L'étiquette du réseautage à Bruxelles

Etiquette du r�©seautage a Bruxelles
Shutterstock.com
Actualisé 2019-05-23 08:37

Bien qu'elle soit petite par rapport à dautres capitales, Bruxelles se démarque largement en matière de politique et de pouvoir. Avec autant d'organisations influentes et d'institutions internationales basées dans la ville, il n'est pas surprenant que la mise en réseau soit très importante à Bruxelles, car c'est souvent ainsi que les professionnels font avancer leur carrière. Savoir comment travailler en réseau est donc crucial, tout comme il est important de comprendre l'étiquette et les principes de la création de réseau en Belgique. Pour vous donner une idée de son fonctionnement, jetons un coup d'oeil à l'étiquette et aux normes à Bruxelles.

Comme des événements tels que les conférences, les forums, les discussions et les débats sont courants à Bruxelles, les nouveaux arrivants bénéficient d'une multitude d'opportunités de se faire des contacts et de rencontrer des personnes susceptibles de les intéresser. Pour mieux nouer des liens professionnels, il existe des règles et des directives informelles à suivre en matière d'étiquette.

Saluer les gens

Prenant en compte les différentes langues, cultures et coutumes des habitants de Bruxelles, il peut être assez compliqué de savoir comment saluer quelqu'un. Par exemple, saluez-vous quelqu'un en faisant la bise et de quel côté partez-vous pour une embrassade ?

En général, il est préférable de saluer une personne avec une poignée de main si vous la rencontrez pour la première fois. Avec le temps, cela peut évoluer en un baiser sur la joue avec les femmes que vous connaissez assez bien. En Belgique, vous ne touchez les joues qu'une seule fois à gauche. Bruxelles étant ce qu'elle est, les embrassades peuvent cependant se transformer en deux, voire trois baisers sur la joue dans les cercles internationaux, à savoir les Italiens partent généralement de l'autre côté (donc à droite).

En ce qui concerne la langue, il est préférable de saluer les gens en français ou en anglais et vous pouvez aussi choisir la langue en fonction de la langue la plus parlée aux événements auxquels vous participez. À Bruxelles, les gens distribuent très facilement des cartes de visite. Il est bon de pouvoir communiquer vos coordonnées au moins en anglais, en français et éventuellement en néerlandais selon le domaine dans lequel vous travaillez.

Les rencontres et rendez-vous

À Bruxelles, veillez à toujours être à l'heure ou en avance, car cela montre que vous avez le sens du respect et du sérieux. Il est préférable de porter des vêtements élégants dans la plupart des situations, car les apparences sont importantes en Belgique. Vous devriez toujours être bien préparé pour vos réunions et si c'est vous qui les sollicitez, il vous faudra clairement communiquer sur le but de la réunion. Au début de la relation, les Belges préféreront généralement apprendre à mieux vous connaître avant de se mettre au travail. Vous devrez donc peut-être faire en sorte d'instaurer un climat de confiance et de camaraderie avant de plonger dans le sujet à l'ordre du jour. Dans le quartier européen, les choses peuvent aller un peu plus vite, bien que cela dépende vraiment de la personne que vous rencontrez et du contexte. Abstenez-vous de programmer des réunions importantes en août, car c'est le moment durant lequel les gens partent en vacances. Tout avance donc à un rythme beaucoup plus lent, le Parlement européen étant fermé pendant cette saison.

Planifier votre agenda des rencontres

Comme indiqué ci-dessus, Bruxelles offre une multitude d'événements qui se déroulent chaque semaine. Vous vous épuiserez vite si vous essayez de vous rendre à tous ceux qui sont pertinents pour votre domaine ! Pensez donc à planifier si vous souhaitez tirer le meilleur de votre séjour. À la fin de chaque semaine, examinez les événements prévus pour la semaine suivante, voyez qui y participe et prévoyez d'aller aux évènements les plus pertinents. Cela vous fera gagner beaucoup de temps et vous assurera de rencontrer les bonnes personnes aux bons événements.

La coopération et le partage d'informations

Lorsque vous créez un réseau, vous ne serez pas très populaire si vous ne prenez que des informations et des contacts des autres sans jamais rien donner en retour aux personnes qui vous ont aidé auparavant. Si au contraire, vous êtes perçu comme une personne utile, amicale et compétente, cela vous aidera à augmenter le nombre de vos contacts et donc à avoir une plus grande influence dans votre domaine d'expertise. Il vaut donc mieux être coopératif et disposé à partager des informations sur ce qui se passe autour de vous. Cela ne fera que faire progresser votre carrière à Bruxelles.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.