A propos du Kazakhstan


Le Kazakhstan a beau être le neuvième plus grand pays au monde, avec une superficie terrestre égale à celle de l'Europe occidentale, il n’en a pas moins l'une des plus faibles densités de population à l’échelle mondiale.

Cette ex-république soviétique a un énorme potentiel économique grâce à ses abondantes réserves de pétrole et à ses vastes ressources minérales. Le Kazakhstan est le pivot stratégique entre les marchés asiatiques, en développement rapide, et ceux de la Russie et de l'Europe occidentale.

La demande des principaux partenaires commerciaux du Kazakhstan, la Chine et la Russie, ainsi que la demande et les cours mondiaux du pétrole demeurent les principaux facteurs externes ayant un impact sur l'économie locale. Depuis son indépendance à la suite de l'effondrement de l'Union soviétique en 1991, d’importants investissements dans le secteur pétrolier ont entraîné une croissance rapide dans ce pays d'Asie centrale, ce qui a attiré de nombreux travailleurs étrangers et atténué certaines inégalités patrimoniales. Le Kazakhstan est parvenu à atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire-supérieur en moins de deux décennies, et la pauvreté a fortement diminué depuis 2002.

Cela implique, pour les expatriés et les voyageurs, de meilleures conditions d'hébergement, de restauration et de transport qu'ailleurs dans la région. Almaty, plus grande ville du Kazakhstan, rappelle un peu l'Europe avec ses avenues verdoyantes, ses centres commerciaux étincelants et sa vie nocturne intense. La capitale d'Astana a été métamorphosée par quantité de projets immobiliers à l’architecture futuriste.

En dehors de ses villes scintillantes, le paysage du pays est extrêmement varié : le nord, avec son climat et son terrain sibériens, est fortement industrialisé, tandis que les régions densément peuplées de l'est sont montagneuses, et les steppes arides du centre stériles.

Bien qu'il arbore une géographie unique, le Kazakhstan reste largement inconnu des étrangers et offre aux voyageurs de fantastiques aventures. Des activités telles que la randonnée dans les vallées verdoyantes et les hautes montagnes du Tian Shan, l’observation de la faune sauvage sur la steppe constellée de lacs, ou les pérégrinations dans les déserts de l’ouest pour atteindre des mosquées souterraines isolées, garantissent aux expatriés une vie ne connaissant pas l’ennui.

Seules les conditions météorologiques peuvent légitimement présider à vos décisions sur la façon d’y passer votre temps libre. Tout au long de l'année, il y a très peu de précipitations, et le temps est heureusement assez prévisible. Cependant, l'hiver est d’un froid mordant, et invite donc à skier sur les pentes immaculées de Chimbulak, tandis que les mois de juillet à août représentent une période idéalement adaptée à la randonnée, à l'équitation et au cyclisme.

L'hospitalité y est également remarquable, et vous pouvez profiter d’une immersion dans les maisons d'hôtes des villages tout en explorant le pays. Bien que réprimée sous la domination soviétique, la religion principale qu’est l'Islam est en train de faire son retour auprès de près des deux tiers des Kazakhs qui composent la population. Un peu moins d'un quart de la population est composé de Russes ethniques, aussi, bien que le kazakh (une langue turque avec un alphabet cyrillique) soit la langue officielle, le russe est la deuxième langue et est encore parlé par presque tout le monde; les deux langues sont acceptées dans des contextes commerciaux.