Suivre son conjoint en Pologne

Bonjour,

tout quitter pour suivre son conjoint qui part en Pologne n’est pas facile, car on a l’impression de tout recommencer à zéro.

Aussi j'ai pensé que nous pourrions partager nos expériences et donner des conseils à celles et ceux qui partent en Pologne.

Vous êtes-vous facilement adapté(e) à la vie en Pologne ?

Comment dépasser le sentiment de solitude qui se fait sentir parfois?

Avez-vous trouvé des occupations, des activités ?

Mesdames, si vous êtes venues avec vos enfants, est-ce que vous vous êtes senties moins seules? Ou a-t-il  été encore plus dur de gérer tout ce beau monde ? :D

Racontez-nous vos émotions, les coups de blues, les coups de cœur et vos découvertes ! L’expatriation vous-a-t-elle permis d’en apprendre plus sur vous-même ?

Merci d’avance,

Harmonie

Au début c'est toujours difficile, quitter sa famille, aller dans un pays qu'on ne connais pas, leurs facon de vivre et surtout la nourriture c'est completement different mais avec le temps je m'y suis habituée, quand meme avec la nourriture pas trop la cuisine mauricienne me manque beaucoup. On s'est installé en 2009 (mon mari qui est Polonais et avec notre fils qui avait a peine 7mois).Au début c'était quelque chose de nouveau et beau comme c'était l'hiver, il négeait, j'avais meme pas froid tellement j'étais excitée mais apres une semaine je me sentais encore triste pourtant j'avais une vie de princesse tous ce dons on peut rever sauf ma famille et les bons petit plats Mauricienne,mais aussi la chaleur et les bonnes petites habitudes du dimanche, mais quand meme ici ont a une vie meuilleur sa je ne peut pas le nié, j'ai appris la langue polonaise je me suis fait des amies et c'est beaucoup mieux. Maurice me manque beaucoup surtout en hiver quand il fait -18 ou -20 degres mais on ne peut pas se plaindre on a l'ocassion de venir a Maurice en vacances quand on le veut et sa c'est une chance que j'ai eu. J'ai beaucoup d'amies qui n'ont pas le choix et qui doivent attendre 6ans pour y retourner. Chaque personne a son histoire a raconter pour moi sa na pas été si dure que sa.

En ce qui concerne la 3eme question, je travaille depuis peu j'ai décroché un bon boulot meme sans avoir fini mes études la ou je travaille les personnes qui ont fini l'universite y travaillent donc il y beaucoup de possibilité d'emplois pour les etranger (tout depend aussi de l'endroit *ville ou village*.
Mon fils il va a la creche mais c'est comme l'ecole maternelle a Maurice sauf que c'est mille fois mieux, il est tres heureux ici.

Avec un enfant c'est beaucoup mieux, on n'a pas le temps de pleurer ou etre triste, on est toujours occupé. Mais si vous n'en n'avez pas vous pouvez toujours par example: finir les études, prendre des cours, ou travailler.

Et pour finir oui l'expatriation m'a permis d'apprendre beaucoup de choses, la ou j'en suis maintenant je n'y aurait jamais cru qui d'ailleurs? :D Je ne regrette pas ma decision. Comme mon mari me dit toujours on obtien jamais quelque chose sans sacrifices et c'est bien vrais.

J'espere que sa va encourager les personnes qui pensent s'installer en Pologne ou meme a l'etranger.

Je reste a votre disposition pour de plus amples renseignements.

Merci pour cette contribution kittycat2011 ;)

Armand

Salut Merci pour le sujet Harmonie et pour ta contribution Kitty...Moi j'aimerai avoir des renseignements si possible...je lis tellement de choses sur le net a propos de" rejoindre son conjoint et refus de visas pour la Pologne "que j'aimerai me rassurer sur la procédure,je suis sur le point de faire une demande visa pour rejoindre ma femme en Pologne et j'ai l'impression qu'au niveau de l'Ambassade de Pologne  c'est un véritable combat  :(

Au début c'est toujours difficile, quitter sa famille, aller dans un pays dont on ne connait pas la langue, leurs façon de vivre et surtout la nourriture, tout est complètement différent mais au fil du temps, je me suis habituée. Nous nous sommes installés en janvier 2009 (moi, mon mari qui est Polonais et notre fils qui avait à peine 7 mois). J'avais beaucoup hésité au début, mais mon mari ne m'avait pas trop laissé le choix :) Je m'en souviens comme si c'était hier, il faisait très froid ce jour-là et il y avait de la neige partout. J'étais tellement excitée à l'idée de pouvoir la toucher pour la première fois :D Ah... je n'oublierais jamais ce jour. Mais mon bonheur n'avait duré que quelques jours, mon pays, ma famille et mes amies me manquaient beaucoup. Je ne parlais pas la langue et c'était très difficile de communiquer avec mes beaux-parents.

Le Polonais n'est pas une langue très facile, mais je peut vous assurer qu'avec un peu de patience et de motivation vous la maîtriseraient sans problème :).

Pour le permis de résidence, je n'ai pas eu beaucoup de problèmes. C'est une longue procédure et il faut beaucoup de patience. Cependant dans la plupart des cas, la réponse est positive ;).

Pendant les deux premières années j'étais à la maison à m'occuper de mon fils, puis, j'ai décidé de chercher du travail car j'en pouvais plus à la maison. Mon fils avait commencé l'école maternelle et mon mari voyageait beaucoup à cause de son travail, donc j'étais tout le temps toute seule. Pour le travail, je n'avais pas eu beaucoup de problèmes à cause du Français, très peu de gens en parlent ici. Je travaille toujours dans la même société et je suis très satisfaite. Je pense bientôt reprendre mes études, ici il y beaucoup plus de facilité. On peut travailler pendant la semaine et étudier pendant les weekends.

On n'oublie jamais son pays, ce n'est pas toujours facile de vivre à l'étranger, loin de sa famille et de ses amis. Mais on peut s'habituer avec le temps. Perso je préfère vivre ici, mais on attend toujours impatiemment les vacances pour retourner à Maurice.

J'espère que mon histoire pourra vous encourager à vivre à l'étranger ;)

Je reste à votre disposition pour toute autre question.

Helneli :

Salut Merci pour le sujet Harmonie et pour ta contribution Kitty...Moi j'aimerai avoir des renseignements si possible...je lis tellement de choses sur le net a propos de" rejoindre son conjoint et refus de visas pour la Pologne "que j'aimerai me rassurer sur la procédure,je suis sur le point de faire une demande visa pour rejoindre ma femme en Pologne et j'ai l'impression qu'au niveau de l'Ambassade de Pologne  c'est un véritable combat  :(

Allez voir les sujets sur le même thème concernant l'Allemagne et vous verrez que c'est la galère pour tout le monde quelquesoit le pays... Certains attendent dix-huit mois et c'est l'Allemagne!!! En Pologne, ça peut en effet être beaucoup plus long!!! Vous devez prouver que ce n'est pas un faux-mariage, votre femme doive gagner suffisamment d'argent pour subvenir à vos besoins, etc, etc...

Bonjour à toutes et à tous,
Je vais aujourd'hui vous raconter mon histoire, elle en choquera certainement certains et en ravira d'autres.
J'ai 46 ans, je suis Français de part ma naissance, mes parents étaient de purs produits polonais.
J'ai eu la chance de vivre les  deux cultures. Pendant mon enfance, je quittais la France pour 2 mois pour  rejoindre Tczew, une ville de 70000 habitants, non loin de Gdansk.
Ma mère était native de cette ville qu'elle a quitté pour la France et rejoindre mon père dans les années 60.
Ce dernier est arrivé en France (St Etienne) en 1925 avec ses parents avant de rejoindre le Pas-de-Calais.
Les vacances vont me faire connaître une fille de mon âge, petite-fille de la meilleure amie de ma grand-mère. Nos grand-parents disaient à l'époque que l'on se marierait...nous nous voyons chaque été ensuite jusqu'en 1985.
Malgré cela, chacun va poursuivre sa route, se marier, et avoir des enfants...
Il y a 9 ans, mon ex-femme me quitte, elle ne m'aime plus, fatiguée peut-être de mon diabète contraignant.
Divorce à l'amiable, je laisse la maison dans laquelle nous vivions depuis 4 ans qu'elle rachète bien en-dessous de la valeur estimée suivant ses capacités d'emprunt. Nous nous accordons sur la garde alternée des enfants une semaine sur 2. j'entame ma nouvelle vie seul, comme beaucoup d'entre nous...
Entre temps, mon ex-femme refait sa vie, rachète une maison et moi, j'ai quelques aventures sans relief.
Facebook fait que la petite Polonaise de mon enfance me contacte en privé, me demandant si je suis le petit-fils de ma grand-mère.... je ne lui réponds que 5 mois plus tard.
Nous devenons amis dès lors sur Facebook. Je sens que quelque chose se passe mais malheureusement, elle est mariée...
Nous gardons contact en nous envoyant des messages pour les fêtes et les anniversaires.
Mais il y a 2 ans, en juin, elle m'annonce qu'elle divorce. Je lui réponds qu"n décembre je viendrai la voir car au fil du temps, nos échanges deviennent de longues discussions remplies de sincérité, de rires, de d’attirance physique mais surtout l'amour est là...
En décembre, je lui demande sa main, elle accepte, et en juin 2019, nous nous marions.
Quid de la vie commune ?!!! la garde alternée est dans un premier l'obstacle de la non-vie commune immédiate et qu'il faut attendre le jugement du Juge des Affaires Familiales.
Si tout va bien, décembre 2020... je la rejoins, quittant ma vie de fonctionnaire pour un amour que je pensais  ne jamais connaitre un jour...

Nouvelle discussion