La vie sociale avec ses difficultés

Le point soulevé est assez simple à constater mais assez difficile à résoudre.
En effet, les habitants de Cuenca se rencontrent souvent entre eux, la semaine ils sont tous occupés à travailler et les dimanches sont des moments en famille. Le centre de la ville est «  mort «  tous les dimanches à l’exception des fêtes religieuses. Après les messes dans les églises et la cathédrale se sont de grands et longs déjeuners qui durent tout l’apres midi. Ainsi va la vie .......
Comment imaginer des rencontres afin de pouvoir s’integrer dans cette société ?

Nouvelle discussion