Tout ce que vous devez savoir avant de vous installer en Afrique du Sud
shutterstock.com
Actualisé il y a 7 mois

Les avantages et les inconvénients de la vie capétonienne, ainsi que les données à prendre en compte avant de vous décider.

Curieusement, les avis sont souvent partagés voire opposés : il y a les ceux, souvent pères ou mères de famille qui montrent une forme de réticence à s'imaginer vivre au Cap, essentiellement pour des raisons de sécurité et d'éloignement avec la France. Et il y a ceux, les étudiants ou jeunes adultes, qui voient cette partie du monde comme un lieu d'opportunités où tout est possible et qui, billets d'avion d'une main et valise de l'autre, se verraient bien débarquer illico.

La réalité se trouve probablement au milieu, comment souvent : Cape Town peut, dans certaines conditions, proposer l'une des plus belles qualités de vie de la planète. Mais pour cela, une certaine organisation et une bonne dose de lucidité sont nécessaires. Les avantages de la vie au Cap sont nombreux, voire innombrables. La ville est assurément exceptionnelle de part son emplacement et son organisation, entre mer et montagne, nichée dans un environnement naturel incomparable et protégé. Durant une même journée, vous prendrez sûrement votre café du matin en regardant passer un écureuil sur votre terrasse ou dans votre jardin. Vous verrez certainement des baleines ou des dauphins sauter joyeusement dans l'océan au déjeuner, ou au moins des otaries chauffer au soleil sur les rochers bordant la route. Vous vous arrêterez pour laisser traverser une famille de pintades casquées à un rond point en fin d'après-midi, ou vous vous verrez dépassés sur l'autoroute par une volée de flamants roses en rentrant à la maison. Et quand vos enfants s'ennuieront le weekend, vous les emmènerez à quarante minutes du Cap où ils pourront admirer des lions.

L'équilibre subtil entre urbanisme et connexion préservée à la nature y est probablement unique au monde.

Malgré ses 4 millions d'habitants officiels (en réalité plus proches des 7 millions), la ville reste à taille humaine, notamment du fait de sa configuration en anneau autour de la Montagne de la Table, qui lui donne un aspect très étalé et offre un vrai sentiment de respiration pour les habitants qui vivent dans cette cité à la propreté assez irréprochable.

Six mois de l'année, entre octobre et mars, vous profiterez d'une météo magnifique, ensoleillée et tempérée, entre 23 et 32 degrés la journée souvent adoucis par une brise agréable voire des vents impressionnants. D'avril à septembre, l'automne et l'hiver sont plus arrosés et brumeux, les températures chutent autour des 18 degrés durant le jour, mais si elles sont plus fraiches, la moitié des journées restent ensoleillées.

Il n'existe pas de changement d'heure en Afrique du Sud, qui est accessible directement depuis Paris en comptant 11 heures de vol : la moitié de l'année (d'avril à octobre) il n'y a aucun décalage horaire avec la France. Le reste du temps (novembre à mars), la France est à une heure de moins : élément particulièrement appréciable pour les échanges familiaux et pour ceux qui maintiennent une activité professionnelle en Europe par exemple.

Cape Town n'est pas une ville très représentative de l'Afrique en général ni du reste de l'Afrique du Sud en particulier, que ce soit d'un point de vue culturel, organisationnel ou de services. De fait, beaucoup en parlent comme de « l'Europe en Afrique ». Les infrastructures globales et les différentes prestations médicales ou bancaires par exemple, ainsi que les propositions en terme d'écoles pour les enfants, sont d'excellent niveau, pourvu que vous y mettiez le prix ou soyez bien assurés / sponsorisés par votre entreprise. Sur une touche plus légère, et pour ceux qui s'interrogent, seuls le pain, le fromage et le saucisson ' qui existent, fabriqués localement - ne seront peut-être pas à la hauteur de vos espoirs. Mais en dehors de cela, on trouve absolument de tout à Cape Town !

Sachez aussi que la ville est totalement kids friendly selon l'expression consacrée : les enfants sont bienvenus partout, tous les restaurants équipés en chaises hautes voire en baby-sitters qui garderont et occuperont même votre progéniture durant votre repas. Les activités outdoor et indoor (en intérieur ou extérieur), les parcs, la plage, les organisations sportives foisonnent dans la ville et ses banlieues : il est littéralement impensable de se retrouver sans option avec vos enfants, quelque soit leur âge.

En ce qui concerne les adultes, la ville est littéralement faite pour les sportifs : yoga, pilates, kayak, tennis, rugby, foot, natation, plongée, course à pied, vélo, golf, randonnées, surf, kite, équitation, parapente... Tout est possible.

Cape Town bénéficie également de très nombreux atouts culturels et touristiques, directs et indirects : musées, cinémas, expositions temporaires, librairies, escape games, boites de nuit, restaurants, spectacles, ballets... La ville est dynamique. Mais l'avantage majeur de la vie au Cap réside dans la richesse du pays lui-même : route des vins et centaines de vignobles à quelques dizaines de minutes du centre-ville, Blyde River Canyon et parc Kruger à deux heures de vol et une heure de voiture, la Route les Jardins et les baleines de Hermanus à trois heures de route, le Namaqualand et ses millions de fleurs durant l'hiver vers le nord, Orange River et histoire minière du pays au nord-est, le désert du Karoo au centre, les plongées sous-marines dans l'est du pays... La diversité de l'Afrique du Sud n'est plus à démontrer, mais ce sont aussi les pays limitrophes magnifiques qui rajoutent un intérêt supplémentaire à la zone : la Namibie et ses dunes incomparables, le petit royaume calme et les pistes de ski (oui, oui) du Lesotho, le Botswana et le delta de l'Okavango ainsi que ses parcs nationaux protégés, le Zimbabwe et les fameuses Victoria Falls, les plages et les îles du Mozambique... Il faut de nombreuses années avant de réussir à explorer la région dans sa totalité.

Vu de l'extérieur, le Cap peut donc rapidement ressembler à un Paradis sur Terre. Et il l'est probablement pour les personnes privilégiées financièrement, qui ne sont pas tributaires d'un visa de travail. Malheureusement, la situation économique et politique s'est dégradée ces dernières années et il est important de ne pas occulter certaines difficultés à prendre en compte ainsi que les complications qui peuvent se présenter pour ceux qui souhaitent s'y installer aujourd'hui.

Le peu de mixité sociale et culturelle - les communautés Anglaises Afrikaners, Noires, Colored (métis) et étrangères se mélangent très difficilement dans cette région où l'apartheid à été appliqué plus durement encore que dans le reste du pays ' ainsi que l'écart absolument flagrant entre les niveaux sociaux, sont parfois difficiles à supporter pour certains. Beaucoup occultent cette ' trop - violente réalité en faisant comme si les townships, relégués en périphérie de la ville, n'existaient pas. D'autre essayent de participer et tentent d'apporter leur aide, mais finissent souvent frustrés devant l'immensité de la tâche à accomplir. Il n'est pas toujours facile de vivre « en parallèle » lorsque l'on sait que son voisin est en souffrance et que nos moyens pour l'aider sont dérisoires.

Directement liée à cette situation, la question de l'insécurité, qui revient très régulièrement : celle- ci a effectivement tendance à augmenter même si elle reste pour le moment relativement limitée aux quartiers défavorisés des townships où la très grande majorité des drames quotidiens ont lieu. Les quartiers privilégiés ne sont pas épargnés, mais pour peu que vous respectiez sérieusement les consignes élémentaires de sécurité qui vous seront expliquées partout si vous vous décidez à vivre à Cape Town, vos chances de subir des agressions baissent considérablement.

La situation économique liée à l'incompétence et la corruption du personnel politique sud africain, ne cesse de se dégrader depuis une dizaine d'années. La mise à pied de Jacob Zuma, l'ancien président qui fait face depuis plus d'un an à 16 chefs d'inculpation pour 783 cas d'actes répréhensibles présumés, a suscité beaucoup d'espoirs dans le pays. Espoirs que son remplaçant Cyril Ramaphosa n'a, à date, toujours pas su concrétiser.

Les prévisions d'inflation pour 2019 en Afrique du Sud sont estimées à près de 5%. La valeur du rands ne cesse de baisser : en moins de 10 ans, il est passé de moins de 9 à plus de 16 pour 1 euro, aubaine pour le tourisme et les expatriés rémunérés dans cette monnaie, mais catastrophe pour l'économie du pays et toutes les personnes qui sont payées en devise locale.

Selon l'agence nationale des statistiques sud africaines (StatsSA), le taux de chômage officiel 2018 a dépassé les 28% de la population active. Officieusement on parle de plus de 40%. Malgré la fin de l'apartheid il y a plus de 25 ans et la mise en place de mesures d'affirmative action (discrimination positive) comme le BEE (Black Economic Empowerment qui impose aux recruteurs de respecter des quotas communautaires), le niveau de l'éducation et de l'école publique demeure médiocre et le développement d'une classe moyenne toujours aussi lent et compliqué, laissant les inégalités sociales et économiques prospérer, et une population exaspérée dans le désarroi. Les relents racistes existent dans toutes les communautés et envers toutes les autres, même si l'attention se porte récemment sur les violences qui ont lieu depuis ces derniers mois à l'intérieur du pays, sur fond de législation sur l'expropriation sans compensation des fermes Blanches au profit des populations Noires dans le besoin. Les meurtres xénophobes entre Noirs sud africains et Noirs étrangers venus du Zimbabwe et du Malawi notamment, à qui il est reproché de « prendre les emplois sud africains » sont également en augmentation.

De plus, les politiques d'immigration ont pris depuis un an un virage serré pour les visas et les autorisations de travail des Européens sur le territoire sud africain, compliquant assez sérieusement les projets professionnels de nombreux expatriés ou aventuriers en quête de l'eldorado. Enfin, n'oubliez pas que la fiscalité sud africaine est extrêmement désavantageuse : au delà d'environ 35 000 euros de revenu brut annuel, votre taux d'imposition dépasse déjà les 40%, prélevés à la source. Le Cap fait aussi face depuis quelques années à des sécheresses à répétition qui ont généré de lourds rationnements en eau. Des mesures drastiques assez contraignantes pour les habitants ont été mises en place dès 2017 pour économiser le précieux liquide. Celles-ci ont porté leurs fruits puisque la consommation d'eau est passée de 1.2 milliards de litres à environ 600 millions par jour. Mais le problème de l'approvisionnement n'est toujours pas réglé et pend tel une épée de Damoclès au dessus de la ville. A cela s'est rajouté depuis fin 2018 un retour des loadsheddings ' ou délestages électriques ' pouvant imposer à la population jusqu'à 6 heures par jour sans courant, afin de palier le manque d'énergie disponible dans les centrales sud africaines. Ces inconvénients pratiques impactent cycliquement la vie quotidienne au Cap, décourageant certains investisseurs et contribuant à stabiliser voire à faire redescendre les prix de l'immobilier.

Difficile, donc, de vous conseiller, tant l'intérêt du Cap dépend de votre situation personnelle : contrats expatriés, retraités « hirondelles » qui passez la moitié de l'année en Europe et l'autre au Cap, la vie en perpétuel été, vous aurez probablement les moyens de vivre ici une existence idyllique. Etudiants, jeunes en recherche d'emploi, contrats locaux... A moins d'une année de césure/pause, d'un projet très spécifique bien travaillé en amont, réfléchissez avant de vous lancer dans l'aventure sud-africaine qui peut malheureusement parfois engendrer beaucoup de frustrations.

Liens utiles :

Cape Town Accueil
Groupe facebook
Groupe facebook - jeunes, étudiants et stagiaires.

Nous faisons de notre mieux pour que les informations fournies dans nos guides soient précises et à jour. Si vous avez toutefois relevé des inexactitudes dans cet article, n'hésitez pas à nous le signaler en laissant un commentaire ci-dessous et nous y apporterons les modifications nécessaires.