Actualisé il y a 10 mois

Bien que le Burkina Faso ne soit pas encore un pays très visité, il dispose de nombreux atouts. N'oubliez pas votre appareil-photo !

Les réserves naturelles du Burkina Faso

Au sud-est du pays, le parc naturel d'Arli et le Parc du W abritent une faune importante : on peut y voir des grands mammifères tels que des lions, des éléphants, des buffles et des guépards. C'est la savane africaine dans toute sa splendeur ! De nombreux oiseaux élisent également domicile dans ces parcs. À l'ouest, près de la ville de Bobo-Dioulasso, la végétation est plus verte et dense. En plus de partir en excursion en forêt, vous pourriez embarquer sur une pirogue à la découverte des marécages de la mare aux hippopotames de Bala, qui est classée au titre de réserve de biosphère par l'UNESCO.

Au centre du pays, à environ deux heures de route de Ouagadougou, vous pouvez observer les troupeaux d'éléphants dans le complexe de l’Ouest. Vous pouvez également vous rendre au parc animalier de Webdila et au ranch de Nazinga, deux réserves animalières dont le but est d'intéresser les populations à la protection de la faune.

Près de Banfora, le relief est plus escarpé. Avec ses visages d’animaux façonnés dans la roche par l’érosion, la falaise de Banfora est une halte touristique incontournable. Non loin, profitez des points de vue des falaises de Sindou, de Niansogoni et de Néguéni, qui cachent de magnifiques cascades. Niansogoni est un village troglodyte ouvert aux visites.

Faire du sport au Burkina Faso

Si vous habitez à Ouagadougou ou à Bobo-Dioulasso, vous trouverez facilement une salle de sport pour vous maintenir en forme. Il est également possible de nager et de pratiquer le tennis dans les grands hôtels. Si vous montez à cheval, vous n’aurez pas à mettre cette passion de côté puisque Ouagadougou abrite trois centres équestres et Bobo-Dioulasso en abrite un. Les Burkinabés sont férus de football : où que vous soyez, vous trouverez toujours des gens avec qui faire une partie.

Le Burkina Faso est un pays qui se prête bien au trek et à la randonnée. En dehors des parcs nationaux, vous traverserez régulièrement des petits villages durant vos promenades. Vous pouvez également enfourcher un vélo tout-terrain (VTT) pour sillonner le pays. Le Burkina Faso accueille chaque année le Tour du Faso, une des plus importantes compétitions cyclistes d’Afrique. En dehors des grandes villes, la pratique du vélo est moins dangereuse. Il faut toutefois prévoir de prendre du matériel de réparation, car les crevaisons sont fréquentes sur les pistes en terre.

La pêche sportive et la chasse peuvent être pratiquées au Burkina Faso, dans le respect de la réglementation en vigueur. Certaines agences de tourisme sont spécialisées dans ces deux activités.

Sortir le soir au Burkina Faso

Comme toute grande capitale, Ouagadougou comporte son lot de discothèques. On trouve aussi des bars dansants à Bobo-Dioulasso. Comme partout, faites attention à vos affaires et surveillez vos verres. Les Burkinabè sortent aussi beaucoup dans les maquis, des petits restaurants de quartiers que l’on trouve partout en Afrique de l’Ouest. On peut y prendre un verre, y manger, et parfois y danser.

Voyager dans les pays alentours

Le Burkina Faso est entouré de la Côte-d’Ivoire, du Niger, du Mali, du Bénin, du Togo et du Ghana. On peut facilement se rendre d’une capitale à l’autre en moins d’une heure en avion et en une vingtaine d’heures de bus. Les zones frontalières partagées avec le Mali et le Niger sont à éviter en raison du risque d’enlèvement et d’incidents réguliers.

Les festivals et fêtes du Burkina Faso

Le festival le plus connu du Burkina Faso est sans conteste le Festival panafricain de cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO). Il se tient tous les deux ans dans la capitale, depuis près d'un demi-siècle, en février-mars. Il donne lieu à des projections, a une compétition de films africains et à des rencontres entre professionnels du septième art.

Le Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) est également un événement important : il accueille chaque année près de 300 000 visiteurs et plus de 500 exposants venus du monde entier, en octobre-novembre.

Si vous êtes au Burkina Faso au mois de mars, ne manquez pas le Festival Nuits du Conte au village à Sissamba, qui est situé à environ trois heures de route de Ouagadougou. On peut assister à des représentations d’artistes de diverses disciplines : musique, chant, danse, conteurs, danseurs, etc.

 Liens utiles :

Burkina Tourisme (site officiel)
Burkina Faso – UNESCO
Conseils aux voyageurs – ambassade de France au Burkina Faso 

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.