai pas.
Par contre j'estime leur avoir beaucoup apporté .La c'est du domaine privé
bonne journée.

Durandro : je ne pense pas que savoir reconnaitre un chinois d'un japonais puisse être considérer comme du mépris ou du racisme !

Le fait que vous ne sachiez pas de quelle ethnie votre épouse est originaire se rapproche plus du manque d'intéret que de tout autre sentiment !

Je questionne souvent mais pas systématiquement mes relations sur leurs origines et il est à noter que des traits de caractère, des comportements les différencient selon les ethnies.

Comportements communs qui pourraient vite devenir des généralisations dont je me garde bien

Les femmes nangas ont une réputation terrible que je n'ai pas eu la chance de trouver chez mon ex-femme, mais une de ses soeurs m'en a fait profiter

courage
cordialement

Bonjour
Bizarre comme réponse vraiment bizarre.......vous avez dit bizarre?
Est qu'il a des psy a Yaoundé..je pense qu'il doit y en avoir
Question a 1 : L'Amour est il supérieur a L'ethnie ou vis versa?

Dépéchez vous je ramasse les copies dans  1 heure

Bonne journée a mes cheres lectrices  ou lecteurs

durandro a écrit:

Bonjour
Bizarre comme réponse vraiment bizarre.......vous avez dit bizarre?
Est qu'il a des psy a Yaoundé..je pense qu'il doit y en avoir
Question a 1 : L'Amour est il supérieur a L'ethnie ou vis versa?

Dépéchez vous je ramasse les copies dans  1 heure

Bonne journée a mes cheres lectrices  ou lecteurs


Bonjour
Je ne pense pas que l'on puisse comparer l'ethnie et l'amour .On ne choisit pas son ethnie mais jusquà preuve du contraire on choisit la personne qu'on aime .L'ethnie est quelque chose de complétement absurde et conceptuel alors que l'amour est palpable .

belpas a écrit:

L'ethnie est quelque chose de complétement absurde et conceptuel alors que l'amour est palpable .


L'amour n'est pas palpable et je crois que c'est ce qui en fait la magie.
L'influence de l'éthnie est pas tellement plus palpable non plus mais est reconnaissable dans les comportements, la façon de penser, une éthique, des valeurs.

Les allemands ne sont pas les mêmes que les français, les belges ou les hollandais.

pardon pour le retard de la copie  :D
cordialement

menthol34 a écrit:
belpas a écrit:

L'ethnie est quelque chose de complétement absurde et conceptuel alors que l'amour est palpable .


L'amour n'est pas palpable et je crois que c'est ce qui en fait la magie.
L'influence de l'éthnie est pas tellement plus palpable non plus mais est reconnaissable dans les comportements, la façon de penser, une éthique, des valeurs.

Les allemands ne sont pas les mêmes que les français, les belges ou les hollandais.

pardon pour le retard de la copie  :D
cordialement


Quand je dis l'amour est palpable cela n'implique pas nécessairement qu'il est visible à lil nu!! il est le résultat de réactions chimique dans notre organisme...Par contre l'influence de l'ethnie il serai bon de se poser la question de savoir ce que l'on entend par influence de l'ethnie . Parle t on de l'ethnie d'origine ? ou de l'ethnie dans laquelle on a grandit ? qu'en est-il de ceux qui ont grandit à la frontière entre deux ethnies? qu'en est-il de ceux qui ont changé de milieu de vie au cours de leur existence ?

je pense plutot que l'education et le lieu où l'on a vécu sont parfois les choses qui definissent un comportement et pas l'ethnie. il y a certains comportements que l'on ne peut pas adopter partout, alors que l'on soit de telle ou telle ethnie, notre bonne ou mauvaise éducation et j'irai meme un peu plus dans le domaine de la psychanalyse et dirai que notre "moi" nous empecherait de nous comporter comme on veut dans une société où ce comportement n'est pas approprié.

Et si on vit dans un village  où l'on regle tout avec la force, dans ce milieu le "ca" aurait voie libre car dans ce milieu ce comportement est permi.et tout cela n'a toujours rien avoir avec l'ethnie

lyssy a écrit:
FIIAA a écrit:

certains de ces cliches qui étaient vrais il y a un demi siècle, quand les différentes tribus venaient de leurs villages respectifs ne peuvent plus lêtre dans la cosmopolite de nos villes actuelles ou toutes ces ethnies se côtoient et s'enrichissent mutuellement. même l'accent qu'on peut avoir provient  de lutilisation régulière de nos langues camerounaises. or ceci n'est pas toujours le cas dans les grandes villes ou peu d'enfants et d'adolescents peuvent encore bien parle nos langues.

je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.


T'as raison frangin


je partage votre avis, les préjugés ont la peau dure, ceux qui voient les autres au travers de ceux-ci ne réalisent même pas le tord que cela peut provoquer aux concernés surtout quand ils sont négatifs,
moi j'en ai entendu des vertes et des pas mûres à l'école quand je suis arrivée en France, l'adolescente que j'étais a failli bagarrer plus d'une fois tellement c'était loin de mon vécu en Afrique
petit florilège: "t'es africaine et t'as jamais vu un lion en vrai?, toi tu mets pas un os dans le nez j'espère?  là-bas ils font l'école sous les arbres, ils mangent des humains... il y'a même une camarade de fac quand elle a su mon origine qui m'a dit qu'elle aimerait bien aller rendre visite à son père qui s'était installé au Cameroun, mais qu'elle était tétanisée à l'idée d'être vendue là-bas [sic], lors des vacances au pays basque, le chef d'orchestre qui lance une blague douteuse devant la foule immense comme quoi son groupe et lui pendant leur tournée internationale avaient fait escale au Congo, à leur surprise le chef d'orchestre congolais était tout seul ce soir là, probablement qu'il avait mangé tous les membres de son groupe, la foule était hilare et j'étais certainement la seule à être gênée, car c'est ce genre d'humour débile qui alimente encore plus les préjugés.
avec un peu de recul, je me rends compte que c'est l'ignorance qui alimente les préjugés, en me mettant à la place de mes camarades, j'ai compris qu'ils me ressortaient que ce qu'ils avaient vu dans des reportages ultra-négatifs sur l'Afrique qui passent sur leur TV, et quand on manque de curiosité on s'arrête à ce que TF1 raconte sans chercher à en savoir plus
mais le plus surprenant dans ce topic est le fait que la question ait été posée par une personne qui connait pourtant le pays et ses valeurs, mais qui visiblement préfère croire des "légendes urbaines" datant de je ne quel siècle pour se faire une idée sur les populations locales alors qu'il suffit juste de les côtoyer
évoquer la supposée "anthropophagie" des populations de l'est en 2014 relève de l'absurde
moi je n'arrive pas à voir de réelles différences entre les camerounais que je connais ici, j'ai des copines bassa, bamilékés, betis, douala etc... celles avec qui je m'entends le plus ne sont pas forcément de mon ethnie, tout dépend le plus souvent de l'éducation qu'elles ont reçu dans leur famille et dont on ne saurait généraliser sur leur ethnie

Alexandra80 a écrit:
lyssy a écrit:
FIIAA a écrit:

certains de ces cliches qui étaient vrais il y a un demi siècle, quand les différentes tribus venaient de leurs villages respectifs ne peuvent plus lêtre dans la cosmopolite de nos villes actuelles ou toutes ces ethnies se côtoient et s'enrichissent mutuellement. même l'accent qu'on peut avoir provient  de lutilisation régulière de nos langues camerounaises. or ceci n'est pas toujours le cas dans les grandes villes ou peu d'enfants et d'adolescents peuvent encore bien parle nos langues.

je suis bamileke de Mbalmayo et en dehors de ce qui me connaissent (mon nom) personne n'a pu dire de quelle ethnie je viens. mon accent ne me trahit pas, mon visage non plus . je suis ouvert sur le monde. parce que je suis convaincu que l'ubuntu est l'avenir du monde. je sais aussi doù je viens et connais les valeurs qui sont les nôtres . je suis simplement  un citoyen camerounais.


T'as raison frangin


je partage votre avis, les préjugés ont la peau dure, ceux qui voient les autres au travers de ceux-ci ne réalisent même pas le tord que cela peut provoquer aux concernés surtout quand ils sont négatifs,
moi j'en ai entendu des vertes et des pas mûres à l'école quand je suis arrivée en France, l'adolescente que j'étais a failli bagarrer plus d'une fois tellement c'était loin de mon vécu en Afrique
petit florilège: "t'es africaine et t'as jamais vu un lion en vrai?, toi tu mets pas un os dans le nez j'espère?  là-bas ils font l'école sous les arbres, ils mangent des humains... il y'a même une camarade de fac quand elle a su mon origine qui m'a dit qu'elle aimerait bien aller rendre visite à son père qui s'était installé au Cameroun, mais qu'elle était tétanisée à l'idée d'être vendue là-bas sic
avec un peu de recul, je me rends compte que c'est l'ignorance qui alimente les préjugés, en me mettant à la place de mes camarades, j'ai compris qu'ils me ressortaient que ce qu'ils avaient vu dans des reportages ultra-négatifs sur l'Afrique qui passent sur leur TV, et quand on manque de curiosité on s'arrête à ce que TF1 raconte sans chercher à en savoir plus
mais le plus surprenant dans ce topic est le fait que la question ait été posée par une personne qui connait pourtant le pays et ses valeurs, mais qui visiblement préfère croire des "légendes urbaines" datant de je ne quel siècle pour se faire une idée sur les populations locales alors qu'il suffit juste de les côtoyer
évoquer la supposée "anthropophagie" des populations de l'est en 2014 relève de l'absurde
moi je n'arrive pas à voir de réelles différences entre les camerounais que je connais ici, j'ai des copines bassa, bamilékés, betis, douala etc... celles avec qui je m'entends le plus ne sont pas forcément de mon ethnie, tout dépend le plus souvent de l'éducation qu'elles ont reçu dans leur famille et dont on ne saurait généraliser sur leur ethnie


Voici un post avec lequel je suis d'accord à 100% , ayant été moi même dans la même situation face à des camarades qui étaient étonné par le fait que je parle le Français , qui me demandaient pourquoi je ne parle pas "l'africain" ou si je sais bien grimper aux arbre .Ce genre de préjugés ont été la cause de beaucoup de malheurs et de tragédies.

les Douala sont reconnaissables de loin grâce à leurs SANDJA et leurs chemises amidonnés avec un repassage tensionné. pour eux la vie à deido est la plus belle à part Paris et donc, si tu rencontres un douala hors des cantons il sea NERVEUX