Close

Élever des enfants bilingues : mode d'emploi

  • le bilinguisme
Paroles d'expert
Publié il y a 4 mois

Originaire de Melbourne, Chontelle Bonfiglio s'est envolée pour la première fois en Europe avec un visa vacances-travail. Ce qui ne devait être qu'un séjour d'un an n'a jamais pris fin : elle y vit depuis 12 ans ! Depuis peu, c'est en Italie qu'elle a posé ses valises en compagnie de son époux et de leurs deux enfants. Fondatrice du site Bilingual Kidspot, elle parle à Expat.com du défi d’élever des enfants bilingues.

Bonjour Chontelle, peux-tu te présenter brièvement et nous parler de ton parcours ?

Je suis australienne et je viens de Melbourne. Une fois mes études terminées, j'ai décroché un visa vacances-travail qui m'a permis de m'envoler pour l'Europe pour une année, mais je ne suis jamais retournée en Australie. Cela fait maintenant plus de 12 ans que je vis en Europe. J'ai vécu et travaillé pendant de courtes périodes dans différents pays, à savoir, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Allemagne, l'Espagne, ainsi que la Russie. A présent, je vis en Italie avec mon époux et nos deux enfants.

Qu'est-ce qui t'as poussé à lancer ton site web « Bilingual Kidspot » ? Quelles sont les ressources mises à disposition des parents d'enfants bilingues ?

Bilingual Kidspot comporte divers types d'informations. De nombreux articles relèvent de ma propre expérience en ce qui concerne l'enseignement d'une langue étrangère à des enfants à l’étranger et, bien sûr, élever mes propres enfants polyglottes. Je partage aussi les expériences d'autres familles expatriées. L’idée est de démontrer que chaque expérience est unique. Ensuite, je propose des conseils d'experts tels que des orthophonistes et d'autres spécialistes, et donne mon avis sur les derniers ouvrages et services pouvant être utiles aux enfants apprenant de nouvelles langues.

J'ai toujours été passionnée par l’écriture. Lorsque je voyageais, je gardais un journal dans lequel je prenais des notes et relatais quelques anecdotes. On me demandait également, très souvent, comment mes enfants se débrouillaient pour apprendre des langues étrangères et sur mes méthodes d'enseignement de langues étrangères aux enfants. C'est ainsi que j'ai décidé de créer Bilingual Kidspot, pour me permettre de partager mon expérience avec d'autres familles souhaitant élever des enfants bilingues.

Ayant de multiples expériences, allant de l'enseignement de l'anglais dans les écoles et en donnant des cours particuliers, à élever mes propres enfants dans leurs langues natales, notamment l'italien et l'anglais, j'ai la possibilité de donner différents points de vue. Aujourd'hui, le plus grand défi à relever c'est d'aider mes enfants à apprendre l'espagnol : une langue que ni mon époux ni moi ne connaissons.

Est-il difficile pour les parents expatriés d’élever des enfants bilingues ou polyglottes, surtout lorsqu'aucun des parents n'est familier avec cette nouvelle langue ?

Je ne pense pas que cela soit difficile, mais il y a certes des défis à relever. Il suffit de s'organiser, de se fixer un objectif et de prendre les dispositions nécessaires pour y parvenir.

Cela peut être assez difficile lorsque vous ne parlez pas la langue que votre enfant est en train d'apprendre. Vous les entendez parler, mais vous ne savez pas s'ils le font correctement. Vous vous retrouvez contraints de faire confiance aux autres pour savoir s'ils se débrouillent bien.

Ni moi ni mon époux ne parlons l'espagnol. Toutefois, ma fille de cinq ans le parle plutôt bien et ma fille de trois ans possède les notions de base. Cela fait maintenant deux ans qu'elles apprennent l'espagnol.

L’idéal est que les enfants soient suffisamment exposés à cette langue et qu'ils éprouvent le besoin de le parler. Dans notre cas, nos enfants profitent de la présence de leur « compagnon de jeu » pour parler l'espagnol. Je parle de « compagnon de jeu » parce qu'à cet âge, je ne pense pas que les enfants aient besoin d'un enseignant sauf s'ils sont à l’école. Les jeunes enfants ont simplement besoin d'un compagnon de jeu avec qui ils peuvent s’épanouir le plus naturellement possible. C'est d'ailleurs ainsi que j'ai enseigné l'anglais à mes enfants.

Quelles sont les idées reçues ou les craintes des parents expatriés élevant des enfants polyglottes ?

De nombreux parents sont souvent découragés par les idées fausses sur le fait d’élever des enfants bilingues. L'on a tendance à croire que les enfants bilingues sont confus, ou qu'ils éprouvent des difficultés à s'exprimer dans différentes circonstances. Cela est tout à fait inexact ! Les enfants ne sont pas confus par l'apprentissage d'une ou plusieurs langues étrangères et il n'ont pas de mal à s'exprimer. Loin de là ! D'ailleurs, ce qui est le plus surprenant c'est que les enfants arrivent, à leur plus jeune âge, voire dès leur naissance, à distinguer entre différentes langues. Chaque langue présente des sons et des intonations différents que l'esprit de l'enfant arrive à distinguer très facilement.

Les parents expatriés sont également animés d'une certaine appréhension, surtout lorsqu'il s'agit d'inscrire leurs enfants à l’école. Ils sont nombreux à croire qu'il est préférable d'inscrire leurs enfants dans une école internationale puisqu'ils ne parlent pas la langue locale. En revanche, les enfants fréquentant des écoles locales ont une performance plutôt remarquable. Il s'agit, de plus, du moyen le plus rapide et efficace d'apprendre la langue locale, même si cela peut être assez compliqué au départ. Une fois qu'il y sont exposés au quotidien, ils n'ont aucune difficulté à échanger avec leurs camarades de classe.

Selon toi, quels sont les avantages d’élever des enfants bilingues, voire polyglottes ?

D'une manière générale, lorsque l'on aborde la question d'apprendre une deuxième langue, l'on a tendance à faire allusion aux voyages et à la communication. Il existe, cependant, de nombreux autres avantages.

D'un point de vue pédagogique, cela permet aux enfants d'avoir une meilleure approche de certaines questions et de résoudre plus rapidement les problèmes. Les enfants ont la capacité de passer constamment d'une langue à l'autre, chose qu'ils font déjà au quotidien.

L'apprentissage de langues étrangères présente également des avantages culturels. Les enfants profitent d'une plus grande ouverture d'esprit et sont davantage ouverts aux nouveautés. Cela leur permet de prendre conscience de ce qui se passe autour d'eux et de comprendre qu'il existe bien plus que leur environnement immédiat et la langue dans laquelle ils s'expriment.

A long terme, le bilinguisme, voire le polyglottisme, aura également un rôle important à jouer dans votre choix de carrière. La communication est primordiale et de nombreuses entreprises souhaitent profiter du potentiel que présentent des candidats bilingues.

J'ai réalisé une vidéo et un article très informatif sur les nombreux avantages du bilinguisme pour les enfants.

Y a-t-il, selon toi, des langues plus faciles à apprendre pour les enfants, et d'autres plus difficiles ? Le niveau de difficulté, est-il le même qu'il le serait pour les adultes ?

N'importe qui, qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adulte, peut apprendre une langue étrangère s'il en a besoin et s'il y est suffisamment exposé.

Les avis divergent sur ce qui est le plus facile ou le plus difficile à apprendre. Dans tous les cas, cela dépendra grandement de votre langue maternelle. A titre d'exemple, il peut être plus difficile pour un Italien d'apprendre le chinois mandarin que le français ou l'espagnol vu que ces derniers sont des langues aux caractères latins et que certains mots sont plus ou moins similaires en italien. Le mandarin, pour sa part, dispose de tons et d'un système d'écriture complètement différents.

En général, les enfants apprennent d'une manière différente. De ma propre expérience, l'apprentissage de l'italien a été plutôt compliqué. Je n'ai jamais étudié l'italien de toute ma vie, mais j'y ai été exposée depuis mon installation en Italie, ce qui me permet de le parler couramment aujourd'hui. Cependant, je n'en suis pas au niveau natif. Au départ, je me sentais un peu gênée et je me demandais souvent si j'utilisais le temps qu'il fallait en m'exprimant. J'ai toujours des doutes sur mon accent.

En revanche, les enfants ne s'en préoccupent même pas : ils parlent tout simplement, ce qui fait qu'ils arrivent à apprendre plus naturellement, et souvent plus rapidement que les adultes. Après avoir enseigné l'anglais à des enfants de différentes tranches d'âge, je suis convaincue que les plus jeunes apprennent plus facilement.

Quels conseils donnerais-tu aux parents souhaitant aider leurs enfants à mieux s'adapter à leur nouvel environnement en apprenant une nouvelle langue ? Y en a-t-il un en particulier ?

Il y a, en effet, deux choses primordiales à considérer lorsque vos enfants apprennent une nouvelle langue : assurez-vous qu'ils soient suffisamment exposés à cette langue pendant leur apprentissage et mettez-les dans une situation où ils auront besoin de s'exprimer dans cette langue. Dans le cas contraire, quel serait l’intérêt pour eux d'apprendre une nouvelle langue ?

Lorsque l'on part vivre à l’étranger, la barrière de la langue s'impose, sans aucun doute. Cependant, les enfants s'adaptent et apprennent facilement, et les parents doivent leur donner l'occasion de découvrir une nouvelle langue et une nouvelle culture, que ce soit en les inscrivant dans une école maternelle ou une garderie, ou en embauchant une nounou qui pourra leur parler dans la langue locale.

La plupart des expatriés choisissent de parler la langue minoritaire à la maison. Les enfants commencent donc par parler leur langue maternelle à la maison et parler la langue locale avec leur entourage. Il s'agit sans doute de l'un des moyens les plus efficaces d'apprendre une langue étrangère. Il existe aussi de nombreuses autres méthodes, chacune d'entre elles dépendant de la situation familiale de l'enfant.

Dans tous les cas, l'apprentissage d'une langue étrangère n'est jamais facile, mais cela en vaut certainement la peine lorsque l'on est motivé.

Assurance santé expatrié

Conseils pour bien choisir votre assurance santé pour expatrié.

Déménagement international

Conseils pratiques pour bien préparer votre déménagement international