Expatriée en solo : comment faire face aux mœurs et s'adapter ?

Vie pratique
  • femme seule
    Shutterstock.com
Publié le 2024-03-01 à 10:00 par Estelle
Comme nous le savons, la condition des femmes n'est pas la même partout dans le monde et lorsqu'une femme s'expatrie en solo, il se peut qu'elle se heurte à des mœurs dans certains pays. Comment y faire face et comment s'adapter ? Nous y répondons dans cet article !

Expatriation solo quand on est une femme : bonne ou mauvaise idée ?

Parfois, l'idée d'une expatriation en solo est à la fois grisante, tout en provoquant souvent une certaine appréhension. D'un côté, c'est une merveilleuse opportunité de découvrir de nouveaux horizons, de s'immerger dans une culture différente de la nôtre, de gagner en indépendance et même d'avancer dans sa carrière, grâce à une opportunité professionnelle. D'un autre côté, un tel changement peut être perçu comme une décision risquée, notamment en raison des différences culturelles et des défis auxquels une femme seule pourrait être confrontée.

En fait, il n'existe pas une réponse globale au fait que ce soit une bonne ou une mauvaise idée car cela dépend de facteurs uniques à chaque personne et au lieu choisi. En effet, la personnalité, les motivations, la capacité à s'adapter à de nouvelles cultures, mais aussi la destination et la capacité à faire face aux commentaires de personnes que vous pourriez rencontrer, ou bien même de vos proches, est propre à chacune.

Dans quel pays une expatriée en solo peut-elle se sentir en difficulté ?

Les difficultés face aux mœurs peuvent se présenter dans des pays où la culture est très patriarcale, tels que l'Arabie saoudite ou l'Inde. Dans ce dernier par exemple, les femmes sont souvent victimes de viols, d'agressions et d'autres formes de violence, ce qui peut rendre une expatriation plus compliquée. Dans le cas de l'Arabie saoudite, ses lois strictes basées sur la charia imposent des restrictions sévères aux femmes, comme l'obligation de porter l'abaya (même si cela ne s'applique pas forcément aux étrangers, en particulier dans les grandes villes) et de respecter la ségrégation des sexes dans de nombreux aspects de la vie publique. Pour ces raisons, les femmes (Saoudiennes) célibataires font face à des restrictions en matière de déplacement et d'emploi. Ce genre de situation peut qui rend une expatriation en solo relativement compliqué.

Mais il faut savoir que les femmes qui s'expatrient en solo peuvent aussi vivre des situations déstabilisantes et des mœurs dans des pays occidentaux. Par exemple, dans certaines régions d'Allemagne, les femmes peuvent se sentir mal à l'aise dans certains endroits, par exemple, dans les bars où les hommes se réunissent, pouvant être bruyants et insistants. Même chose au Royaume-Uni où elles tendent à être victimes de la « lad culture » qui valorise un comportement grossier et sexiste envers les femmes. Mais cela ne concerne pas que l'Europe. Dans certains états du sud des États-Unis, comme les régions rurales du Mississippi ou de l'Alabama, les gens peuvent avoir des attitudes plus conservatrices envers les femmes, ce qui pourrait rendre l'expérience de l'expatriation différente de celle des grandes villes plus progressistes comme New York ou Los Angeles.

Notez cependant que ce genre de situation n'est pas une généralité et que les femmes en solo peuvent aussi vivre des expériences positives dans des pays ou des régions ayant mauvaise réputation !

Expatriée solo : Comment faire face aux mœurs ?

Si vous êtes une femme et que vous décidez de vous expatrier en solo, quelle qu'en soit la raison, faire face aux mœurs de ce nouveau pays peut être l'un des défis les plus complexes à affronter. Le plus important est la détermination et la préparation avant le départ. Gardez en tête que rien n'est impossible, surtout avec une bonne organisation. Par exemple, il est toujours bon de se renseigner sur les normes sociales locales, les coutumes et les attentes en matière de comportement, surtout si le rôle des femmes dans la société est différent de votre pays d'origine. Autre point important : vous familiariser avec la langue et la culture locale peut aider grandement à vous intégrer et faire face aux mœurs locales.

Fiez-vous à votre instinct, qui sera l'un de vos meilleurs alliés pour éviter les situations potentiellement risquées. Si vous vous sentez mal à l'aise dans un lieu ou avec certaines personnes, n'hésitez pas à en sortir. De plus, habillez-vous de manière appropriée et évitez de porter des vêtements trop “provocants” pour le pays où vous vous êtes expatriée, car ils pourraient attirer l'attention et vous attirer aussi des problèmes.

N'hésitez pas à rechercher du soutien auprès d'une communauté d'expatriés ou de groupes locaux ou internationaux de femmes. Vous pourrez recevoir de précieux conseils et un soutien supplémentaire en cas de besoin. Les autres expatriés qui sont dans le pays depuis plus longtemps que vous, et surtout des femmes solos comme vous, auront sûrement vécu des situations similaires aux vôtres et seront des sources précieuses d'information.

Enfin demandez de l'aide si vous avez des problèmes, si vous vivez mal ce choc culturel, ou si vous avez des difficultés à appréhender les mœurs locales. Il existe des professionnels, des associations locales, mais aussi, la police ou votre ambassade qui pourraient aussi vous être utiles dans certains cas.

Les pays réputés surs pour les expatriées

Bonne nouvelle pour celles qui envisagent une expatriation en solo ! Certains pays se distinguent par leur sûreté et leur accueil envers les femmes solos, ce qui en fait des destinations plus attrayantes. Toujours en avance par rapport aux autres, les pays nordiques comme la Norvège, la Suède et le Danemark sont souvent salués pour leur avancée en termes d'égalité homme-femme, leur sécurité et leur qualité de vie élevée. Mais ce ne sont pas les seuls. Des pays comme le Canada et la Nouvelle-Zélande sont aussi réputés pour offrir un environnement sûr et accueillant aux femmes seules qui viennent s'y installer.

D'ailleurs, selon l'indice Women Peace and Security Index 2023 de la Georgetown Institute, les pays suivants sont actuellement les plus sûrs pour les femmes, ce qui en fait des lieux où elles rencontreront moins de mœurs liées à leur expatriation :

  • Danemark
  • Suisse
  • Suède
  • Finlande
  • Luxembourg
  • Islande
  • Norvège
  • Autriche
  • Pays-Bas
  • Nouvelle-Zélande

Dans la majorité des cas, une expatriation en solo est une expérience enrichissante quel que soit le pays choisi. N'ayez pas peur de vous lancer. Rappelez-vous que rien n'est définitif et que si le pays ne vous correspond pas, vous avez toujours le choix de repartir. Alors ne vous fixez pas de limites et foncez !