Expatriation Tamatave

Bonjour à tous,
certains d'entre vous ont suivi mon périple (stage à Tuléar puis possible embauche à Sambave puis finalement CDD à Tamatave).
Je pars donc à Tamatave au mois de mai, j'ai reçu la confirmation hier et dois faire les formalités administratives pour demander une autorisation d'emploi,je ferais par la suite ma demande de visa transformable puis le transformerais sur place.
Si tout se passe bien (et que l'on m'embauche par la suite), mon conjoint devrait me rejoindre au bout de 3 mois, avec un visa touriste les 3 premiers mois puis: soit il trouve un travail sur Tamatave, soit nous devrons nous marier pour faire un regroupement familial et il garderait un travail à distance avec déplacements.
Je suis donc à la recherche d'informations sur:
le coût de la vie à Tamatave (car je n'ai vécu qu'en brousse et à Tuléar)
la recherche d'un petit logement sur Tamatave
S'il est possible de se déplacer sans problèmes à vélo ou s'il y a des transports en commun
les difficultés rencontrées au début
des témoignages/personnes ayant vécu ou vivant à Tamatave qui pourraient me conseiller et que je pourrais rencontrer sur place .

Bonne journée

Pour se déplacer il n'y a aucun problème car il y a pléthore de vélo-pousses et également des tuc tucs genre de motos-pousses.
En ce qui concerne le coût de la vie: soit vous vivez à l'occidentale en allant faire vos courses aux supermarchés et vous aurez besoin d'un budget égal à celui de la France, soit vous vivez à la malgache avec les inconvénients de l'hygiène improbable des aliments que vous achèterez au bazar et il faudra une flore intestinale très adaptée pour ne pas être abonné aux pharmacies et hôpitaux.. mais ce n'est qu'un point de vue que je ne demande à personne de partager... :whistle:

Je trouve que de se marier avec son conjoint pour le garder prés de soi uniquement pour un CDD à Tamatave c'est extrême.

Si il ne trouve pas de travail sur place (et ce n'est pas garanti qu'il en trouve un rapidement à Tamatave), le plus simple serait de faire un aller-retour tous les 90 jours à la Réunion.

Non, je ne pensais pas me marier pour 6 mois, mais seulement en cas de reconduction du contrat en CDI. Avant il fera des visas touriste mais je ne sais pas combien de fois on est toléré faire des aller retours avec.
Je ne sais pas s'il trouvera un emploi la bas, cela fait des mois que l'on cherche et il n'y a des propositions que sur tana...

Concernant le mode de vie, je ne vais pas m'expatrier à Mada pour vivre comme je le ferais à Paris.
À Tuléar, j'achetais mes aliments sur le marché, j'ai eu 1 intoxication alimentaire en 6 mois pour un aliment acheté dans un vrai magasin... Le tout est d'acheter le plus frais possible et de bien cuire la viande...
Après, je ferais évidemment plus attention à Tamatave car au début on peut facilement faire des erreurs.
Y a t'il un marché à poissons ?

chevalounette14 :

Non, je ne pensais pas me marier pour 6 mois, mais seulement en cas de reconduction du contrat en CDI. Avant il fera des visas touriste mais je ne sais pas combien de fois on est toléré faire des aller retours avec.
Je ne sais pas s'il trouvera un emploi la bas, cela fait des mois que l'on cherche et il n'y a des propositions que sur tana...

Comment pensez-vous que votre couple va tenir si vous avez un emploi à Madagascar et que lui n'en trouve pas et que vous restez vivre la-bas ?

Vous en avez déjà parler ?

Si le plus important est votre couple, je vois deux solutions :

- Vous faites votre CDD de 6 mois, si il trouve un emploi sur place il aura son propre visa, et vous restez tous les deux à Mada avec chacun son propre visa. Ca vous évitera le mariage express à l'arrache

- Vous faits votre CDD de 6 mois. Il ne trouve pas de boulot. A la fin du CDD, vous repartez tous les deux de Madagascar pour aller dans un pays ou vous pourriez trouver tous les deux du boulot.

Je pense sincèrement que vous travaillant, lui errant sans rien avoir à faire à Tamatave, le tout avec u mariage express pour avoir le visa conjoint, ça risque de ne pas faire très long feu.

Il travaillerait à distance dans ce cas car son patron en France souhaite le garder.
Je ne souhaite pas retourner en France ni en pays occidental car cela me tue petit à petit...
Ce n'est pas une décision unilatérale évidemment. Si mon travail s'arrêtait au bout de 6 mois et lui sans travail, nous irions faire un roadtrip en Amérique du Sud je pense car je connais assez et il souhaite voyager.
Cela fait déjà 5 mois que je recherche un emploi et ça tient (cela fait plusieurs années que l'on vit ensemble tout de même) je ne vois pas pourquoi à Madagascar ce ne serait pas le cas pour lui... Alors que là, c'est vraiment l'enfer pour moi.

Dixit Chevalounette 14:
"Concernant le mode de vie, je ne vais pas m'expatrier à Mada pour vivre comme je le ferais à Paris.
À Tuléar, j'achetais mes aliments sur le marché, j'ai eu 1 intoxication alimentaire en 6 mois pour un aliment acheté dans un vrai magasin... Le tout est d'acheter le plus frais possible et de bien cuire la viande... "

Ce n'est ni avec la viande ni avec les légumes qu'on cuit qu'on a des intoxications alimentaire mais en ce qui concerne la salade et les crudités? vous les cuisez également ou vous les lavez à l'eau de javel? :unsure

Je ne les lave pas à l'eau de javel non, je dois avoir la flore intestinale​ qui s'adapte pour les crudités...
Au passage c'était avec un aliment cuit que j'ai perdu 7kg....
Je pense que ça dépend de chacun et qu'il ne faut pas faire de généralités, je n'ai peut être pas de problèmes ça ne veut pas dire que j'en aurai jamais, il y a des gens qui javellisent... Je trouve que ça change le goût des aliments... Je les passe à l'eau du robinet qui contient de la javel en quantité plus faible que si je javellisais moi même.
Il y a des gens plus fragiles que d'autres... Moi, je ne m'expatrie pas pour vivre comme avant, je m'adapte sur place en prenant quelques précautions surtout au début... Je n'ai jamais eu de tourista dans aucun pays... Pourtant je l'ai cherché...

S'il y a des propositions pour votre conjoint à Tana, pourquoi ne pas tenter, on ne sait jamais! déjà il sera plus près de vous.

:offtopic:

madagaston :

en ce qui concerne la salade et les crudités? vous les cuisez également ou vous les lavez à l'eau de javel?[/i] :unsure[/b]

Petits-pois à la française: petits pois, salade, lardons un classique de la cuisine française :P

Pour la désinfection des légumes (pratique utilisée dans la restauration en France et surtout dans la restauration collective): bien laver puis faire tremper 5 min dans un bac contenant eau + javel  (6cl de javel à 2.6% pour 100 l d'eau), bien rincer= légumes désinfectés sans goût de javel. Localement on peut aussi utiliser du "sur'eau" flacons généralement disponibles dans la plupart des épiceries même en brousse.
Certains utilisent du vinaigre, ce qui ne sert à rien puisque cela ne permet pas de tuer les microbes mais juste de les empêcher de se reproduire.

@Chevalounette
Concernant un marché aux poissons, cela ne signifie pas forcément que le poisson vendu a été pêché le jour même. La majorité du poisson vient de village de pêcheurs, il est conservé plus ou moins au frais (barres de glace) et récupéré tous les x jours par des collecteurs qui le revendent en ville.

Pour votre recherche d'appartement, en plus de la rubrique immobilier de ce site, vous pouvez aussi consulter les sites malgaches de petites annonces en ligne.
http://mg.anuncioo.com/
http://lily.mg/
http://www.orange.mg/petite-annonce
http://www.moov.mg/annonce.php
D'autres sites possible avec une recherche sur google...

Pour les petits problèmes intestinaux il y a un médicament local très efficace et qui porte bien son nom: Colicalm

Madagaston,
J'ai vecu 11 ans a Madagascar et j'ai seulement eu un probleme intestinal dans la premiere annee - et je me rappelle tres bien pourquoi: Apres avoir seulement mange des repas bien cuit - riz et legumes - pendant les 4 premieres semaines, j'ai achete des pommes a la station taxi-brousse que je n'ai pas pu laver, mais seulement frotter avec un mouchoir...

Le resultat: Plusieurs mois de diarrhee, 14 kg perdu, pas possible de grossir malgre des tonnes de abnances et cacahouettes...

Sinon: Aucun probleme avec des fruits et legumes bien cuits ou bien laves ou dans la peau, j'ai mange beaucoup de salade, beaucoup de poisson cuit our grille, et meme du thon cru prepare en "ceviche" para ma bonne malgache sans aucun probleme.

Mais un ami qui a loge au meilleur hotel de Tana et y a mange un hors d-oeuvre de crevettes et poisson, en est tombe malade pour des semaines...

En réalité, je me force à croire que  les touristas et autres accommodations de notre estomac qui se traduisent souvent par une période de problème intestinaux que ce soit à Tamatave ou ailleurs son dû au manque de flore intestinale adaptée.
En effet quand on arrive de France par exemple et qu'on change de régime alimentaire, même si les p'tits pois sont les mêmes qu'en France ou que les recettes soient identiques, que vous laviez vos aliments avec de l'eau de Javel ou du trichloréthylène, vous ne vous empêcherez pas de vous lécher les doigts après un bon repas ou d'aller aux toilettes et de vous laver les mains avant de sortir mais d'empoigner la clenche pour ouvrir et refermer la porte derrière vous... et c'est là que vous attraper des millions de microbes pas toujours très sympa et si vous vous essuyez la bouche avec une serviette de table qui aura séjourné quelques minutes sur une table dont vous n'avez pas passé de l'eau de Javel ou du trichloréthylène avant, même si vous ne vous léchez pas les doigts après un bon repas il vous arrive certainement de vous essuyer la bouche avec une serviette avant de boire dans un verre qui n'aura pas été lavé lui-même avec de l'eau de Javel ou...
Enfin bref, comme dirait un certain Hulot (oui le ministre) saviez-vous que... vous respirez à chaque inspiration des millions de microorganismes.
Les rayons UV du soleil désinfectent l'air quand il est humide et riche en particules, telles que les poussières, les pollens, les suies, etc. car ces particules servent de support à de nombreuses bactéries, virus, micro-organismes, spores de champignon, et sont facilement mis en suspension dans l'air par le vent, les turbulences, le balayage, ou encore le flux des véhicules. :huh:

C'est dans les villes denses que le taux de microbes était le plus élevé au XXe siècle. Lablokoff, naturaliste qui travaillait sur les forêts et leur naturalité, a comparé le taux de microbes contenu dans l'air de différents lieux plus ou moins pourvus d’arbres et de végétation. Il a alors obtenu les résultats suivants :

Grands magasins à Paris : 4 000 000 microbes/m3 d'air ;
Grands boulevards : 575 000 microbes/m3 d'air ;
Champs-Élysées : 88 000 microbes/m3 d'air ;
Parc Montsouris (boisé) : 1 000 microbes/m3 d'air ;
Forêt de Fontainebleau : 50 microbes/m3 d'air.
En 1956, d'autres mesures ont donné :

Vieux Nice : 465 000 microbes/m3 d'air ;
Bordeaux (parc) : 1 350 microbes/m3 d'air ;
Pineraie de Le Porge : 30 microbes/m3 d'air.
Il n'y a malheureusement pas de données concernant le nombre de microorganisme que vous inspirez à Tana ou Tamatave... mais on a des sources qui nous disent qu'il y a eu près de deux cents morts de la peste cette année à Madagascar... combien par inhalation ?
Donc pas d'affolement, il est déjà trop tard, préparez-vous comme dirait un certain expert financier. :joking:

Sachant que le corps d'un adulte contient entre 1 et 2 kg de bactéries soit entre 40 000 milliards et 100 000 milliards de bactéries par tête de pipe, il faut relativiser. Les bactéries sont loin d'être toutes pathogènes.
Je pense qu'à Madagascar et notamment à Tanà ce sont les gaz d'échappement qui constituent le plus grand danger. Vivre et travailler dans certains quartiers de Tanà doit être aussi dangereux pour la santé que de fumer 2 paquets de cigarettes par jour (ça, ce n'est pas scientifique, c'est un avis personnel).
A Tamatave on a au moins l'avantage d'avoir moins d'embouteillages et une ville plate comme la main, donc les voitures mal réglées émettent nettement moins d'immenses panaches noirs. Et on a aussi l'air marin qui chasse la pollution.
Mais il ne faut pas non plus idéaliser la brousse. L'air y est sans doute pur, mais l'eau non. La pineraie de Le Porge c'est très bien si vous y allez vous promener avec votre bouteille d'eau minérale mais si vous deviez boire l'eau des étangs ou des canaux vous auriez peut-être une petite hésitation et ce même si les villages alentour ont des systèmes de traitement des eaux. Alors quand ils n'en ont pas ...

Nouvelle discussion