France-Québec : je t'aime moi non plus

Bonjour à tous,

Moi qui croyais que l'amitié franco-québécoise était profonde et sincère, je m'aperçois à la lecture de vos messages que beaucoup de québécois ne nous apprécie pas. Est-ce véritablement pour notre arrogance, ce qui, je vous l'accorde, est tout-à-fait déplacé (surtout dans notre pauvre situation socio-économique) ? Ou bien serait-ce le fait que les français ont cédé la nouvelle France aux anglais et tourné les talons en abandonnant leurs compatriotes ? Ou bien les deux ?

Qu'en pensez-vous ?

La France et le Québec ont un lointain passé commun. Mais aujourd'hui, il n'y a pas beaucoup de liens entre la France et le Québec. Quand on s'y installe, on fait partie d'une communauté d'immigrants comme il y en a beaucoup d'autres.

Les raisons qui poussent certains Québécois à ne pas apprécier les Français s'expliquent à mon sens pour deux raisons :
- Le comportement de certains Français qui ne se rendent pas compte que personne les attend. Ils pensent que la vie est plus facile au Québec et ont des exigeances. Patatra quand ils arrivent;
- certains idéaux politiques qui poussent certains Québécois à penser que les Français vont se ranger du côté de la cause indépendantiste sous prétexte que nous parlons français.

En pratique, je ressens beaucoup d'indifférence par rapport à mes origines. Et heureusement que les gens ne font pas remarquer mes origines à tout bout de champs. Mais quand ça arrive à l'occasion d'une discussion, c'est en général de la sympathie que je ressens envers la France. D'un autre côté, je prends facilement de la distance avec ceux qui me semblent antipathique.

Est-ce à dire que finalement, le seul point commun entre la France est le Québec est la langue française ? Je suis sceptique..... Je crois que les liens qui nous unissent ou nous désunissent sont beaucoup plus profonds que ça ! On ne peut ni refaire l'histoire, ni l'effacer.... Je lis sur votre site, des témoignages de français qui n'arrivent pas à se faire des amis autres que français. J'ai moi-même reçu quelques réflexions anti-françaises lorsque j'étais là-bas en octobre dernier.

Cela dit, je n'en fais pas une généralité ! Et ça ne m'empêchera pas d'épouser mon amour de québécois.

Je prépare mon départ et je suis confiante.

J'ai bien conscience que notre lointain "passé commun", comme vous dites ne me donne absolument pas le droit de me croire en terrain conquis. A moi de m'adapter et non pas l'inverse.

A ceux qui disent que la France les a abandonné, je répondrais que c'est probablement le plus beau cadeau qu'elle ait fait au Québec.... Sans quoi, elle l'aurait entraîné dans sa "mouise"....

J'aime mon pays, mais il faut bien reconnaître que la France, c'est grandeur et décadence.......

Cela dit, ce n'est pas pour cette raison que je pars en Québec...

Qui prend mari, prend pays...

Voilà, c'est dit !!!

Djessy, vous parlez vous-même d'arrogance. Vous pensez vraiment que c'est un trait typique des Français ?

Tous les Québécois ne se ressemblent pas et tous les Français non plus. Mais c'est certain que le fait d'arriver ici et de se sentir en terrain conquis, d'être arrogant ou complaisant, de penser qu'il connaît tout mieux que nous n'aidera en rien la cause de l'immigrant, qu'il soit français ou autre.

djessy :

Est-ce à dire que finalement, le seul point commun entre la France est le Québec est la langue française ? Je suis sceptique..... Je crois que les liens qui nous unissent ou nous désunissent sont beaucoup plus profonds que ça ! On ne peut ni refaire l'histoire, ni l'effacer.... Je lis sur votre site, des témoignages de français qui n'arrivent pas à se faire des amis autres que français. J'ai moi-même reçu quelques réflexions anti-françaises lorsque j'étais là-bas en octobre dernier.

Depuis la défaite des  plaines d'Abraham en 1759, le Québec a fait son chemin seul (ou plutôt sous couvert de l'Empire Britannique). Les Québecois sont devenus des Nord-Américains qui parlent français et non des Français en Amérique du Nord. Il y a toujours ce lien historique que l'on retrouve un peu partout au Québec mais je pense qu'un Français qui s'installe au Québec ne doit pas trop compter là dessus. Même si tu rencontres de la sympathie de la part d'un Québécois qui connait bien son histoire, la différence culturelle est telle qu'elle risque de causer plus de problème que l'histoire ne créera de liens.
D'où l'importance de venir au Québec et de bien prendre son temps à comprendre que les Français et les Québécois sont aujourd'hui culturellement très différents. Tu auras très vite fait de faire un faux pas. Par exemple en amitié comme tu le soulignes, il y a beaucoup d'incompréhension car on ne conçoit pas l'amitié de la même façon.

[i]« ... la différence culturelle est telle qu'elle risque de causer plus de problème que l'histoire ne créera de liens.»[/

Très bons commentaires... et j'aime bien cette petite phrase que j'ai citée. ;)

Pour répondre à Ensaimada, oui je pense que les français ont la fâcheuse habitude de se poser en   donneurs de leçons et se querellent à la moindre occasion. C'est dans nos gênes et on y changera rien. Ca dure depuis 2000 ans.... C'est d'ailleurs, ce qui ressort très souvent dans les témoignages sur ce forum, tant du côté québécois que du côté français. C'est fort dommage car l'attitude arrogante de certains français à l'étranger véhicule une mauvaise image de notre pays ! A commencer par  notre cher Président qui s'amuse à jouer les zorro un peu partout (ceci est très subjectif et n'engage que moi).

En ce qui concerne le Québec, il y aussi les français qui hélas, croient que ce pays leur appartient pour les raisons qu'on connaît... Dès lors, il est normal et logique qu'on se fasse "jeter" !!!

Bon, ça, c'est pour les imbéciles et les ignorants.... Maintenant, il y a quand même, je pense, une majorité de français qui relève le niveau. Sympas, ouverts d'esprit, drôles, simples.... et qui ont su s'adapter aux dures conditions de vie de leur pays d'accueil ! Que voulez-vous, il y a des abrutis partout dans le monde et nous n'échappons pas à la règle !!

Je trouve très intéressant également, le commentaire de Francocanada concernant la différence culturelle ! "Les Québécois ne sont pas des français en Amérique du Nord mais des Nord-américains qui parlent français" Je me garderais bien d'émettre le moindre commentaire là-dessus, n'étant ni l'un ni l'autre. Néanmoins, je serais interéssée d'avoir le point de vue des québécois eux-mêmes car il n'y a qu'eux qui peuvent donner leur avis sur ce sujet. Quoi qu'il en soit, je trouve tout ceci très enrichissant d'échanges...... culturels......

Encore une chose : Je ne vois pas en quoi la différence culturelle pourrait "poser des problèmes"  plus que l'histoire n'a crée et créera de liens ! Quand on a l'esprit un tant soit peu ouvert, quand on sait être un minimum tolérant et qu'on a l'intelligence d'accepter la différence, quelle qu'elle soit, alors il ne devrait pas y avoir de problèmes..... c'est du moins mon opinion.

voili, voilou.....

djessy :

Encore une chose : Je ne vois pas en quoi la différence culturelle pourrait "poser des problèmes"  plus que l'histoire n'a crée et créera de liens ! Quand on a l'esprit un tant soit peu ouvert, quand on sait être un minimum tolérant et qu'on a l'intelligence d'accepter la différence, quelle qu'elle soit, alors il ne devrait pas y avoir de problèmes..... c'est du moins mon opinion.

voili, voilou.....

Ce n'est pas tellement d'avoir l'esprit ouvert et de la tolérance. C'est beaucoup plus subtil. Par exemple, un comportement qui te semblera à toi tout à fait naturel, et qui sera mal perçu par tes nouveaux compatriotes parce que eux, ne fonctionnent pas ainsi.
Je prends un exemple : la santé. Lorsque tu fais un examen, tu n'as pas de résultat direct. Il faut attendre que le médecin qui les a prescrits reçoivent les résultats, puis te les communique. (s'il y pense). Sous prétexte que, n'étant pas dans le milieu médical, tu es incapable d'interpréter une conclusion d'analyse biologique ou de radio. Dans notre pays, nous sommes sensibilisés à cette interprétation et recevons nous-même cette information. Ici, il faut insister parfois un peu lourdement pour recevoir ces informations qui nous concernent personnellement, pour lesquelles quelquefois on a payé, en parallèle avec le médecin. Moi j'y arrive enfin, mais ce n'est pas toujours simple de convaincre un médecin, un radiologue ou une infirmière québécois.

djessy :

Encore une chose : Je ne vois pas en quoi la différence culturelle pourrait "poser des problèmes"  plus que l'histoire n'a crée et créera de liens ! Quand on a l'esprit un tant soit peu ouvert, quand on sait être un minimum tolérant et qu'on a l'intelligence d'accepter la différence, quelle qu'elle soit, alors il ne devrait pas y avoir de problèmes..... c'est du moins mon opinion.

voili, voilou.....

Tu caricatures trop les choses en parlant d'un côté des imbéciles et des ignorants, et de l'autre des sympas et ouverts d'esprit. Par exemple, les Québecois sont très accueillants, facile d'accès, et consensuels. Quand tu t'installes au Québec, tu penseras rapidement avoir de l'amitié naissante avec certaines personnes tellement le contact est facile. Mais ce n'est pas de l'amitié car nous n'avons pas les mêmes références culturelles. Les signes non-dit qui traduisent "J'aimerai que l'on soit ami" ne sont pas les mêmes. Tu auras beau être tolérant et ouvert d'esprit que tu seras quand même dans une situation d'incompréhension due à une différence culturelle.
Je parle de l'amitié mais il y a des différences culturelles un peu partout qui nous améne très facilement à faire des faux pas. Même avec la meilleure volonté du monde, personne ne peut arriver en comprenant tout et sans faire de faux pas. C'est ça aussi la période d'intégration. Ça dure des années et encore aujourd'hui je continue à en apprendre.

ouh la la !!! C'est si dur que ça de s'intégrer et de se faire accepter par les québécois ?


Si j'ai bien compris, les québécois sont avant tout des nord-américains c'est ça ? des nord-américains ? des canadiens ? Pourtant ils se frustrent si on les appelle les canadiens ! Ils répondent qu'ils sont québécois.... J'y perd mon latin !!!!

djessy :

ouh la la !!! C'est si dur que ça de s'intégrer et de se faire accepter par les québécois ?

Si j'ai bien compris, les québécois sont avant tout des nord-américains c'est ça ? des nord-américains ? des canadiens ? Pourtant ils se frustrent si on les appelle les canadiens ! Ils répondent qu'ils sont québécois.... J'y perd mon latin !!!!

Appelle les par leur prénom, c'est plus simple :D Tous les Québecois ne se choqueront pas de les appeler des Canadiens. Mais dire canadien rappelle qu'ils font partie du Canada. Ça raméne à la question politique du Québec au sein du Canada. C'est un sujet sensible qu'il vaut mieux éviter.

Regarde un Gars une Fille en version française et en version québecoise. C'est exactement les mêmes sketches, les mêmes dialogues. Pourtant la version québecoise ne fait pas rire les français et la version française ne fait pas rire les québecois. Ce n'est pas les mêmes références culturelles. Je n'ai pas réussi à trouver 2 épisodes identiques pour montrer la différence mais regarde celui çi : http://www.youtube.com/watch?v=yeQxiFO4qLc L'humour est aussi quelque chose auquel il est très difficile à s'adapter. Il vaut mieux éviter les blagues.

djessy :

ouh la la !!! C'est si dur que ça de s'intégrer et de se faire accepter par les québécois ?

Nooooon !!! Ce n'est pas si difficile que ça ;) . Ça dépend des Québécois .... Comme ça dépend des immigrants .... La sauce prend ou pas.

Cherrybee :
djessy :

ouh la la !!! C'est si dur que ça de s'intégrer et de se faire accepter par les québécois ?

Nooooon !!! Ce n'est pas si difficile que ça ;) . Ça dépend des Québécois .... Comme ça dépend des immigrants .... La sauce prend ou pas.

C'est plus que "la sauce prend ou pas". L'immigrant doit faire un effort d'adaptation et de compréhension de la société québecoise. Sinon ça ne fonctionne pas. Il y en a beaucoup qui vivent dans une bulle sans vraiment s'intégrer. Mais sur le long terme, ils finissent tôt ou tard par se planter. Je connais même une personne qui a vécu dans sa bulle pendant 10 ans avant de craquer et faire un brutal retour en France. On ne change pas 30 ans d'éducation et de culture européenne si facilement que ça.

Commentaires vraiment intéressants. Pour ce qui est de la culture, oui, il y a forcément une différence. On ne peut pas faire abstraction du fait que nous ne sommes que 6 millions de francophones au Québec à vivre dans un mer anglophone. Nous tentons de survivre et de conserver notre langue comme nous le pouvons. Mais force est de constater que beaucoup de gens écoutent la radio en anglais, la télé en anglais, l'anglais est partout. Certains travaillent même presque juste en anglais. Ce n'est pas mal... c'est juste la réalité. Et notre style de vie, forcément, est nord-américain. Alors oui, nous sommes des francophones, mais nord-américains, avec tout ce que cela implique comme style de vie et comme mode de vie. Et là, il y en aurait long à écrire à ce sujet.

Et je ne suis pas choquée du tout si on me dit que je suis canadienne. Personnellement, je me considère avant tout québécoise, ne me sentant pas beaucoup d'affinités avec le ROC (Rest of Canada); c'est pratiquement un univers différent, tout comme je ne me sens pas d'affinités avec le Vermont ou le New-Hampshire, même s'ils ont les mêmes grandes chaînes de magasins et de boutiques, et qu'on ne se sent pas vraiment perdu lorsqu'on traverse la frontière.

soyons tous humble et unie c'est ça le plus important dans la vie d'un homme quel qu’en soit ton originalité la culture diffère mais les HOMME reste eu même a toi et ton amant d'en tiré une conclusion et maitre fin aux imagination

Merci pour le lien d'un gars, une fille version québécoise que je viens de visionner. Je ne trouve pas qu'il y ait une grande différence entre l'humour français et l'humour québécois et j'y ai retrouvé nos chouchou et loulou à nous. Soit dit en passant, ici il est 6 h OO du matin et ça fait du bien de commencer la journée en se marrant.

Je me permettrais de conseiller aux français, s'ils ne connaissent pas encore, d'aller voir aussi les têtes à claques.

Me voilà rassurée, au moins sur ce point. L'humour.... et pour moi, l'humour est universel, tout comme l'amitié et l'amour !!!

Après, il y a l'humour lourd, glauque, moqueur, douteux et même l'humour méchant ! Et ça aussi, c'est universel...

Finalement, que ce soit l'humour ou l'amitié, tout est question de ressenti, d'affinités et de feeling entre deux ou plusieurs personnes.

Pour mon expérience personnelle, j'ai été invité à diner ou à souper chez plusieurs familles québécoises et je n'ai pas ressenti le moindre malaise, la moindre incompréhension. Bien au contraire...

A vous lire, on a l'impression que les québécois sont des extraterrestres ! Québécois ou nord-américains qui parlent français, canadiens, ou canadien d'Amérique du nord, ou québécois du canada d'Amérique du nord... (excusez moi, j'ai pas pu m'empecher...) !

Vous dites qu'il est très difficile pour un immigrant, de s'intégrer, que c'est à lui de faire des efforts etc etc... et c'est tout-à-fait normal (on ne va pas revenir là-dessus). Mais vous donnez l'impression que quelque soit les effort que l'on pourrait faire, de toute façon la différence culturelle est si grande qu'il ne sera pas possible de se faire accepter ou alors en ramant beaucoup et longtemps.... Je suis perplexe !!! Ce n'est pas du tout l'impression que m'ont laissé les québécois. C'est peut-être que dans la région de Rimouski où j'étais, la culture, l'humour et l'amitié sont différents de la région de Montréal ou même Québec ! Et là, ça se complique....

En tout cas, je trouve ces échanges vach'ment intéressant et sympas.

En relisant les commentaires, je m'aperçois que j'ai oublié d'ajouter à ma liste, le RDC....Celui-là, je le connaissais pas !! Y'en a d'autres ??? Bon, je vous l'accorde, ça c'est de l'humour lourd... du premier degré

bonne et belle journée à tous et encore merci pour vos réactions

Encore une chose : j'aime bien votre forum. Vos conseils, vos tuyaux, vos infos... Votre forum est une aide précieuse pour ceux qui s'apprêtent à partir !

Bon c'est pas tout ça mais l'heure tourne ! Faut que j'aille au boulot et ça............ c'est beaucoup moins drôle !!

djessy :

Me voilà rassurée, au moins sur ce point. L'humour.... et pour moi, l'humour est universel, tout comme l'amitié et l'amour !!!

Finalement, que ce soit l'humour ou l'amitié, tout est question de ressenti, d'affinités et de feeling entre deux ou plusieurs personnes.

C'est exactement cela

djessy :

Pour mon expérience personnelle, j'ai été invité à diner ou à souper chez plusieurs familles québécoises et je n'ai pas ressenti le moindre malaise, la moindre incompréhension. Bien au contraire...

En matière d'amitié, j'ai fait la même expérience

djessy :

A vous lire, on a l'impression que les québécois sont des extraterrestres ! Québécois ou nord-américains qui parlent français, canadiens, ou canadien d'Amérique du nord, ou québécois du canada d'Amérique du nord... (excusez moi, j'ai pas pu m'empecher...) !

Vous dites qu'il est très difficile pour un immigrant, de s'intégrer, que c'est à lui de faire des efforts etc etc... et c'est tout-à-fait normal (on ne va pas revenir là-dessus). Mais vous donnez l'impression que quelque soit les effort que l'on pourrait faire, de toute façon la différence culturelle est si grande qu'il ne sera pas possible de se faire accepter ou alors en ramant beaucoup et longtemps.... Je suis perplexe !!! Ce n'est pas du tout l'impression que m'ont laissé les québécois. C'est peut-être que dans la région de Rimouski où j'étais, la culture, l'humour et l'amitié sont différents de la région de Montréal ou même Québec ! Et là, ça se complique....

En fait, on a juste parlé de différence de culture. Pour ce qui est de la difficulté pour un immigrant de se faire des amis, tu rencontreras sur ce forum diverses expériences. Et tu constateras aussi que, pour ceux qui n'ont pas réussi à se faire des amis, "ce n'est pas leur faute"

djessy :

Vous dites qu'il est très difficile pour un immigrant, de s'intégrer, que c'est à lui de faire des efforts etc etc... et c'est tout-à-fait normal (on ne va pas revenir là-dessus). Mais vous donnez l'impression que quelque soit les effort que l'on pourrait faire, de toute façon la différence culturelle est si grande qu'il ne sera pas possible de se faire accepter ou alors en ramant beaucoup et longtemps.... Je suis perplexe !!! Ce n'est pas du tout l'impression que m'ont laissé les québécois. C'est peut-être que dans la région de Rimouski où j'étais, la culture, l'humour et l'amitié sont différents de la région de Montréal ou même Québec ! Et là, ça se complique....

Il n'est pas forcément difficile de s'intégrer mais c'est un travail de tous les jours qui prend du temps. Mais quand on aime, on ne compte pas :) Si tu ne perçois pas les différences culturelles aujourd'hui, il faudra que tu le vives sur place sur une longue période. Ce n'est pas incompatible avec le fait que les Québecois sont très accueillants et chaleureux, mais les codes sociaux ne sont pas les mêmes.

En amitié, il y a un consensus entre immigrants comme quoi ce n'est pas facile. Il y a eu un sujet intéressant il y a quelques temps que je viens de retrouver https://www.expat.com/forum/viewtopic.php?id=120151 . Ceux qui pensent que c'est facile confondent souvent les convenances sociales avec de l'amitié.

Je viens de lire, ou plutôt relire (j'en avais déjà pris connaissance) les témoignages sur la difficulté des immigrants à se faire des amis québécois. Je comprend la solitude dans laquelle doivent être plongées les familles qui ont tout quitté ! Cela pourrait, en effet, être  surprenant de la part des québécois car on les sait accueillants, simples, chaleureux et ils aiment rire. En tout cas, c'est l'image que nous autres français, avons d'eux, ne serait-ce et surtout à  travers les nombreux artistes québécois qui viennent chanter chez nous et qui sont très populaires en France. Pas seulement pour leur talent mais aussi et surtout pour leur sympathie. Je pourrais citer bien sûr Linda Lemay (qui chante si bien la France), mais aussi Isabelle Boulay, Garou, Félix Leclerc (évidemment), Gilles Vignault, Diane Tell et tous les autres.......Je crois véritablement que l'image que nous renvoie les québécois d'eux-mêmes est authentique, vraie et sincère. Et je crois véritablement qu'il y a une "relation particulière" (oserais-je dire amicale ?)  entre les français et les québécois.

Je pense (je devrais dire "je crois" mais ça fait déjà deux fois que je le dis ! hi hi)  que nous ne devons pas essayer de retrouver là-bas l'amitié telle que nous la concevons et la  vivons nous ici en France ! Je comprend parfaitement ce que veulent dire cherrybee, franco-canada et ensaimada quand ils parlent de la différence de culture dans ce domaine.

Les québécois se cotoient sur leur lieu de travail et sont bien copains entre eux, voire quelquefois, complices et intimes. A la fin de leur journée, chacun rentre chez soi et rideau......

C'est comma ça, faut faire avec et ne pas chercher à savoir le pourquoi du comment....  Peu importe d'avoir des amis québécois, français ou javanais, l'important, c'est d'avoir des amis....

Pas besoin non plus d'en avoir à la pelle !!

Pour moi qui suis la compagne d'un québécois, j'étais au courant de cela ! Mon chéri a ses "chums" à son travail mais quand il rentre à la maison, y'à plus de chums.... Il a quelques rares amis à l'extérieur de son travail mais il a dû mal à sortir de sa tanière !

Pour moi qui suis, pour le coup, une bonne fétarde de française (je suis parisienne, une vraie ! si, si, ça existe encore...) aimant le bon pain, le fromage (mais pas celui qui pue) et le bon vin (surtout en région Bourgogne où je vis depuis dix ans), je sais à quoi m'en tenir et je sais ce qui m'attend !

Qu'à n'c'la n'tienne ! Je me ferais mon "clan d'amis" français, en plus de nos rares amis québécois et on r'fera le monde autour d'une bonne table..... hé hé....

djessy :

Je viens de lire, ou plutôt relire (j'en avais déjà pris connaissance) les témoignages sur la difficulté des immigrants à se faire des amis québécois. Je comprend la solitude dans laquelle doivent être plongées les familles qui ont tout quitté ! Cela pourrait, en effet, être  surprenant de la part des québécois car on les sait accueillants, simples, chaleureux et ils aiment rire. En tout cas, c'est l'image que nous autres français, avons d'eux, ne serait-ce et surtout à  travers les nombreux artistes québécois qui viennent chanter chez nous et qui sont très populaires en France. Pas seulement pour leur talent mais aussi et surtout pour leur sympathie. Je pourrais citer bien sûr Linda Lemay (qui chante si bien la France), mais aussi Isabelle Boulay, Garou, Félix Leclerc (évidemment), Gilles Vignault, Diane Tell et tous les autres.......Je crois véritablement que l'image que nous renvoie les québécois d'eux-mêmes est authentique, vraie et sincère. Et je crois véritablement qu'il y a une "relation particulière" (oserais-je dire amicale ?)  entre les français et les québécois.

Les artistes québecois viennent beaucoup en France parce que c'est francophone. Céline Dion se produit beaucoup aux Etats-Unis mais elle est obligée de chanter en anglais. La France permet de chanter en français sur des grandes scénes comme l'Olympia. Et les immigrants français s'installent majoritairement au Québec (75%) parce que c'est francophone. Sur ce plan, la francophonie créée effectivement des liens.
Ce que tu dis est vrai sur la sympathie des Québecois à l'égard des Français. Mais quand tu viens vivre au Québec, il y a un tel travail à faire pour comprendre l'histoire, la politique, les questions de société, les références culturelles, etc, que ce lien ne n'apportera pas tant que cela pour s'intégrer.
J'aime beaucoup Lynda Lemay (avec un Y à Lynda). Son excéllente chanson "Les maudits Français" montre bien ce côté "On s'aime mais on ne se comprend pas toujours tellement on est différent". Elle dit même "Ils nous appellent les Canadiens alors qu'on est Québecois". C'est drôle parce que c'est exactement la remarque que tu faisais. Quand on vit au Québec, on finit par comprendre.

Bonsoir  Franco-canadien et merci d'alimenter la conversation que je trouve passionante.... Ton dernier commentaire(comme les autes d'ailleurs) est très intéressant !

"Les artistes québécois viennent chanter en France parce que c'est francophone"

Crois-tu vraiment que c'est pour cette seule raison que les artistes québécois viennent chanter en France ? Moi, je ne le pense pas. Encore une fois, c'est beaucoup plus profond que ça.... A mon sens, les artistes québécois viennent chanter en France  parce qu'ils s'y sentent bien, parce leur(s) chanson(s) nous plâit, parce que nous les aimons.... et les avons toujours aimé.... (exemple : le groupe Beau dommage : années 70, ou bien le p'tit bonheur de Félix Leclerc....) et parce que "quelque chose nous lie" qu'on le veuille ou non.  Bien sûr que c'est une question de "langue commune" et par voie de conséquence, bien sûr que c'est une question d'hitoire.....

et voici la transaction avec le paragraphe suivant : "Quand tu viens vivre au Québec, il y a un tel travail à faire pour comprendre l'histoire, la société, les références culturellles que ce lien  n'apportera pas tant que cela pour t'intégrer"

Et bien moi, je crois que si..... Et ce n'est pas grand travail à faire que de se renseigner sur l'histoire du pays dans lequel on immigre. Au contraire, cela ne peut que nous aider à connaître, comprendre et donc nous intégrer plus facilement.

Tu parles de la scène de l'Olympia ! Crois-tu que c'est la scène de l'Olympia qui fait la popularité d'un artiste ? québécois ou français ?

Lynda (pardon pour le "i" à la place du "y")  Lemay est très populaire chez nous, notamment avec "les maudits français" et c'est avec cette chanson qu'elle s'est révélée à nous (chauvinisme oblige....) ! mais elle en a tant d'autres toutes aussi belles les unes que les autres ! Et ses textes, oh ses textes ! criants de vérité, de descriptions de la vie quotidienne du citoyen lambda ! Tandis que Céline Dion.... Bon d'accord, elle a une très belle voix..... Tu dis qu'aux Etats-Unis, elle est obligée de chanter en anglais ? Elle est peut-être bien plus riche que Lynda Lemay mais...... Tout ce que je souhaite à Céline Dion est qu'elle n'ait pas oublier d'où elle vient.......

Bon, tout ça pour dire quoi ? euhhhh, je sais plus....

A bientôt de vous lire

Les artistes québécois qui chantent en français auraient de la difficulté à percer en Roumanie ou en Pologne, pour une raison évidente. C'est pour cela qu'ils visent les pays francophones (France, Belgique, une partie de la Suisse) ;) Par contre, des artistes comme Céline Dion ou Simple Plan, parce qu'ils chantent en anglais, peuvent aller partout dans le monde.

Quant à Céline, oui, elle est très riche, mais elle n'a pas du tout oublié d'où elle vient; on lui reproche même parfois de faire trop « québécoise un peu vulgaire ». C'est une femme de famille et toute sa famille est ici. Quand elle décide de faire une fête avec sa famille et qu'elle est en Floride, elle invite tout le monde ! D'ailleurs, rayon potinage, elle aimerait avoir un autre enfant...

Et pour revenir aux artistes québécois, nous en avons d'excellents, comme Richard Séguin, Daniel Bélanger... qui n'ont jamais eu envie de faire carrière en France. Ils sont restés au Québec et sont bien comme ça. Et je me permettrai d'ajouter qu'il y a beaucoup, beaucoup de Québécois qui ne supportent pas Lynda Lemay. Elle est souvent l'objet de quolibets. Mais moi je l'aime bien.

Nouvelle discussion