Close

Un nouveau futur expatrié

Me voilà dans le tout début de ma démarche pour partir à l'étranger, le Canada.
Je m'appelle Christian, j'ai 25 ans et je suis étudiant en Psychologie. Je veux finir mes études à Montréal, et si je viens ici pour trouver de l'aide et des conseils, même des réponses aux questions. Il y a beaucoup d'informations pas forcement clair où différentes. Mais bon! C'est les joies de l'aventure.

Pour bien commencer qui serait répondre à cette question? Est-il possible d'étudier et de travailler (pour financer mes études) au Canada en même temps? Si oui y a t-il une démarches à suivre ou non?

Merci à tous, See you soon.

Bonjour et bienvenue sur Expat.com, wicrian ! :)
Un bon début serait de télécharger Guide de l'expatrié au Canada qui regorge d'informations utiles et ensuite de parcourir les discussions précédentes sur le forum Canada et sur le forum de Montréal (où je vais déplacer votre message pour plus de visibilité).
S'il reste des questions n'hésitez pas à revenir poser des questions.
Bonne lecture
Arlette

Bien sur que cela existe, tu as par exemple le PVT (nouvellement EIC)...


Le domaine vers lequel tu t'orientes, est un régi par un ordre...Prends donc bien soin d'en connaitre les tenants et aboutissants, ca peut servir, car bon nombres de personnes déchantent quand aux possibilités offertes une fois sur place......

Franck a raison; des psychologues, il y en a maintenant à tous les coins de rue ! Il y a quelques années, un baccalauréat (québécois) permettait de travailler dans le domaine, ensuite il a fallu une maîtrise ... et maintenant le doctorat est de plus en plus demandé.

D'ailleurs les exigences quant aux études sont différentes si vous voulez être consultant ou si vous voulez enseigner.

Cela ne me pose pas de problème d'aller jusqu'au doctorat bien au contraire. Après je souhaite être psychologue chercheur (en France c'est même chercheur/enseignent) et là c'est moins bouché. Mais le Canada est très réputé pour la psychologie. Maintenant ce qui m'inquiète un peu dans mes recherches pour venir, c'est que il me semble avoir lu que les université aimé former pour qu'on reste, mais le service d'immigration préférerait qu'on dise qu'on vient juste pour nos études et aprés au revoir Canada.
Ca me souci un peu parce qu'il est vrai que je désire m'installer pour quelque temps quand même.

PS: Merci Arlette! J'ai tout imprimé et tout lu. Enfin quelque chose de clair. ^^ et puis je suis très novice en ce qui concerne les forums.

Vous êtes tous bien sympathique de prendre du temps pour me répondre.

Ah oui! le PVT ce n'est pas juste pour bosser?

Hum ... je n'ai pourtant jamais eu l'impression qu'on acceptait les étudiants étrangers ... pour qu'ensuite ils retournent chez eux.  Fausse rumeur ;)

wicrian :

...Maintenant ce qui m'inquiète un peu dans mes recherches pour venir, c'est que il me semble avoir lu que les université aimé former pour qu'on reste, mais le service d'immigration préférerait qu'on dise qu'on vient juste pour nos études et aprés au revoir Canada.

C'est totalement inexact.
Lis ce qui suit.

Catégorie de l’expérience canadienne.
http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/cec/index.asp

Merci c'est un peu plus rassurant!!!
Je voulais même faire en sorte d'avoir le visa permanent d'étudiant vu que je dois aller jusqu'au doctorat! D'ailleurs j'ai cru comprends qu'à Montréal suivant le niveau, les dossiers et le cursus, tu ne passes pas obligatoirement le master et tu peux directement aller en doctorat!? Si oui pourquoi?

wicrian :

...D'ailleurs j'ai cru comprends qu'à Montréal suivant le niveau, les dossiers et le cursus, tu ne passes pas obligatoirement le master et tu peux directement aller en doctorat!?...

Là, je pense que tu rêves vraiment !

Mdr!! ça a le mérite d'être clair... ^^
Bah il me semble que j'ai lu ça sur le site de l'université de Montréal! Je peux peut être me tromper!!! en tout les cas je n'ai aucun problème avec les cursus classique.
Maintenant il y a apriori des masters bien plus généraux qu'en France psychologie dans c cas là. car il y a de souvenirs Un master en psychologie pour trois doctorats de psychologie. Mais j'ai regarder ça de manière furtive. J'irai réetudier la question plus en détails. Il faut déjà que je choisisse d'autres programmes que la psycho au cas ou mon premier voeux se voit refuser. Mais que choisir ces moins évidents à Montréal les choix enfin pas très concret pour moi. ^^ enfin pas encore.

Sinon point de vue santé, La carte soleil couvre t-il les frais d'un medecin comme en france ou pas? (en france le remboursement c un truc 70% assurance maladie). J'ai en vue des mutuelles pour accompagner mon expartiation, mais je connais pas les coûts classiques de généralistes. Apparemment la carte soleil prend en charge pas de petites choses mais c'est pas très précis les infos que j'ai.

Oui, la carte soleil paie les frais d'un médecin. Par contre, pour les médicaments, les frais reliés au dentiste, aux lunettes, soins dans une chambre d'hôpital, etc., vous pouvez avoir une assurance de votre employeur (mais ce ne sont pas tous les employeurs qui offrent cela) ou alors prendre une assurance auprès du gouvernement.

Quant au médecin de famille, considérant que 25% des Québécois n'en ont pas et que la situation va de mal en pis, bon courage ! ;) En fait, faites-vous faire un super bilan de santé avant de partir. :D

c'est vrai que nous sommes bien avantagé en France pour ça.

Si la carte soleil prend en charge au moins le médecin c'est cool. mais je vais vais prendre un complément de chez mon assureur il me propose de devenir mon assurance médicale et de prendre en charge pas de chose.

Mais quand vous dites que cela ne s'amliore pas à propos des médecins de famille, je serais curieux d'en savoir plus. J'ai pas pour habitude d'etre malade mais je préfére prévoir que guerir comme on dit si bien ici! ^^

C'est assez complexe et il y a plusieurs raisons.

Plusieurs médecins font leurs études et après avoir pratiqué un peu ici ... ils filent ailleurs au Canada ou aux États-Unis car les salaires sont plus élevés. Donc, un problème de « mini-exode ».

La profession se féminise beaucoup : les femmes médecins qui ont des enfants ne travaillent pas 12 heures par jour. Elles font souvent du temps partiel.

Les médecins vieillissent eux aussi et prennent leur retraite.

La population vieillit ... on vit plus longtemps, mais souvent avec des petits bobos qui nécessitent des suivis ... et quand les personnes âgées ont perdu leur médecin partis à la retraite et qu'ils n'en trouvent pas d'autres, ils se retrouvent en clinique sans RV à attendre 4-5 heures ... ou vont aux urgences des hôpitaux où là ils peuvent attendre 8, 10, 11 heures.

olala!! bon il faudarait faire des études de medecine je vois!!! je comprends mieux la situation. Bon ça ne me décourage pas pour autant.

Bon ce soir je reçois des amies futures expatriées aussi, j'aurai encore plus de questions après je suppose et je leur donnerai les précieuses informations receuillies ici. Elles arrivent en septembre elles en ont d'autant plus besoin.

Merci pour tout. see you soon.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas :)

Oh oui on en a!
Y a t'il des bourses étudiants pour les expatriés?
Est-ce qu'il y a des expartiés étudiants qui ont du réunir la fameuse somme et quelles ont été leurs astuces!? ( c pas que mais 7500€ pas facile facile ^^)
Quelles sont les réputations des universités l'UDEM, Laval, L'UQAM pour la section de Psychologie? Y-a t'il des écoles plus réputer? (l'image qu'on a France est assez généraliste, et l'université de Nîmes dans laquelle je suis inscrit a perdu leur accord pour les échanges d'étudiants)

Nouvelle discussion