Situation économique de l'île Maurice

Économie de l'Ile Maurice
shutterstock.com
Actualisé le 03 mai, 2024

Découvrez les facettes diverses et les tendances récentes de l'économie mauricienne. De la croissance post-pandémique aux défis persistants, en passant par les secteurs clés qui impulsent son développement, voici une analyse de cette économie insulaire en constante évolution.

Bilan économique de l'île Maurice

L'économie de l'île Maurice semble afficher des signes de reprise après les défis posés par la pandémie de COVID-19. Le Produit Intérieur Brut (PIB) réel a enregistré une croissance de 6,8 % en 2023, principalement grâce aux secteurs du tourisme, de la fabrication, des services financiers, des services informatiques et du commerce de gros et de détail. Cette croissance, cependant, provient d'une base très basse, car le PIB avait chuté de 14,6 % en 2020.

Malgré ces signes de reprise, l'économie mauricienne reste tributaire de divers facteurs, notamment les politiques gouvernementales, les fluctuations mondiales et d'autres facteurs économiques. De plus, il existe des inquiétudes concernant le ralentissement de l'économie mondiale et une possible récession dans les principaux marchés en Europe et en Amérique, ce qui pourrait avoir des répercussions sur l'économie du pays.

La dépendance du secteur du tourisme comme indicateur de reprise nationale est remise en question, car la reprise économique dépend également de la performance d'autres secteurs de l'économie et de la création de nouveaux pôles de développement. En outre, les Seychelles et les Maldives ont également enregistré de bons résultats, soulignant ainsi la nécessité de poursuivre les efforts visant à stimuler l'économie de Maurice.

L'inflation élevée et la dépréciation de la roupie mauricienne sont des défis persistants. Une politique vigoureuse de lutte contre l'inflation est nécessaire, ainsi qu'une réflexion sur la gestion de la monnaie étrangère pour stabiliser la roupie.

La double peine de l'inflation à l'île Maurice

Le mois de septembre 2023 a été marqué par un ralentissement de l'inflation à Maurice, atteignant 5,2 %. Ce phénomène est principalement imputable à la croissance plus lente des prix dans plusieurs catégories, notamment les aliments et les boissons non alcoolisées. Cela signifie que le coût de la vie a augmenté à un rythme plus modéré pour les consommateurs.

La liberté économique de l'île Maurice

À Maurice, sur le front de la liberté économique, les résultats de l'Indice de la liberté économique 2023 de la Heritage Foundation ont placé l'île en tête de la région d'Afrique subsaharienne parmi 47 pays, avec un score de 70,6, la hissant ainsi au 30e rang mondial. Cette performance souligne le statut de Maurice en tant que l'un des pays les plus libres et les plus propices aux affaires en Afrique. De surcroît, Maurice a conservé sa position de leader en Afrique subsaharienne pour la deuxième année consécutive dans le Global Innovation Index 2023, se classant 52e sur 132 pays à l'échelle mondiale. Ces classements illustrent l'engagement inébranlable de Maurice envers la liberté économique, la facilité d'affaires et l'innovation tant sur le plan régional que mondial.

Les secteurs existants et porteurs à l'île Maurice

Les secteurs existants et porteurs de l'économie mauricienne englobent le textile, le tourisme, les services financiers et commerciaux, les technologies de l'information et de la communication, la transformation des produits de la mer, le développement immobilier, l'énergie, ainsi que l'éducation et la formation.

L'île Maurice revendique une vaste zone économique exclusive (ZEE) de 2,3 millions de kilomètres carrés, dont une grande partie est incontestée.

Les secteurs émergents en développement à l'île Maurice

Le gouvernement mauricien vise à promouvoir l'économie océanique en encourageant l'investissement dans de nouveaux domaines tels que l'aquaculture, les services maritimes, la biotechnologie marine, l'exploration pétrolière et gazière. Parallèlement, il cherche à moderniser les secteurs traditionnels comme le tourisme côtier, la pêche, la transformation des produits de la mer et les activités portuaires. Des initiatives sont également prévues pour stimuler les industries pharmaceutiques et biotechnologiques, les énergies renouvelables et les technologies de l'information et de la communication.

Les données sur les principaux secteurs d'activité de l'île Maurice sont disponibles sur le site de la Chambre de Commerce et d'Industrie France-Maurice (CCIFM) ainsi que sur le site de l'EDB (Economic Development Board).

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.