Faire l’école à la maison au Cambodge

Bonjour à toutes et à tous,

L’enseignement à domicile au Cambodge est certainement source de nombreux défis. Pour ceux qui pratiquent déjà ou qui s’intéressent à l’instruction à la maison, nous souhaitons en savoir davantage pour mieux aiguiller la communauté expatriée.

Est-ce une pratique légale au Cambodge ? Quelles sont les démarches à entreprendre auprès des autorités avant de pouvoir instruire votre enfant à la maison ? Si ce n’est pas légal, quelle option s’offre à vous ?

Comment se procurer le matériel pédagogique nécessaire (livres, notes, manuels, etc.) au Cambodge pour pouvoir scolariser l’enfant à domicile ? Cela dépend-il du programme scolaire ?

Qu’avez-vous inclus comme techniques d’apprentissage pour éduquer votre enfant, qui ne seraient peut-être pas proposées dans le cadre de l’enseignement traditionnel ?

En faisant l’école à domicile, comment accompagnez-vous votre enfant au Cambodge afin qu’il puisse se faire des amis ?

Quels sont selon vous les avantages et inconvénients de l’école à domicile ?

Merci de partager votre expérience,
Bhavna

Je ne crois pas qu'il y a une contrainte législative qui empêche aux parents de s'occuper  personnellement des études de leurs enfants, de leur faire l'école à la maison. Je ne sais même pas s'il y a une loi qui les oblige par contre d'envoyer leur progéniture à l'école. Je vois malheureusement toujours des enfants en âge de scolarité qui ne vont pas à l'école faute à la misère de leurs parents. Et bien de jeunes de moins de 14 ans même qui travaillent. A la campagne bien de jeunes sont encore toujours très occupés à aider leur famille dans leurs besognes de tous les jours tels s'occuper de leurs champs et animaux.

Pour info ;
"La Constitution du Cambodge annonce l’égalité d’accès à l’éducation et la gratuité de l’enseignement primaire et secondaire pour tous,et l’école obligatoire jusqu’à 14 ans. La maternelle, elle, n’est pas obligatoire, et peu d’enfants y vont (seulement 15%)."

Malheureusement peu de contrôle en place et certains parents comptent sur leurs progéniture pour subvenir à leurs besoins. J'ai participé à une ONG qui tentait d'envoyer les enfants à l'école. Il a fallu payer certains parents pour qu'ils acceptent....

Dans les villages, l'enseignement gratuit est malheureusement aléatoire car souvent il faut "dédommager" les super professeurs en achetant l'une ou l'autre chose qu'ils mettent en vente. Il faut aussi savoir qu'être professeur donne un rang social....
Comme personne ne vérifie, j'ai rencontré des professeurs d'anglais incapables de s'exprimer dans cette langue. 
Je ne désire pas généraliser mais telle est mon expérience de terrain.

Bonjour,

L'école à la maison est toujours possible, surtout si l'on prend en compte les coûts d'inscription et de scolarité au (seul) lycée français à Phnom Penh. Certains enseignants acceptent de s'y intéresser.
Pour l'enseignement lui-même vous pouvez utilement bénéficier de ce qui est nécessaire par le biais d'une souscription à l'enseignement par correspondance et recevoir par mail et/ou courrier les différents programmes et corrigés.
Il n'y a effectivement aucune disposition légale interdisant un enseignement à domicile.
Cordialement

Bonjour,

Quelqu'un à l'expérience de l'enseignement par correspondance? Merci

Nouvelle discussion