Recherche éclaircissements sur les droits en sous-location

Bonjour,
Je suis actuellement  logée dans une chambre d'appartement de fonction par mon entreprise , mais  rencontre des difficultés actuellement.
Explication : l'entreprise me fournit le logement   échange d'un salaire plus bas (environ 200€ de moins sur salaire), et si l'employé quitte l'appartement, alors le salaire est augmenté de cette somme pour combler le manque a gagner. Toutefois je suis enceinte de 7 mois avec une grossesse a risque et mon employeur veut me mettre a la porte avec mon nouveau né, sitôt l'accouchement prononcé, et sans me fournir d'autres solutions. Problème : En plus de se conduire comme des rustres, pendant toute la durée du congé maternité, non seulement je n'aurai aucun autre logement, mais  aussi  je ne serait pas payée de la différence de salaire que m'est due alors (sans logement de fonction) car le congé maternité est basé sur les 6 mois précédent le départ en maternité et payé par la sécurité sociale (ors ces 6 précedents mois  sont basés sur un salaire comptant l'appartement) . De plus, l'entreprise est trop évasive concernant le salaire exact que je devrais recevoir une fois l'appartement quitté (bien entendu après  le congé de maternité pendant lequel je devrais leur faire "don" de cette différence de salaire sans profiter de la chambre de fonction) , et n'accepte que de me fournir une estimation approximative par oral et non par écrit, pour des raisons nébuleuses.  Sans compter que le contrat de bail ne fait aucune mention d'une éjection en cas de changement de statut (avoir un bébé) , juste mentionnant qu'il est interdit de recevoir ou héberger un membre externe a l'entreprise ou ne travaillant pas pour eux. J'aimerais trouver un moyen de me retourner contre eux ou trouver un contournement. Est-ce que quelqu'un connaitrait  une association qui puisse m'aider ? Je n'ai pas les moyens de me payer un avocat.
En vous remerciant,
Cordialement,
Hélène

Nouvelle discussion