Close

avocat ou notaire ou bien les deux?

Bonjour à tous,

Je rejoins la communauté des amoureux du Portugal, à chacun sa relation avec ce pays, pour ma part, elle a commencé en 1983, avec un voyage initiatique depuis mon Auvergne natale... Depuis, rien a changé, mon affection est restée entière envers ce pays et son peuple...

Retour à ma question: bien évidemment, l'idée trotte dans ma tête depuis, euh!...longtemps, et le temps est venu de passer à l'acte, acquérir une petite maison au Portugal. Dans un premier temps une résidence secondaire, pour les vacances de toute la famille, puis peut-être plus longuement à la retraite (si elle existe encore!)... Donc, pour acheter un bien immobilier, avocat ou notaire ou les deux? et si vous aviez des idées sur leurs honoraires, merci!

Até breve!

Pascal...

Bonsoir, mon conseil agence immoblière sérieuse , ensuite notaire que vous trouverais dans n'importe quel "registo civil" où le bien  est situé.Les honoraires  et taxes d'acuisition sont de environs 10% de la valeur du bien ( en Belgique ils sont de plus ou moins 20 %).Attention , le Portugal est sous assistance financière de la Troika (dont le FMI) . Envisagez d'acheter un immeuble c'est bien,  le contrétiser  dans le contexte actuel , me semble actuellement à éviter . Attendez que la situation financière de ce pays se résolve . Pour info c'est la troisième fois que ce pays depuis 1974 fait appel au FMI avec les conséquences que vous pouvex deviner. N.B actuellement, comme en Espagne la " bulle immoblière est en train d'éclater"Personnellement je ne m'y risquerais pas et pourtant j'y vis depuis 15 ans,je sais de quoi je parle . Cordialement

Merci pour l'info...
Cordialement...

Bonjour à vous, Jean Pierre, je n'ai pas compris ton raisonnement. Tu voudrais que Pascal attende que l'économie reparte pour acheter au Portugal. Si Pascal a de quoi acheter, pourquoi ne pas acheter maintenant que les prix sont au plus bas. Il a de toute façon envie de passer sa retraite la bas.
Peux tu nous expliquer ce que tu entends par  "le concrétiser  dans le contexte actuel , me semble actuellement à éviter". Peut-être veux tu dire que c'est une mauvaise idée de penser y vivre actuellement? Merci de nous fournir plus d'explications. Je suis dans le même cas que Pascal et ta réponse me laisse sur ma fin.

Bonjour Théo

Je vois qu'on partage la même expérience, si tu veux échanger sur nos projets respectifs, ce sera avec plaisir. J'espère rencontrer un notaire portugais francophone bientôt et obtenir ainsi de vraies réponses à mes (nos) questions....

dupuyp4[at]gmail.com

Pascal

Bonjour à tous, ce que je veux dire `, c'est que s'installer au Portugal actuellememt comporte beaucoup de risques et incertitude pour le futur. Achetez un bien actuellement à un prix plus bas va impliquer un payement de IMI ( impôt municipal sobre imovel)qui va dupliquer ou tripliquer selon les nouveaux crit`res de L'OE 2013, les nouvelles mesures fiscales  sur les pensions des étrangers vivant ou désirant vivre au Portugal est une incertitude, l'interprétation du fisc concernant l'importation de son véhicule qui me fait payer la taxe de circulation au double du prix qu'en Belgique Les revivoltes des décisions gouvernementales qui donne le tournis á tous, bref. Je constate parlant parfaitement le Portugais , suivant les nouvelles télévisées et écrites rendent compte que de nombreux étrangers ayant acheté un bien au Portugal sont retourner dans leur pays d'origine en laissant leur bien pratiquement à l'abandon. Voilà pourquoi je mets en garde , pensez bien votre décision et si c'est votre désir concrétier le en tenant compte d'un autre facteur, la justice au Portugal ne fonctionnne pas . Bonne chance

Bonsoir JP, merci pour ces précisions...
Effectivement c'est à prendre en compte.  Je poursuis mes investigations et je serai au Portugal bientôt pour des visites de biens et je poserai les bonnes questions à mes interlocuteurs...
Merci
Pascal

Bonsoir theo2901,  lorsque je dis que ce n'est pas le moment, croyez vous qu'avec la crise au Portugal, des centaines sinon des milliers de Portugais, qui ne peuvent actuellement payer leur prestations hypothécaires vont voir d'un bon oeil des étrangers acheter leur maison ou meilleur leur foyer familial , vont rester sans réagir ??. Le Portugais est de nature pacifique mais il y a des limites à tout. Je ne veux pas être un messager de mauvaise augure, je vois bien d'ici les débats d'opinion dans cette société qui ne laisse présager rien de bon. Des hautes instances de la société parlent déjà à mots couverts de démission du gouvernement actuel et comme conséquence....... J'ai éjà averti par d'autres messages que la situation au Portugal va devenir très, très compliquée au niveau social. Le risque existe , pour ma part,je ne ferais actuellement aucun investissement significatif dans un pays pacifique, mais au bord de la crise de nerfs. A bon entendeur.....

Cela demande effectivement réflexion. Pour ma part comme Pascal d'ailleurs, je n'ai pas l'intention de m'y installer tout de suite puisque la retraite c'est ds 10 ans.J'espère tout de même que d'ici 10 ans la situation sera meilleure. Sinon ce sera la cata partout et la France n'y échappera pas.
Une question peut être indiscrète mais sans arrière pensée: Vous me répondez si vous voulez. Pourquoi restez vous au Portugal? je vous trouve un peu amère.:(

Il n'y a pas de problème pour vous répondre , mon épouse est Portugaise et fonctionnaire publique , elle est à 15 ans de la pension et donc obligation d'y rester.

Bonjour,
15 ans encore... Je suis de tout cœur avec vous! ;)
Cordialement
Théo

Bonjour à vous, Jean Pierre, je n'ai pas compris ton raisonnement. Tu voudrais que Pascal attende que l'économie reparte pour acheter au Portugal. Si Pascal a de quoi acheter, pourquoi ne pas acheter maintenant que les prix sont au plus bas. Il a de toute façon envie de passer sa retraite la bas.

Cette opinion comme quoi les prix sont au plus bas est tout, sauf un postulat. Un bien n'a pas une valeur en soi: il a juste la valeur qui lui attribuent ceux qui veulent l'acheter et étant donné qu'en ce moment, pour un acheteur il y a trois vendeurs, ça tire les prix vers le bas. (cause: chômage massif et émigration de la jeunesse)

Imaginons que l'on dépense 150.000 euros pour acheter quelque chose qui a une valeur "normale" de 170.000 euros. On se dit qu'on a fait une bonne affaire.

Mais si un pépin de la vie fait qu'on doit réaliser pour récupérer du capital et si à ce moment on ne trouve d'acheteurs qu'à 80.000 selon la loi de l'offre et de la demande, eh bien la maison ne vaut que... 80.000 et on se retrouve avec un crédit à rembourser sur une somme très supérieure à sa valeur réelle. C'est exactement ce qui a mis les Espagnols dans la panade, qui ont acheté plein de biens immobiliers persuadés que "les arbres monteraient jusqu'au ciel"

En outre, il y a la possibilité d'éclatement de la zone euro et dans ce cas, la nouvelle monnaie portugaise serait dévaluée d'au moins 30 à 50% (ce qui d'ailleurs donnerait un choc de compétitivité au pays, mais tout capital investi sur place perdrait le même pourcentage en valeur)

Je ne dis pas qu'il ne faut pas acheter, que ce soit clair.

Je dis que c'est une grosse erreur de penser que c'est sans risque. Tout investissement immobilier est un pari, et le pari portugais me semble risqué au jour d'aujourd'hui, en fonction de ce qu'on sait.

Bonsoir, je n'aurais pas dis mieux que benj77. Cordialement

Je comprends très bien votre raisonnement et vous remercie de votre avis. Je trouve, par contre,qu'il s'applique plus à ceux qui achètent en tant de crise, pour investir avec l'idée de revendre un jour, soit au même prix soit plus cher. Or pour celui qui souhaite acheter pour y habiter et y vivre, sans forcément emprunter une grosse somme car il en possède une partie, je crois que votre raisonnement ne tient plus vraiment. En effet, le prix de la maison aura beau baisser, s'il s'y sent bien, il s'en fout un peu. L'immobilier en France ne se porte pas bien non plus et si on a un crédit (forcément plus conséquent pour acheter en France) on se retrouve avec les mêmes risques si le pépin de la vie vs tombe dessus. Quant à la dévaluation, le sort de la France est entre les mains des banquiers anglo saxons et leurs agences de notation... et s'ils décident de faire tomber la France ils le feront alors, ds ce cas, comme disait un certain Aznavour Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil ;)
Plus sérieusement, les pays du sud vivent une mauvaise passe mais j'espère que ça va s'arranger dans les années qui viennent, ça ne peut pas être autrement.
Cordialement

Chaque situation est un cas à part, et je n'ai réagi que devant le "maintenant que les prix sont au plus bas" que je ne tiens pas pour acquis.

D'accord, quand on achète pour soi, on se moque un peu de la valeur à venir de son bien contrairement à l'achat spéculatif, mais il faut cependant tenir compte de deux choses:

- il faut être sûr de ne pas avoir d'accident de parcours qui empêcherait de rembourser (perte d'emploi suite au chômage, à la maladie, etc.) Parce que dans ce cas, si le bien doit être vendu au plus vite et qu'on ne récupère qu'une fraction de la mise, on se retrouve avec un /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\qui court toujours sur une fraction de ce qui fut emprunté et... plus rien en gage.

- pour ceux qui veulent laisser quelque chose à leurs enfants, peut être vaut-il mieux ne pas payer pendant vingt ans à coup de sacrifices pour avoir au final un bien très dévalué.

Quand on dit que l'immobilier ne se porte pas bien en France, on est encore loin de la situation ibérique. On s'est habitué à des hausses de 10% par an (comme les Espagnols il y a peu!) et quand l'évolution des prix ne fait guère que se rapprocher de l'inflation, on parle de "crise" quand la situation devient juste normale avec quelques variations locales: ça grimpe toujours beaucoup en région parisienne, et ça baisse dans des régions sinistrées sur le plan industriel.

Mais une des raisons pour lesquelles en France les biens mettent plus longtemps à se vendre qu'il y a cinq ans, c'est que leurs propriétaires s'accrochent à des prix qu'ils veulent toujours voir grimper ou du moins se maintenir, contre la logique. On est déformé au point de tenir une hausse de 5% par an pour négligeable! (rappel: l'an dernier, à Paris, l'ancien a pris encore 11% en un an)

*******************************

Pour le reste, cette crise des prix de l'immobilier dans la péninsule ibérique joue sur les prêts accordés par les banques.

Si vous voulez acheter un bien qui a une valeur théorique de, disons, 150.000 et que le prix est tiré vers le bas par la loi de l'offre et de la demande, la banque n'est pas incitée à prêter, ou alors elle le fera en prenant des garanties: prime de risque par intérêts élevés, demande d'apport personnel substantiel.

Parce que si du fait de la crise et du manque d'acheteurs le bien ne vaut plus que 80.000 dans cinq ans et que vous êtes défaillant, elle ne récupérera que 80.000 moins les frais, à savoir de 60 à 70.000 et pour le reste du capital dû (imaginons que vous ayez déjà remboursé 10 à 15.000) elle devra vous cavaler après des années durant... sans résultat si vous êtes définitivement insolvable.

Du coup, en situation de crise, on a du mal à acheter faute d'organisme prêteur et cela ne fait que nourrir la crise. Le serpent qui se mord la queue...

Bonjour Benj,
Certes, ce que vs dites est très sensé. Petite remarque, j'avais précisé "si Pascale a de quoi acheté avant de dire que les prix étaient au plus bas". Effectivement, il ne faut pas aller trop s’endetter avant la retraite par les temps qui courent. Je pense que, comme vs dites, les cas sont multiples et variables.
J'ai regardé votre profil et comme vous j'avais l'intention de vivre au Brésil et j'y suis allé de nombreuses fois. Mon frère y habite et a un restau à Joao Pessoa. J'adore leur culture, Bossa, Chorinho, Forro... Malheureusement ma femme ne veut pas s'éloigner de l'Europe. On vit déjà en Guadeloupe, mais la retraite c'est au soleil du sud mais surement pas de la France.
Cordialement

Bonne nuit, je viens de lire vos messages et merci a theo2901 pour sa compassion, ayant bien réfléchi finalement mon épouse pourrait laisser son travail dans la fonction publique , qui devient insuportable avec les réformes du gouvernement et comme la langue est commune avec celle pratiquée au Brasil , nous sommes sérieusement à envisager cette solution  Comme je n'ai acquis aucun bien immobilier au Portugal,ni autre investissement, notre liberté reste totale.
Ultime nouvelle sur les biens immobiliers au Portugal, le Fisc à décider comme c'est depuis peu le cas en Grèce de faire un relevé de tous les travaux en collaboration avec les entités municipales et Google( piscines, annexes, garages ou autres) afin d'augmenter l'IMI. Ce qui est parfaitement normal , mais qui semble avoir été ignoré durant des années dans ce Pays . Pour ma part, j'aime savoir ce que je dois payer en ayant toutes les garanties une fois pour toute en non pas par classe qui adapte les lois en fonction du courant d'un mouvement politique quel qu'il soit , ce qui est le cas actuellemet et pour combien d'années encore???.

Merci à tous (Théo, JP et benj) pour votre participation; tous les points de vue sont intéressants et plein de bon sens...

Je suis expat aux USA, avec un statut avantageux.Croyez moi, ici la vie est très cher. Comment l'américain s'en sort-il ? le crédit!
les gens ne possèdent rien finalement, voiture, maison et mêmes les études supérieurs se paient à crédit (150 000$) une dette a vie pour les étudiants américains ( les futures "bulles" sont là, JP!)Tous ont plusieurs cartes de /!\ I AM A STUPID SPAMMER /!\dans leur poche et selon le moment du mois, ils jonglent avec... J'entends nos économistes français au JT, vanter l'économie et la reprise américaine, zéro! l'industrie automobile subventionnée par B.O.!
Il pense relever la tête avec l'exploitation du gaz de schistes à outrance, sans aucun scrupule sur le coût écologique (voir le film GAZLAND), pour finir j'habite à Washington DC ( D.C. pour District du Congo, comme le disent les américains eux mêmes, venez voir l'état des infrastructures routières, électriques, au moindre coup de vent, c'est une semaine sans électricité...)

Eh bien, pour moi, "la vieille Europe" a bien plus d'atout, les temps sont durs, mais si j'ai quelque argent à dépenser, c'est dans son économie, même moribonde... JP loin de moi l'idée de venir spolier le peuple portugais de leur biens immobiliers(j'ai de la famille au Portugal) c'est un peuple qui travaille qui garde la tête haute, que je respecte et que j'aime... Mon achat n'est pas un achat spéculatif, mais un achat du coeur ( je sais qu'il faut aussi de la raison) mais "le coeur à ses raisons, que la raison n'a pas"...que la vie serait triste sans ça!

Merci à tous! Pascal

Bonjour Pascal bonjour à tous,
Ce qui arrive aux Américains est le sort de ceux qui vivent au dessus de leur moyens en se prenant pour les maitres du monde. Le sort de ceux qui se financent grâce aux ventes d'armes pour des guerres qu'ils créent. Le pays le plus endetté au monde doit reposer les pieds sur terre. Heureusement qu'ils ont voté pour Obama qui redonne un peu d'humanisme à ce pays, pour moi très artificiel. Est-ce humain de refuser que ton frère ait une aide pour se soigner, cela arrive aux USA.
De plus si la grèce, l'Espagne,le Portugal et bientôt la France sont dans cet état, c'est bien parce que ces grandes banques presque toutes américaines ont décidé de remonter les taux de leur crédits aux états. Les agences de notations (sous traitant)des banques annoncent que l'économie de tel ou tel pays ne va pas bien et hop plus de 20%, sans scrupule, pour la grèce sans soucier de faire chuter le pays et mettre des millions de personnes au chômages . Regardez cette vidéo, c'est hallucinant ce qui s'y trame chez les grands banquiers. tapez sur youtube : etienne chouard myret zaki

Salut Théo,
Je vois, avec plaisir, qu'on a les mêmes références et sources d'informations....
Quand à BO, il est loin d'avoir rempli sa feuille de route, surtout au Moyen Orient, mais peut être, n'est ce pas l'endroit pour ce débat...
à plus...

Bonne nuit , si BO n'a pas rempli sa feuille de route, que dire de nos dirigeants en Europe, il est vrai que les USA sont vu comme un exemple, quelle déception. Je suis entièrement d'accord que l'Europe doit être maintenant un exemple à suivre et que , comme l'Histoire nous a enseigné , les Empires ont une fin et peut être , dans un futur lointain , il y aura une Harmonie entre les peuples à tout point de vue. Nous vivons encore une fois une guerre stupide qui n'en a pas le nom mais qui fait déjà beaucoup de victimes et continuera à en faire. Mais comme vous le dites ce n'est pas le sujet surtout comparé avec la misère que ce soit au soleil ou non. Malheureusement , il me semble pour revenir au Portugal, les dégats sont déjá fait et que la récupération de ce Pays , comme vient de l'annoncer le premier ministre prendra des décennies. Espérons que cela ne soit pas le cas.

bonjour a tous, je suis nouveau mais je suis le forum depuis un bon moment. Je m'interesse a l'immobilier depuis longtemps, que ce soit en france ou au portugal. J'ai moi meme investi un peu  en france.Il est évident qu'il ne faut pas partir vivre dans ce magnifique pays sans travail ni argent. Ma femme et moi pensons nous y installer dans 2 ou 3 ans, car j'ai la possibilité de venir en achetant une maison comptant aux alentours de 250.000 euros (en vendant ma maison en france bien entendu) et de profiter de 3000euros de revenus locatifs provennant de mes investiments en france. Je sais que j'ai de la chance, mais c'est le résultat d'un travail acharné pendant un dizaine d'année 7/7 jours, donc il faut bien récolter les fruits de son labeur. Nous sommes un couple avec 2 enfants et je pense que notre situation nous permettras de vivre correctement au portugal. Sur place j'ai l'intention d'acheter des maisons en ruines (il y en a beaucoup) de les retaper et de les revendre, des petits budgets donc qui permettront aux primos accédants d'acquérir un bien refait a neuf pour pas cher! Reste encore a soir sous quelle forme juridique je pourrais exercer cette activité et le taux d'impostion y découlant. voila il y a encore tant de choses a dire mais j'attends vos commentaires, cordialement umberto.

Pas la peine de se justifier sur son patrimoine et ses revenus!^^

Pour le reste, je ne suis pas convaincu que le marché de l'immobilier portugais soit assez porteur vue la crise pour que l'on puisse revendre facilement des maisons retapées. Il faut les acheter, payer les frais de rénovation, trouver des acheteurs solvables, etc. Mais je suppose que vous avez les moyens de faire une étude prospective.
Pour ma part, avec un tel patrimoine (mais ça n'engage que moi) je veillerais juste à le conserver par des placements moins risqués que l'immobilier en ce moment.

(Modéré: Merci de communiquer par msg privé)

je vous trouve bien timides connaissez vous des gens ayant fait des affaires sans prendre de risques ? en ce qui me concerne je suis sur le point d'acheter dans la region d'algarve  et je ne vois pas ou je prends un risque sauf celui de voire la situation s'ameliorer et de doubler la somme misee (ceci sont des mots et des phrases de qq d'optimiste). pour terminer moi qui me trouve en France croyez vous que c'est le moment d'investir dans ce pays ? de toute facon le Portugal est tellement bas que seule une remontee est envisageable . a bientot les amis et restez positifs

La question n'est pas de se faire taxer de "timidité" ou "d'inconscience", mais d'échanger courtoisement des points de vue.

Effectivement, en général, la prise de risque est proportionnelle aux bénéfices
(ou aux pertes): j'en sais quelque chose pour avoir fait de l'import export avec le Brésil et croyez moi, c'était du travail sans filet!

On peut considérer que le marché "est au plus bas et ne peut donc que remonter"

On peut aussi penser qu'il baissera encore (déflation)
On peut envisager (je n'y crois pas beaucoup, mais d'autres le pensent) que le Portugal sortira de la zone euro et dans ce cas, tous les biens immobilisés là-bas baisseront du montant de la dévaluation (au moins 30%)

****************

Ensuite il y a les gens qui veulent "faire des affaires" (plus-values) et d'autres qui veulent juste garder leur capital sans trop de risques.

Deux démarches opposées.

****************

De toute façon, dans un sens comme dans l'autre, on ne peut donner que des avis et surtout pas de conseils car les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

C'est après avoir lu ces avis, plus d'autres, que chacun décidera seul de ce qu'il fera avec son argent.

Cordialement

katapiok :

de toute facon le Portugal est tellement bas que seule une remontee est envisageable . a bientot les amis et restez positifs

Ce point est le moins sûr...

Etre positif, ne peut se faire que dans un marché régulé. Ce qui est très loin d'être le cas !!!

"Les arbres ne font pas de racines jusqu'en enfer. Mais les feuilles ont tenté d'atteindre le ciel et les arbres sont très malades."

je ne ne suis pas sûr que l'engouement soit durable. Un deuxième effet kiss cool peut avoir lieu, avec débandade et grincements de dents.
Il est très difficile de trier le grain de l'ivraie lors d'un achat en Algarve. Les bonnes affaires sont là, mais elles sont encore peu nombreuses. Une attention particulière lors d'une acquisition est de mise.

"Les arbres ne font pas de racines jusqu'en enfer. Mais les feuilles ont tenté d'atteindre le ciel et les arbres sont très malades."

Et même le très simple: "les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel" :)



Il est incontestable que la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) est pleine de dizaine de milliers de biens à vendre qui ne trouvent pas preneur et ça, pour les rendements à venir ou les conservations de capital, c'est mauvais.
Cela dit, comme partout il y a des "niches" et je pense que l’Algarve peut en être une.
Mais si les fabuleuses bonnes nouvelles fiscales (il y a trois mois, le Portugal devenait un second Monaco, là on est plus circonspect, on attend les précisions) sont démenties, combien de gens qui ne partaient là-bas que pour ce motif ne changeront pas d'idée?

Dans ce cas, même dans cette province l'offre risquera d'excéder la demande.

***************

En revanche l'économie portugaise semble repartir timidement... Si ça se confirme, les consolidations viendront de là, et pas de retraités simples consommateurs.

Nouvelle discussion

Assurance santé expatrié Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance santé au Portugal.

Déménagement au Portugal

Conseils pour préparer votre déménagement au Portugal

Assurance voyage Portugal

Conseils pour bien choisir votre assurance voyage au Portugal