Close

Votre réussite professionnelle en France

Bonjour à toutes et à tous,

Une expérience à l'étranger est souvent considérée comme un accélérateur de carrière. Et vous, comment a évolué votre carrière depuis votre expatriation en France ?

Qu'est-ce qui, selon vous, détermine la réussite d'une expérience ? 

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter pour faire de son expérience professionnelle en France un succès ? Quelles sont au contraire les erreurs à éviter ?

Que vous apporte le fait de pouvoir évoluer professionnellement dans un autre pays ?

Racontez-nous votre success story, et comment votre expatriation a boosté votre carrière.

Merci,

Priscilla

Bonjour à toutes et à tous

Mon expérience professionnelle en France est en cours et n'est pas grande. J'exprime d'abord ma gratitude à l'équipe d'expat pour les conseils et les informations toujours actualisées concernant les démarches administratives d'intégration. Ces informations me sont d'un grand secours. Je ne peux dire en ce moment que je suis tiré d'affaire en France mais je pense que j'ai fait un bout de chemin que je considère pas trop mal pour quelqu'un qui n'avait aucune expérience de l'expatriation avant d'arriver en France il y a un peu plus de deux ans.

En Novembre 2015 j'atterris à Lyon avec une bourse  partielle de 12 mois qui prend en charge mon logement et un minimum de frais de vie…Je suis inscrit en une formation qualifiante RNCP de titre 1; le rythme des cours est soutenu avec l'avantage que je suis libre les vendredi samedi et dimanche. Après deux mois de cours, je commence une recherche active d'un petit boulot pour compléter mes revenus et au mois d'avril 2016 je commence un boulot d'animateur commercial dans un hypermarché à 40 km de Lyon; je gagne un peu plus d'argent et j'épargne en vue de m'assurer un logement l'année prochaine. C'est ainsi que l'année suivante, je loue un T2 chez un particulier, je continue mes cours et mon petit boulot. Ma deuxième année de Master est plutôt libre parce que je suis pratiquement libre 7 mois avant ma soutenance. Je mets ce temps à profit en faisant une formation (1 mois) d'agent de sécurité à l'issu de laquelle je trouve rapidement du boulot. Durant les 7 mois précédant ma soutenance, je cumule les boulots d'animateur commercial et agent de sécurité.
Après ma soutenance je m'inscris sur plusieurs sites de recherche d'emploi dans mon domaine de formation et je passe plusieurs entretiens ( il s'agit des associations et des collectivités) ;la réponse négative est justifiée pour la plupart par mon manque d'expérience dans le contexte français. Je continue néanmoins de poser ma candidature chaque fois qu'il y a une opportunité dans mon domaine mais ces fois là je recherche des postes en-dessous de mon diplôme. Jusque là je n'ai pas de réponses positives. Cependant, je reçois un appel d'une collectivité où j'avais passé un entretien pour un poste de chargé de mission et mon correspondant demande si j'accepterais un poste plus bas et moins bien payé. Je lui réponds à l'affirmative en justifiant que ça me permettra d'avoir l'expérience en France (ce qu'on me demande dans la plupart de mes entretiens). Il s'agit en fait d'un poste qui me permet d'assister le chargé de mission (poste pour lequel j'avais candidaté et passé l'entretien).
Je travaille aujourd'hui avec le chargé de mission et j'ai d'autres missions au sein de la collectivité. J'espère qu' avec le temps et le travail bien fait je pourrais avoir un poste qui me convienne dans cette collectivité ou ailleurs.
Voilà l'essentiel de mon parcours en ces quelques lignes. j'espère être utile (ou pas) et je voulais partager mon expérience.
Merci et bien à vous

ton expérience est le symbole de ce qui marche pas en France ,en clair en France les entreprise ou les collectivités cherchent  des jeunes diplômés avec expériences , ce qui est impossible a trouver. et on te demande de faire le boulot d'assistant de mission  pour assister la personne qui a pris le poste de chargé de mission á ta place ,  les jeunes ont beaucoup de mal á percé acause de ce genre de probléme . En Allemagne ma fille etais chef de produit avec bac +3 sans expérience ,en France master soit bac +5 ,+5ans d'expérience pour le même salaire .jean  luc  ;)

Bonjour

Vous savez, moi, je suis arrivée en France il y a plus de 30 ans ! (déjà ! :))
Les us et coutumes ont évolué.
Mais,quelque soit l'époque, il est une attitude immuable qui reste importante: l'intégration.
D'où qu'on vienne, il faut s'intégrer si on veut y arriver.
S'intégrer, ça ne veut pas dire "abandonner ses valeurs et en épouser d'autres".
Ça veut dire respecter les règles de "vivre en semble" dans la société dans laquelle on vit.

L'autre conseille que je peux donner, c'est justement de ne jamais abonner les valeurs que vos parents vous ont inculqués afin de rester en harmonie avec vous même. Ne négociez jamais avec vos principes.

Voilà ce que je pouvais dire sur cette question.
Ça  reste très.....généraliste, mais oh combien important.

Anta

Nouvelle discussion