La vie en Arabie saoudite

chameaux sur la plage
Shutterstock.com
Actualisé 2022-03-21 08:44

L'Arabie saoudite est connue pour être une société conservatrice et pratiquer de nombreuses règles en faveur de la modestie. Récemment, des changements sociaux majeurs ont eu lieu dans le pays, rendant l'installation en Arabie saoudite beaucoup plus facile pour les étrangers.

Plus de ségrégation entre les sexes

Il était autrefois courant que les hommes et les femmes non apparentés en Arabie saoudite n'aient pas d'interaction en public. Aujourd'hui, ils peuvent communiquer librement, tant que cela n'implique aucune démonstration publique d'affection ou toute forme de harcèlement. Depuis décembre 2019, le ministère des Affaires municipales et rurales a mis fin à l'obligation pour les restaurants, les épiceries et autres commerces d'avoir des sections séparées pour les hommes et les familles.

Alors que la musique et les divertissements étaient autrefois interdits, les centres commerciaux et les magasins diffusent désormais la musique de leur choix. Fin 2019, Riyad a accueilli MDl Beast, l'un des plus grands festivals régionaux de musique électronique de la région et qui s'étend sur trois jours. Au programme, des artistes de renommée mondiale, ainsi que quelques DJ saoudiens, dont des femmes.

Depuis la création des nouveaux visas touristiques en septembre 2019, les locaux, les expatriés et les touristes ont pu profiter ensemble de la première Riyadh Season, événement qui s'étend sur plusieurs mois avec des feux d'artifice hebdomadaires, des comédies musicales, des concerts, des combats de lutte, etc.

Plus de police religieuse

De 1976 à 2016, la vie sociale et quotidienne en Arabie saoudite était placée sous la surveillance stricte de la Mutawwa-Hai'a, Commission saoudienne pour la promotion de la vertu et la prévention du vice (CPVPV), également appelée police religieuse. Son rôle était de s'assurer que les Saoudiens étaient ponctuels à la prière, respectaient toutes les normes sociales, s'habillaient correctement, etc. La police religieuse disposait autrefois de beaucoup de pouvoir dans le pays et était en mesure de détenir des personnes pour mauvaise conduite.

En 2016, les pouvoirs de la CPVPV ont été fortement réduits. Si elle fonctionne encore aujourd'hui, son rôle est désormais mineur. Elle ne peut plus détenir, interroger ou demander à quiconque de s'identifier. En cas d'infraction à signaler, elle doit se tourner vers la force de police.

Code vestimentaire en Arabie saoudite

Les femmes saoudiennes portent généralement l'abaya traditionnelle, une longue robe noire qui couvre le corps des épaules aux chevilles. Autrefois, elle était limitée à un tissu noir épais, mais aujourd'hui, l'abaya ressemble beaucoup à une longue robe qui se présente dans différents tissus, couleurs et motifs. Les femmes étrangères sont tenues de s'habiller modestement et de se couvrir, sans être obligées de porter l'abaya.

Les hommes sont plus libres de porter ce qu'ils veulent, à l'exception des shorts au-dessus du genou et des débardeurs. En septembre 2019, la loi sur la décence publique a été établie pour clarifier les nouvelles réglementations en matière de code vestimentaire.

Gastronomie en Arabie saoudite

Le kabsa est le plat officiel et le plus populaire d'Arabie saoudite. Il est à base de riz épicé, servi avec du poulet, du bœuf ou de l'agneau. Dans certaines régions, il est servi avec de la viande de chameau. Traditionnellement, le kabsa est de la servir dans un grand plat à partager, où chacun s'assied par terre et mange avec sa main droite.

L'Arabie saoudite est devenue un immense point de rendez-vous gastronomique avec des restaurants proposant les cuisines du monde entier.

Loisirs et shopping en Arabie saoudite

L'Arabie saoudite est un pays où il fait bon vivre en tant qu'expatrié, avec de nombreux loisirs. Les divertissements populaires tels que les concerts et le cinéma sont en plein essor, et le pays est un véritable paradis pour les accros du shopping qui peuvent se perdre entre des milliers de marques, de la haute couture, des produits de luxe, etc.

Médias sociaux et censure en Arabie saoudite

En Arabie saoudite, chacun doit faire attention à ses actions et à ses comportements, y compris sur les médias sociaux. Tout ce qui est considéré comme négatif à l'égard de la famille régnante, des autorités, des chefs religieux notables, de la religion et du pays est interdit.

Plusieurs sites web sont interdits et inaccessibles. Malgré cela, les Saoudiens sont des utilisateurs très actifs des médias sociaux. Les plateformes préférées des Saoudiens sont Whatsapp, Snapchat et Twitter, tandis que Facebook reste à la traîne.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.