Actualisé il y a 10 mois

Le Burkina Faso est l’un des rares pays d’Afrique à bénéficier d’une liaison ferroviaire. La voiture et le bus restent cependant les moyens de transport les plus utilisés.

Louer une voiture au Burkina Faso

La plupart des grandes compagnies de location de véhicules sont présentes à Ouagadougou. On peut également louer une voiture auprès d’un petit loueur ou d’un particulier en consultant les petites annonces. La location d’une voiture de tourisme coûte une quarantaine d’euros par jour et ce prix double pour la location d’un 4x4. L’essence et les péages ne sont pas inclus dans le prix de location.

Si vous souhaitez sortir de Ouagadougou avec votre voiture de location, l’agence ou le propriétaire de la voiture vous imposeront sans doute un chauffeur. Le prix du chauffeur doit être inclus dans la location. Avant d’accepter un contrat de location, demandez bien ce qu’inclut le prix indiqué sur le contrat et renseignez-vous sur la procédure à suivre en cas d’accident.

Prendre le bus au Burkina Faso

D’après les témoignages de plusieurs voyageurs, le bus est un bon moyen de voyager au Burkina Faso. Le réseau de bus burkinabé est en effet assez réputé par rapport à celui des pays voisins. Il est possible de se rendre dans la majorité des villes du pays tous les jours et à toute heure. Mieux vaut acheter son billet en avance et se faire confirmer l’heure de départ la veille du voyage.

De nombreuses compagnies sillonnent le pays. Les plus connues sont la STMB, la ZST, la TSR et la Rakieta. Tous les bus ne sont pas climatisés. Un trajet en bus climatisé entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso coûte une petite dizaine d’euros. Le prix du billet comprend le transport des bagages.

Se déplacer en train au Burkina Faso

Le Burkina Faso dispose d’une ligne de train qui relie Abidjan, en Côte d’Ivoire, à Ouagadougou en deux jours. On peut rejoindre par ce moyen les villes de Koudougou, Bobo-Dioulasso et Banfora. Le train est lent et les retards et les pannes sont fréquents. Les tarifs varient selon la classe choisie. La première classe est climatisée.

Les témoignages divergent sur la sécurité dans le train : certains le trouvent plus sûr, car on évite ainsi une éventuelle rencontre avec des coupeurs de route, mais d’autres ne le recommandent pas. De plus, même en première classe, le confort ne serait pas optimal. Si vous souhaitez tout de même tenter l’expérience, vous pouvez effectuer une partie du trajet en bus.

Utiliser les taxis collectifs au Burkina Faso

Il est possible de rallier les différentes villes du pays en taxi-brousse et en minibus. Ces véhicules sont généralement des vans dans lesquels s’entassent les voyageurs. Les bagages sont placés sur le toit. Les chauffeurs attendent généralement que le véhicule soit plein avant de partir, ainsi les horaires sont aléatoires. Vous pourriez être amené à prendre un taxi ou un minibus si vous souhaitez vous rendre dans un village isolé.

Se déplacer en avion au Burkina Faso

La compagnie nationale Air Burkina permet de rallier Ouagadougou à Bobo-Dioulasso deux fois par semaine. Le vol dure une cinquantaine de minutes et un aller-retour coûte une centaine d’euros. Air Burkina permet également de rallier les capitales des pays limitrophes à des tarifs raisonnables.

 Liens utiles :

Rakieta
TCV transports
TSR
Air Burkina

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.