Shutterstock.com
Actualisé le mois dernier

Le système de santé américain peut se révéler à double tranchant. D’un côté, le pays dispose d’installations et de soins médicaux classés parmi les meilleurs du monde. De l’autre, le coût des traitements et médicaments peut être prohibitif, le système de santé étant privé. Il est fortement recommandé aux visiteurs et futurs expatriés de contracter une assurance santé privée correspondant à leurs besoins avant d’aller aux États-Unis.

 Important :

En cas d’urgence, vous ne serez jamais privé de soins aux États-Unis. Néanmoins, il vous sera demandé de prendre en charge tous les frais, ce qui peut se révéler coûteux.

Medicaid et Medicare

Les soins publics subventionnés, baptisés Medicaid, sont destinés aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes autrement capables et celles qui vivent sous un certain seuil de revenu. Concernant l’assurance maladie, il s’agit d’un programme de santé destiné aux personnes âgées de plus de 65 ans. Ces deux régimes sont financés par le gouvernement fédéral, mais gérés individuellement par chaque État. En arrivant aux États-Unis, pensez à vérifier les conditions auprès de votre État de résidence.

L’assurance santé privée aux États-Unis

Aux États-Unis, toutes les polices d'assurance maladie privées fonctionnent à partir d'un système de primes (frais) et de franchises (le montant auquel l’adhérent est tenu de payer). Le montant à payer chaque mois dépend de la formule choisie. En cas d’intervention chirurgicale ou de traitement à long terme, votre compagnie d'assurance commencera à couvrir les soins après une période de franchise. Plus la franchise est faible, plus la prime mensuelle est élevée.

Les visites de routine et les examens médicaux sont couverts par un forfait (appelé « co-pay » ou quote-part, en français) s’élevant de 15 à 35 USD en moyenne par consultation. Les médicaments sur ordonnance sont également couverts par les compagnies d'assurance, soit par une quote-part ou une fois que votre franchise est atteinte.

Votre employeur peut fournir une assurance santé privée, mais ceci n’est pas une obligation. Étant donné que l'assurance maladie coûte cher aux États-Unis, l’assurance santé fait partie des avantages les plus recherchés parmi les candidats à l’emploi.

Si votre employeur ne vous propose pas d’assurance, vous pouvez contracter une couverture individuelle. L'assurance maladie offerte par l'employeur peut prendre la forme d'une prime plus faible ou d'un compte d'épargne santé. Dans ce dernier cas, libre à vous d’alimenter ce compte, qui servira uniquement à couvrir vos dépenses de santé.

 Important :

Avant de souscrire à une assurance santé, assurez-vous de bien comprendre quels traitements seront couverts, à quelle hauteur, et la part que vous devrez prendre en charge de votre poche.

 Bon à savoir :

Aux États-Unis, le Social Security Number (SSN) ou le Individual Tax Identification Number (ITIN) sont utilisés pour suivre les individus à des fins fiscales, d’ailleurs, ils sont considérés comme un justificatif d’identité. Résidents permanents comme temporaires doivent demander un Social Security Number (SSN) ou leur Individual Tax Identification Number (ITIN) dès l’obtention de leur visa de non-visiteur. Pour vous inscrire à une police d'assurance maladie privée, vous devrez fournir l’un de ces deux identifiants.

Numéros d'urgence aux États-Unis (médicales, police et pompiers : 911

 Liens utiles :

Medicare
Medicaid
Site officiel du gouvernement américain - Trouver une assurance privée
SSN/ITIN pour les étrangers aux Etats-Unis

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.