Close

Se loger en République Dominicaine

Recommander

En choisissant la République dominicaine comme destination d’expatriation, vous devrez chercher un logement. Quelles pistes explorer pour trouver la perle rare ?

Petit tour des villes marquantes de la République dominicaine

En choisissant de vous expatrier en République dominicaine, il est presque impératif d’y avoir effectué quelques séjours afin de connaître un tant soit peu l’environnement dans lequel vous allez évoluer au quotidien. Si vous n’en êtes pas encore à ce stade, voici un rapide tour d’horizon, ville par ville, afin que vous ayez une idée de ce qui vous attend une fois sur place, et pourquoi pas, commencer à définir ce que vous attendez de cette aventure, ou pas !

Santo-Domingo (Saint-Domingue) : il s’agit de la capitale officielle du pays, qui donne sur la mer des Caraïbes, à l'embouchure de la rivière Ozama. Elle abrite une grande partie de la population de l’île, soit un peu plus de 3,5 millions d’âmes. Dynamique, Santo-Domingo est le cœur économique de la République dominicaine, vous ne risquez pas de vous y ennuyer. La ville compte tout ce qui peut agrémenter votre quotidien, en matière de transports (dont un métro), restaurants, culture, commerce et évidemment d’opportunités d’emploi.

Barahona - Santa Cruz de Barahona - : cette province dominicaine est digne des plus belles cartes postales dédiées à la nature. Ses forêts de pins, les sites naturels écologiques sans pareil, sa baie, ses plages ravissent les amoureux de Mère nature et de sa beauté. Outre la présence de la toute première mine de Larimar, cette province est désormais menée par l’agriculture (dont le café), les textiles destinés à l’exportation et le sucre. Si la nature a conservé une part importante du paysage, vous pourrez compter sur le port, situé à 5 minutes du centre-ville et qui rallie différents points des Caraïbes, ainsi qu’un aéroport, situé à 10 minutes du centre-ville.

Jarabacao : deuxième plus grande ville de la province de La Vega, Jarabacao est essentiellement tournée vers une vie menée par l’agriculture (poivre, fraises, café, piments). Cette destination est peut-être idéale pour les expatriés qui cherchent à revenir aux sources, dans un environnement dominé par la nature en général et la simplicité.

Santiago de los Caballeros : il s’agit de la deuxième plus grande ville de la République dominicaine. Avec ses 700 000 habitants, Santiago est une région où l’agriculture, l’élevage, le tourisme et depuis quelque temps les services tiennent une grande place dans l’économie locale. Néanmoins, la région doit régulièrement faire face à des fournitures d’eau et d’électricité irrégulières pour ne pas dire insuffisantes.

Puerto Plata – Sosua : situées dans le nord de la République dominicaine, Puerto Plata et Sosua sont des zones résolument touristiques. Si vous souhaitez allier l’utile à l’agréable et vivre dans une région célèbre pour ses plages de sable fin, Puerto Plata et Sousa sont deux destinations qui se jouxtent, et idéales pour vous loger dans l’île.

Cabarete : si vous avez la passion des sports extrêmes et que vous souhaitez continuer à défier vagues et vents durant votre expatriation, Cabarete, village touristique est l’endroit idéal pour vous installer.

Las Terranas : lieu touristique par excellence, Las Terranas, situé au cœur de la Péninsule de Samana, est très couru par les locaux, mais surtout par les étrangers à la recherche de plages de sable fin et des eaux chaudes et claires comme du cristal. Nous sommes bien loin du petit village de pêcheur, désormais, ce sont les hôtels et autres infrastructures modernes qui ont pris la place.

Samaná : idéale pour les amoureux de la nature, Samaná rassemble montagne et mer. Point de passage des baleines, cette zone attire de nombreux touristes, qui vont en haute mer afin de les admirer, avant de profiter des plages aussi magnifiques les unes que les autres. Autant dire que cet endroit est également très touristique.

Punta Cana/Bavaro : il s’agit de la station balnéaire de l’île qui se présente sous forme de plages, régions côtières et jungle. Dotée d’un aéroport international qui brasse des millions de voyageurs chaque année, cette zone privée, propriété de riches investisseurs américains qui en ont fait un point touristique, moderne et tournée vers l’écologie. Une fois le soleil couché, cette petite partie de la République dominicaine sort de sa torpeur et vie très intensément.

Bayahibe : avec pour principal revenu économique le tourisme, cette petite station balnéaire accueille chaque année de nombreux touristes. Néanmoins, Bayahibe n’est pas comparable à certaines autres villes, qui voient défiler les étrangers par million.

La Romana : si vous vous expatriez en République dominicaine le porte-monnaie bien garni, cette ville vous accueillera à bras ouverts. Rendez-vous des milliardaires qui apprécient la volupté et le luxe du lieu, la Romana a ses propres greens de golf et son aéroport international.

Trouver un logement en République dominicaine

Maintenant que vous avez une petite idée du paysage dominicain, il faut connaître les bonnes pistes afin de trouver le logement qui réponde à vos besoins. L’idéal est de vous rendre sur place et de vous adresser à un professionnel. Ce dernier est bien plus à même de connaitre les subtilités légales relatives à la location de logement dans le pays. Si la langue représente une barrière, un agent immobilier pourra être un intermédiaire de poids entre vous et le propriétaire, si vous avez des demandes ou des questions. Enfin, ce professionnel a l’œil, il saura déceler les points discutables du bien que vous souhaitez louer et les faire remettre aux normes si cela s’avère nécessaire.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre sur place pour la recherche de logement, vous trouverez de nombreuses agences francophones, spécialisées dans l’immobilier en République dominicaine. Cependant, la grande majorité est tournée vers le marché locatif court, pour les vacanciers. Le mieux à faire est de vous adresser aux agences locales, toujours sur Internet, en tapant les mots clefs suivants : « alquiler largo plazo republica dominicana ».

Aussi, tout comme pour la recherche d’emploi, si vous possédez un réseau sur place (famille, amis), demandez-leur un coup de main ! Familiarisés avec le pays, ils sauront vous aider, et pourquoi pas, réserver un logement pour vous. N’oubliez pas de leur communiquer vos envies et besoins, sans oublier le budget que vous souhaitez mettre dans votre logement.

Les conditions lors de la location d’un logement

Vous devrez trouver un garant (appelé « fiador ») ou un cosignataire solvable. Cette personne s’engagera à payer les loyers si vous n’êtes plus capable de les honorer.

Une fois que vous avez signé le bail – avec présentation de vos documents d’identité -, le propriétaire doit enregistrer le document et déposer l'argent de la caution obligatoire, dans les 15 jours, auprès du « Departamento de Alquileres del Banco Agrícola ».

Le propriétaire n’est pas autorisé à expulser un locataire, à moins que le bail soit annulé pour non-paiement. Le propriétaire n’a pas le droit d’augmenter le prix du loyer sans le consentement écrit du locataire, à moins que la loi l’y ait expressément autorisé.

Dans le cadre d’un litige, si le propriétaire du logement locatif refuse de recevoir le paiement de la mensualité (loyer), le locataire doit aller à la « Banco Agrícola » et déposer son dû.

La caution demandée doit être égale à un mois de loyer si le bail est d’un an. Cette somme passe à deux mois de loyers si le bail est d’un an et demi ou deux ans. Pour un bail de plus de trois ans, le dépôt s’élève à l’équivalent de trois mois de loyer. Cependant, dans la majorité des cas, pour un bail d’un an, la caution équivaut à deux mois de loyer.

Lorsque le bail arrive à son terme sans que le propriétaire en fasse état au locataire, le contrat est reconduit tacitement. Par la suite, le propriétaire doit produire une clause écrite stipulant que le contrat a été reconduit en indiquant la période choisie.

Installation des commodités de base

Le gaz : en République dominicaine, le système de gaz canalisé n’est pas généralisé ; les bonbonnes de gaz sont toujours d’actualité. Ces dernières sont « louées » et, une fois vidées, sont échangées contre paiement. Vous trouverez plusieurs compagnies qui livrent ou viennent directement chez les particuliers afin de remplir leur bonbonne. Dans le meilleur des cas, seuls les nouveaux bâtiments sont reliés au réseau de gaz, et ce service est payable en même temps que les charges.

L’eau : malheureusement, l’eau courante n’est pas potable, même si elle peut être utilisée pour l'hygiène personnelle et l'entretien ménager. Par conséquent, il est recommandé d'acheter de l'eau présentée dans de grands bidons en plastique et à moindre coût.

L’électricité : la fourniture électrique est en amélioration constante, mais on ne parle pas encore de service continu, puisqu’il y a des interruptions plusieurs fois par jour. Pour parer à cela, la plupart des Dominicains ont acquis un système électrique alternatif, soit via onduleur, soit électrique, soit via panneaux solaires. Au moment de louer un bien, demandez l'installation d’une fourniture électrique alternative. Dernier détail sur la question, mais non des moindres, la compagnie d’électricité vous demandera sans doute un contrat de location notarié.

Le téléphone et internet : le système de téléphone dominicain est à la pointe, pour ne pas dire l'un des meilleurs en Amérique. C’est pourquoi il est facile d’acheter un mobile, ce système étant économique, notamment pour les appels de longues distances. Concernant internet, vous avez les versions Dial Up et ADSL, même si vous pouvez compter sur un très grand nombre de webcafés.

Le câble : ce service est abordable et accessible, il propose à ses utilisateurs une variété de chaînes nationales et internationales.

 Bon à savoir :

Vous devrez verser un (ou trois) mois de loyer en plus d’un mois de garanti au moment de signer le bail. N’oubliez pas de réclamer cette garantie, au risque de le voir passer aux oubliettes.

Le contrat de location peut être notarié, si le propriétaire exige une transaction transparente. Les avocats dominicains pouvant également faire office de notaire, c’est vers l’un de ces professionnels qu’il devra se tourner pour faire le nécessaire. Cette opération lui coutera 2 000 pesos. Les agences de location ne peuvent vous demander des honoraires pour une opération de la sorte, sachant qu’ils se rémunèrent à hauteur de 10% du loyer, chaque mois.

Si le locataire précédent a « oublié » d’honorer certaines factures avant son départ (électricité) et que vous vous retrouvez sans courant du jour au lendemain, vous pouvez proposer au propriétaire de régulariser la situation, si votre budget vous le permet, en échange d’une réduction de votre prochain loyer.

 Liens utiles :

Expat.com – Immobilier en République dominicaine 
Ministerio Hacienda www.hacienda.gov.do
Fourniture de gaz grupopropagas.com
Fourniture d’électricité www.edesur.com.do
Supercasas www.supercasas.com
InDominicana www.indominicana.com
Mudate www.mudate.net

Recommander
expat.com Your favourite team
Membre depuis le 01 Juin 2008
Small earth, Mauritius
Écrire un commentaire

Voir aussi

Trouver un logement à l'étranger peut être difficile pour un expatrié. Voici des conseils et pistes pour chercher à La Vega, en République dominicaine.
Si vous avez choisi Las Terrenas pour vivre votre expatriation en République dominicaine, avez-vous pensé au logement ? Comment trouver un nid douillet ?
Trouver un logement à l'étranger est un défi, surtout à distance. Voici des pistes pour faciliter vos recherches à Puerto Plata, en République dominicaine.
Voici les conditions à respecter pour le logement, à Saint-Domingue, en République dominicaine. Préparez efficacement la location de votre nid douillet !
Si votre expatriation se passe à San Francisco de Macorís et que vous souhaitez y trouver un logement : suivez votre guide pour des informations utiles !

Assurance santé expatrié République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance santé en République Dominicaine.

Déménagement en République Dominicaine

Conseils pour préparer votre déménagement en République Dominicaine

Assurance voyage République Dominicaine

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage en République Dominicaine

Billet d'avion République Dominicaine

Trouvez les meilleurs prix pour votre billet d'avion pour la République Dominicaine