Close

Secrets de cuisine au Portugal

Bonjour à toutes et à tous,

Pour bien s'imprégner de la culture locale pendant votre expatriation au Portugal, nous vous proposons une immersion dans la gastronomie.

Quels sont les ingrédients que l'on retrouve le plus souvent dans la cuisine portugaise ? Où se les procurer ?

Quelles sont les spécialités locales les plus faciles à réaliser et comment les maîtriser ?

Où peut-on apprendre à cuisiner à la portugaise : cours, sites web, etc. ?

Comment cuisinez-vous au quotidien les produits locaux ? Y apportez-vous une touche de votre pays d'origine ?

Quel est selon vous le secret de la gastronomie portugaise ?

Merci de partager votre expérience,

Priscilla

La cuisine portugaise est assez simple : les poissons frais, le porc, le leitao,  le vrai poulet (pas la vieille poule !), les produits sont bons, francs, donc de qualité ; les aromates sont surtout herbes peu différentes de celles du midi de la France. J'ai appris à cuisiner la bacalao de 3 façons déjà, mais il y en a bien d'autes. Je ne suis pas très amateur de patisseries portugaises. Le tout reste à la portée du cuisinier de base, les sauces n'étant pas bien connues ici. Donc la qualité repose sur celles des produits.

J’ai vu sur le net , que les OGM ne sont pas interdits au Portugal.
En tout cas je ne trouve pas de nourriture sans ogm pour mes poules et je suis obligée de les acheter en magasin bio .,
Je voudrai savoir si les  volailles que nous achetons par ailleurs et les animaux de boucherie,sont nourris à base de nourriture OGM......

Bonjour dhuic,
Les OGM ce n'est encore rien, si vous saviez les milliers de tonnes de Glyphosate qui sont étendues dans tout le territoire, vous allez arrêter de manger
Tant que vous y êtes, arrêtez aussi  de respirer car les dégâts causés par les particules émises par les camions et autres moteurs Diesel sont bien plus graves que les OGM et Glyphosate mélangés……………
Bon appétit quand même !!!

Pour revenir à des productions agricoles simples càd diviser par 3 le rendement , il faudrait d'abord diviser la population mondiale par 3 aussi ! êtes-vous d'accord ? Et éventuellement avoir l'accord des multinationales !

Oh !je sais bien que tout ce que vous dites est vrai ...... Mais si l’on peut éviter d’en rajouter ,c’est quand même mieux🤔
Mais cela ne m’empêchera pas de vivre dans ce beau pays ,où les gens sont si gentils ,et serviables
Cordialement

Ah, je croyais qu'il n'y avait pas de traitement et que, par conséquent, les légumes et fruits vendus sur les marchés étaient " sains".
Je suis déçue !

Diviser la population mondiale par 3? Vous êtes d'accord pour faire partie des 2/3 à supprimer? :joking:  :dumbom:
Restons sérieux SVP! :P

Ce n'est pas parceque ce n'est pas interdit que c'est largement utilisé. Ce sont des produits chers donc peu utilisés chez les petits paysans; tout comme les surgelés dans les restaurants sauf grandes villes Lisboa, Porto, etc  En Algarve ou nombres restaurants ont des plats du jour copieux à 5.50 ne pourraient pas suivre. En zone très touristique en bordure de mer c'est un peu différent surtout en saison. Si on vit ici on peut s'adapter.

Quelques bonnes recettes du côté d'Olhao.

http://www.olhao.web.pt/gastronomia.htm

A vos casseroles et fournaux! :top:

:cheers:

Gerphin85
Il y a bien trop d'incohérence entre les points de vue : on ne peut laisser la population croître et refuser les moyens de la nourrir convenablement. Ce sont des rêves de Bobos. Mais plus grand chose arrive à m'étonner. Pour finir nous allons tous disparaître et moi aussi !

dhuicq
Oui ! Faire l'autruche est le sport à la mode... et après nous le déluge !

Il est intéressant de demander aux cultivateurs la façon dont ils travaillent. Je peux vous assurer qu’il y a moyen de manger sainement. Pensez à manger local...c’est souvent le bouche à oreilles qui vous guidera.

BONSOIR,
effectivement je me pose les mêmes questions.....

fort heureusement on trouve tout au moins les produits de petits producteurs et j'ose croire que les intérêts ne sont pas identiques à ceux des grands distributeurs ou autres...et que l'on ait moins de pesticides etc etc...;

Je peux vous garantir que le producteur du coin de « fraises » cultive ses fruits de façon BIO..... allez proposer vos services une journée....et vous verrez !!!

Bonsoir
En France , au début de l'engouement pour les produits fermiers directs ,, soit environ 30 ans il y avait une histoire qui circulait, vraie ou fausse: celle de la fermière qui , lorsqu'elle manquait d'oeufs frais pour les citadins venus le Samedi  les lui acheter , envoyait son gamin  se fournir à la supérette du coin et les passait dans la paille avec un peu de m...de poule. Mais c'était avant... maintenant , peut être que la supérette est bio.
Juste pour dire: si on réduit l'alcoolisme et le tabagisme de moitié , on doit pas mal diminuer les hospitalisations et interventions pour cancers.Mais on peut être alcoolo-tabagique et manger bio, tant que l'on peut manger.
Allez, bon appétit.
Bien à vous

Pour les oeufs comme pour le reste et meme les produits industriels l'origine est parfois douteuse si il y a un bénéfice  à la clef .
Dans certains cas on parle d'economie libérale, dans d'autres de fraude.
On dit aussi que 30% des produits frais finissent a la poubelle du consommateur  .
Perso je fais un peu de tout selon la saison et mes possibilités et premier arrivé premier servi .

Je crois que tout ça c'est juste de l'intox de lobbys car nous n'avons jamais avant vécu aussi vieux et aussi bien ! Je ne prend plus que le positif dans tout ce fatras !

Philvar :

Gerphin85
Il y a bien trop d'incohérence entre les points de vue : on ne peut laisser la population croître et refuser les moyens de la nourrir convenablement. Ce sont des rêves de Bobos. Mais plus grand chose arrive à m'étonner. Pour finir nous allons tous disparaître et moi aussi !

Vrai. +80 000 000 par an, ça donne le vertige. Et il n'y a pas que la faim et le froid.

Gerphin85 :

Quelques bonnes recettes du côté d'Olhao.

http://www.olhao.web.pt/gastronomia.htm

A vos casseroles et fournaux! :top:

:cheers:

Merci pour ces recettes. Bien que plus casanier que cuisinier, elles donnent envie de s'y mettre.Ma seule expérience perso était un porc à l'Alentejano qui, vaut bien des cuisines dites de ménage françaises.
Bien à vous

Bonjour

ça a l'air bon mais pour la traduction en Français ouh là ! tant pis merci

@patfine,

Vous faites un copié-collé d'une recette dans une page de traduction style reverso par exemple et vous avez la recette en français.

Exemple:

Xarém

Laver les palourdes très bien, de manière à éliminer les impuretés qu'elles peuvent contenir.
Ensuite, trempez-les dans de l'eau salée (de préférence dans de l'eau de mer) pendant 5 à 6 heures.
Couper le lard (ou de la graisse) et le jambon maigre des bandes et des saucisses en tranches et les faire frire dans feu doux.
Faire cuire les palourdes d'eau dans un pot couvert, assaisonné de sel et de poivre pendant environ 10 minutes, drainer l'eau de cuisson et l'amener à un tamis fin.
Prenez le cœur des palourdes, placez-les dans une casserole, ajouter le jus de cuisson, ajouter le vin et augmenter le feu et faire bouillir un peu.
Retirer du feu et ajouter la farine préalablement tamisée. Porter à nouveau au chaud et cuire en remuant de temps en temps. Ajouter les viandes et servir chaud.

Souvent xarém (terme arabe pour « brouet de maïs ») est accompagné de sardines, cretons de porc et.

Ingrédients:

1 kg de palourdes
100 g de lard (ou, encore plus traditionnel, longe de porc ibérique)
100 g de chorizo
150 g de jambon
1 dl de branco (vin blanc)
150 g de farine de maïs
Sel et poivre q.s.
------------------------------------------------------------------------
Simple, non?

Bon appétit!

:cheers:

Merci GERPHIN 85 ! on verra

avec tous ces ingrédients, si c'est pas lourde, ce n'est pas non plus léger!!!

Nouvelle discussion